• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PROJETS MOTOGP
Paris, le 27 septembre 2022

Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Arabie Saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.

Imprimer

Le calendrier MotoGP ne cesse de s'agrandir avec de nouvelles destinations, sans surprise dans des pays à forte croissance et/ou friands de deux-roues motorisés sous toutes ses formes. L'Asie et le Moyen-Orient sont particulièrement convoités par les organisateurs… et les constructeurs engagés en Grands Prix !

Trois nouveaux projets à court et moyen terme révélés par Dorna Sports viennent confirmer cette volonté d'expansion : le promoteur dit avoir signé un "protocole d'accord" avec l'Arabie saoudite et l'Inde pour y organiser des courses dans "un futur proche", tandis qu'un inédit - et inattendu - Grand Prix au Kazakhstan est officialisé pour la saison prochaine !

"Le championnat du monde FIM MotoGP débarque au Kazakhstan : l'année 2023 marquera le début d'une collaboration de cinq ans qui verra le MotoGP se rendre dans une nouvelle région du monde puisque le magnifique circuit international de Sokol fait son apparition au calendrier", fait savoir la Dorna ce mardi.

Le Kazakhstan - pays d'Asie centrale qui a des frontières communes avec la Russie, la Chine, la Mongolie, le Kirghizistan, l'Ouzbékistan et le Turkménistan - deviendrait le 30ème pays à accueillir le Continental Circus depuis 1949, tandis que le circuit de Sokol où doit se tenir cette nouvelle course serait le 74ème visité par les Grands Prix. 

Le tracé est situé près d'Almaty dans un "tout nouveau complexe de sports mécaniques". Autrement dit : ce circuit tout juste sorti de terre doit dans un premier temps être homologué par la Fédération internationale de motocyclisme (FIM), avant de verrouiller ses budgets et de mettre en place la logistique nécessaire pour accueillir la catégorie reine… 

Autant de démarches qui pourraient retarder la tenue de ce GP du Kazakhstan, surtout sur une échéance proche : 2023, c'est demain ! Rappelons que le GP de Finlande a été annulé quatre années de suite faute d'avoir terminé les travaux, avant de reporter à cause du Covid puis d'être en proie à des soucis financiers…

Le MotoGP pose une jante en Inde 

Concernant le potentiel Grands Prix en Inde - appelé "GP de Bharat" -, aucune échéance n'a été communiquée mais les pourparlers seraient en bonne marche : un accord serait même signé avec le géant d'Asie du sud.

"L'Inde constitue un marché particulièrement imposant pour le MotoGP et plus généralement pour l'industrie de la moto", rappelle le boss de Dorna Carmelo Ezpeleta, qui s'est rendu à New Delhi la semaine dernière pour poser les bases de cet accord. Objectif : organiser un Grand Prix sur le circuit de Buddh dans "un avenir proche".

"L'Inde rassemble une grosse communauté de fans : outre le fait de nous offrir un incroyable spectacle, organiser un Grand Prix là-bas nous permettrait de continuer à développer ce sport dans cette région du monde. Un point très important pour nos partenaires, ainsi que pour les constructeurs, dans la mesure où des centaines de millions de deux-roues y circulent".

"L'Inde pourrait potentiellement être l'un des plus grands marchés pour le MotoGP que ce soit en termes d'audience ou de revenus", se réjouit pour sa part le ministre des sports Shri Anurag Thakur, qui devra cependant composer avec ses puissants "voisins" : le MotoGP se rend déjà en Malaisie, en Thaïlande et en Indonésie, soit autant de pays à forts potentiels !

Le circuit de Buddh, en périphérie de New Delhi, est à l'origine conçu pour la Formule 1 qui s'y est rendue de 2011 à 2013. Des passages alternatifs lui assurent l'homologation pour les championnats du monde moto, ce qui avait failli se faire en 2013 via le World Superbike. Mais le projet avait finalement tourné court à cause de "soucis opérationnels" (en clair : des problèmes financiers !).

