• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 26 juin 2016

GP des Pays-Bas Moto GP : première victoire pour Miller

GP des Pays-Bas Moto GP : première victoire pour Miller

Après Bagnaia en Moto3 puis Nakagami en Moto2 , Assen réservait une autre première - et de taille ! - à l'occasion du Grand Prix des Pays-Bas 2016 : le premier succès de Jack Miller en MotoGP après seulement 25 courses au guidon de la Honda RCV ! Le pilote Marc VDS s'impose devant Marquez et Redding, tandis que Lorenzo finit lointain 10ème et que Rossi…

Imprimer

Après Bagnaia en Moto3 puis Nakagami en Moto2, Assen réservait une autre première - et de taille ! - à l'occasion du Grand Prix des Pays-Bas 2016 : le premier succès de Jack Miller en MotoGP après seulement 25 courses au guidon de la Honda RCV ! Le pilote Marc VDS s'impose devant Marquez et Redding, tandis que Lorenzo finit lointain 10ème et que Rossi enregistre son troisième résultat blanc...

Départ : La course étant déclarée humide, les pilotes sont autorisés à changer de motos pendant la course : cela sera sans doute le cas dans la mesure où la piste sèche tout doucement suite à la grosse averse tombée à la fin du Moto2. Scott Redding réalise le holeshot sur une piste encore détrempée, mais le britannique élargit et se fait taxer par l'intérieur par Rossi dans le premier droit.

Le point pneumatique à Assen

Tous les pilotes s'élancent en pneus pluie suite à la grosse averse tombée à la fin de la course Moto2. Mais la pluie s'étant arrêtée, la piste sèche progressivement : un changement de motos est par conséquent à prévoir en course.

Dans les stands, les techniciens se grattent la tête : doit-on préparer les motos en pneus intermédiaires ou slicks ? A noter que certains pilotes ont opté pour un pneu arrière tendre, à l'image de Hernandez et de son coéquipier Petrucci. Les autres ont pris une gomme plus dure.

Lors de la deuxième course, tous les pilotes ou presque partent avec le pneu arrière tendre, à l'exception d'un certain Jack Miller qui reste sur la solution dure sur sa Honda...

Andrea Dovizioso hérite de la deuxième place tandis que Redding perd plusieurs place suite à son écart. Suivent Aleix Espargaro et Marc Marquez, sous la menace du colombien Yonny Hernandez qui se montre redoutable sur le mouillé ! Dani Pedrosa, sixième, a gagné neuf places depuis sa position sur la grille, tandis que Lorenzo est 11ème.

Mais la plus belle remontée est à mettre au crédit d'Andrea Iannone, revenu dans le sillage de Pedrosa alors qu'il s'élançait de la dernière place sur la grille en raison de son action sur Lorenzo en Catalogne !

Yonny Hernandez poursuit lui-aussi sa folle remontée : le pilote Ducati double pratiquement coup sur coup Marquez, Espargaro, Dovizioso, puis Rossi : au troisième tour, le pilote Aspar mène la course MotoGP pour la première fois de sa jeune carrière ! 

Et le n°68 ne s'arrête pas là, creusant un important écart à la faveur des meilleurs temps au tour : le colombien tourne jusqu'à une seconde plus vite que Rossi et  Dovizioso qui le suivent ! Derrière, le coéquipier du leader, Danilo Petrucci, impressionne de la même façon en venant chiper la 4ème place à Marquez, bientôt attaqué - et dépassé - par Iannone. 

A ce stade, Ducati place quatre de ses motos dans le Top 5 : Rossi et sa Yamaha constituent la seule opposition ! Et ce n'est pas Lorenzo qui viendra à la rescousse de son coéquipier : le champion en titre a reculé à la 18ème place (!), sans aucun doute en délicatesse sur ce circuit où il s'est fracturé l'épaule en 2013 sur le mouillé.

