• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
VALENCE - COURSE MOTOGP
Paris, le 13 novembre 2016

GP de Valence, Course MotoGP : le Loren-show à Valence !

GP de Valence, Course MotoGP : le Loren-show à Valence !

Jorge Lorenzo referme son long chapitre Yamaha sur une nouvelle page victorieuse au Grand Prix de Valence, comme l'an passé. Le futur pilote Ducati, ultra-favori de cette finale espagnole, s'est échappé sans se retourner pour inscrire sa 44ème victoire depuis son arrivée en 2008 au guidon de la l'YZR-M1.

Imprimer

Départ : Jorge Lorenzo réalise le holeshot devant Andrea Iannone, parti comme une fusée depuis sa 7ème place sur la grille puis auteur d'un premier freinage exceptionnel pour sa dernière course avec Ducati. L'italien précède Vinales, Rossi et Marquez, auteur d'un envol assez moyen depuis la deuxième place à cause d'un impressionnant wheeling.  Le tenant du titre est suivi par Dovizioso, Pedrosa et les frères Espargaro.

Sans surprise au regard de son rythme affiché tout le wee-end, Lorenzo se forge immédiatement un écart, collant presque une demi-seconde plus vite au tour à tous ses rivaux ! Le majorquin, dont la dernière victoire remonte au Mugello, explose le record du tour en course dès ses premiers tours, en 1'31.179 ! Au cinquième tour, Valentino Rossi passe à l'offensive sur Vinales, imité aussitôt par Marquez. Les deux adversaires sont à une seconde de Iannone, lui-même à 1,5 sec de Lorenzo.

Yonny Hernandez part au tapis pour sa dernière course en MotoGP… Le colombien, qui redescendra en Moto2 l'an prochain, est ensuite rejoint dans les graviers par l'infortuné Dani Pedrosa. L'officiel Honda est bien mal récompensé de ses efforts fournis pour reprendre le guidon après sa fracture de la clavicule contractée au Japon : "Pedro" clôt sa plus mauvaise saison en MotoGP depuis son arrivée en 2006 par une chute. Tout un symbole…

Rossi rejoint et passe Iannone, mais celui-ci lui reprend la deuxième place grâce à sa supériorité mécanique dans la - pourtant courte ! - ligne droite des stands. Le n°46 re-double son compatriote par l'intérieur dans un droit, dans la même courbe que précédemment. Le Docteur tente ensuite de se protéger dans la ligne droite des stands, mais écarte : Iannone le repasse, puis cède de nouveau face à une énième attaque de Rossi ! La bagarre entre les deux transalpins est superbe, pleine d'audace et de fougue mais sans coups bas.

La lutte se poursuit dans les virages suivants, avec Marquez, Vinales et Dovizioso en embuscade derrière le duo italiens. Puis c'est au tour de Marc Marquez de mettre son grain de sel, en venant ferrailler avec Iannone tandis que Rossi en profite pour prendre quelques longueurs d'avance. Tous ces dépassements font naturellement le jeu de Jorge Lorenzo, dont l'avance sur ce groupe dépasse les quatre secondes à 19 tours de l'arrivée ! Un fossé ? Non, un abysse !

A la mi-course, Lorenzo poursuit - presque "tranquillement" - sa démonstration et gère son énorme avance de 4,5 sec sur Rossi, qui claque pour la première fois un meilleur chrono que son coéquipier pour se metre à l'abri de Iannone et Marquez, toujours très pressants. Vinales a légèrement décroché, tandis que Dovizioso perd soudain beaucoup de terrain. mais les efforts du Docteur pour s'échapper ne paient pas : Iannone repasse à l'offensive et parvient cette fois à rester devant ! L'italien est ensuite imité par Marquez, qui passe Rossi au freinage avant d'engager la surmultipliée...

Cal Cruthlow chute et abandonne, laissant dans les graviers ses derniers espoirs de chiper la sixième place du général à Pedrosa… Autre revers : l'abandon de Mika Kallio sur la nouvelle KTM, visiblement victime d'un souci technique sur la RC16. Marc Marquez, sur qui repose désormais les seuls espoirs de titre constructeur pour Honda suite aux chutes de Crutchlow et Pedrosa, fait la jonction avec Andrea Iannone et parvient à prendre l'ascendant après plusieurs - chaudes - tentatives !

