• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 8 novembre 2015

GP de Valence - Course Moto3 : Danny Kent champion du monde 2015

GP de Valence - Course Moto3 : Danny Kent champion du monde 2015

Seulement 18ème sur la grille sous la pression du titre, Danny Kent s'est livré à une course prudente à Valence pour assurer son premier sacre mondial, scellé via une neuvième place tandis que son dernier rival au championnat, le portugais Miguel Oliveira, remporte la finale. Le britannique peut enfin respirer et savourer son exceptionnelle première…

Imprimer

Seulement 18ème sur la grille sous la pression du titre, Danny Kent s'est livré à une course prudente à Valence pour assurer son premier sacre mondial, scellé via une neuvième place tandis que son dernier rival au championnat, le portugais Miguel Oliveira, remporte la finale. Le britannique peut enfin respirer et savourer son exceptionnelle première moitié de saison !

Départ : Miguel Oliveira prend le meilleur départ et pousse fort pour creuser l'écart. Objectif du portugais : filer rapidement vers la victoire en espérant que Danny Kent, en tête du mondial avec 24 points d'avance, ne termine pas mieux que 15ème... Qualifié 18ème, Kent stagne quelques tours à la 14ème position derrière Fabio Quartararo, un résultat juste suffisant pour lui permettre de coiffer le titre (si Kent marque deux points, il remporte le titre même si Oliveira s'impose).

Effren Vasquez, le coéquipier de Kent, passe en tête à l'entame du quatrième tour au freinage de la ligne droite des stands. Les deux pilotes sont suivis de près par Jorge Navarro et Romano Fenati, en pleine bagarre pour la troisième place. Oliveira reprend les commandes devant Jorge Navarro, qui a gagné une position en réalisant le meilleur chrono du tour. 

Très en forme, le coéquipier de Quartararo s'empare de la première position aux dépens de Miguel Oliveira, qui doit bouillir sous son casque : le portugais doit impérativement s'imposer pour espérer décrocher le titre ! Celui-ci dépasse Quartararo, qui abandonne peu après en raison de la faiblesse ressentie à sa jambe blessée. Difficile fin de saison pour le niçois, en froid avec son équipe et la structure Honda Monlau depuis son annonce de signature avec le team Leopard sur une KTM...

"Marc Marquez a roulé KTM et cela ne l'empêche pas d'être officiel Honda aujourd'hui", rétorque le français lorsqu'on l'interroge sur les risques encourus à tourner le dos de la sorte au premier constructeur mondial. Certes, mais ce passage chez KTM du n°93 remonte à ses débuts en GP125, en 2008 et 2009 : une fois entré dans le giron Honda, l'espagnol n'en est pas ressorti - pour le moment en tout cas ! -, le parcours inverse que celui choisi par El Diablo...

Danny Kent dépasse ensuite Karel Hanika, qui chute une fois encore assez lourdement. L'officiel KTM - sans surprise remercié par la marque orange - est le pilote qui a le plus chuté cette saison. Kent est désormais 12ème avec une belle avance sur ses poursuivants, et virtuellement champion du monde avec 3 points d'avance si Oliveira s'impose. Il se retourne pour jauger son avantage, conscient que cette position lui suffit pour être titré. 

Kent double ensuite Ono, qui ne résiste pas - ouvertement - au passage de son coéquipier. Le japonais suit gentiment le - faux - rythme de son leader, qui ralentit tour après tour pour sécuriser le titre. Etonnement, Hiroki Ono dépasse Kent et lui fait signe de repasser devant, avant de le redoubler dans le dernier tour ! Certes, cela n'a aucune incidence sur le titre de son coéquipier, mais tout de même...

Arrivée : Attaqué de toutes parts par Navarro et Vasquez dans les derniers tours, Miguel Oliveira parvient à conserver l'avantage jusqu'au drapeau à damiers. Cette sixième victoire de la saison et de sa carrière en GP ne suffit pas à lui faire remporter le titre face à Danny Kent, qui termine finalement 9ème suite à un gros "strike" dans les derniers virages. Trop optimiste sur un freinage à l'entrée d'un gauche, Niccolo Antonelli perd en effet l'avant et emporte dans sa chute les infortunés Efren Vasquez et Romano Fenati !

Sacré champion du monde pour la première fois de sa carrière, Danny Kent enfile un casque doré et un t-shirt spécifique pour célébrer son titre en Moto3, arraché in extremis alors qu'il a compté une centaine de points d'avance au championnat à mi-saison. Le n°52 est le premier britannique à remporter une couronne mondiale depuis Barry Sheene en 1977.

