• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 3 mai 2015

Course Moto GP à Jerez : Lorenzo, roi d'Espagne !

Course Moto GP à Jerez : Lorenzo, roi d'Espagne !

Jorge Lorenzo renoue - enfin ! - avec le succès à Jerez, où il s'offre une éclatante victoire en solitaire devant Marquez et Rossi. En difficulté lors de ce GP d'Espagne, les Ducati officielles cèdent un peu de terrain aux Yamaha et aux Honda.

Imprimer

Jorge Lorenzo renoue - enfin ! - avec le succès à Jerez, où il s'offre une éclatante victoire en solitaire devant Marquez et Rossi. En difficulté lors de ce GP d'Espagne, les Ducati officielles cèdent un peu de terrain aux Yamaha et aux Honda.

Départ : Jorge Lorenzo s'élance parfaitement de sa pole position devant plus de 122 000 spectateurs. Le majorquin précède Marc Marquez, Pol Espargaro et Valentino Rossi. Auteur d'un très mauvais départ, Andrea Iannone perd six places et pointe 9ème. Visiblement pas à son aise non plus, Dovizioso a du mal à attraper ses points de corde et peine à suivre le Top 5...

Le point pneumatique à Jerez

Suite à la baisse des températures (26,5°C dans l'air et 30,7 au sol, contre 31 et 48°C hier en qualifications), tous les top pilotes partent avec le pneu dur à l'avant et le médium à l'arrière. Y compris Rossi, qui a longuement travaillé avec la solution la plus dure à l'arrière pendant les essais en pensant l'utiliser en course. En théorie, ce rafraîchissement est favorable aux Yamaha, en manque de motricité lorsque le mercure est très haut.

Contraint de tirer tout droit à l'entrée d'un gauche - soit à cause d'une erreur au rétrogradage soit en raison d'un souci de boîte -, l'italien plonge soudain à la dernière place...

Lorenzo avait prévenu que les Ducati allaient souffrir en course : il ne croyait pas si bien dire ! Mike di Meglio perd à son tour de précieuses secondes en tombant. Le toulousain repart dernier derrière De Angelis et Dovizioso, tandis que Karel Abraham chute et abandonne.

Devant, Jorge Lorenzo imprime un rythme extrêmement élevé que Marquez a de plus en plus de mal à suivre : le champion du monde en titre perd progressivement le contact et voit la Yamaha creuser un écart qui dépasse la seconde au sixième tour. Rossi est troisième à 2,5 sec de Marquez, loin devant Pol Espargaro, Cal Crutchlow, Aleix Espargaro et Bradley Smith. Malgré ses efforts, Iannone n'est revenu qu'à la 8ème place.

En bagarre depuis plusieurs virages, Crutchlow et Espargaro font le spectacle, qui se termine à l'avantage du pilote britannique : la Honda LCR passe devant la Yamaha Tech3 dans un droit, après que Espargaro a élargi. Loris Baz chute à son tour et abandonne : grosse déception pour le clan français...

A 13 tours de l'arrivée, l'avance de Jorge Lorenzo sur Marc Marquez dépasse les 4 secondes. Cette augmentation tient à la fois au maintien du gros rythme du leader et à la baisse progressive de celui de son poursuivant. Troisième, Rossi tente d'en profiter pour réduire son écart, mais l'officiel Honda gère son avance d'environ deux secondes.

Comme en Argentine, Hiroshi Aoyama chute alors qu'il se battait en queue de peloton avec les motos Open... Le japonais ne se blesse pas, mais la RCV de Pedrosa qu'il remplace est complètement détruite. A dix tours de l'arrivée, "Vale" assène une série de tours extrêmement rapides - davantage que ceux de Lorenzo - et réduit son écart sur Marquez de 2 secondes à 1,3 sec au 20ème tour.

Mais le traitement du Docteur ne suffit pas : Marc Marquez reste sur son rythme, essoufflant progressivement son poursuivant. L'écart remonte progressivement jusqu'à atteindre 3 secondes à l'entame du dernier tour...

Arrivée : Pas une seule fois inquiété depuis le premier tour, Jorge Lorenzo conclu son brillant cavalier seul par une éclatante victoire, sa première depuis son doublé en Aragon puis au Japon l'an passé. Vainqueur avec plus de 5 secondes d'avance, il précède Marquez et Rossi, auteur de son 200ème podium. Pour amuser la galerie, Lorenzo fait mine de plonger dans le bassin d'eau du circuit, comme il l'avait fait en 2010 !

Cinquième, Pol Espargaro signe son meilleur résultat de la saison et termine pour la première fois depuis l'ouverture devant son coéquipier Bradley Smith (8ème). Andrea Dovizioso limite les dégâts au championnat en remontant de la 25ème à la 9ème place après son erreur en début de course. 

Mike di Meglio termine dernier après sa chute alors que son coéquipier chez Avintia, Hector Barbera, est de nouveau premier pilote de la classe Open et marque le point de la 14ème place.

Au classement provisoire, Valentino Rossi reste solide leader avec 82 points (sur 100 possibles) et profite des mésaventures de Dovizioso pour porter son écart à 15 longueurs. Troisième à 5 points de "Dovi", Lorenzo précède Marquez de six unités. Les deux espagnols sont passés devant Andrea Iannone, 6ème de la course et 5ème au provisoire. 

Rendez-vous dès demain sur MNC pour l'analyse complète de la rédaction et l'analyse des pilotes : restez connectés !

