• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DÉCLARATIONS SUPERSPORT
Paris, le 9 septembre 2019

Déclarations WSSP 2019 au Portugal : les pilotes Yamaha Bardhal au sommet

Déclarations WSSP 2019 au Portugal : les pilotes Yamaha Bardhal au sommet

La neuvième épreuve du WorldSSP 2019 s'est disputée ce week-end à Portimao, au Portugal. Afin de compléter notre compte rendu en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les réactions des principaux pilotes Supersport à l'issue de la course portugaise. Do you speak french ?

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre dimanche en quasi direct la course World Supersport 2019 à Portimao, remportée par Federico Caricasulo devant son coéquipier Randy Krummenacher et le français Lucas Mahias après une interruption au 13ème tour (sur 18), suite à la casse du moteur de la MV Agusta de Raffaele de Rosa... qui perdait de l'huile depuis deux tours !

Les principaux animateurs de la course Supersport portugaise s'expriment ci-dessous. Notons au passage l'accès au titre "Team" pour l'équipe italienne Yamaha Bardhal Evan Bros qui aligne Krummenacher et Caricasulo, respectivement premier et deuxième au classement provisoire "Pilote" avec 193 et 183 points. 

Fin des espoirs de couronne mondiale en revanche pour Lucas Mahias, désormais relégué à 95 points du leader à trois courses de la fin (France, Argentine et Qatar)... Jules Cluzel, 3ème à 48 points de Krummenacher, reste mathématiquement dans la course au titre mais devra bénéficier d'un coup de pouce du destin pour rattraper son retard !

Federico Caricasulo (Yamaha n°64), 1er

"Je m'attendais à ce genre de course, où je devrais affronter mon coéquipier et Mahias. Le drapeau rouge a malheureusement mis fin à l'épreuve de façon prématurée, mais j’aurai néanmoins pu gagner sans cette interruption : c’est comme ça... Nous nous tournons maintenant vers trois derniers rounds difficiles, mais je les aborde calmement et sereinement car je peux me battre pour les positions qui comptent. Je tiens à remercier l’équipe qui a encore une fois accompli un travail fantastique ici".

Randy Krummenacher (Yamaha n°21), 2ème

"Nous n’avons pas pu gagner, mais nous pouvons nous réjouir de cette deuxième place car nous avons sauvé un week-end difficile depuis vendredi. En course, ma seule erreur est d'avoir laisser Federico prendre les devants en pensant pouvoir le battre à la fin. Un drapeau rouge inattendu est alors arrivé et a tout bouleversé. Félicitations à lui car il a fait un excellent travail. Pour ma part je suis satisfait de la seconde place, d'autant que je me sentais bien sur la moto et que j'en avais un petit peu plus que tous mes rivaux... Maintenant nous allons à Magny-Cours pour gagner. Merci à l’équipe qui a fait un travail exceptionnel".

Lucas Mahias (Kawasaki n°44), 3ème

"Je ne sais pas si nous aurions pu faire mieux que cette troisième place (pour la 3ème fois en trois courses, NDLR), car j'ai poussé au maximum pendant la course et c'était difficile de doubler. J'ai essayé de gérer mes pneus mais préserver l'avant dans ces conditions était impossible. Pour revenir sur les deux premiers je devais pousser très fort sur mon pneu avant dans les virages lents, alors je ne suis pas sûr de la façon dont aurait pu se dérouler le dernier tour..."

"C’était une course étrange, durant laquelle j'ai donné le maximum du premier au dernier tour. Je n’ai pas participé aux tests réalisés ici il y a deux semaines, donc le début de week-end a été difficile. Mais je suis heureux - pour mes mécaniciens et moi – car c'était facile de trouver plein d'excuses après le premier jour, puis de terminer plus bas. Mais l'équipe a poussé tout le week-end et c'est parce que nous avons poussé à la limite que nous sommes sur le podium".

Jules Cluzel (Yamaha n°16), 4ème 

"Il était possible de faire bien mieux que cette 4ème place ce week-end à Portimao. Nous manquions d’aisance à l’entame du dernier virage, m’obligeant chaque tour à combler l’écart. Lorsque je suis parvenu à rejoindre le groupe de tête, j’ai reçu de l’huile sur le casque et la bulle (sa moto est revenue au box "couverte d'huile" rapporte son team manager Christophe Guyot, NDLR !). Mais j’ai réussi à ne pas chuter et il est désormais temps de penser à Magny-Cours, où j’espère briller devant notre public".

Ayrton Badovini (Kawasaki n°86), 5ème

"J'ai obtenu le même résultat qu'à Imola (Italie, NDLR) avec cette cinquième place, mais ce n'était pas le même genre de course. Ici nous étions rapides dès le premier jour et pendant la course je me sentais bien. Nous avions cependant besoin de quelque chose de plus pour nous battre devant, en particulier les deux premiers tours. Je pense que nous pouvons commencer à être proches des premiers pilotes sur chaque course. Le test réalisé ici m'a aidé et les nouvelles pièces sur la moto peuvent également aussi m'aider. Nous avons commencé à améliorer la moto et ça change tout, c'est vraiment sympa ! C’est la première fois où j'ai pu rester proche des leaders toute la course. ”

Corentin Perolari (Yamaha n°94, 6ème)

"Je suis partagé entre joie et déception. C’est certes ma meilleure course, mais il était possible de faire encore mieux ce week-end. J’avais le rythme de devant, j’en suis persuadé. Je me retrouve enfin, avec cette énergie qui me définit tant. J’ai vraiment hâte d’être à Magny-Cours, pour  réaliser le résultat que nous attendons tous".

Prochaine course du 27 au 29 septembre, sur le circuit de Nevers Magny-Cours (France). A suivre sur MNC : restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Le Conseil d'État rejette la demande de suspension du contrôle technique moto de la FFMC

La Fédération française des motards en colère (FFMC) avait déposé deux recours en décembre 2023 auprès du Conseil d'État pour contester la mise en place du contrôle technique pour les motos et scooters à partir de ce lundi 15 avril. Requête rejetée par la plus haute autorité juridique, sans grande surprise…
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Johann Zarco en difficulté technique au GP des Amériques

Johann Zarco espérait trouver un bon élan sur le Circuit Of The Americas (COTA), fort de la victoire l'an passé de son prédécesseur chez LCR Alex Rins sur la Honda. Hélas, le Grand Prix des Amériques a tourné à la punition pour les quatre pilotes en RC213V, avec deux résultats blancs pour le pilote cannois.
Quartararo déçu de son rythme, mais content des évos au GP des Amériques

Fabio Quartararo sauve la 12ème place en course principale du GP des Amériques malgré un tout-droit dans le premier tour. Le niçois estime qu'une meilleure position était accessible même si son déficit de rythme n'autorisait pas l'accès au groupe de tête. 
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
  • En savoir plus...