• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 31 août 2016

Motos Euro4 : Victory ampute sa gamme, Indian la met à jour

Motos Euro4 : Victory ampute sa gamme, Indian la met à jour

Cinq motos Victory, dont la spectaculaire et emblématique Vision, ne seront plus importées en Europe l'an prochain à cause des normes Euro4, ce qui réduit le catalogue 2017 à quatre modèles. L'intégralité de la gamme Indian, autre marque du groupe Polaris, bénéficiera elle des mises à jour nécessaires.

Imprimer

Cinq motos Victory, dont la spectaculaire et emblématique Vision, ne seront plus importées en Europe l'an prochain à cause des normes Euro4, ce qui réduit le catalogue 2017 à quatre modèles. L'intégralité de la gamme Indian, autre marque du groupe Polaris, bénéficiera elle des mises à jour nécessaires.

Une "Victory" en quatre manches...

Les normes Euro4 poursuivent leur grand ménage dans les gammes des constructeurs motos, entraînant la disparition des modèles trop coûteux à mettre à jour au regard de leurs résultats commerciaux. Victory, la marque de motos customs lancée en 1998 par le groupe Polaris, en fait les frais avec pas moins de cinq modèles concernés.

"Effectivement, les Victory Touring et Bagger ne seront plus distribués en Europe l’année prochaine, soit les Vision, Magnum, Cross Country et Cross Country Tour (lire notre Essai longue distance en duo, NDLR)", nous révèle Pierre Audoin, manager des marques Indian et Victory en France interrogé par MNC dans le cadre de nos enquêtes sur les conséquences d'Euro4 sur l'offre moto 2017 (lire notamment les effets d'Euro4 chez Honda, Kawasaki, Suzuki et Yamaha).

Comme chez tous les autres constructeurs touchés par cette "coupe" réglementaire - dont la mise en place débutera le 1er janvier 2017 -, tous les modèles 2016 concernés seront naturellement "vendus jusqu’à épuisement des stocks", précise notre interlocuteur, avant de nous révéler que la Hammer "quitte également le catalogue faute d'ABS".

Rappelons qu'une dérogation permet d'écouler jusqu'à 10% des volumes de ventes de chaque modèle Euro3 en 2017. Autrement dit, si Victory vend 100 Vision en 2016, la législation l'autorise à en commercialiser dix en 2017. Toujours bon à savoir, d'autant que ces motos "en sursis" feront très probablement l'objet de remises conséquentes.

Toutes ces motos disparaîtront ensuite du paysage moto européen mais poursuivront leur carrière dans d'autres pays moins exigeants en matière de normes sonores et de pollution, notamment aux Etats-Unis : "les modèles qui ne sont pas Euro4 continuerons d’être distribués aux US", confirme Pierre Audoin.

Cette réorganisation de la gamme Victory décime copieusement le catalogue, qui ne comptera plus que quatre motos en 2017 : les Judge, Gunner, High Ball et Octane, seules motos qui "seront distribuées et homologuées Euro 4", prévoit la marque.

L'attractivité de l'offre Victory, déjà en déficit d'image face au géant américain Harley-Davidson malgré des qualités dynamiques souvent supérieures, va forcément en prendre un sérieux coup, faute de la diversité nécessaire pour séduire des bikers aux goûts multiples… 

Sans compter que la spectaculaire Vision représente le porte-drapeau de la marque de Spirit Lake, sa seule présence dans les show-rooms Victory assurant - souvent - la curiosité et - parfois - la convoitise de certains motards. Son retrait de la gamme européenne va par conséquent créer un "trou" non négligeable, au propre comme au figuré…

Toute la gamme Indian homologuée Euro4

"Quoi qu’il en soit, Victory va continuer et accentuer son image basée sur la performance et le muscle américain abordable, laissant à Indian le soin de travailler le voyage et le luxe. Les futures Victory suivront cette même voie...", analyse avec positivisme Pierre Audoin. 

Concernant Indian, justement, "toute la gamme va passer en Euro4 sans restriction", nous révèle le porte-parole des marques américaines en France. La superbe Roadmaster - récemment opposée par MNC à la Goldwing -, les Chief et les Scout continueront donc à tailler sans vergogne des croupières à leurs vieilles rivales Harley en 2017 !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Les petites vieilles Yamaha de GP roulées par Rossi, Rea et compagnie

Fondé en 2021, le Yamaha Racing Heritage Club a pour objectif de protéger et célébrer le riche patrimoine de Yamaha en Grand Prix moto, World Superbike, Motocross et Rallye Raid. Certaines machines, présentes à Jerez pour les Yamaha Racing Experience, ont été pilotées par de grands champions : Rossi, Rea, Cadalora, Canepa, etc. Retour en vidéo !
La relève du champion turc Toprak Razgatlioglu est déjà assurée !

Zayn a déjà énormément de succès sur Instagram : le fils de Kenan ''quintuple champion de World Supersport'' Sofuoglu avait notamment fait sensation sur internet en pilotant seul une Goldwing à 3 ans, en conduisant une Ferrari à 4 ans… Cette année, le mini n°54 vient de remporter ses premières victoires à moto et en kart. Ça promet...
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...