Petit à petit, les trajectoires s'assèchent et les temps se resserrent tandis que les pneus rainurés s'usent : Rossi et Dovizioso tournent désormais dans les chronos de Hernandez, qui caracole en tête avec encore 3 secondes d'avance. La pluie se remet à tomber drue au 12ème tour : Hernandez en profite pour renforcer son avantage en prenant des risques, tandis que Dovizioso double Rossi.

Deux tours plus loin, Yonny Hernandez part à la faute sous un véritable déluge de pluie... Le colombien parvient à repartir, mais en dernière position, et choisit de repasser au box changer de moto. Andrea Dovizioso récupère les rênes de la course avec une petite seconde d'avance sur Valentino Rossi, menacé par Danilo Petrucci.

Scott Redding est remonté à la 4ème position devant Marquez, Crutchlow, Pedrosa et Miller, tandis qu'Andrea Iannone chute et repart derrière Lorenzo, 17ème.  Petrucci met la pression à Rossi et le dépasse, surfant littéralement sur une couche d'eau très impressionnante par endroit. Le Docteur réplique, mais finit par lâcher prise sous l'insistance de son compatriote : à quoi bon risquer la chute avec un pilote absolument pas menaçant au championnat ?

Scott Redding en profite pour lui aussi tenter sa chance sur la Yamaha officielle, mais le n°46 résiste, pris en sandwich au milieu d'un quatuor de Ducati ! Redding insiste et redouble le Docteur, tandis que les commissaires de piste brandissent le drapeau rouge pour interrompre la course au regard des conditions vraiment trop compliquées.

Un sage décision à ce stade de la course compte tenu du déluge qui s'abat désormais à Assen : les pilotes - dont les pneus pluie sont déjà bien usés par 14 tours de piste - ne peuvent même plus accélérer fortement dans la ligne droite !

Deuxième départ : Après une interruption de plusieurs minutes, un deuxième départ est donné pour douze tours sur une piste encore humide. Cette fois, les pilotes font le choix du pneu arrière rainurés en gomme tendre, inspirés par le rythme démoniaque des Ducati Pramac avec cette solution, à l'exception de quelques-uns dont Jack Miller...

Marc Marquez part comme une fusée à l'extinction des feux mais entre trop rapidement dans le premier droit pour attraper la corde : l'espagnol se fait passer par Dovizioso et Dovizioso, tandis que Pedrosa puis Crutchlow partent au tapis.

Valentino Rossi dépasse Andrea Dovizioso pour s'installer aux commandes, Marc Marquez pointant troisième devant l'étonnant Jack Miller. Puis Andrea Dovizioso perd l'avant dans le virage 12 (une courbe à droite assez serrée), bientôt rejoint dans les graviers par Bradley Smith... et Valentino Rossi !

Le leader de la course se fait piéger à l'entrée d'un droit rapide, ses espoirs de victoire s'envolant aussi rapidement que sa M1 glisse sur le bitume néerlandais... L'italien tente tout pour faire repartir sa moto mais doit abdiquer, enregistrant son troisième résultat blanc de la saison.  

Marc Marquez récupère la tête de la course devant Jack Miller, qui ne tarde pas à attaquer et passer l'officiel Honda ! Le jeune rookie mène pour la première fois de sa carrière une course MotoGP ! Derrière, Pol Espagaro occupe la troisième place virtuelle devant Redding et Iannone, à près de 4 secondes des leaders.  Jorge Lorenzo est 12ème sur 14 pilotes encore en piste.

Arrivée : Jack Miller conserve son avance sur Marquez, puis l'accroît même alors que la piste commence à sécher dans les derniers tours. Le pilote du team Marc VDS se retourne après la dernière chicane pour jauger son avance et place sa Honda en wheeling pour passer sous le drapeau à damiers en vainqueur. Quel incroyable performance pour un débutant : bravo !

