• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTO GP - MOTO1
Paris, le 29 novembre 2010

Première sortie pour la Moto1 Suter MVDS MotoGP à Jerez

Première sortie pour la Moto1 Suter MVDS MotoGP à Jerez

En 2012, le promoteur du MotoGP aimerait opposer des prototypes de 1000 cc à des motos équipées d'un châssis libre et d'un moteur de série. Baptisée Moto1, cette catégorie compte déjà une représentante : la Suter MVDS MotoGP qui vient de rouler à Jerez.

Imprimer

Le superbe circuit de Jerez, en Andalousie (Espagne), accueillait mercredi, jeudi et vendredi une séance d'essais non officielle essentiellement destinée aux teams Moto2.

L'occasion pour certains pilotes comme le champion du monde 125 cc en titre Marc Marquez, engagé dans le team Monlau Competicion (lire MNC du 7 novembre 2010), de découvrir ces machines propulsées par des blocs de Honda CBR600RR malgré des conditions délicates (la pluie a compromis les essais de mercredi et du vendredi).

Le Moto1 en bref

Alors que les 800 cc n'ont pris leurs fonctions qu'en 2007, la cylindrée des MotoGP remontera à 1000 cc (quatre-cylindres et 81 mm d'alésage maxi) dès 2012. N'hésitant pas à marcher sur les plates-bandes du championnat du monde Superbike, la catégorie reine cherche à profiter de la situation pour autoriser l'engagement de "Moto1", des semi-protos à châssis libre mais dont la motorisation provient directement de la série - comme en Moto2 et bientôt en Moto3. Cette proposition vise à abaisser les coûts exorbitants supportés par les constructeurs pour développer une partie cycle et surtout une motorisation exclusivement destinée à la MotoGP. Moins onéreuse à concevoir et beaucoup plus proche d'une Hypersport du commerce, cette catégorie "Moto1" vise ouvertement à attirer BMW et Aprila (mais aussi Kawasaki ou encore MV Agusta) sur la grille, tout en réduisant les dépenses des teams satellites qui bénéficieraient de la réglementation Claiming Rules déjà en vigueur en Moto2. Cette règle permet en effet à une équipe de racheter le moteur d'un concurrent. Sauf que le promoteur du Superbike ne l'entend pas de cette oreille, car un accord avec la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) réserve les compétitions disputées avec des motos de série aux seuls championnats Superbike... Infront et les frères Flamini, promoteurs du WSBK, bataillent donc contre la mise en application de ce règlement qui risquerait d'entraîner une importante désertion du plateau Superbike vers une catégorie reine plus attirante médiatiquement...

Piégeuse, la piste espagnole a notamment entraîné la chute de Scott Redding, qui testait la Moto2 à châssis Suter au guidon de laquelle il pilotera la saison prochaine dans le team Marc VDS Racing aux côtés d'un jeune transfuge du MotoGP, le finlandais Mika Kallio.

Conduit à l'hôpital avec une contusion au poumon, le jeune britannique a dû faire une croix sur son programme d'essais... qui comprenait aussi une prise de contact avec l'inédite Suter MVDS MotoGP !

Découverte par le team Marc VDS Racing de Michael Bartholémy, l'ex team-manager de Kawasaki en MotoGP, cette machine est la toute première "Moto1" - une appellation logique après l'apparition du Moto2 et l'annonce du lancement du Moto3 pour 2012 (lire MNC du 19 novembre 2010) - à rouler sur une piste de Grand Prix.

Élaborée par les suisses de Suter Racing autour d'un châssis "maison" et du surpuissant moteur de la BMW S1000RR (lire notamment notre Essai de la S1000RR sur circuit en Full), cette Suter MVSD MotoGP ouvre la voie que Dorna, l'argentier du MotoGP, souhaiterait emprunter en 2012 : profiter du retour des 1000 cc (lire MNC du 18 décembre 2009) pour opposer des prototypes à des motos utilisant des moteurs de série (lire encadré ci-contre).