Résultats du Grand Prix MotoGP d'Espagne 2015

  1. Jorge LORENZO Yamaha 159.3 44'57.246
  2. Marc MARQUEZ Honda 159.0 +5.576
  3. Valentino ROSSI Yamaha 158.7 +11.586
  4. Cal CRUTCHLOW Honda 158.0 +22.727
  5. Pol ESPARGARO Yamaha 157.8 +26.620
  6. Andrea IANNONE Ducati 157.8 +27.021
  7. Aleix ESPARGARO Suzuki 157.3 +35.445
  8. Bradley SMITH Yamaha 157.2 +36.296
  9. Andrea DOVIZIOSO Ducati 156.9 +41.933
  10. Yonny HERNANDEZ Ducati 156.4 +51.072
  11. Maverick VIÑALES Suzuki 156.3 +51.674
  12. Danilo PETRUCCI Ducati 156.3 +52.421
  13. Scott REDDING Honda 156.3 +53.052
  14. Hector BARBERA Ducati 156.3 +53.200
  15. Alvaro BAUTISTA Aprilia 156.0 +57.344
  16. Stefan BRADL Yamaha Forward 155.9 +59.018
  17. Nicky HAYDEN Honda 155.8 +1'01.506
  18. Eugene LAVERTY Honda 155.7 +1'03.163
  19. Marco MELANDRI Aprilia 155.5 +1'06.895
  20. Jack MILLER Honda 155.1 +1'14.182
  21. Alex DE ANGELIS ART 154.4 +1'26.832
  22. Mike DI MEGLIO Ducati 151.7 1 Tour

Non classés 

  • Hiroshi AOYAMA Honda 156.1 13 Tours
  • Loris BAZ Yamaha Forward 155.2 19 Tours
  • Karel ABRAHAM Honda 151.8 24 Tours
  • Conditions de piste : Dry | Air : 26ºC | Humidité : 41% | Sol : 30ºC

Classement provisoire du championnat MotoGP 2015

  1. Valentino ROSSI Yamaha ITA 82
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 67
  3. Jorge LORENZO Yamaha SPA 62
  4. Marc MARQUEZ Honda SPA 56
  5. Andrea IANNONE Ducati ITA 50
  6. Cal CRUTCHLOW Honda GBR 47
  7. Bradley SMITH Yamaha GBR 36
  8. Aleix ESPARGARO Suzuki SPA 31
  9. Pol ESPARGARO Yamaha SPA 26
  10. Maverick VIÑALES Suzuki SPA 20
  11. Danilo PETRUCCI Ducati ITA 19
  12. Scott REDDING Honda GBR 13
  13. Yonny HERNANDEZ Ducati COL 12
  14. Dani PEDROSA Honda SPA 10
  15. Hector BARBERA Ducati SPA 10
  16. Jack MILLER Honda AUS 6
  17. Hiroshi AOYAMA Honda JPN 5
  18. Nicky HAYDEN Honda USA 3
  19. Loris BAZ Yamaha Forward FRA 2
  20. Alvaro BAUTISTA Aprilia SPA 2
  21. Stefan BRADL Yamaha Forward GER 1

        .

        .

        Commentaires

        Bestof: 
        1
        Lectures: 
        0
        Très belle course de Lorenzo, il a dominé la course comme il a dominé les essais, il mérite cette victoire. Mais au delà de la victoire d'hier il y a peut-être des première conclusions a tirer de ces premières courses pour les trois fantastiques. Pour ma part je pense que la clé c'est clairement les pneus. Je m'explique. Lorenzo n'est à son aise et semble maîtriser sa M1 qu'avec un medium à l'arrière, tout l'inverse de Rossi qui lui se sent beaucoup plus à son aise avec un dur voir un extra dur. Pour marquez et honda c'est la même chose il semble, avec juste un bémol sur l'extra dur à l'arrière. Dans ces conditions pas étonnant que honda cache son pneu médium qui doit être en vrac. Je pense également que si les conditions de course avaient été celles annoncées, c'est-à-dire avec une chaleur torride, le classement final aurait très bien pu être inversé...nous verrons par la suite. En résumé, à chaque fois que les conditions de piste nécessiteront un médium à l'arrière, alors Lorenzo sera très difficile à battre, à l'inverse, il risque fort de rencontrer à nouveau des problèmes si il faut chausser des durs. Enfin, il y a un dernier constat à faire qui apparaît à présent comme une évidence, car je ne crois pas que Marquez ai été beaucoup gêné en course hier, (il faut être en pleine possession de ses moyens quand on doit accélérer quand le docteur colle au train et il l'a fait), c'est que la honda a perdu une grande partie de son avantage acqui depuis fin 2010 sur la yamaha...la nouvelle boite n'y est pas pour rien. Je terminerai en soulignant les progrès importants de Cal Cruchlow. A l'évidence, il commence à prendre en mains cette honda et il semble, à la vue des quatres premières courses qu'il va encore progression. D'ailleurs aux essais post gp d'aujourd'hui il est juste derrière Lorenzo pour l'instant mais devant Marquez.

        Ajouter un commentaire

        Identifiez-vous pour publier un commentaire.

        .

        Les derniers essais MNC

        Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
        Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
        Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
        Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

        A lire aussi sur le Journal moto du Net

        Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.
        Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
        Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
        Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
        Guides pratiques 1 commentaire
        Viñales et Bastianini filent chez KTM Tech3 en 2025

Changement de décor pour Maverick Viñales et Enea Bastianini : l'espagnol de 29 ans et l'italien de 26 ans quittent leur Aprilia et Ducati d'usine respective pour enfourcher une KTM RC16 dans le team satellite Tech3, avec soutien direct du blason autrichien.
        MotoGP 2024 5 commentaires

        Calendrier MotoGP 2024

        Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

        GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
        GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
        GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
        GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
        GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
        GP de France moto 12 mai : GP de France
        GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
        GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
        GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
        GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
        GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
        GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
        GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
        GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
        GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
        GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
        GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
        GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
        GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
        GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
        GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
        GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
        GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

        SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

        • En savoir plus...