• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP MALAISIE - QUALIFICATIONS
Paris, le 29 octobre 2016

GP de Malaisie : déclarations après les qualifications

GP de Malaisie : déclarations après les qualifications

La séance de qualifications MotoGP s'est déroulée sur piste humide, aux profits d'Andrea Dovizioso qui signe sa cinquième pole en catégorie reine et sa deuxième cette saison. Retrouvez les déclarations des pilotes après cette séance...

Imprimer

Andrea Dovizioso (1er) : "Comme les séances d’essais libres, ces qualifications étaient difficiles à cause de la météo, mais aussi de l’asphalte. Le grip est plutôt bon, mais à certains endroits la piste a tendance à sécher plus lentement. Vous ne pouvez pas rouler comme voulez. Et lorsqu’il se met à pleuvoir ici, en général c’est avec abondance. Vous devez donc vous adapter à chaque situation. Mais je suis très content de notre travail et de notre stratégie, puisque j’ai été capable de faire de bons chronos aussi bien en pneu (pluie) tendre qu’en pneu dur à l’arrière. Je n’envisageais pas de faire un arrêt en qualifications au départ. J’étais avec le soft, mais je me suis aperçu que beaucoup était en pneu dur. Alors je suis repassé aux stands, certes assez tardivement. Finalement mon second tour en pneu dur a été suffisant pour assurer la pole position […] Ce matin sur piste sèche, nous n’étions pas très compétitifs, mais les conditions sont assez étranges ce week-end. J’espère donc pouvoir améliorer mon feeling demain matin lors du warm-up. Tout le monde aimerait que ça reste sec pour la course, mais nous sommes assez performants sur le mouillé".

Valentino Rossi (2ème) : "Cette séance de qualifications a été difficile et complètement différente de d’habitude. Normalement, on fait deux tours puis on change de pneus pour deux tours de plus. Aujourd’hui il fallait commencer par ne pas faire d’erreur, mettre les pneus à température mais aussi attaquer suffisamment. Cette seconde position est un bon résultat mais la course a lieu demain et c’est là que le résultat comptera. Je me suis senti à l’aise, sur le sec comme sur piste mouillée, mais je crois que nous espérons tous avoir une course sur le sec. Nous sommes plusieurs à avoir un rythme similaire et nous pourrions avoir une belle bataille".

Jorge Lorenzo (3ème) : "Nous avons toujours été compétitifs sous la pluie à Sepang, donc ça ne m'étonne pas qu’on le soit ce week-end ; d’autant plus que le grip de la piste est très bon. J'ai peut-être un peu trop attaqué au début. J’aurais pu ralentir pour refroidir mes pneus avant d’attaquer mon dernier tour, mais au lieu de ça j’ai continué sur mon rythme et au final mon pneu était trop chaud pour aller chercher les trois ou quatre dixièmes manquants. Dans tous les cas, cette troisième place sous la pluie est un bon résultat. Je suis plutôt content".

Marc Marquez (4ème) : "Grâce aux médecins, la journée s’est bien passée, mieux que celle d’hier, et c’est l’important. Je reprends petit à petit des forces et je suis sûr que j’irai encore mieux demain. Ce matin, je m’étais senti à l’aise sur le sec. Cet après-midi, ça ne s’est pas trop mal passé, alors que nous avions manqué la séance sur le mouillé hier, et je me sentais assez bien en FP4. Je voulais faire mieux en Q2 et nous avions donc fait quelques ajustements mais ils n’ont au final pas apporté ce que nous espérions. Je pense cependant que je suis prêt à me battre pour le podium, que ce soit sur le sec ou sur le mouillé".

Loris Baz (10ème) : "Ce matin, la piste était sèche et nous en avons profité pour améliorer certaines choses. Nous sommes encore un peu loin au classement, mais nous progressons beaucoup. Cet après-midi, les conditions étaient vraiment compliquées. Elles changeaient d'une séance à l'autre, rendant le choix de pneus difficile. Après une très bonne FP4, il fallait seulement faire le bon choix pour la qualification. Entre le tendre et le dur, c'était compliqué de choisir. Adrien (Morillas) m'a conseillé de prendre le tendre à l'arrière et le dur à l'avant pour la Q1. Cette combinaison a bien fonctionné malgré une petite chute en début de séance. Je suis parvenu à passer en Q2. À ce moment, la piste avait nettement séché et, selon moi, c'était les pires conditions puisqu'il n'y avait pas assez d'eau pour passer les pneus pluie et pas assez pour utiliser les pneus intermédiaires. Je n'ai pu boucler qu'un seul tour correct sans commettre d'erreur, mais je pense qu'il y avait la possibilité de faire mieux. Cela reste mon meilleur résultat en qualifications et le premier point positif pour nous de cette tournée outre-mer. Je suis très content de ce résultat. Pour la course, je préférerais qu'il pleuve avant la course et je pense que nous pourrons faire de bons résultats".

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...