• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 16 août 2013

Crutchlow : ''Le contrat de Ducati était bien meilleur''

Crutchlow : ''Le contrat de Ducati était bien meilleur''

Suite à l'annonce de sa signature avec Ducati début août , Cal Crutchlow était naturellement au centre de l'attention lors de la conférence de presse à Indy, qui marque la reprise du championnat MotoGP après quatre semaines de pause (lire notre Présentation du GP d'Indianapolis )...

Imprimer

Suite à l'annonce de sa signature avec Ducati début août, Cal Crutchlow était naturellement au centre de l'attention lors de la conférence de presse à Indy, qui marque la reprise du championnat MotoGP après quatre semaines de pause (lire notre Présentation du GP d'Indianapolis)...

"Le plus difficile a été d’appeler Hervé pour le lui dire…"

Après trois saisons sur la compétitive Yamaha Tech3, Cal Crutchlow a choisi l'indomptable Ducati Desmosedici en 2014. Pour le meilleur, on l'espère, mais probablement, on le craint, pour le pire… Malgré ses réponses évasives lorsqu'on l'interroge sur l'ampleur du défi qui l'attend, le Britannique est en effet parfaitement conscient de passer d'une moto capable de jouer la gagne à une diva capricieuse sur laquelle tout reste à faire.

"Je crois qu’il y a beaucoup de progrès à faire", a admis Crutchlow, actuellement cinquième du championnat, au sujet du niveau de la Ducati.

"Le point positif est qu’elle est rapide mais je n’en sais pas plus concernant le reste. Il est trop tôt pour en parler. Je ne sais pas encore si elle ira bien à mon pilotage ou pas alors je ne vais pas en dire plus".

"Je ne vais pas non plus commenter ce que les autres pilotes ont fait avec. Valentino l’a pilotée, Andrea et Nicky aussi", analyse le pilote de 27 ans, qui préfère se montrer prudent quant à ses chances de faire briller la Desmosedici. "Je ne peux savoir comment ça se passera quand je monterai dessus. Il y a clairement des choses à améliorer mais il est trop tôt pour commenter quoi que ce soit".

Alors pourquoi quitter une moto avec laquelle il vient de signer quatre podiums en neuf courses (au Mans, au Mugello, à Assen et au Sachsenring), sachant en outre que le n°35 assure que "Yamaha et l’équipe pour laquelle je cours sont géniaux" ?

"C’était difficile de décider de les quitter mais en termes de contrat, celui que l’on m’a offert est, d’après moi, bien meilleur que celui que j’avais. J’en ai parlé à des gens de mon entourage et avec Hervé (Poncharal, le boss de Tech3). Le choix n’était pas dur à faire mais c’était difficile de quitter le team", rapporte le natif de Conventry, à qui Ducati aurait proposé un contrat d'un montant de cinq millions d'euros sur deux ans. Une somme qu'un équipe satellite comme Tech3 ne peut évidement pas sortir…

"Le plus difficile a été d’appeler Hervé pour le lui dire", relate Crutchlow, qui a longuement réfléchi avant de signer, tant ses rapports avec les membres de l'équipe de Bormes-les-Mimosas sont excellents. "C’était un coup de fil chargé d’émotion : c’était une décision difficile à prendre mais je suis content d’avoir décidé mon avenir. Maintenant je vais me concentrer sur ce qu’il me reste à faire avec Tech3".

De son côté, Hervé Poncharal affirme "perdre un ami, pas seulement un pilote". Pour le dirigeant français, Crutchlow "n'est pas seulement un pilote Tech3, il est un membre de Tech 3 et cela fait une grande différence".

Le diagnostic du Docteur…

Présent lors de la conférence de presse durant laquelle Crutchlow s'est confié, Valentino Rossi a été sollicité à propos du choix du pilote britannique : "Je sais que Cal veut absolument une moto officielle et il pense peut-être que Yamaha ne valorise pas assez l’importance de son travail", résume l'ancien officiel Ducati, en exprimant de manière implicite son désaccord avec le point de vue de Crutchlow. "Il va rejoindre Ducati et là-bas il aura beaucoup de gens qui travailleront pour lui", assure "Valé", avant d'ajouter que "comme il l’a dit lui-même, ce sera un gros challenge".

"Dovi (Andrea Dovizioso, NDLR) a eu quelques soucis pour réussir mais Cal a un style différent, alors pourquoi pas ?", estime le n°46 avec diplomatie, avant de donner un avis plus concret : "ce sera dur au début parce que la Ducati est une moto qui est très difficile à pousser à la limite, contrairement à la Yamaha M1", analyse la star transalpine avant d'adresser un clin d'œil à son ancien employeur : "Ils (Ducati, NDLR) savent qu’ils ont besoin d’améliorer leur moto et ce sera intéressant de voir ce qu’ils feront…"

Pragmatique, le président de l'IRTA (l'association des teams en MotoGP) sait qu'il perd non seulement un pilote de grande valeur, mais aussi un personnage apprécié du public : les répliques brutes de décoffrage de l'ancien champion du monde Supersport font les choux gras de la presse, et offrent par là-même une excellente exposition au team Tech3.

"Je pense que Tech 3 doit beaucoup à Cal en termes de résultats, mais aussi de couverture médiatique", admet Hervé Poncharal, qui fera courir l'an prochain Pol Espargaro et Bradley Smith en MotoGP.

De son côté, Cal Crutchlow retrouvera son ancien coéquipier Andrea Dovizioso, avec qui il partageait le box Tech3 l’an dernier.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC imagine et vend le casque de Quartararo, des années 80/90

Au récent GP d'Allemagne 2024, Fabio Quartararo faisait équipe avec Remy Gardner (remplaçant d'Alex Rins). Mais imaginez que notre champion de MotoGP 2021 ait roulé avec Wayne Gardner, côtoyé Schwantz, Rainey, Doohan et Lawson en GP500. À quoi aurait ressemblé son casque ? La réponse avec ce V10 FQ20 Retro commercialisé par HJC !
Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...