• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LAGUNA SECA
Paris, le 12 juillet 2005

Le Grand Prix des États-Unis tour par tour

Le Grand Prix des États-Unis tour par tour

Seules les MotoGP ont le privilège de redécouvrir le circuit californien, revu et corrigé. Les américains ont l'avantage du terrain, mais Sa Sainteté l'entendra-t-elle de cette oreille devant les 57 932 spectateurs présents ? La réponse tour par tour !

Imprimer

Malgré les nouveaux dégagements destinés à rendre le circuit plus sûr, Laguna Seca reste un circuit "d’hommes" avec ses trajectoires très vallonnées et de nombreux virages en aveugle, dont le célèbre Corkscrew, littéralement tire-bouchon...

Une chicane dont le premier pif est un gauche qui plonge en aveugle dans une descente très prononcée, le paf à droite revenant à plat pour commander un gauche qu‘on entame avec tout l’appui sur l’avant du fait de la compression de la sortie du Corkscrew !

Laguna Seca, la "lagune sèche", laisse imaginer la météo locale. Sans compter que la piste à plus de 50°C offre très peu de grip, ce qui complique la tâche des manufacturiers et des teams ! Autre particularité du circuit : il est relativement court (3 610 m). Les MotoGP devraient donc y tourner en moins de 1’25’’.

On y attend bien entendu les américains, qui ont le privilège de connaître le tracé : Edwards de plus en plus à l’aise sur sa M-1, Hayden qui a montré son pneu avant à quelques reprises depuis le début de saison et Hopkins toujours placé aux essais mais dont les Bridgestone ne sont pas encore tout à fait à la hauteur des Michelin en course (pour l’instant !).

Troy Bayliss, qui y a couru de nombreuses manches en Superbike Mondial, peut également tirer son épingle du jeu. Tout comme bien entendu les ténors de la catégorie reine, Sa Sainteté en tête. Sur les six dernières courses disputées à Laguna Seca en 500, cinq ont été gagnées par des américains. Seul Luca Cadalora leur avait chipé la vedette sur leurs terres devant Kocinski et Doohan.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Yamaha fête son cinquantenaire avec des couleurs rappelant celles de Jarno Saarinen sur la 350 victorieuse à Daytona puis reprises par Kenny Roberts père. Les Suzuki arborent elles aussi des couleurs particulières, les deux américains portant les couleurs du sponsor principal du Grand Prix des Etats-Unis.

Les essais

C’est Troy Bayliss qui tire le premier avec le meilleur temps de la première séance libre devant Hayden, Hopkins, Gibernau infiltré entre les américains, Edwards, Rossi, Barros, Biaggi et Kenny Roberts : tout ce joli monde se tient en 7/10èmes. Melandri a quant à lui lourdement chuté dans Corckscrew, l'empêchant de profiter pleinement des deux heures d'essai matinales.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Dès la 2ème séance libre, Hayden prend le pouvoir à 2/10èmes devant Bayliss. Suivent Biaggi, Barros, Hopkins, Edwards, Gibernau, Melandri, Checa et Rossi "seulement" 10ème à 8/10èmes de son ex-coéquipier du HRC.

A la 3ème séance libre, on prend presque les mêmes et on recommence : Hayden devant Bayliss, Hopkins, Barros, Rossi, Edwards, Biaggi, Checa, Gibernau, et Melandri à une seconde. Enfin aux essais qualificatifs, Hayden prend encore une fois les devants et s’installe en tête dès le début de la séance pour ne pas la quitter : l’américain affichera même un chrono bluffant à 1.2 s de Rossi 2ème temps ! En fin de séance, le jeune américain du HRC améliorera encore ses temps et restera le seul pilote à descendre sous la barre des 1’23’’, avec un spectaculaire 1’22’’670... Rossi 2ème est à 3/10èmes avec 1'23’’024, Barros 3ème complète la première ligne avec 1’23’’312.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