A huit tours de l'arrivée, Valentino Rossi repasse devant Andrea Iannone tandis que Marc Marquez a oublié ses poursuivants à la faveur de chronos canons, plus rapides que ceux de Lorenzo. Dovizioso a complètement lâché prise, à 8 secondes de Vinales, et se retrouve aux prises avec les frères Espargaro. Deux tours plus tard, Iannone pique une nouvelle fois Rossi au freinage du premier virage, où il se montre décidemment impérial depuis l'extinction des feux. 

Devant, la collossale avance de Lorenzo fond comme neige au soleil sous la pression de Marquez : l'officiel Honda, nettement plus rapide depuis la deuxième partie de course grâce à son pneu avant dur (lire notre point pneumatique ci-dessous), réduit son retard sur la Yamaha de 4,5 sec à 1,7 sec à l'entame du dernier tour ! "J'étais en difficulté avec le flanc gauche de mon pneu et je savais qu'il fallait que je maintienne l'effort pour contenir la remontée de Marc, car il était rapide depuis le début du week-end", soufflera Lorenzo à l'arrivée. 

Arrivée : Mais ce dernier effort de Marquez ne suffit pas : Lorenzo l'emporte avec 1,185 sec, scellant avec ce 44ème succès avec Yamaha ses neuf saisons passées chez les Bleus avant de revêtir le Rouge Ducati. Avec cette quatrième victoire de l'année, le majorquin verrouille sa troisième place au général devant Vinales. Le n°99 s'impose devant le pugnace Marc Marquez, qui sauve le titre "constructeur" pour Honda ! En revanche, le championnat par équipe revient au team Yamaha Movistar. 

Andrea Iannone décroche son dernier podium pour Ducati avant son passage chez Suzuki, à 6,6 sec du vainqueur. Malgré ses blessures au dos encore fraîches, le n°29 - qui s'estime à "70%" physiquement - s'est battu comme un lion face à Rossi, qui a tout tenté en vain jusque dans le dernier tour. Comme en Autriche quand il a remporté sa première victoire avec Ducati, Iannone a su exploiter les qualités de la GP16, à savoir sa puissance et sa stabilité au freinage. Andrea Dovizioso, septième à 18,4 sec, ne peut en dire autant… 

Maverick Vinales finit son parcours chez Suzuki avec une cinquième place à 10,6 sec du vainqueur, à trois secondes de son futur coéquipier Valentino Rossi. Le jeune espagnol précède Pol Espargaro, qui a pris le meilleur sur Dovizoso pour sa dernière apparition sur la M1 Tech3 avant de rejoindre KTM. Son frère Aleix le suit sur sa GSX-RR, signant une belle huitième place avant d'entamer un nouveau chapitre avec Aprilia aux côtés de Sam Lowes.

Belle performance aussi de la part de Bradley Smith, neuvième à 25 sec alors qu'il courrait très diminué physiquement après des soucis gastriques. Le nouveau pilote KTM est suivi par l'Aprilia de Bautista, de nouveau dans le Top 10. 

Le point pneumatique à Valence 

 

La quasi-totalité des pilotes optent pour le pneu avant médium, dans la nouvelle construction apportée ce week-end par Michelin. Seuls Marc Marquez, Cal Crutchlow et Jack Miller ont choisi le nouveau pneu avant dur (Laverty s'illustre avec le dur arrière dans l'ancienne construction). A l'arrière, toute le monde s'élance avec le pneu tendre, bien adapté aux conditions climatiques raisonnablement chaudes (21°C dans l'air et 25°C sur la piste) et suffisament résistant pour boucler sans encombre les 30 tours de course. 

Résultats du Grand Prix MotoGP de Valence 2016

  1. 99 Jorge LORENZO SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 157.0 45'54.228
  2. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda 156.9 +1.185
  3. 29 Andrea IANNONE ITA Ducati Team Ducati 156.6 +6.603
  4. 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 156.6 +7.668
  5. 25 Maverick VIÑALES SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 156.4 +10.610
  6. 44 Pol ESPARGARO SPA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 156.0 +18.378
  7. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati 156.0 +18.417
  8. 41 Aleix ESPARGARO SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 155.9 +18.678
  9. 38 Bradley SMITH GBR Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 155.5 +25.993
  10. 19 Alvaro BAUTISTA SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 155.0 +35.065
  11. 8 Hector BARBERA SPA Avintia Racing Ducati 154.9 +36.425
  12. 9 Danilo PETRUCCI ITA OCTO Pramac Yakhnich Ducati 154.6 +42.415
  13. 6 Stefan BRADL GER Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 154.2 +49.823
  14. 45 Scott REDDING GBR OCTO Pramac Yakhnich Ducati 154.1 +52.035
  15. 43 Jack MILLER AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Honda 153.9 +55.625
  16. 50 Eugene LAVERTY IRL Pull & Bear Aspar Team Ducati 153.7 +58.254
  17. 53 Tito RABAT SPA Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Honda 153.7 +58.555
  18. 76 Loris BAZ FRA Avintia Racing Ducati 153.3 +1'06.164

