• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 8 novembre 2015

Trajectoire du champion Moto3 2015 Danny Kent

Trajectoire du champion Moto3 2015 Danny Kent

Danny Kent succède à Barry Sheene au rang des pilotes britanniques titrés en Grands Prix grâce à sa première couronne mondial coiffée lors de la finale Moto3 à Valence . MNC revient sur le parcours du pilote Honda Leopard et sa remarquable saison 2015, marquée par sa nette domination durant sa première partie.  

Imprimer

Danny Kent succède à Barry Sheene au rang des pilotes britanniques titrés en Grands Prix grâce à sa première couronne mondial coiffée lors de la finale Moto3 à Valence. MNC revient sur le parcours du pilote Honda Leopard et sa remarquable saison 2015, marquée par sa nette domination durant sa première partie.  

Un début de carrière prometteur, mais chaotique

Né le 25 novembre 1993 à Chippenham, Danny Kent fait ses débuts en Grands Prix en 2011 après s'être fait remarquer dans la Red Bull MotoGP Rookies Cup et avoir participé à six Grands Prix 125cc fin 2010. Il termine sa première saison complète à la 11ème place, puis 4ème en 2012 sous les couleurs de Red Bull KTM Ajo pour la première année du Moto3 avec 2 victoires à la clé.

Il décide alors de passer en Moto2, sur la Mistral 610 de Tech3, avec laquelle il connaît une saison difficile qu’il termine 15ème... 

Revenu en Moto3 en 2014, il court sous les couleurs Husqvarna pour la première saison de la marque suédoise, qui aligne en réalité des KTM rebadgées. Kent monte deux fois sur le podium et claque une pole, ce qui l’emmène à la huitième place finale.

Le déclic en 2015

En 2015, il passe chez Honda dans la structure Leopard Racing et son talent explose : deuxième au Qatar, il enchaîne trois victoires consécutives (Austin, Argentine et Jerez). Capable de s’imposer en solitaire, le pilote Leopard suit aussi régulièrement une stratégie bâtie sur des premiers tours relativement prudents, suivis d’une remontée énergique vers la victoire ! Un vrai diesel !

Largement en tête du championnat, pour la première fois de sa carrière, le britannique signe ensuite une quatrième place en France suivie d’une seconde positon en Italie, avant de remonter sur la plus haute marche du podium en Catalogne...

Troisième aux Pays-Bas et victorieux en Allemagne, Kent semble alors intouchable, malgré une erreur qui lui vaut la 21ème place à Indianapolis. A ce stade de la saison, le n°52 possède une centaine de points d’avance sur son premier rival, Enea Bastianini !

Il s’impose de nouveau à domicile à Silverstone, termine sixième à San Marin, puis chute par excès d’optimisme en Aragon. Kent entame la tournée d’outre-mer avec le titre en ligne de mire, mais il lui échappe au Japon avec une sixième place. A l'évidence, le n°52 a du mal à gérer l'énorme pression provoquée par les enjeux...

Puis Kent tombe en Australie, pour la deuxième fois en quatre courses, en attaquant trop fort par l’extérieur pendant une de ses habituelles remontées. Ironiquement, sa manœuvre entrâine la chute de l'un de ses principaux rivaux pour le titre, Enea Bastianini ! Le britannique joue sa troisième balle de match en Malaisie face à Miguel Oliveira, remonté à la deuxième place du championnat grâce à sa victoire à Phillip Island...

Oliveira met la pression en fin de saison

Qualifié sixième (mais rétrogradé 9ème sur la grille), Kent réalise une course assez sage à Sepang, longtemps passée à la huitième place. Il termine finalement 7ème, et le titre lui échappe de nouveau ! Tout se jouera donc à la Valence, lors du dernier rendez-vous de la saison qu'il aborde avec 24 points d'avance sur Oliveira.

Nerveux, Kent se qualifie à une anonyme 18ème place et débute prudemment la course de sa vie : il lui suffit de marquer deux points pour coiffer la couronne, quel que soit le résultat de son rival portugais...

Miguel Oliveira ne rate pas le coche et remporte cette finale à Valence, mais cela suffit pas : Danny Kent - qui ne s'est plus imposé depuis Silverstone en aout - franchi la ligne d'arrivée à la neuvième position et devient champion du monde.

Le pilote Leopard empoche le titre avec 6 points d'avance sur son rival KTM, auteur d'une fin de saison remarquable qui lui permet d'afficher le même nombre de victoires que le britannique (6). A bientôt 22 ans, Danny Kent devient le premier pilote britannique titré en championnat du monde depuis Barry Sheene en 1977. 

Après avoir un temps hésité à passer directement en MotoGP l'an prochain sur la Ducati Pramac, à la manière de Jack Miller, Danny Kent a finalement opté pour un guidon en Moto2 sous ses couleurs actuelles avec le team Leopard en 2016. Il fera équipe avec... Miguel Oliveira dans cette struture inédite ! 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Première course... et victoire en Endurance pour Zarco sur la Honda n°30 !

Devancée par la YART et la Ducati Kagayama aux qualifs, la Honda d'usine n°30 remporte ce dimanche 21 juillet 2024 une 3ème victoire de rang aux 8 Heures de Suzuka, la 30ème pour le HRC, avec son pilote officiel en MotoGP, Johann Zarco ! Avec six victoires au compteur, Takumi Takahashi devient le pilote le plus victorieux sur l'épreuve japonaise. Retour en vidéo...
8H de Suzuka 2 commentaires
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
La Guerrilla 450 de Royal Enfield déclare la guerre aux roadsters

Très apprécié en France pour ses petites motos basiques et ''vintage'', Royal Enfield entend révolutionner le segment du roadster en proposant une moto adaptée aux motards d'aujourd'hui, ni plus ni moins. Sa Guerrilla 450 se veut simple mais efficace sur le plan mécanique, et à la page électroniquement... Présentation.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...