En 2ème ligne, Bayliss est presque à 7/10èmes du temps de la pole, Edwards le suit de peu et Hopkins est à 8/10èmes. Au 3ème rang, Biaggi est à 8/10èmes devant Checa et Tamada à déjà plus d’une seconde ! Nakano, Melandri et Roberts forment la 4ème ligne devant Gibernau à 1.4 s d’Hayden, Capirossi à 1.5 s et Hofmann à 1.8 s. Xaus, qui a à nouveau chuté aux essais, est 16ème à 2 s, Elias 17ème à 2.7 s et Rolfo 18ème à 3.2 s.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au warm up, l’incontournable Hayden est à nouveau le plus rapide, 18/100èmes devant Barros. Biaggi 3ème est à 4/10èmes, Hopkins 4ème à 0.5 s, Edwards 5ème à 0.7 s, Checa 6ème à 0.9 s juste devant Rossi, Melandri et Gibernau, Capirossi 10ème est à 1.1 s du meilleur temps juste devant Bayliss et Nakano, Roberts et Tamada sont à 1.4 s, Hofmann 15ème est à 1.7 s et le 16ème, Xaus, est à plus de 2 s du temps de Nicky Hayden.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Le jeune américain, qui jusqu’à présent n’a pas confirmé en course (lire Moto-Net du 11 juillet 2005), empoche donc sa première pole position en catégorie reine. Tiendra-t-il la distance en course, après des essais aussi outrageusement dominateurs ? Il est en tout cas aussi satisfait de son warm up que de ses essais, à la différence de Rossi qui n’a pas trouvé de solutions bien adaptées à la course...

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Voici enfin notre célèbre et tant attendu Tour par Tour de J. Arsouille, une exclusivité mondiale de la Moto-Net World Company !

Départ

Hayden profite à plein de sa pole et réussit un excellent départ devant Bayliss surgi de la 2ème ligne, Rossi, Biaggi, Checa, Hopkins, Edwards assez mal parti et Barros qui a failli faire un faux départ et l’a du coup complètement raté. Hopkins passe Checa à l’extérieur : culotté ! Rossi passe 2ème devant Bayliss, Gibernau 8ème devant Barros.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Dès la mi-circuit, Hayden a déjà pris une confortable avance sur Rossi. En abordant le Corkscrew pour la 1ère fois, Bayliss n’est déjà plus tout à fait au contact de Sa Sainteté tandis que Gibernau passe 7ème devant Edwards, puis passe Checa au freinage de l’épingle à gauche de fin de circuit. A ce même freinage, Melandri trop optimiste perd l’avant en tentant d’attaquer Barros et fauche le brésilien au passage : exit le 2ème du championnat, l'un des favoris de la course, avant même qu'il ait pu franchir le premier tour...

Au premier passage, Hayden a une belle avance sur Rossi puis Bayliss est menacé par Biaggi, Hopkins sur ses talons. Gibernau, Edwards et Checa sont à quelques longueurs supplémentaires. Biaggi fait l’intérieur à Bayliss mais sort trop large et voit l’australien repasser à l’accélération. Edwards repasse 7ème devant Gibernau au freinage du Corkscrew et profite des attaques d’Hopkins sur Biaggi pour les recoller.

Au 2ème tour, Hayden mène toujours seul devant Rossi tout aussi isolé. Derrière les deux leaders, Bayliss, Biaggi, Hopkins, Edwards, Gibernau, Checa, Roberts et Nakano sont regroupés. Tamada, Rolfo auteur d’un joli début de course, Capirossi, Hofmann et Xaus forment le 2ème groupe.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 3ème passage, Hayden s’échappe toujours avec 1.77 s d’avance sur Rossi 2ème. Bayliss, Biaggi et Edwards distancent à leur tour Gibernau, qui lui-même a lâché Checa et Hopkins. Biaggi attaque de nouveau Bayliss qui tente la même manoeuvre en sortie de courbe, mais le romain l’a anticipé et conserve la 3ème position. Bayliss ne s’en tient pas là : il se porte à la hauteur de Max au freinage du Corkscrew mais Colin Edwards vient encore plus à l’extérieur et prend le meilleur sur les deux hommes après un spectaculaire freinage à trois de front !

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Gibernau profite de l’occasion pour passer Biaggi en force à l’entrée de la difficile chicane : viril ! Edwards prend aussitôt le large et entame la 4ème ligne droite avec plusieurs longueurs d’avance sur... Gibernau, qui a doublé Bayliss à l’entrée de la dernière épingle. Edwards est presque à 4 s de Nicky Hayden et sort la grosse attaque ! Rossi a réduit l’écart avec le leader à 1.6 s. Hopkins et Checa, qui ont refait la jonction avec Gibernau, Bayliss et Biaggi, se battent comme des chiffonniers, se passant et repassant à chaque occasion. Roberts, lui, semble distancé.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 5ème tour, l’écart entre Hayden et Rossi remonte à 1.8 s mais Edwards affiche le meilleur tour en course : le texan revient, il a repris 4/10èmes à Rossi et a mis une seconde pleine à Gibernau !

