• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 8 juillet 2010

Davide Brivio : J'ai vu Valentino prendre plaisir à piloter

Davide Brivio : J'ai vu Valentino prendre plaisir à piloter

Jeudi 8 juillet 2010 - 17h02. Suite au rapide retour sur piste de Valentino Rossi au guidon d'une R1 de World Superbike à Misano lors d'essais privés (lire ci-dessous), Davide Brivio, le team manager du Docteur, livre ses impressions.

Imprimer

Jeudi 8 juillet 2010 - 17h02. Suite au rapide retour sur piste de Valentino Rossi au guidon d'une R1 de World Superbike à Misano lors d'essais privés (lire ci-dessous), Davide Brivio, le team manager du Docteur, livre ses impressions.

Outre son évident talent en tant que pilote (neuf titres de champion du monde, s'il vous plaît !), Valentino Rossi sait aussi faire preuve d'un courage et d'une détermination hors normes, même profondément blessé dans sa chair. 

Ainsi, alors que le titre MotoGP 2010 est déjà quasiment acquis à son "coéquipier" Jorge Lorenzo et qu'il pourrait prendre tout son temps pour se requinquer sous le soleil d'Ibiza - son lieu de villégiature favori -, le n°46 a tenu à monter sur une R1 de Superbike un mois seulement après sa chute au Mugello, histoire de voir s'il n'était pas possible de reprendre le guidon de sa M1 dès le prochain Grand Prix, le 18 juillet en Allemagne (lire ci-dessous)...

Après cette séance de test suivie de près par ses médecins, son équipe et ses fans, Rossi a annoncé qu'il réfléchissait sérieusement à un retour sur l'exigeant tracé du Sachsenring. Un choix particulièrement courageux et audacieux, tant il est clair que l'italien semble encore souffrir le martyr : si le pilote Yamaha paraît ne pas avoir oublié le sens de rotation d'une poignée de gaz (voir la vidéo), d'autres images prises dans les stands montrent nettement que sa jambe droite semble particulièrement raide lorsqu'il enfourche la R1... dont il descend avec l'aide de béquilles, tout comme un certain Lorenzo au Grand Prix de France 2008 (lire MNC du 19 mai 2008) !

Team manager du Doctor, Davide Brivio est revenu sur ces essais et leurs enseignements : "Ce test a été très important parce qu’il a permis à Valentino de comprendre ses problèmes et de voir ce qui est encore douloureux et ce qui ne l’est pas", a-t-il expliqué. 

"Qu’il court au Sachsenring ou non sera décidé la semaine prochaine..."

"Sa jambe va assez bien mais il a encore mal à l’épaule, ce que nous n’attendions pas. C’est une bonne indication pour savoir ce que nous devrons faire sur les dix prochains jours", précise l'homme à l'origine du passage de Rossi chez Yamaha.

Au sujet d’un éventuel retour à la compétition lors du Grand Prix d’Allemagne (du 16 au 18 juillet), Davide Brivio s'est naturellement montré réservé :  "qu’il court au Sachsenring ou non sera décidé la semaine prochaine, mardi ou mercredi ou à la veille du GP. Ça dépendra de comment il se sent et le travail qu’il réalisera sur les sept ou huit prochains jours, après ça nous verrons s’il peut courir ou non".

"Il avait l’air très heureux de remonter sur une moto et il m’a donné l’impression que ça lui avait beaucoup manqué durant cette période. Il a parlé de la moto et donné ses impressions, comme lors d’un test normal. Je l’ai vu prendre plaisir à piloter la moto”, a ajouté le manager du maestro qui termine en soulignant la vélocité satisfaisante de son poulain : "l’objectif du test n’était pas de faire des chronos, la moto n'a bien entendu pas été modifiée, mais au final il ne s’en est pas mal sorti".  

"Valentino ne doit pas oublier ce qui lui est arrivé..."

Présent lui aussi lors de ces tests, Graziano Rossi, le père du champion et ancien pilote de vitesse, a tenu à tempérer la fougue de son rejeton : "je pense que la course en Allemagne et celle de Laguna Seca  pourraient lui permettre de se familiariser de nouveau avec la moto et retrouver le bon rythme. Valentino ne doit pas oublier ce qui lui est arrivé et ne doit pas croire qu’il peut revenir comme si rien ne s’était passé".

"Mais avec deux courses pour se remettre dans le rythme, je pense qu’il pourra se battre devant à Brno", a ajouté Graziano Rossi à nos confrères italiens de La Gazzetta dello Sport... A suivre : restez connectés !

Valentino Rossi veut revenir pour le Sachsenring !

Jeudi 8 juillet 2010 - 10h48. Satisfait des quelques tours de roues effectués au guidon d'une YZF-R1 de Superbike sur le circuit de Misano (lire ci-dessous), Valentino Rossi n'a pas caché pas son ambition de s'aligner sur la grille du Grand Prix d'Allemagne dès le 18 juillet !

L'italien a bouclé au total 26 tours avec un meilleur temps de 1’38.200 : un chrono correct pour une remise en jambes, sachant que Ben Spies a tourné en 1'35.631 au guidon de la même machine lors de la Superpole des courses WSBK 2009.

