• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
THE SHOW MUST GO ON
Paris, le 11 janvier 2024

L’ex-pilote moto Anthony "The Go Show" Gobert est en soins palliatifs

L’ex-pilote moto Anthony "The Go Show" Gobert est en soins palliatifs

Moins célèbre que Matthew Perry - oui, Chandler dans Friends qui nous a quitté le 28 octobre dernier - mais pas moins talentueux et hélas torturé, le pilote de moto australien Anthony Gobert était dur à suivre sur la piste... comme en soirée, selon Valentino Rossi "Himself" ! Sa vie tourmentée sera courte, aussi, viennent d’annoncer ses frangins.

Imprimer

La terreur des Grand Prix - des paddocks et des boites de nuit ! - Anthony Gobert est malade. Gravement malade. "C'est avec tristesse que nous devons annoncer qu'Anthony est actuellement hospitalisé en soins palliatifs et qu'il est en phase terminale à la suite d'une courte maladie. Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de la situation en temps voulu", postent ses petits frères Aaron et Alex sur les réseaux sociaux.

Grand espoir de la vitesse moto australienne, le pilote né le 5 mars 1975 en Nouvelle-Galles du Sud (Australie) a roulé en World Superbike (podium puis victoire dès sa première participation à Philipp Island à 19 ans !), en GP500 et en AMA SBK. Mais il a surtout lutté toute sa vie contre de multiples addictions : alcool, cannabis, héroïne...

Fin 2021 à l’occasion du retrait de Valentino Rossi du MotoGP, la chaîne anglaise TNT Sports avait évoqué avec "The Doctor" la cas Anthony Gobert : "Ahhh, "The Go Show" oui ! J’ai fait la fête avec Gobert, à Rio... Difficile, difficile mais fun ! Dur de rester dans l’aspiration. Mais c’était un bon gars", témoignait le champion italien (voir vidéo plus bas).

L’ex-pilote moto Anthony

Il y a deux ans aussi, Aaron avait lancé une cagnotte afin de porter une nouvelle fois secours à son aîné : "je me suis fixé un objectif de 23 000 dollars, car c'est son chiffre porte-bonheur, et je poste une photo de lui et moi lorsque je suis allé à Brno, en République tchèque, pour l'aider en 1997". Anthony pilotait alors la Suzuki Lucky Strike, aux côtés de son compatriote Daryl Beattie.

"Mais c’était alors trop tard, car il a été testé positif dès le premier week-end et j'ai fini à l'hôpital en nous ramenant à 3 heures du matin d'une boîte de nuit en Italie. J'avais 16 ans et j'ai failli perdre ma jambe droite lorsqu'une voiture a fait marche arrière sur moi dans l'obscurité, avec lui à l'arrière. C'était terrible aussi, mais les choses qu’on est capable de faire pour pour son frère..."

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Yamaha n°1 en pole des 24H Motos 2024, la Honda n°55 en tête des STK

Auteur d'un nouveau record du tour sur le circuit Bugatti, Nicolo Canepa hisse avec Karel Hanika la R1 du YART en tête de la grille de départ des 24 Heures Motos 2024 ! Les champions devancent le SERT et la Honda officielle. Une autre Fireblade, la 55 de National Motos, devance la BMW Tecmas et la Honda RAC41 en catégorie Superstock. Chronos !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Dunlop veut briller ce week-end aux 24 Heures Motos 2024 !

Le championnat du monde d'Endurance 2024 débute ce week-end avec les 24 Heures Motos au Mans. Fournisseur unique du plateau Superstock, le manufacturier britannique Dunlop - et son usine française ! - vise aussi la victoire en catégorie reine EWC avec deux machines de pointe : la BMW n°37 et la Yamaha n°99.
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 8 commentaires
  • En savoir plus...