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 6ème tour, Hayden, Rossi et Edwards se battent contre le chrono. Gibernau est à nouveau talonné par Biaggi à plus de 5 s du leader. Un peu plus loin Bayliss, Checa, Hopkins et Nakano limitent les dégâts. Hayden porte à nouveau son avance à 2 s sur Rossi au 7ème tour.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 8ème passage les trois premiers ont tourné dans le même chrono : c'est le statu quo ! Gibernau 4ème a une moto qui bouge beaucoup, contrairement à celle de Biaggi, très propre et qui se fait de plus en plus menaçant. Capirossi passe 9ème devant Roberts : son coéquipier Checa, à l’attaque pour tenter de distancer Hopkins, part à la faute au freinage de l’épingle et abandonne.

Au 9ème passage, Hayden accélère et porte à nouveau son avance sur Rossi à 2.5 s. Edwards 3ème a repris encore 4/10èmes à son coéquipier et Biaggi est toujours très pressant sur Gibernau, sans pour autant trouver l’ouverture. Le romain parvient enfin à passer le catalan dans le double droit, non sans que la résistance de Gibernau manque faire se toucher les deux hommes.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 10ème tour, Edwards a encore repris 4/10èmes à Hayden et 5 à Rossi : il est le plus rapide en piste ! Biaggi 4ème lâche petit à petit Gibernau à qui il a pris 7/10èmes dans ce tour, puis Bayliss est talonné par Hopkins et Nakano devant Tamada seul 10ème.

Au 11ème tour, Hayden gère et Edwards grignote son retard sur Rossi. Au 12ème passage, le texan a presque fait la jonction avec son coéquipier ! Hayden a alors 2.6 s d’avance sur Rossi et Edwards, qui lui a 2.8 s d’avance sur Biaggi.

Au 13ème tour, Hayden a 2.5 s d’avance sur Rossi qui a accéléré sous la menace d’Edwards et le maintient à quelques longueurs. Biaggi et Gibernau roulent alors 1/10ème plus vite qu’Edwards et Rossi qui se neutralisent mais tournent 3/10èmes plus vite qu’Hayden.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 14ème passage, Hayden réagit et accélère à nouveau pour tourner comme Rossi : l’écart se stabilise à 2.5 s, Edwards à 0.5 s de plus. Biaggi et Gibernau ont encore repris 1/10ème à Edwards.

Au 15ème tour, Edwards est dans l’aspiration de Rossi ! A mi-circuit, il sort une trajectoire dont il a gardé le secret à l’entrée du Corkscrew, retarde son freinage et passe Sa Sainteté sans coup férir : magistral !

Au 16ème passage, Hayden mène donc devant Edwards et Rossi, piqué au vif, collé à sa roue ! Biaggi et Gibernau semblent cette fois lâcher prise. Au freinage de la première épingle à gauche, Rossi élargit en tentant de suivre Edwards à l’attaque et perd le contact avec son coéquipier qui en profite pour lui mettre 3/10èmes dans ce tour.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 17ème tour, Hayden a 2.4 s d’avance sur Edwards, 3.4 s sur Rossi, 5.3 s sur Biaggi, 5.7 s sur Gibernau, 14.7 s sur Bayliss, 15.1 s sur Hopkins, 15.5 s sur Nakano, 15.8 s sur Tamada, 20 s sur Capirossi, 28.5 s sur Xaus et 35.5 s sur Elias.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 18ème tour, Edwards a repris un quart de seconde à Hayden et les deux hommes mettent un tour à la Blata de Battaini. L’écart n’est plus que de 2 s et Biaggi a repris 3/10èmes à Rossi !

Au 19ème passage, Hayden n’a plus qu’1.8 s d’avance sur Edwards et Rossi 1.2 s sur Biaggi qui revient encore !

Au 20ème passage, Hayden bien panneauté accélère à nouveau la cadence et reporte son avance à plus de 2 s ! Au 21ème tour il reprend même encore 1/10ème au texan et au 22ème il gère son avance sur Edwards, Rossi revenant légèrement sur son coéquipier. Biaggi est alors le plus rapide en piste et Gibernau se maintient 5ème tandis que Bayliss est 6ème, quelques longueurs devant Hopkins et Nakano qui devancent de peu Tamada.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 23ème tour, Edwards reprend à nouveau 1/10ème à Hayden, à 2.3 s du leader. Rossi a tourné 1/10ème plus vite que le texan. Il Dottore est alors le plus rapide en piste et reprend un peu d’air sur Biaggi.

Au 24ème passage, Hayden a 2.2 s d’avance sur Edwards, 3.5 s sur Rossi, 5.2 s sur Biaggi, 6.8 s sur Gibernau, 19.6 s sur Bayliss et 20 s sur Hopkins. Tamada est passé 8ème devant Nakano et Capirossi.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 25ème tour, Edwards reprend 2/10èmes à Hayden et repasse sous les 2 s d’écart avec le leader. Rossi perd 1/10ème sur le texan, en gagne un sur Hayden, mais c’est finalement Gibernau qui met tout le monde d’accord en étant le plus rapide en piste à la poursuite de Biaggi. Bayliss, Hopkins, Tamada, Nakano et Capirossi se bagarrent pour la 7ème place.

