• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 22 mai 2016

GP d'Italie, course MotoGP : fiesta pour Lorenzo, fiasco pour Rossi

GP d'Italie, course MotoGP : fiesta pour Lorenzo, fiasco pour Rossi

Jorge Lorenzo (Yamaha) remporte au Mugello sa 43ème victoire en MotoGP après une lutte somptueuse avec Marc Marquez (Honda), finalement coiffé sur la ligne d'arrivée pour 0,019 sec ! Andrea Iannone (Ducati) complète le podium tandis que Valentino Rossi (Yamaha) enregistre son deuxième résultat blanc suite à une casse moteur en pleine course ,…

Imprimer

Jorge Lorenzo (Yamaha) remporte au Mugello sa 43ème victoire en MotoGP après une lutte somptueuse avec Marc Marquez (Honda), finalement coiffé sur la ligne d'arrivée pour 0,019 sec ! Andrea Iannone (Ducati) complète le podium tandis que Valentino Rossi (Yamaha) enregistre son deuxième résultat blanc suite à une casse moteur en pleine course, au grand dam de ses innombrables supporters dans les tribunes toscanes...

Départ : Lorenzo surgit comme un diable de sa boîte depuis sa 5ème et dépasse son coéquipier Rossi au premier freinage, sous le nez de Marc Marquez, Aleix Espargaro et Andrea Dovizioso, très bien parti de sa 13ème place à l'inverse de son coéquipier Iannone qui recule de la troisième à la dixième place. L'italien se retrouve avec Vinales, lui aussi très mal parti de sa deuxième place sur la grille.

Le point pneumatique au Mugello

Tous les pilotes partent en pneu dur à l'avant, sauf Marc Marquez, Yonny Hernandez et Cal Crutchlow qui ont opté pour le médium. A l'arrière, chaque pilote s'aligne avec la gomme tendre proposée par Michelin.

Ce choix pouvait laisser songeur concernant la longévité sur un circuit aussi exigeant, mais il fera ses preuves : le rythme ne baissera pas au fil des tours, avec même des chronos en hausse en fin de course (Lorenzo, en 1'48 pendant toute la course, est même descendu en 1'47 dans la 20ème boucle) ! Sacrément résistants, les soft du Bibendum !

Trois pilotes partent à la faute dans les premiers virages : Jack Miller, Alvaro Bautista et Loris Baz. Les trois infortunés sont immédiatement conduits au centre médical. Yonny Hernandez a par ailleurs volé le départ et doit repasser aux stands. 

Jorge Lorenzo imprime une cadence élevée, suivi comme son ombre par Valentino Rossi. Marc Marquez voit les deux Yamaha s'échapper et se dépêche de dépasser Aleix Espargaro pour rejoindre le n°99 et le n°46. Derrière l'officiel Honda, Andrea Dovizioso fait sensation en se portant à la 4ème place à une seconde alors qu'il partait 13ème !

Dani Pedrosa suit de très loin : l'espagnol concède des dixièmes par poignées mais parvient néanmoins à repasser devant la Suzuki d'Espargaro au 8ème tour.

Epaisse fumée blanche...

Au dixième tour, Valentino Rossi se redresse durant un freinage à l'entame d'un droit, visiblement surpris par une mauvaise réaction de sa M1 ! Comme Lorenzo ce matin au warm-up, le 4-cylindres Yamaha est en train de rendre l'âme, laissant échapper une épaisse fumée blanche synonyme d'inexorable abandon pour le n°46...

Dans le public, l'assistance est médusée, sous le choc face à cette véritable tragédie vécue par son héros, dont le langage corporel trahit une immense déception. Et comment ne pas l'être quand on joue la gagne à domicile, suivant sans trop donner l'impression de forcer le champion du monde en titre ?

Suite à ce revers, Lorenzo se retrouve avec un quart de seconde d'avance sur Marc Marquez, de plus en plus pressant, et deux bonnes secondes sur Dovizioso. Au 13ème tour, Andrea Iannone est revenu à la quatrième position à 4,5 sec devant Dani Pedrosa, Maverick Vinales et Aleix Espargaro.

Au 18ème tour, Lorenzo maintient son avance sur Marquez mais Iannone se fait pressant sur Dovizioso. Le futur pilote Suzuki parvient à dépasser son coéquipier, sûrement mais proprement par l'intérieur. Mais les deux italiens ne s'arrêtent pas là et ferraillent à tour de rôle, au point de frôler les bas-côtés pour Dovi, tout aussi chaud que son coéquipier.

Le tout sous les yeux de Casey Stoner, présent dans le box Ducati en tant que VIP et pilote essayeur de la marque, qui secoue la tête pour montrer son désaccord face à cette nouvelle passe d'armes trop musclée à ses yeux entre deux membres du même team...

Pedrosa en profite pour revenir au contact de Iannone, qu'il double à trois tours de l'arrivée. Fantastique montée en puissance de la part de Pedro !

Arrivée : Menacé dans pratiquement chaque virage par Marc Marquez, Jorge Lorenzo pose ses tripes sur le réservoir de sa M1 pour résister... mais ça ne suffit pas pour contrer l'ouragan Marquez, qui renoue avec son pilotage spectaculaire pour prendre le meilleur sur la M1 dans le tout dernier tour !

