• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 20 septembre 2015

WSBK Espagne (2) : Davies s'impose devant les Aprilia

WSBK Espagne (2) : Davies s'impose devant les Aprilia

Parti comme un boulet - de canon -, Sykes n'a pas tenu la distance cet après-midi sur la chaude piste de Jerez. Davies et Ducati remportent une magnifique victoire devant les deux Aprilia de Torres et Haslam. Quatrième, Rea offre à Kawasaki son premier titre constructeur en World Superbike. Seconde course Superbike Les Kawasaki d'usine prennent de nouveau un excellent départ…

Imprimer

Parti comme un boulet - de canon -, Sykes n'a pas tenu la distance cet après-midi sur la chaude piste de Jerez. Davies et Ducati remportent une magnifique victoire devant les deux Aprilia de Torres et Haslam. Quatrième, Rea offre à Kawasaki son premier titre constructeur en World Superbike.

Seconde course Superbike

Les Kawasaki d'usine prennent de nouveau un excellent départ mais Jonathan Rea élargit dans le premier virage et laisse passer Chaz Davies et un Jordi Torres bien mieux parti que ce matin ! Michael Van den Mark complète le Top 5 devant Leon Haslam qui dépasse Niccolo Canepa au milieu de la première boucle, Michele Pirro, Matteo Baiocco et Sylvain Guintoli. Randy de Puniet et Christophe Ponsson sont 17 et 18èmes.

Tom Sykes boucle le premier tour une bonne demi-seconde devant Davies qui devance Torres et Rea. Le peloton est une petite seconde plus loin : Haslam dépasse Van den Mark dans le 2ème tour et laisse son ancien collègue Honda gérer trois pilotes de Ducati Panigale : Pirro, Canepa et Baiocco. Guintoli reste au contact.

À la fin du troisième tour, "Major Tom" se propulse sur son orbite : le Ninja n°66 compte déjà près d'une seconde et demie d'avance sur deux duos : Davies et Torres, Rea et Haslam. Dans les stands, Alex Lowes stoppe sa Suzuki n°22 et attend que ses mécanos change son pneu arrière.

Au second plan, le coéquipier de Lowes, Randy de Puniet, vise la 13ème place occupée par Ayrton Badovini mais le "Frenchie" n°14 n'est pas le seul : Roman Ramos et David Salom se trouve sur son chemin. Les quatre hommes se trouvent dans la même seconde ! Christophe Ponsson est six secondes plus loin et se bat contre Gianluca Vizziello et Gabor Rizmayer.

Dans le 6ème tour malheureusement, Randy de Puniet chute dans le classement : victime d'un pépin technique dès le tour de formation, le pilote Suzuki doit abandonner cette seconde manche après avoir échoué à la porte des points en première.

En piste, Tom Sykes entame le 7ème tour avec moins d'une seconde d'avance sur Chaz Davies... La température de la piste, largement supérieure à celle de ce matin, aura-t-elle raison du pneu arrière de la Kawasaki n°66 ? Un indice peut-être : deux secondes derrière Sykes, son coéquipier Rea cède sa quatrième place à Haslam...

Chaz Davies attaque la seconde moitié de la deuxième manche le couteau entre les dents : il ne compte qu'une demie seconde de retard sur Tom Sykes ! Les deux pilotes officiels Aprilia Jordi Torres et Leon Haslam se trouvent à équidistance.

Michael van den Mark prend soin de dépasser le plus proprement possible le nouveau champion du monde de Superbike - Rea, who else ? - au freinage du virage n°6, au bout de la ligne droite opposée. Le Kawasaki n°65 n'est pas le seul à lutter sur la chaude piste de Jerez.

Le poleman et vainqueur de la première manche, Tom Sykes, perd le rythme et se fait dépasser par Davies dans le 10ème tour. Dans la boucle suivante, Torres puis Haslam ne font qu'une bouchée de la Kawasaki n°66 qui tourne une grosse seconde moins vite que ses rivales...

Le calvaire de Sykes se poursuit lorsque Michael van den Mark s'empare aisément de sa cinquième place. Le champion 2013 se retrouve dans le viseur du champion 2015 dans le 13ème tour... et est abattu dans la boucle suivante.

Devant, Chaz Davies et sa Ducati d'usine poursuivent leur formidable course et totalisent deux secondes d'avance sur un trio infernal : le rookie Jordi Torres, l'expérimenté Leon Haslam et le champion du monde Supersport en titre Michael van den Mark !

Dans le 16ème tour malheureusement, "Magic Mike" disparait subitement de la piste, dans un nuage de fumée ! Le jeune pilote Honda Pata-traverse le bac à graviers pour récupérer sa Fireblade et repart à l'attaque, le carénage chargé de cailloux !

Le "Spanish Elvis" et la "Pocket Rocket" ont désormais le champ libre pour se disputer la deuxième marche du podium. Les deux pilotes Aprilia ne peuvent plus espérer rattraper "Chazie" (deux secondes devant) et ne peuvent être menacés par "JR" (quatre secondes derrière).

Le clan français ne peut pas vraiment se réjouir : notre champion 2014 "Guinters" pointe à la neuvième place et est dominé par Leon Camier et sa MV Agusta... Christophe Ponsson est 16ème, vingt secondes derrière ce sacré Michael van den Mark (15ème) !

Chaz Davies conclut une course parfaite et remporte sa cinquième victoire de la saison. Inséparables, Leon Haslam et Jordi Torres animent cette deuxième manche jusqu'au bout : le n°91 anglais tente de faire les freins au n°81 espagnol dans l'ultime virage mais élargit et doit se contenter de la troisième marche du podium.

Les deux RSV4 du team Red Devils intègrent toutes les deux le Top 3 pour la première fois de la saison. Deux "premières" également pour les ZX-10R d'usine : elles sont éjectées du podium mais assurent à la firme d'Akashi son premier titre constructeur en World Superbike !

Remporté ce matin par Jonathan Rea, le championnat du monde des pilotes de Superbike n'est pas bousculé : Davies consolide sa deuxième place (353 points) face à Tom Sykes (331). Leon Haslam distance légèrement Jordi Torres, Michael van den Mark grappille quelques points à Sylvain Guintoli.

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Résultats et classements du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Piégé par le grip précaire de Montmelo hier au Sprint - comme les autres leaders Binder et R.Fernandez -, Bagnaia rebondit ce dimanche en remportant la "vraie" course MotoGP à Barcelone, devant ses grands rivaux Martin et M.Marquez ! En pole et vainqueur samedi, le pré-retraité A.Espargaro termine 4ème. Quartararo termine 9ème, Zarco 16ème.
La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Catalogne 8 commentaires
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.
  • En savoir plus...