• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2013
Paris, le 30 janvier 2014

Thierry Stapts : sortir Norton de sa confidentialité

Thierry Stapts : sortir Norton de sa confidentialité

La concession parisienne Paradise Motorcycles commercialise notamment les motos de marque Norton, Headbanger, Bimota et CR&S. Son directeur, Thierry Stapts, établit pour Moto-Net.Com son bilan de l'année 2013 et nous dévoile ses objectifs pour 2014.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2013 ?
Thierry Stapts, directeur de Paradise Moto :
Nous regrettons tout particulièrement la baisse constante du marché des plus de 500 cc.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
T. S. :
Une mauvaise année, ponctuée par de bons espoirs de développement en 2014 ainsi qu'un inversement de la tendance baissière du marché qui se profile.

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes ? Quels modèles vous ont déçu au contraire ?
T. S. :
Nous distribuons des marques confidentielles et nous ne nous satisferons de nos résultats que lorsque nous arriverons à sortir l'une de nos marques (tout particulièrement Norton) de cette confidentialité.

MNC : Comment s'est comporté le marché de l'occasion ? Quelle importance a-t-il eu cette année au sein de votre réseau ?
T. S. :
La demande d'une Bimota, CR&S ou Norton a été forte et en nette progression. Il faut y voir la confirmation d'un marché du neuf en crise depuis quelques années.

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2013 ont-elles réussi leur première année ?
T. S. :
Compte tenu des délais de livraison importants de nos motos, ce ne sont plus vraiment des nouveautés lorsqu'elles arrivent en concession...

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2013 ?
T. S. :
L'engouement du public au Salon de la moto ainsi que sur tous les circuits et événements ou nous étions présents : Moto Légende à Dijon, Iron Bikers à Carole, Café Racer Festival à Monthléry, Biker's Classic à Spa, Bol d'Or Classique à Magny-Cours. La passion existe encore, malgré l'intensification de la répression routière, ce qui prouve qu'un léger assouplissement de nos politiques en matière de sécurité routière aurait un effet positif immédiat sur le marché, mais ne rêvons pas...

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
T. S. :
La lassitude et le manque de motivation de nos revendeurs, malgré un intérêt croissant de la clientèle pour des produits différents et de caractère.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2013 dans le monde du deux-roues ?
T. S. :
Le titre du jeune Marc Marquez en MotoGP. Je déplore aussi les décès de Jean-Claude Olivier et d'Alain Roger. Enfin, je suis aussi très agacé par la déferlante de moyens déployés par les grands penseurs en charge de la sécurité routière, et par le martèlement anti-vitesse des politiques et des médias.

MNC : Comment vos nouveautés 2014 ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
T. S. :
Nous avons de gros espoirs pour Norton, compte tenu de la très forte demande enregistrée sur la Domiracer. Headbanger devrait logiquement émerger car la qualité des produits est en réelle hausse. CR&S va repartir grâce à son nouveau management. Et n'oublions pas Bimota, qui va faire parler d'elle suite à son engagement officiel en Superbike via le team Alstare.

MNC : Quelles sont vos bonnes résolutions pour l'année 2014 ?
T. S. :
Sortir l'une de nos marques de la confidentialité suffirait à notre bonheur.

MNC : Quels sont vos grands rendez-vous 2014 ?
T. S. :
Comme tous les ans, nous serons présents aux coupes Moto Légende, Iron Bikers, le Café Racer Festival, la Biker's Classic, le Bol d'Or Classique, le Charade Festival s'il a lieu, et aussi bien sûr quelques courses classiques avec la Norton Manx, et les traditionnelles journées de roulage que nous mettons en place afin de partager de bons moments avec nos clients.

MNC : Pour conclure, qu'a commandé Paradise Moto au Père Noël cette année ?
T. S. :
Du beau temps et un changement de gouvernement.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

L'équipe française Tech3 vise le titre Moto3 pour GasGas en 2024

Un an après leurs collègues en MotoGP, les membres de l'écurie française Tech3 en Moto3 revêtent le rouge GasGas ! L'objectif de leur pilote de pointe Daniel Holdago sur la (KTM) RC4 est le titre mondial qui lui a glissé des gants en 2023. L'espagnol est rejoint par l'australien Jacob Roulstone, nouvelle pépite de la filière Red Bull. Présentation.
Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
L'Europe rejette la visite médicale pour le permis de conduire, mais...

Après le contrôle technique pour rouler à moto, le contrôle médical pour conserver son permis ? Les eurodéputés ont majoritairement votés non, considérant que les conducteurs doivent eux même évaluer leur aptitude à conduire. En France toutefois, l'idée n'est pas abandonnée, bien au contraire. Explications...
Permis moto 1 commentaire
Les Journées K-awasaki en tournée sur trois circuits en 2024 !

Limitées depuis 2018 à une simple mais prestigieuse étape sur le circuit Bugatti du Mans, les Journées K se rendront en 2024 sur deux circuits supplémentaires et pas moins intéressants : Alès et Dijon-Prenois. Organisés sur deux jours, ces roulages sont ouverts aux clients Kawasaki… et à leurs copains !
La Virée Auvergnate Dunlop remet le couvert en 2024

La Virée Auvergnate Dunlop repart pour un tour ! Comme prévu à l'issue de sa première édition réussie, la randonnée trails et maxitrails organisée par Greg Fayard avec le soutien du manufacturier anglais est reconduite pour 2024 avec de nouveaux itinéraires notamment... et une inscription à gagner sur le stand AXA Passion au Salon de Lyon !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...