• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
QATAR TEST YAMAHA
Paris, le 22 février 2024

Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.

Imprimer

Yamaha termine l'intersaison encore loin du compte au classement : Fabio Quartararo n'apparaît qu'à la 14ème place aux tests officiels du Qatar, alors son nouveau coéquipier Alex Rins est 17ème. Plus préoccupant encore : le tricolore accuse 1,013 sec de retard sur le leader Pecco Bagnaia, premier pilote à passer sous les 1'51 à Losail.

Si "El Diablo" loue les avancées significatives réalisées cet hiver sur la M1, notamment en termes de vitesse de pointe et d'aérodynamisme, l'écart à combler reste conséquent malgré le recours à de nouveaux ingénieurs débauchés chez Ducati.  "Nous avons besoin de plus de temps, plus de tests, et je pense qu'on a besoin de trois ou quatre mois pour voir les progrès de notre moto", explique Fabio.

"Je crois vraiment au projet : même si c'est vraiment compliqué en ce moment, je sens que Yamaha fait vraiment de son mieux", tient à préciser le n°20 avec une approche positive. Le chef de file des Bleus d'Iwata - qui n'hésite pas à exhorter son employeur à déployer plus d'efforts - est conscient que sa moto ne l'autorise pas à (re)jouer aux avant-postes, malgré les concessions réglementaires préférentielles accordées à Yamaha (et Honda).

"L'écart reste important" 

Pour autant, le directeur technique du projet MotoGP Yamaha s'avoue déçu des performances au Qatar : Massimo Meregalli en attendait davantage, aussi bien en termes de classement que de la capacité de la M1 à mieux tirer profit des pneus tendres pour claquer un chrono dans le "time attack".

"Nous avons retrouvé ici tous les progrès constatés en Malaisie, avec une légère amélioration de la vitesse de pointe", admet-il auprès du site officiel du MotoGP avant de faire le constat que "l'écart reste important par rapport à nos adversaires : franchement, j'espérais que nous aurions pu être plus proches".

Yamaha a pourtant bien progressé : preuve en est la comparaison entre les chronos du dernier Grand Prix du Qatar qui s'est disputé le 19 novembre et ceux du test sur ce même circuit trois mois plus tard. Fabio Quartararo est descendu en 1'52.524 lors des qualifications sur la M1 2023 contre 1'51.965 avec le prototype 2024 cette semaine. Certes, les conditions sont différentes, mais le gain atteint tout de même 0,559 sec !

Yamaha gagne une demi-seconde, Ducati une seconde pleine !

Problème : la concurrence - Ducati en tête - a elle-aussi progressé, et pas qu'un peu ! Francesco Bagnaia est ainsi passé de 1'52.036 lors des qualifications 2023 à… 1'50.952. Soit un gain de 1,084 sec (!) pour le tenant du titre, qui pulvérise officieusement le record de la piste qatari établi par Luca Marini sur la Ducati 2023 en 1'51.762. Autrement dit : quand Yamaha est parvenu à gagner environ une demi-seconde, Ducati a accéléré de 0,8 sec à 1 sec pleine ! 

"Honnêtement, je ne m'attendais pas à ce que nos adversaires soient capables de faire de tels progrès", avoue avec une pointe de dépit Massimo Meregalli, qui regrette également que la nouvelle M1 n'ait "malheureusement" pas progressé dans le domaine du tour rapide pour les qualifications. "Le retard dans le tour qualifs reste important : c'est vraiment le point sur lequel nous devrions concentrer toute notre énergie".

Même constat de la part du transfuge Honda, Alex Rins ci-dessus : "j'ai progressé par rapport au premier jour au Qatar, mais on est encore loin : je suis à 1'1 sec et Fabio à une seconde du premier. Alors il faut encore qu'on travaille beaucoup pour réduire ce retard et je pense que la manière dont on travaille est la bonne".

Reste que le temps commence (déjà ?) à manquer pour Yamaha : la saison MotoGP sera lancée au Qatar dans un peu plus de deux semaines, du 8 au 10 mars ! Sans compter que Ducati n'est pas le seul constructeur à avoir progressé : le gain obtenu par Aprilia et KTM avoisinne également la seconde au chrono...

Classement des essais MotoGP au Qatar 

Pos. Pilote Team Chrono Écart Leader Tours
1 1F. Bagnaia Ducati Lenovo Team 1:50.952 0.000 29 / 52
2 23E. Bastianini Ducati Lenovo Team 1:51.072 0.120 29 / 49
3 41A. Espargaro Aprilia Racing 1:51.260 0.308 36 / 45
4 93M. Marquez Gresini Racing MotoGP™ 1:51.335 0.383 39 / 42
5 25R. Fernandez Trackhouse Racing 1:51.341 0.389 50 / 56
6 12M. Viñales Aprilia Racing 1:51.387 0.435 33 / 60
7 89J. Martin Prima Pramac Racing 1:51.466 0.514 42 / 50
8 49F. Di Giannantonio Pertamina Enduro VR46 Racing Team 1:51.489 0.537 34 / 60
9 33B. Binder Red Bull KTM Factory Racing 1:51.583 0.631 53 / 55
10 72M. Bezzecchi Pertamina Enduro VR46 Racing Team 1:51.678 0.726 48 / 49
11 43J. Miller Red Bull KTM Factory Racing 1:51.720 0.768 41 / 57
12 88M. Oliveira Trackhouse Racing 1:51.836 0.884 52 / 65
13 73A. Marquez Gresini Racing MotoGP™ 1:51.944 0.992 33 / 62
14 20F. Quartararo Monster Energy Yamaha MotoGP™ 1:51.965 1.013 43 / 57
15 31P. Acosta Red Bull GASGAS Tech3 1:52.046 1.094 68 / 72
16 42A. Rins Monster Energy Yamaha MotoGP™ 1:52.103 1.151 59 / 60
17 5J. Zarco LCR Honda 1:52.162 1.210 50 / 52
18 30T. Nakagami LCR Honda 1:52.384 1.432 52 / 53
19 36J. Mir Repsol Honda Team 1:52.457 1.505 21 / 32
20 10L. Marini Repsol Honda Team 1:52.677 1.725 54 / 60
21 37A. Fernandez Red Bull GASGAS Tech3 1:52.770 1.818 77 / 83
22 35C. Crutchlow Yamaha Factory Racing 1:53.012 2.060 46 / 59
23 51M. Pirro Prima Pramac Racing 1:53.655 2.703 54 / 67
24 32L. Savadori Aprilia Racing 2:01.400 10.448 7 / 12

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...