• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
UN NOALE A L'ORANGE
Paris, le 14 juin 2024

Viñales et Bastianini filent chez KTM Tech3 en 2025

Viñales et Bastianini filent chez KTM Tech3 en 2025

Changement de décor pour Maverick Viñales et Enea Bastianini : l'espagnol de 29 ans et l'italien de 26 ans quittent leur Aprilia et Ducati d'usine respective pour enfourcher une KTM RC16 dans le team satellite Tech3, avec soutien direct du blason autrichien.

Imprimer

Les pièces du puzzle MotoGP continuent à s'assembler pour  2025 : KTM débauche deux pilotes chez ses concurrents Aprilia et Ducati, en l'occurrence Maverick Viñales et Enea Bastianini. Les deux nouveaux venus feront équipe dans la structure privée Tech3 - où roulent actuellement rouler Pedro Acosta et Augusto Fernandez - dans le cadre d'un contrat "pluriannuel" (la nouvelle formule à la mode en MotoGP…). 

Pour mémoire, Pedro Acosta vient d'être promu dans le team officiel KTM l'an prochain aux côtés de Brad Binder. Pour Augusto Fernandez, en revanche, cette double signature signifie une poussée vers la sortie après seulement deux saisons sur la MotoGP KTM. Espérons que le champion du monde Moto2 2023 saura rebondir pour poursuivre en catégorie reine… Autre victime collatérale : Jack Miller, qui espérait trouver refuge chez Tech3 après avoir appris que KTM attribuait sa RC16 d'usine à Acosta. 

Ironie du sport, l'arrivée de Maverick Vñales et d'Enea Bastianini chez KTM Tech3 trouve son origine dans le même mouvement : la nomination surprise de Marc Marquez aux côtés de Francesco Bagnaia dans le team officiel Ducati ! C'est en effet en réaction au choix de Ducati que Jorge Martin - légitimement vexé - s'est empressé de trouver refuge chez Aprilia, qui lui a ouvert les bras en grand au regard de son talent exprimé chez les Rouges.

Tout ça, c'est la faute à Marquez !

Problème : Viñales n'a que moyennement apprécié l'embauche au pied levé de l'actuel leader du championnat, lui qui pensait récupérer le rôle de pilote vedette Aprilia avec le départ en retraite d'Aleix Espargaro. Viñales s'est donc tourné vers la seule autre marque en mesure de lui offrir une moto rapide et de gros moyens  : KTM. 

Rappelons que le n°12 avait quitté Yamaha avec pertes et fracas fin 2020, après d'amers échanges d'amabilités et puérile tentative de casser son moteur, avant de trouver refuge chez Aprilia. L'espagnol a mis un certain temps avant de trouver ses marques avant d'ouvrir son compteur de victoire cette année au Texas, après deux saisons et demie sur la moto italienne.

Maverick Viñales - aussi rapide qu'inconstant - peut se prévaloir d'être le premier pilote victorieux avec trois marques différentes puisqu'il s'était également imposé sur la Suzuki GSX-RR à ses débuts en MotoGP. S'il gagne avec la KTM, il renforcerait son record personnel avec quatre marques différentes menées au succès ! Pour l'anecdote, c'est avec KTM que Viñales remporta son premier titre en Grands Prix en 2013, en catégorie Moto3.

Du côté d'Enea Bastianini, c'est également la signature de Marc Marquez qui a scellé sa décision de quitter les Rouges de Bologne au profit des Oranges de Mattighofen. Le jeune italien s'est vu éjecter de sa Desmosedici officielle pour y placer le n°93, sans aucune certitude de pouvoir rebondir dans une des structures privées de Ducati. 

Il se murmure en effet avec de plus en plus d'insistance que Pramac ne renouvellerait pas son engagement avec Ducati pour devenir le nouveau team satellite de Yamaha. Dans ce cas de figure, le VR46 Team serait tout désigné pour remplacer Pramac comme nouvelle équipe support de Ducati avec Desmosedici officielles et soutien de l'usine.

GasGas rend la main en MotoGP

A noter que Tech3 reprendra le coloris orange KTM l'an prochain en lieu et place du rouge Gasgas - marque du groupe Pierer - mis en place cette année. La structure varoise est renommée "REd Bull KTM Tech3" et disposera de RC16 identiques à celles du team officiel, du moins en début de saison… Gageons que Binder et Acosta auront la primeur des dernières nouveautés et développements dans le team d'usine !

"L'appellation de l'équipe pour 2025 veut tout dire", estime le boss du service course de KTM. "Il est temps de renforcer à nouveau le nom de KTM (et d'éviter les confusions avec les autres motos rouges, NDLR ?!) : nous ne pouvions pas imaginer de meilleure façon d'apporter ce genre de valeur à l'entreprise que de voir Enea et Maverick arborer la livrée orange Red Bull". 

"Il est clair que nous parlons de deux des pilotes les plus rapides du monde à l'heure actuelle (Bastianini est 4ème au provisoire et Viñales 6ème, NDLR)", poursuit Pit Beirer. "C'est un compliment qu'ils nous fassent confiance, sans parler de la structure de la plus haute qualité que nous créons avec Red Bull KTM Tech3."

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
La Guerrilla 450 de Royal Enfield déclare la guerre aux roadsters

Très apprécié en France pour ses petites motos basiques et ''vintage'', Royal Enfield entend révolutionner le segment du roadster en proposant une moto adaptée aux motards d'aujourd'hui, ni plus ni moins. Sa Guerrilla 450 se veut simple mais efficace sur le plan mécanique, et à la page électroniquement... Présentation.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...