Un Grand Prix en Arabie saoudite

Enfin, dernier projet de Dorna Sports : un Grand Prix en Arabie saoudite, pays de plus en plus impliqué dans les sports mécaniques avec le Dakar depuis 2020 puis la Formule 1 l'année dernière. Le Grand Prix du Qatar à Losail ne serait plus la seule course du Moyen-Orient du calendrier !

 

"Il est totalement cohérent d'ajouter le plus grand championnat de compétition moto à notre liste grandissante d'événements de stature mondiale dans le domaine des sports mécaniques", explique le président de la fédération saoudienne des sports mécaniques Khalid Bin Sultan Al Abdullah Al-Faisal, qui avait déjà rencontré les dirigeants du MotoGP début 2020 pour leur présenter ses plans.

"L'Arabie souhaite a récemment démontré sa capacité à accueillir des événements aux standards les plus élevés dans les sports mécaniques", estime pour sa part Carmelo Ezpeleta. "La signature du protocole d'entente formalise notre intention commune de continuer à explorer cette opportunité".

Ce Grand Prix d'Arabie saoudite se disputerait sur le futur complexe sportif de Qiddiya, qui doit être inauguré "en 2024" selon les autorités du pays. Une chose est certaine : le MotoGP n'empruntera pas le tracé urbain de Djeddah où se produisent les F1 depuis 2021, faute de dégagements nécessaires. 

Rappelons que l'Arabie saoudite avait déjà tenté une approche vers le MotoGP l'an dernier par le biais de la structure de Valentino Rossi. Le projet de sponsoring par la compagnie pétrolière national du Royaume - pourtant contractualisé d'après les hommes du VR46 - ne s'est finalement jamais concrétisé pour d'obscures raisons…

Rappelons également que l'Arabie saoudite et le Qatar sont en conflits depuis l'été 2017 : le premier accusant le second de financer le terrorisme et d'être proche de l'Iran. Réunir les deux dans son calendrier sera peut-être délicat pour Dorna, qui pourrait même être amenée à faire un choix...

MNC remarque par ailleurs que ce rapprochement officiel avec l'Arabie saoudite coïncide - comme par hasard - avec le report du Grand Prix du Qatar 2023 : l'unique course nocturne du MotoGP n'ouvrira pas la prochaine saison - pour la première fois depuis 2007 ! - officiellement à cause de travaux.  "Le circuit de Losail est confirmé jusqu'en 2021", répond le promoteur pour lever les doutes. Certes... mais Suzuki aussi avait un contrat en cours jusqu'en 2026 : pourtant, les GSX-RR quittent la piste fin 2022 !

Beaucoup de changements et de courses en perspective

Si ces trois Grands Prix restent à confirmer, la saison à venir sera quoi qu'il en soit très chargée : le calendrier en cours compte déjà vingt courses, qui seront doublées l'année prochaine avec les nouvelles épreuves "Sprint" le samedi après-midi ! Soit 40 courses en 2023… puis 46 (l'année de Vale ?!) si on ajoute l'Arabie saoudite, l'Inde et le Kazakhstan !

Reste à savoir si le promoteur allégera la programmation en alternant les Grands Prix prévus en Espagne, comme évoqué par le passé lorsque pilotes et teams s'étaient inquiétés d'un calendrier trop chargé... Dorna avait alors envisagé un format en alternance pour les quatre destinations espagnoles : une saison à Aragon et Barcelone, l'autre à Jerez et Valence, par exemple.

Pas sûr toutefois que l'argentier des Grands Prix - par ailleurs une société espagnole - pousse cette réflexion jusqu'à son terme au regard du manque à gagner de ces deux dernières années à cause du Covid. Surtout pendant le championnat 2020 et ses courses répétées en Europe : moins de circuits, donc moins de rentrées d'argent, sans parler de l'absence de spectateurs en tribunes.

Dorna pourrait être au contraire tentée de multiplier les destinations et les épreuves pour se "refaire la cerise", à l'image de la Formule 1 qui vient de révéler un calendrier avec un nombre records de Grands Prix : 24 ! Restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...