Le n°43 décroche son premier succès en MotoGP dès sa 25ème course seulement, alors qu'il prenait le départ de son 80ème Grand Prix. L'Aussie, directement passé du Moto3 au MotoGP en 2015, ajoute une septième victoire en Grands Prix à son palmarès et signe au passage la première victoire d'une équipe privée depuis Toni Elias en 2005 au Portugal. 

"Beaucoup ont critiqué mon choix de passer directement en MotoGP, mais cette victoire montre que j'avais raison, que ce projet n'était pas fou et que c'était réalisable", confie Miller en descendant de sa moto, les yeux pétillants de larmes d'émotion.

A l'arrivée, Marc Marquez a un sourire aussi large que Miller : avec la chute de Rossi et la contre-performance de Lorenzo (10ème à 27,6 sec), l'officiel Honda accentue son avantage au championnat de manière sensible : 24 points sur le majorquin et 42 sur l'italien, mal récompensé de ses efforts. 

Scott Redding complète cet original podium après avoir dépassé Pol Espargaro dans le dernier tour. Andrea Iannone complète le Top 5 à 17,8 sec du vainqueur devant Hector Barbera, premier pilote Ducati au provisoire !

Résultats et classement du GP des Pays-Bas Moto GP 2016

  1. 43 Jack MILLER AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Honda 146.7 22'17.447
  2. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda 146.4 +1.991
  3. 45 Scott REDDING GBR OCTO Pramac Yakhnich Ducati 146.0 +5.906
  4. 44 Pol ESPARGARO SPA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 145.6 +9.812
  5. 29 Andrea IANNONE ITA Ducati Team Ducati 144.7 +17.835
  6. 8 Hector BARBERA SPA Avintia Racing Ducati 144.6 +18.692
  7. 50 Eugene LAVERTY IRL Aspar Team MotoGP Ducati 144.2 +22.605
  8. 6 Stefan BRADL GER Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 144.1 +23.603
  9. 25 Maverick VIÑALES SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 143.8 +26.148
  10. 99 Jorge LORENZO SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 143.7 +27.604
  11. 53 Tito RABAT SPA Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Honda 138.2 +1'21.830
  12. 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 135.1 +1'54.369
  13. 38 Bradley SMITH GBR Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 104.0 3 tours

Non classés

  • 19 Alvaro BAUTISTA SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 144.5 1 Lap
  • 51 Michele PIRRO ITA Avintia Racing Ducati 142.0 7 Laps
  • 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 145.1 10 Laps
  • 41 Aleix ESPARGARO SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 136.8 10 Laps
  • 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati 140.8 11 Laps
  • 9 Danilo PETRUCCI ITA OCTO Pramac Yakhnich Ducati 138.8 11 Laps

Non partant

  • 68 Yonny HERNANDEZ COL Aspar Team MotoGP Ducati 0 Lap

Classement provisoire du championnat du monde MotoGP 2016

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA 145
  2. Jorge LORENZO Yamaha SPA 121
  3. Valentino ROSSI Yamaha ITA 103
  4. Dani PEDROSA Honda SPA 86
  5. Maverick VIÑALES Suzuki SPA 79
  6. Pol ESPARGARO Yamaha SPA 72
  7. Hector BARBERA Ducati SPA 58
  8. Andrea IANNONE Ducati ITA 52
  9. Aleix ESPARGARO Suzuki SPA 49
  10. Eugene LAVERTY Ducati IRL 48
  11. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 43
  12. Stefan BRADL Aprilia GER 37
  13. Jack MILLER Honda AUS 33
  14. Scott REDDING Ducati GBR 32
  15. Bradley SMITH Yamaha GBR 32
  16. Alvaro BAUTISTA Aprilia SPA 29
  17. Danilo PETRUCCI Ducati ITA 24
  18. Cal CRUTCHLOW Honda GBR 20
  19. Michele PIRRO Ducati ITA 19
  20. Tito RABAT Honda SPA 18
  21. Loris BAZ Ducati FRA 8
  22. Yonny HERNANDEZ Ducati COL 3

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...