• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 20 juin 2015

Superpole Misano : Super Sykes revient de loin...

Superpole Misano : Super Sykes revient de loin...

Passé par les repêchages (SP1), Tom Sykes a finalement signé sa quatrième Superpole consécutive sur le circuit de Misano ! L'officiel Kawasaki n°66 devance Haslam sur Aprilia et Giugliano sur Ducati. Rea et Biaggi complètent le Top 5.

Imprimer

Passé par les repêchages (SP1), Tom Sykes a finalement signé sa quatrième Superpole consécutive sur le circuit de Misano ! L'officiel Kawasaki n°66 devance Haslam sur Aprilia et Giugliano sur Ducati. Rea et Biaggi complètent le Top 5.

La toute nouvelle surface de circuit de Misano a donné du fil à retordre à "Super Sykes" et son équipe... Parti dans une mauvaise direction en termes de réglages ce matin en FP3 (troisième séance d'essais libres), le champion du monde 2013 a été contraint de participer à la première session de Superpole.

Pour la première fois de sa carrière, l'homme aux 27 pole positions  - désormais ! - a dû se battre avec les secondes lames pour accéder à la phase finale de la Superpole : la fameuse SP2 à laquelle accèdent automatiquement les dix meilleurs pilotes des trois premières séances libres. C'est cela oui, comme en MotoGP !

Meilleur chrono de la SP1 devant Badovini - qualifié en SP2 également donc -, "Major Tom" a récidivé en SP2 sur gommes tendres. Sykes en a même profité pour effacer des tablettes son record de la piste, tournant plus d'une demi-seconde plus vite que l'an dernier...

À un quart de seconde du pilote d'usine Kawasaki n°66, quatre hommes se sont battus à coup de millièmes (!) pour se distribuer les places suivantes du Top 5... Finalement, Leon Haslam (Aprilia Red Devils) et Davide Giugliano (Ducati Aruba.it) accompagnent Sykes sur la première ligne.

Parti d'une lointaine huitième place sur la grille au Portugal il y a deux semaines - et vainqueur des deux manches malgré tout ! -, Jonathan Rea s'offre une plus confortable 4ème place sur la grille italienne. Le - très, très - large leader du championnat n'est jamais sorti du Top 2 en course cette saison : poursuivra-t-il son incroyable moisson demain ?

Invité à Misano - et à Sepang début août -, Max Biaggi pourrait bien priver les titulaires de très gros points, voire de podium(s) ce dimanche... Pilote le plus rapide de la première journée, l'Empereur romain était troisième de la SP2 avant que les gommes qualif ne soient enfilées (derrière Haslam et Rea, devant Sykes et Torres). Mamma mia !

Le deuxième rang de la grille italienne sera complété par Jordi Torres justement (Aprilia Red Devils). Le meilleur rookie 2015 est toujours en quête d'un second podium. Or, qui mieux que Biaggi pour l'y mener ? Demain, le "Spanish Elvis" aurait intérêt à étudier l'impeccable style du n°3...

Alex Lowes (Suzuki Voltcom Crescent) partira du haut de la troisième ligne, Ayrton Badovini (BMW Italia) du milieu et Sylvain Guintoli (Honda Pata) de l'extérieur. Notre champion du monde en titre devancera une flopée de Panigale R...

Deux Ducati d'usine mèneront le quatrième rang : celle de Michele Pirro - remplaçant au pied levé du Wild Card Luca Scassa qui s'est cassé la clavicule vendredi.... - et la n°7 de l'officiel Chaz Davies. Dernier de la SP2, Matteo Baiocco (Ducati Althea) partira de la 12ème place.

Troisième de la SP1, Leandro Mercado (Ducati Barni) occupera demain la tête de la 5ème ligne. L'Argentin tachera d'entretenir sa série ininterrompue de  courses terminées dans les points, un exploit qu'il partage avec Jonathan Rea !

Niccolo Canepa est de retour sur une Panigale après avoir débuté la saison sur EBR 1190RX et enchainé sur Kawasaki ZX-10R - celle de Christophe Ponsson !... Sur la Ducati préparée par l'excellent Team Althea, l'Italien assure la 14ème place sur "sa" grille nationale.

À plus d'une seconde du meilleur chrono de la SP1 posté par Tom Sykes - who else ? -, Michael van den Mark ne décroche que la 15ème place, soit la moins bonne qualification du rookie néerlandais. à moins de deux centièmes de seconde se trouve Markus Reiterberger, Wild Card qui pointait à la 7ème place vendredi soir.

L'actuel leader du leader du championnat IDM placera sa S1000RR n°11 devant la ZX-10R n°40 de Roman Ramos et la F4 RR de Leon Camier. Le champion anglais essaiera de marquer quelques points et, avant tout, de terminer les deux courses : le n°2 MV Agusta n'a franchi la ligne d'arrivée qu'une seule fois lors des six dernières manches !

À moins d'un dixième de secondes du chrono de Ramos, Randy de Puniet (Suzuki Voltcom Crescent) doit se contenter de la 19ème place sur la grille de Misano. Victime d'un pépin technique en pleine séance SP1, David Salom (Kawasaki Pedercini) hérite de la 20ème place seulement.

Auteur du 21ème chrono à l'issue des trois premières séances libres, Santiago Barragan (Kawasaki Grillini) s'adjuge la dernière place du 7ème rang. Derrière lui, son nouveau coéquipier Gianluca Vizziello installera sa propre Ninja Grillini devant Christophe Ponsson et sa Kawasaki Pedercini.

Parmi les nombreuses chutes intervenues hier aux essais, la plus impressionnante revient certainement à notre compatriote au n°23. Victime d'un énorme highside au virage Carro, Christophe a été évacué du circuit par ambulance. Ce matin, il était de retour avec le 23ème chrono, sa places sur la grille. Les deux BMW du team Toth fermeront encore la marche.

Rendez-vous demain pour suivre en quasi-direct les deux courses Superbike (départ de la première à 10h30) et la course de Supersport. Restez connectés !

Superpole World Superbike Misano 2015

.

.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 2 commentaires
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec un tour d'avance sur la BMW officielle et cinq sur la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...