Les deux hommes entament les derniers virages dans une lutte à couteaux tirés, dont Marquez semble finalement sortir vainqueur après avoir maîtrisé une forte ruade de sa Honda dans les ultimes changements d'angle.

Entré comme un boulet de canon dans le dernier virage à gauche, Marquez prend une trajectoire légèrement protectrice : Lorenzo, mieux placé à la sortie, en profite pour lui passer devant sur la ligne d'arrivée... avec seulement 0,019 sec ! Quel final !

Repassé devant Dani Pedrosa, Andrea Iannone complète le podium à domicile pour sa dernière apparition au Mugello aux couleurs du team officiel Ducati. Auteur du nouveau record de vitesse avec 354,9 km/h sur sa Desmosedici grâce à une petite brise dans le dos, Iannone devance Dani Pedrosa, Andrea Dovizioso et Maverick Vinales. 

"Je savais que ce serait difficile, car je n'arrivais pas à doubler en ligne droite, même à l'aspiration", explique Marquez, malgré tout très satisfait de sa performance. "Nous devons encore nous améliorer sur l'accélération", ne cesse de répéter le °93, effectivement dominé dans la ligne droite par les Yamaha.

Avec ce deuxième succès consécutif suite à sa victoire au Mans, Jorge Lorenzo consolide son avantage au championnat tout en effaçant "l'affront" de Jerez, quand son coéquipier l'avait battu à domicile. Le champion en titre, en photo avec un sourire comblé avec sa nouvelle petite amie sur Twitter, possède désormais 10 points d'avance sur Marquez et 37 sur Rossi, grand perdant au général avec ce deuxième résultat blanc (chute à Austin)... 

Rendez-vous dès demain pour notre analyse complète de ce GP d'Italie MotoGP et les déclarations des pilotes : restez connectés !

Résultats et classement du Grand Prix d'Italie 2016 

Classement provisoire du championnat MotoGP 2016

      .

      .

      Commentaires

      Bestof: 
      1
      Lectures: 
      0
      Quel WE, ça fait drôle de se baigner dans une foule fluo genre boisson énergétique. Nos amis italiens sont des furieux mais super sympas, seules casquettes 99 au milieu de milliers de 46, pas un regard ou parole désagréable. Même des discussions en franco-italo-anglais pour savoir ce qu'on pensait du circuit. Tapes sur l'épaule quand Zarco a gagné au finish, beaux joueurs. Par contre silence MONSTRUEUX lorsque VR a cassé. Bon, là faut compatir sinon on se fait lyncher. Prévisible, huées de tout le circuit pour le podium, mais ils étaient tellement frustrés que ça se comprend. Par contre, je sais pas ce qu'on voyait à la télé, mais du bord de piste VR n'avait pas l'air aussi facile derrière JL que le dit l'article, proche dans certaines zones mais les deux derniers virages avant la ligne droite JL passait mieux. Retour, bordélique, accident moto devant, 1 heure 1/2 arrêté derrière les ambulances, déviation, perdu, 100 bornes de plus, pluie à partir de Nice, arrivée 2 h du mat, le bonheur du motard quoi.

      Ajouter un commentaire

      Identifiez-vous pour publier un commentaire.

      .

      A lire aussi sur le Journal moto du Net

      L'équipe française Tech3 vise le titre Moto3 pour GasGas en 2024

Un an après leurs collègues en MotoGP, les membres de l'écurie française Tech3 en Moto3 revêtent le rouge GasGas ! L'objectif de leur pilote de pointe Daniel Holgado sur la (KTM) RC4 est le titre mondial qui lui a glissé des gants en 2023. L'espagnol est rejoint par l'australien Jacob Roulstone, nouvelle pépite de la filière Red Bull. Présentation.
      Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
      L'Europe rejette la visite médicale pour le permis de conduire, mais...

Après le contrôle technique pour rouler à moto, le contrôle médical pour conserver son permis ? Les eurodéputés ont majoritairement votés non, considérant que les conducteurs doivent eux même évaluer leur aptitude à conduire. En France toutefois, l'idée n'est pas abandonnée, bien au contraire. Explications...
      Permis moto 1 commentaire
      Les Journées K-awasaki en tournée sur trois circuits en 2024 !

Limitées depuis 2018 à une simple mais prestigieuse étape sur le circuit Bugatti du Mans, les Journées K se rendront en 2024 sur deux circuits supplémentaires et pas moins intéressants : Alès et Dijon-Prenois. Organisés sur deux jours, ces roulages sont ouverts aux clients Kawasaki… et à leurs copains !
      La Virée Auvergnate Dunlop remet le couvert en 2024

La Virée Auvergnate Dunlop repart pour un tour ! Comme prévu à l'issue de sa première édition réussie, la randonnée trails et maxitrails organisée par Greg Fayard avec le soutien du manufacturier anglais est reconduite pour 2024 avec de nouveaux itinéraires notamment... et une inscription à gagner sur le stand AXA Passion au Salon de Lyon !
      Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
      Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !

      Soutenez le Journal moto du Net

      Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

      ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

      Calendrier MotoGP 2023

      Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

      GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

      Pré-saison 2023

        Calendrier MotoGP 2023

      Courses 2023

      GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
      GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
      GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
      GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
      GP de France moto 14 mai : GP de France
      GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
      GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
      GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
      GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
      GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
      GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
      GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
      GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
      GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
      GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
      GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
      GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
      GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
      GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
      GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
      GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


      SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

      • En savoir plus...