Au 26ème tour, Edwards est de très peu le plus rapide en course. Tamada passe 7ème devant Hopkins. Au 27ème tour, Hayden reprend l’avantage et porte à nouveau son avance à plus de 2 s. Gibernau a repris 2/10èmes à 7/10èmes de Biaggi.

28ème tour : Hayden porte son avance à 2.6 s. Edwards a perdu 3/10èmes d’avance sur Rossi. Au 29ème tour, Hayden a 2.5 s d’avance sur Edwards et 4.3 s sur Rossi qui a perdu 0.5 s dans ce tour. Biaggi n’est plus qu’à 1.3 s de son rival ! Au 30ème passage, Edwards a repris 1/10ème à Hayden mais Rossi a pris 3/10èmes à son coéquipier, à 1.4 s derrière lui.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

A l’entame du dernier tour, Rossi revient comme un boulet de canon sur Edwards ! Le meilleur au jeu du dernier tour, pneus usés, ne veut pas laisser passer la 2ème marche du podium ! Edwards parvient à reprendre un peu d’air dans Corkscrew, mais Rossi revient à nouveau très fort dans les derniers virages...

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Pendant que le malheureux Rolfo est contraint à l’abandon au dernier tour, Hayden franchit la ligne en vainqueur, sa première victoire en catégorie reine ! C’est donc lui qui est le premier à redonner une victoire au HRC après le départ de son ex-coéquipier Rossi (lire Moto-Net du 11 juillet 2005) !

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Derrière lui, Edwards a maintenu sa 2ème place. Rossi n’a pas voulu prendre le risque de flanquer par terre la 2ème partie de son pari : faire gagner à Yamaha le championnat constructeurs !

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Biaggi termine beau 4ème, les deux Honda HRC encadrant les deux Yamaha officielles. Une première depuis le départ de Rossi !

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Gibernau 5ème a confirmé son talent en course après sa médiocre 13ème place sur la grille. Bayliss 6ème mais à 22 s égale son meilleur résultat de Jerez, Tamada confirme son retour au meilleur niveau avec sa 7ème place, Hopkins est 8ème, Nakano 9ème, Capirossi 10ème, Xaus 11ème, Hofmann 12ème, Elias 13ème, Roberts 14ème et Byrne 15ème.

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Au championnat, c’est bien entendu Rossi qui fait la bonne affaire : son dauphin Melandri ne marque rien, Biaggi et Gibernau sont derrière lui et les deux américains qui l’ont devancé ne sont pas menaçants pour le titre ! Sa Sainteté mène donc avec 186 points, soit plus de trois GP d’avance sur Melandri (107) tandis que Biaggi (100), Gibernau (95), Edwards (93) et Hayden (85) ont passé Barros (74), privé de points par Melandri. Viennent ensuite Capirossi et Nakano (55) et Bayliss (47).

Le Grand Prix des États-Unis Moto 2005 : le tour par tour sur Moto-Net

Côté constructeurs, Yamaha mène avec 190 points devant Honda (166), Kawasaki (75), Ducati (64) et Suzuki (35). Enfin, Gauloises Yamaha mène le classement des teams avec 279 points devant Movistar Honda (202) sur qui revient - enfin ! - le HRC (185).

Fin de la parenthèse américaine à qui les 125 et 250 ont bien manqué... Nous retrouverons l’ensemble du grand cirque, avec entre autres probablement la toute nouvelle KTM 250 aux mains d’Anthony West, à Donington le 24 juillet. A dans deux semaines, donc ! Et en attendant, profitez bien du soleil !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview de Pierre-Yves Bian, prêt pour le TT 2024 malgré sa blessure

Pierre-Yves Bian n'avait pas pris son pied (blessé) lors des essais du Tourist Trophy 2023, mais cela n'avait pas empêché le pilote français de terminer deuxième en catégorie Supertwin ! Cette année, le poulain de Peter Hickman débarque sur l'Ile de Man avec une clavicule fragilisée, mais se sent mieux... Interview MNC.
La 93ème victoire de Ducati au Mugello… avec Marc Marquez ?

Pecco Bagnaia est le grand favori du Grand Prix d'Italie 2024. Mais il se pourrait qu'un autre pilote Ducati s'impose, comme en France ou au Portugal ! À Portimao justement, Jorge Martin avait signé la 89ème victoire de la firme de Bologne en MotoGP, sur sa Desmosedici n°89… Or ce week-end, Ducati vise son 93ème succès. Simple hasard ?
Italie 3 commentaires
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...