• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ ALPINESTARS
Paris, le 21 juin 2023

Toutes les infos sur le nouveau casque Alpinestars Supertech R10 (S-R10)

Toutes les infos sur le nouveau casque Alpinestars Supertech R10 (S-R10)

Le nouveau casque Supertech R10, premier intégral racing chez Alpinestars, débute sa commercialisation par une édition limitée à 200 exemplaires en vente le 10 juillet. MNC décortique ses caractéristiques...

Imprimer

Alpinestars intègre le cercle fermé des fabricants de casques orientés compétition de vitesse avec son Supertech R10, fruit de "10 ans de tests" signale la marque italienne très investie en MotoGP. Jack Miller (KTM) et Jorge Martin (Ducati) sont les premiers à porter ce nouveau S-R10 en catégorie reine.

Ce nouveau casque intégral en fibres - homologué ECE 22.06, DOT et FIM - boucle avec succès sa période de développement et passe désormais à la phase de commercialisation, via une série de lancement limitée à 200 exemplaires baptisée Supertech R10 Helmet Launch Edition.

"Le casque S-R10 a été conçu pour offrir le mélange parfait d'une excellente ventilation, d'un confort inégalé et du poids le plus léger possible, sans faire de compromis", affirme "l'Étoile des Alpes", qui renforce sa large gamme d'équipements moto avec ce nouveau casque.

Alpinestars produit effectivement des combinaisons, des bottes, des gants et même des airbags à vocation racing, mais ne s'était jamais aventuré sur le segment - ô combien technique - des casques à porter sur circuits bitumés. Précision d'importance dans la mesure où des casques tout-terrain et de VTT sont de longue date présents dans sa gamme !

Supérieur à la norme ECE 22.06

Cette série de lancement est l'occasion d'en savoir davantage sur ce casque résolument haut de gamme, en témoignent les technologies utilisées sur sa coque en fibres qui fait appel à une "couche extérieure en carbone haute densité 3K, une couche composite en carbone unidirectionnelle, une couche en fibre d'aramide et une couche de fibre de verre".

En dessous se trouve un calotin interne est en polystyrène expansé (EPS) qui se compose de huit parties avec six densités différentes. La construction spécifique de ce calotin serait par ailleurs garante de l'absorption des forces rotationnelles, en association avec les mousses internes.

Résultat ? La tête peut légèrement se déplacer à l'intérieur du casque - et vice-versa - dans le but de "réduire considérablement la quantité de force transmise à la tête, au cou, au cerveau et à la colonne vertébrale à partir d'un impact oblique, tout en réduisant simultanément la possibilité d'une commotion cérébrale", explique Alpinestars, qui s'inspire ici de la technologie MIPS (Multi directional Impact Protection System) devenue une référence sur les casques de cyclisme.

Cette garniture qui inclut un système d'extraction d'urgence des mousses de joues - incontournable en compétition - présente aussi une subtilité ergonomique : le système A-Head, qui permettrait "d'ajuster à la fois la hauteur et l'angle avec lequel le casque repose sur la tête". Cette technologie passe notamment par un réglage de la mousse supérieure.

Ces évolutions permettraient au casque S-R10 de revendiquer des capacités de protection largement supérieures aux normes ECE 22.06 en vigueur : "+37%" en ce qui concerne les mesures "d'impacts linéaires directs avec un angle de 90° entre le casque et un objet " et "+65%" sur les impacts obliques et les chocs rotationnels.

2 ailerons, 11 aérations et un énorme champ de vision

Ce nouveau casque S-R10 reçoit une fermeture de jugulaire par boucle double-D, seul système homologué par la Fédération internationale de motocyclisme (FIM). Sécurité toujours : son aileron aérodynamique sur l'arrière est fixé par des joints élastiques conçus de manière à se déclipser en cas de chute. 

Objectif ? Offrir une surface la plus lisse possible pour éviter l'effet "rebonds" sur le bitume, principe cher au concurrent Arai et ses coques historiquement rondes. Deux "spoilers" sont livrés de série, plus ou moins proéminents : un pour la route et un autre pour la piste. 

Les pistards, justement, apprécieront les petits détails non négligés par le fabricant italien : comme le canal prévu dans les mousses pour y passer un tuyau d'hydratation, les crochets sur l'écran pour accrocher des tears-off, la bavette anti-remous, le déflecteur nasal ou encore la lentille antibuée Pinlock.

L'écran de "classe optique 1" (3 mm d'épaisseur) reçoit par ailleurs un traitement anti-rayures et se démonte sans outils. Il comprend un mécanisme de verrouillage en métal pour empêcher toute ouverture intempestive en cas de chute et/ou à très haute vitesse : loin d'être superflu alors que KTM vient de franchir la barre des 366 km/h au Mugello !

Autre caractéristique notable : le champ de vision offert atteindrait "220 degrés de visibilité latérale et 57 degrés en vertical". Alpinestars la joue écran panoramique ! "La vue offerte par le S-R10 est incroyable", témoigne l'ancien pilote Andrea Dovizioso, qui a participé au développement. "C'est un atout énorme et c'est probablement sa caractéristique la plus importante".

L'aérodynamisme n'a pas été négligé avec de longues heures passées en soufflerie pour peaufiner sa forme élancée. Sa ventilation n'est pas en reste avec pas moins de onze aérations, dont trois rien que sur la mentonnière et quatre extracteurs à l'arrière !

200 unités à saisir le 10 juillet

Dernier détail révélé par Alpinestars : le poids de son S-R10 s'établirait à "1540 grammes en taille M", proche des estimations MNC qui le jaugeait entre 1400 et 1500 gr lors de sa découverte au printemps. Reste à connaître son prix, toujours pas communiqué : le Journal Moto du Net table sur un tarif "Premium" compris entre les 999,99 euros du Shark Race-Pro et les  1430 euros (!) de l'AGV Pista GP RR. 

Cette édition limitée sera en vente uniquement sur la page dédiée du site Alpinestars le lundi 10 juillet. Il sera fourni avec tous ses accessoires : deux ailerons, écran clair et fumé, tears-off, lentille Pinlock, etc. Le tout stocké "confortablement dans le sac de casque de paddock fourni", précise la marque. 

Vidéo promotionnelle du casque Alpinestars Supertech R10 

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Catalogne 2 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...