Il s'impose après avoir remporté six victoires en 2015 - dont trois consécutives au Texas, en Argentine et à Jerez -, soit le même total de succès que son rival Miguel Oliveira qui a réalisé une fantastique fin de saison pour finalement échouer à 6 points de Kent... Les deux hommes se retrouveront l'an prochain dans le même box, chez Leopard, qui les aligne dans une inédite structure en Moto2. Danny Kent offre par ailleurs le titre à Honda, champion du monde devant KTM en Moto3.

Alexis Masbou marque le point de la 15ème place, devant Jules Danilo avec lequel il s'est tiré la bourre tout le week-end. Au championnat, les deux français terminent respectivement 13ème et 26ème. Pour sa première année en Moto3, Fabio Quartararo finit 10ème à 168 points du leader, loin de son objectif de remporter le titre affiché dans le premier tiers de la saison... La revanche, sans aucun doute, en 2016 !

Résultats du Grand Prix Moto3 de Valence 2015

  1. Miguel OLIVEIRA KTM 40'09.792
  2. Jorge NAVARRO Honda +0.198
  3. Jakub KORNFEIL KTM +2.090
  4. Brad BINDER KTM +2.121
  5. Enea BASTIANINI Honda +2.975
  6. Isaac VIÑALES KTM +3.343
  7. John MCPHEE Honda +4.087
  8. Hiroki ONO Honda +9.627
  9. Danny KENT Honda +9.914
  10. Philipp OETTL KTM +10.580
  11. Andrea MIGNO KTM +10.661
  12. Nicolò BULEGA KTM +11.642
  13. Francesco BAGNAIA Mahindra +16.741
  14. Jorge MARTIN Mahindra +20.196
  15. Alexis MASBOU Honda +21.531
  16. Jules DANILO Honda +21.552
  17. Zulfahmi KHAIRUDDIN KTM +21.868
  18. Darryn BINDER Mahindra +25.114
  19. Stefano MANZI Mahindra +25.301
  20. Livio LOI Honda +25.331
  21. Maria HERRERA Husqvarna +25.655
  22. Lorenzo DALLA PORTA Husqvarna +32.973
  23. Fabio DI GIANNANTONIO Honda +33.019
  24. Ana CARRASCO KTM +33.549
  25. Manuel PAGLIANI Mahindra +33.953

Non classés

  • Efren VAZQUEZ Honda 1 Tour
  • Romano FENATI KTM 1 Tour
  • Niccolò ANTONELLI Honda 1 Tour
  • Alessandro TONUCCI Mahindra 4 Tours
  • Karel HANIKA KTM 14 Tours
  • Fabio QUARTARARO Honda 14 Tours
  • Juanfran GUEVARA Mahindra 17 Tours
  • Tatsuki SUZUKI Mahindra 17 Tours
  • Remy GARDNER Mahindra 19 Tours
  • Conditions de piste : Dry | Air: 20ºC | Humidité : 75%

Classement définitif du championnat Moto3 2015

  1. Danny KENT Honda GBR 260
  2. Miguel OLIVEIRA KTM POR 254
  3. Enea BASTIANINI Honda ITA 207
  4. Romano FENATI KTM ITA 176
  5. Niccolò ANTONELLI Honda ITA 174
  6. Brad BINDER KTM RSA 159
  7. Jorge NAVARRO Honda SPA 157
  8. Efren VAZQUEZ Honda SPA 155
  9. Isaac VIÑALES KTM SPA 115
  10. Fabio QUARTARARO Honda FRA 92
  11. John MCPHEE Honda GBR 92
  12. Jakub KORNFEIL KTM CZE 89
  13. Alexis MASBOU Honda FRA 78
  14. Francesco BAGNAIA Mahindra ITA 76
  15. Philipp OETTL KTM GER 73
  16. Livio LOI Honda BEL 56
  17. Jorge MARTIN Mahindra SPA 45
  18. Karel HANIKA KTM CZE 43
  19. Andrea MIGNO KTM ITA 35
  20. Andrea LOCATELLI Honda ITA 33
  21. Hiroki ONO Honda JPN 29
  22. Niklas AJO KTM FIN 21
  23. Zulfahmi KHAIRUDDIN KTM MAL 19
  24. Juanfran GUEVARA Mahindra SPA 15
  25. Lorenzo DALLA PORTA Husqvarna ITA 13
  26. Jules DANILO Honda FRA 12
  27. Stefano MANZI Mahindra ITA 10
  28. Tatsuki SUZUKI Mahindra JPN 9
  29. Maria HERRERA Husqvarna SPA 9
  30. Remy GARDNER Mahindra AUS 6
  31. Nicolò BULEGA KTM ITA 4
  32. Manuel PAGLIANI Mahindra ITA 3
  33. Matteo FERRARI Mahindra ITA 1

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...