"Nous avons organisé ce test afin de savoir comment nous devons travailler à partir de maintenant et voir comment je me sentais sur une moto", a expliqué Rossi.

"Le test a été positif parce que je peux au moins piloter, mais une course MotoGP est très différente d'un test comme celui-ci... J'ai mal à la cheville, au genou et à l'épaule et je manque surtout de force au niveau de l’épaule et de mobilité à la cheville".

Au vu de ses blessures, l'inverse aurait été étonnant mais ce qui est encore plus surprenant, c'est la volonté du Docteur de revenir à la compétition dès le Grand Prix d'Allemagne le 18 juillet ! Alors que son retour à Brno (15 août) était déjà placé au conditionnel, il semble qu'à peine sorti de l'hôpital, Vale ne puisse plus être tenu écarté des circuits !

"J’aimerais vraiment revenir au Sachsenring mais il est encore trop tôt pour dire quoi que ce soit. Nous avons encore douze jours et nous devrons attendre de voir comment ma condition physique évolue au cours des prochains jours. La machine de Superbike était très bien aujourd’hui et assez intéressante à piloter ! Pour le Sachsenring, nous devrons attendre encore une semaine avant de prendre une décision".

Rossi reprend le guidon aujourd'hui à Misano !

Mercredi 7 juillet 2010 - Toujours en convalescence, Valentino Rossi reprendra aujourd'hui le guidon d'une Yamaha YZF-R1 lors d'une séance d'essais privés sur le circuit de Misano (Italie).

Alors que sa double fracture ouverte au tibia droit devait le tenir éloigné des circuits pendant plusieurs mois (lire MNC du 6 juin 2010 : 4 à 5 mois d'absence pour Rossi d'après son chirurgien et notre MNC du 11 juin 2010 : analyse de sa chute et de ses conséquences), le nonuple champion du monde tient visiblement à réduire très nettement cette échéance : Fiat-Yamaha vient ainsi d'annoncer que le Docteur piloterait une R1 prêtée par l'équipe Yamaha en WSBK pour réaliser quelques tours de roues à Misano aujourd'hui !

Multipliant les séances en caisson hyperbare pour accélérer le processus de guérison de sa blessure, le n°46 profite "d'une excellente convalescence jusqu'ici", explique son team : Rossi aurait souhaité reprendre le guidon pour que lui et ses médecins puissent faire le point "sur sa condition physique" et "son programme de rééducation".

Forfait depuis quatre Grands Prix, Valentino Rossi est actuellement septième au classement provisoire du championnat du monde MotoGP 2010 : dans ces conditions, s'il paraît impossible qu'il puisse contester le titre mondial à Jorge Lorenzo dès son retour - prévu pour le GP de République tchèque le 15 août à Brno -, l'idole italienne peut tout de même terminer la saison MotoGP 2010 dans le Top 5.

Pour y parvenir, l'officiel Yamaha devra naturellement jouir de tous ses moyens tant sur le plan physique que psychologique. Mais le simple fait qu'il reprenne le guidon un mois seulement après sa chute laisse penser que sa double fracture ouverte n'a pas écorné sa célèbre "gniak"... Raison de plus pour suivre de très près le premier retour à la piste de Rossi, sur Moto-Net.Com bien sûr !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Dignité face à la douleur, mon cher BB. Quand ils l'ont installé dans l'ambulance ou l'hélicoptère, je ne sais plus, il devait en baver des ronds de chapeau, et pourtant il a réussi à afficher un sourire et à saluer dignement ses supporters. Quand je vois tous ces mecs truqueurs en Afrique du Sud, qui se roulent par terre en affichant des faciès de zombies torturés par la douleur, alors que les ralentis montrent qu'ils n'ont pas été touchés, je me rue sur ma télécommande pour zapper ces divas aseptisées. Les pertes de valeurs de nos sociétés occidentales viennent en partie de ce manque de dignité humaine, et je trouve important de signaler des comportements dignes comme celui de Rossi cette année, de Lorenzo et de Randy, l'an dernier ou de pedrosa il y a 3 ou 4 ans, pour ne citer qu'eux.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki GN250 préparée par STG Tracker

Marcelo Obarrio et German Karp, fondateurs de l'atelier de préparation argentin STG Tracker, expriment leur talent sur une moto de petite cylindrée sans chichi : la GN250. Leur customisation en Bobber transforme radicalement la paisible Suzuki.
Davey Todd gagne la Senior TT 2024 par double KO !

Vainqueur de la première - et seule - course Superstock, Davey Todd avait perturbé les cadors du Tourist Trophy 2024... Il les a même sonné lors de la finale Superbike : Peter Hickman est tombé (pas de bobo) et la Fireblade de Michael Dunlop a craqué ! Compte-rendu de la ''famous'' Senior TT où Jonathan Goestchy termine à une fabuleuse 19ème place.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
Marc Marquez dans l'équipe officielle Ducati en 2025... et 2026 !

C'est officiel : après avoir rompu son contrat avec les Rouges de Tokyo l'an dernier et une (demi) année de période d'essai concluante chez Gresini, Marc Marquez signe un CDD de deux ans chez les Rouges de Bologne ! L'octuple champion du monde de Grand Prix moto fera équipe avec le triple champion Pecco Bagnaia jusqu'en 2026.
MotoGP 2024 16 commentaires

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...