Damian Cudlin était chargé de réaliser le tout premier test de la "MotoGP" Suter. L’australien a tourné en 1’57.7 à l'issue de 36 tours le premier jour et a signé son meilleur temps en 1'45.5 le jeudi après 48 tours. Carmelo Morales, qui vient de remporter le Championnat espagnol de vitesse (CEV) Moto2, a lui aussi testé le prototype Suter équipé de pneus Michelin.

"Pour un premier roulage, ce test est une réussite. La météo nous a posé des problèmes en réduisant considérablement le nombre de tours que nous avons pu effectuer sur le sec, mais nous avons tout de même réussi à en boucler une centaine sans le moindre problème", se réjouit Michael Bartholemy.

"Peu de personnes ont la chance de piloter une MotoGP, particulièrement ce type de prototype pour 2012. C’est sympa et très plaisant", a de son côté commenté le pilote essayeur Damian Cudlin.

"Nous avons beaucoup appris de cette moto et même s’il reste encore beaucoup à apprendre, le potentiel est bien là. Le poids, ou plutôt l’absence de poids, est impressionnant ! Et la tenue de route était bonne dès le début des essais. Disons que ça ressemble beaucoup à une Moto2 avec plus de puissance", analyse l'australien qui continuera le développement de la Suter MVDS MotoGP lors d'essais programmés en janvier 2011.

En marge de cette première sortie, le team officiel Ducati et le rookie Karel Abraham ont profité de ces essais à Jerez pour mettre au point la Desmosedici GP11. Le pilote tchèque du team Cardion AB - vainqueur de la dernière course Moto2 de la saison 2010 à Valence (lire MNC du 7 novembre 2010) - a testé de nouvelles suspensions et partageait son box avec les pilotes du team d’essais Ducati.

Ducati au charbon pour Rossi !

Ralenti par une chute de l'avant jeudi, Karel Abraham n'a tourné qu'en 1'41.6, à deux secondes du meilleur temps en course réalisé par Dani Pedrosa lors du GP de Jerez 2010 (1'39.731).

Du côté du team officiel Ducati, le modeste 15ème chrono de Rossi à Valence (lire MNC du 15 novembre 2010) a poussé les Rouges à revoir la géométrie de la GP11, pour améliorer le feeling délivré par le train avant.

"D’une manière générale, la moto a progressé. Elle est plus maniable, mais la réponse finale reviendra au chef, Valentino Rossi", résume Vitto Guareschi qui n'a pas hésité à troquer son nouveau costume de manager du team MotoGP contre ses anciens habits de pilote essayeur !

"Nous comptons revenir ici, mais pas cette année car nous n’en avons plus le temps. Nous espérons trouver un moment fin janvier, avant les essais de Sepang" (du 1er au 3 février, NDLR)", a précisé l'italien à nos confrères de GPone.com.

"D’autant plus que Filippo Preziosi (le "père" de la Desmosedici, NDLR) a préparé des nouveautés pour Rossi : des pièces de châssis, une nouvelle fourche plus petite et des bases de direction plus flexibles, toujours pour améliorer la sensibilité du train avant"... A suivre de près : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Programme des 24H Motos 2024, courses annexes et animations

Le départ de la 47ème édition des 24 Heures Motos sera donné ce samedi 20 avril 2024. Mais le spectacle ne se limite pas à la course d'endurance : 125 et 250 de GP 2-temps, pilotes handicapés (PMR Cup) et Sidecar arpenteront aussi le circuit Bugatti du Mans. Animations et concerts sont aussi au programme !
Horaires et statistiques du World Superbike 2024 à Assen (Pays-Bas)

Le championnat du monde Superbike (WSBK) fait étape dans la "Cathédrale" d'Assen pour le troisième rendez-vous 2024 après les courses d'ouverture en Australie puis en Catalogne. Nicolo Bulega tentera d'y accroître son avance sur son coéquipier Alvaro Bautista, champion en titre Ducati, tandis qu'Alex Lowes et Toprak Razgatlioglu sont à l'affût sur leur Kawasaki et BMW respective.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
  • En savoir plus...