Non classés

  • 36 Mika KALLIO FIN Red Bull KTM Factory Racing KTM 152.3 11 tours
  • 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda Honda 155.5 14 tours
  • 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 154.8 24 tours
  • 68 Yonny HERNANDEZ COL Pull & Bear Aspar Team Ducati 150.7 26 tours 

Classement général du championnat MotoGP 2016

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA 298
  2. Valentino ROSSI Yamaha ITA 249
  3. Jorge LORENZO Yamaha SPA 233
  4. Maverick VIÑALES Suzuki SPA 202
  5. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 171
  6. Dani PEDROSA Honda SPA 155
  7. Cal CRUTCHLOW Honda GBR 141
  8. Pol ESPARGARO Yamaha SPA 134
  9. Andrea IANNONE Ducati ITA 112
  10. Hector BARBERA Ducati SPA 102
  11. Aleix ESPARGARO Suzuki SPA 93
  12. Alvaro BAUTISTA Aprilia SPA 82
  13. Eugene LAVERTY Ducati IRL 77
  14. Danilo PETRUCCI Ducati ITA 75
  15. Scott REDDING Ducati GBR 74
  16. Stefan BRADL Aprilia GER 63
  17. Bradley SMITH Yamaha GBR 62
  18. Jack MILLER Honda AUS 57
  19. Michele PIRRO Ducati ITA 36
  20. Loris BAZ Ducati FRA 35
  21. Tito RABAT Honda SPA 29
  22. Yonny HERNANDEZ Ducati COL 20
  23. Katsuyuki NAKASUGA Yamaha JPN 5
  24. Alex LOWES Yamaha GBR 3
  25. Hiroshi AOYAMA Honda JPN 1
  26. Nicky HAYDEN Honda USA 1
  27. Mike JONES Ducati AUS 1
  28. Mika KALLIO FIN

Classement constructeurs du championnat MotoGP 2016

  1. HONDA (369 points)
  2. YAMAHA (353 points)
  3. DUCATI  (261 points)
  4. SUZUKI  (208 points)
  5. APRILIA (101 points)

Classement par équipes du championnat MotoGP 2016

  1. MOVISTAR YAMAHA MOTOGP (482 points)
  2. REPSOL HONDA TEAM (454 points)
  3. DUCATI TEAM (296 points)
  4. TEAM SUZUKI ECSTAR (295 points)
  5. MONSTER YAMAHA TECH 3 (199 points)
  6. OCTO PRAMAC YAKHNICH (161 points)
  7. APRILIA RACING TEAM GRESINI (145 points)
  8. LCR HONDA (141 points)
  9. AVINTIA RACING (139 points)
  10. PULL & BEAR ASPAR TEAM (97 points)
  11. ESTRELLA GALICIA 0,0 MARC VDS (87 points)

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les meilleurs moments du GP de Catalogne MotoGP 2024 en vidéo

Le Grand Prix de Catalogne 2024 s'est disputé ce week-end sur le circuit de Montmelo à Barcelone ! Pour fêter son futur départ à la retraite, A.Espargaro s'est imposé samedi en qualifs puis au Sprint. Mais le pilote Aprilia n°41, vainqueur du même GP l'an passé, s'est incliné ce dimanche face au champion Bagnaia, au leader Martin et à l'ancien patron M.Marquez...
Catalogne 2 commentaires
La France organise le Supermoto Des Nations 2024 au circuit Carole

Le championnat du monde par équipe de Supermotard est de retour en France, sur le circuit Carole ! Disputée chaque année dans un pays différent, cette compétition oppose les plus grandes nations de la discipline… et à la fin, c'est la France qui gagne : les Bleus courront pour une treizième étoile, la dixième d'affilée ! Bande-annonce et billetterie.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Catalogne 8 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...