• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 22 octobre 2010

Jeremy Burgess suivra Rossi chez Ducati

Jeremy Burgess suivra Rossi chez Ducati

Le chef mécanicien de Valentino Rossi depuis ses débuts en catégorie reine en 2000 a enfin pris sa décision : à 57 ans, l'australien Jeremy Burgess prêtera bien main forte au Docteur pour l'aider à relever son ultime défi chez Ducati (lire MNC du 15 août 2010 : Valentino Rossi chez Ducati en 2011 ).

Imprimer

Le chef mécanicien de Valentino Rossi depuis ses débuts en catégorie reine en 2000 a enfin pris sa décision : à 57 ans, l'australien Jeremy Burgess prêtera bien main forte au Docteur pour l'aider à relever son ultime défi chez Ducati (lire MNC du 15 août 2010 : Valentino Rossi chez Ducati en 2011).

Le palmarès de Jeremy Burgess

  • 1980-1982 : mécanicien de Randy Mamola (Suzuki - 500 cc)
  • 1983-1984 : mécanicien de Ron Haslam (Honda - 500 cc)
  • 1985 : mécanicien de Freddie Spencer (Honda - champion du monde 500 cc)
  • 1986-1988 : chef mécanicien de Wayne Gardner (Honda - champion du monde 500 cc en 1987)
  • 1989-1999 : chef mécanicien de Mick Doohan (Honda - champion du monde 500 cc de 1994 à 1998)
  • 2000-2003 : chef mécanicien de Valentino Rossi (Honda - champion du monde 500 cc / MotoGP de 2001 à 2003)
  • 2004-2010 : chef mécanicien de Valentino Rossi (Yamaha - champion du monde MotoGP 2004, 2005, 2008 et 2009)
  • Du haut de ses neuf titres de champion du monde, Valentino Rossi le répète régulièrement : malgré tout son talent, sa réussite est en grande partie imputable aux compétences de son équipe technique et à la complicité qu'il entretient avec elle.

    Artisans du succès de Rossi lors de son passage chez Yamaha en 2004, le chef mécanicien et les techniciens du Docteur avaient naturellement été invités à le suivre chez Ducati en 2011.

    Mais malgré toute l'affection qu'il porte au célèbre n°46, Jeremy Burgess, le chef mécanicien parmi les plus capés du plateau (lire encadré ci-contre), ne semblait pas très enthousiaste à l'idée de s'embarquer pour la frégate italienne après avoir vogué sur des porte-avions japonais pendant plus de trente saisons...

    "Nous aurions été très heureux de rester où nous sommes, bien sûr", a indiqué Burgess à nos confrères de Sportrider, "mais Valentino a choisi une autre direction"... Et, après une longue hésitation, "Jerry" Burgess a finalement choisi de suivre le transalpin chez les Rouges !

    "Ce sera un superbe challenge et ce sera sûrement mieux pour moi que de rester ici où l'on m’aurait probablement demandé d’aider Ben Spies ou quelqu’un chez Yamaha", explique-t-il.

    "Lin Jarvis (patron du team Fiat-Yamaha, NDLR) m'a demandé de rester si je le souhaitais. Mais, comme il l'a reconnu lui-même "ils sont venus avec Valentino, il est probable qu'ils partiront avec Valentino", ajoute l'Australien qui avait déjà choisi de rompre une longue alliance avec Honda fin 2003, afin de suivre Rossi chez Yamaha.

    Un véritable coup de poker car à l'époque, la Yamaha M1 était loin d'être aussi compétitive qu'aujourd'hui : le titre en 2004 était le premier obtenu par la marque aux diapasons en catégorie reine depuis douze ans !

    Sur ce point, relever le défi Ducati sera moins compliqué d'après Burgess : même si Stoner est actuellement le seul à savoir la mener à victoire, la Desmoscedici 800 cc a remporté le titre 2007 et continue à être considérée comme l'une des motos les plus compétitives du plateau.

    A son guidon, le futur coéquipier de Rossi, Nicky Hayden, a d'ailleurs déjà figuré six fois dans le Top 4 dont un podium cette saison.

    "Selon mes propres observations, la moto n'est pas si loin. A Aragon, il y en avait deux sur le podium. Au début de l’année, Nicky Hayden était régulièrement aux alentours de la quatrième place. Casey Stoner a gagné plusieurs fois. Nous commencerons avec une très, très bonne machine ! Je pense que ce sera beaucoup mieux que lorsque nous étions arrivés chez Yamaha en 2004", conclut l'expérimenté chef mécanicien.

    .

    .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
    Les petites vieilles Yamaha de GP roulées par Rossi, Rea et compagnie

Fondé en 2021, le Yamaha Racing Heritage Club a pour objectif de protéger et célébrer le riche patrimoine de Yamaha en Grand Prix moto, World Superbike, Motocross et Rallye Raid. Certaines machines, présentes à Jerez pour les Yamaha Racing Experience, ont été pilotées par de grands champions : Rossi, Rea, Cadalora, Canepa, etc. Retour en vidéo !
    La relève du champion turc Toprak Razgatlioglu est déjà assurée !

Zayn a déjà énormément de succès sur Instagram : le fils de Kenan ''quintuple champion de World Supersport'' Sofuoglu avait notamment fait sensation sur internet en pilotant seul une Goldwing à 3 ans, en conduisant une Ferrari à 4 ans… Cette année, le mini n°54 vient de remporter ses premières victoires à moto et en kart. Ça promet...
    Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
    Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
    Guides pratiques 1 commentaire

    Calendrier MotoGP 2024

    Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

    GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
    GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
    GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
    GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
    GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
    GP de France moto 12 mai : GP de France
    GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
    GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
    GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
    GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
    GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
    GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
    GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
    GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
    GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
    GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
    GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
    GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
    GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
    GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
    GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
    GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
    GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
    GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

    SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

    • En savoir plus...