• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 3 juillet 2015

Michelin détaille son retour en MotoGP dans un web-magazine

Michelin détaille son retour en MotoGP dans un web-magazine

Le lendemain de la finale MotoGP prévue début novembre à Valence, lors des traditionnels premiers essais d'après-course, Michelin remplacera officiellement Bridgestone  comme fournisseur pneumatique unique en catégorie reine du sport moto. Pas peu fier de ce retour, le Bibendum revient sur chaque étape et ses défis techniques dans un magazine numérique…

Imprimer

Le lendemain de la finale MotoGP prévue début novembre à Valence, lors des traditionnels premiers essais d'après-course, Michelin remplacera officiellement Bridgestone comme fournisseur pneumatique unique en catégorie reine du sport moto. Pas peu fier de ce retour, le Bibendum revient sur chaque étape et ses défis techniques dans un magazine numérique publié tous les 15 jours.

"Nous devons encore améliorer notre pneu avant"

Dans les cinq éditions déjà publiées de ce web-magazine nommé "Back to MotoGP", le manufacturier clermontois revient notamment sur les multiples séances d'essais déjà menées avec les testeurs officiels mis à disposition par chaque constructeur : Pirro pour Ducati, Edwards pour Yamaha, Aoyama pour Honda, ou encore "notre" Randy de Puniet national pour Suzuki...

Honnête, le pneumaticien reconnaît qu'il doit encore améliorer son pneu avant à l'origine de soudaines chutes, y compris celles de pilotes titulaires lors des essais effectués avec Rossi, Lorenzo, Marquez, Pedrosa, Dovizioso ou Bautista.

Ainsi, lors de la dernière séance menée après le GP d'Italie au Mugello, les trois favoris pour le titre (Rossi, Lorenzo et Marquez) sont tour à tour partis au tapis, heureusement sans se blesser !  

La cause de ces chutes a priori très difficiles à anticiper est liée à deux facteurs : l'exceptionnelle adhérence développée par l'actuel slick avant Bridgestone et la différence de format entre les gommes japonaises (16,5 pouces) et françaises (17 pouces).

"Pilotes et ingénieurs doivent s'adapter aux 17 pouces. Nous, on doit bosser pour rendre le pneu avant plus performant", analyse dans cet e-mag, Pascal Sasso, correspondant technique Michelin en MotoGP. 

Parmi les autres chapitres abordés, Michelin nous plonge au coeur des coulisses du MotoGP en présentant certaines de ses méthodes logistiques, à l'image de son semi-remorque spécifique chargé de transporter quelque 800 pneus de MotoGP dans une atmosphère contrôlée via une climatisation à 20°C !

Retour apprécié des pneus intermédiaires

Le manufacturier français revient aussi sur sa décision de réintroduire des pneus dits "intermédiaires", soit grossièrement un pneu slick retaillé permettant de rouler lorsque les conditions de piste sont mitigées (après une averse, par exemple).

Depuis 2014, les pilotes MotoGP réclamaient à Dorna le retour de ce type de pneus polyvalents, retirés de l'allocation par Bridgestone pour réduire les coûts en 2009. Michelin leur en proposera trois jeux par course. 

A la fin de chaque édition de ce magazine virtuel, une large part est consacrée aux succès passés de Bibendum en Grands Prix. 

La marque revient notamment sur ses innovations comme le pneu à structure radiale qu'elle proposa en GP en 1984 et avec lequel Freddie Spencer s'imposa dès la deuxième course à Misano (Italie) en 500 2-temps.  

L'occasion aussi de souligner son exceptionnel palmarès en compétition moto en général, et en Grands Prix en particulier : Michelin compte pas moins de 26 titres en catégorie reine et 360 victoires, dont la première fut signée en 1973 par Jack Finlay sur une Suzuki TR500 III au Tourist Trophy, alors inscrit au championnat du monde des GP. 

A ce palmarès pour le moins enviable s'ajoutent les 269 victoires et 12 titres décrochés en mondial Superbike, ainsi que les 14 couronnes coiffées en endurance !  

"Même sans concurrence, on peut aussi développer des produits utiles à la série"

Enfin, dernier point et non des moindres abordé dans cette très intéressante publication : la décision de revenir en tant que fournisseur unique, après avoir claqué la porte des Grands Prix fin 2008 au prétexte que ce format n'était pas compatible avec l'esprit de compétition "maison"...

Depuis, de "l'eau a coulé sous les ponts", reconnaît la marque auvergnate en estimant désormais possible de concilier "mono-marque" et avancées techniques utiles pour le motard lambda.

Sans oublier l'exposition médiatique non négligeable autour du plus relevé des championnats moto, hein Bibendum ?

"Nous nous sommes rendus compte au travers de notre engagement en rallye auto WRC que même sans concurrence, on peut aussi développer des produits utiles à la série", assure pour sa part Nicolas Goubert, directeur de la division sport moto de Michelin.

Toujours est-il que revoir des hommes portant les couleurs du manufacturier clermontois dans les paddocks du Continenal Circus - au sein duquel Michelin a oeuvré pendant 36 ans ! - est un plaisir dont personne ne se plaindra... à l'exception peut-être de Bridgestone ? Restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
La Guerrilla 450 de Royal Enfield déclare la guerre aux roadsters

Très apprécié en France pour ses petites motos basiques et ''vintage'', Royal Enfield entend révolutionner le segment du roadster en proposant une moto adaptée aux motards d'aujourd'hui, ni plus ni moins. Sa Guerrilla 450 se veut simple mais efficace sur le plan mécanique, et à la page électroniquement... Présentation.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...