• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 19 juillet 2016

Les normes Euro4 étouffent plusieurs motos Honda

Les normes Euro4 étouffent plusieurs motos Honda

Les normes européennes Euro4, imposées aux nouvelles motos depuis le début de l'année 2016 et obligatoires sur tous les modèles neufs à partir du 1er janvier 2017, font des victimes parmi tous les constructeurs : Honda n'y échappe pas avec quatre motos sacrifiées, dont l'emblématique CBR600RR .

Imprimer

Les normes européennes Euro4, imposées aux nouvelles motos depuis le début de l'année 2016 et obligatoires sur tous les modèles neufs à partir du 1er janvier 2017, font des victimes parmi tous les constructeurs : Honda n'y échappe pas avec quatre motos sacrifiées, dont l'emblématique CBR600RR.

Bye, bye la Varaderao 125, la besogneuse Deauville et l'excellente CBF1000F

Après Yamaha, Kawasaki ou encore Suzuki, Honda nous communique la liste de ses deux-roues sacrifiés sur l'autel d'Euro4 : celle-ci ne compte "que" quatre motos et un scooter (le SW-T600), mais certains modèles concernés sont de véritables institutions...

Interrogé par MNC, la filiale française du blason ailé nous informe ainsi que la vaillante Varadero 125 quittera la gamme dès le mois d'août 2016. Juste avant le trail 125 cc, deux autres motos très appréciées pour leurs qualités routières tireront aussi leur révérence : la Deauville et la CBF1000F

L'increvable NT700V Deauville voit ses 15 ans de carrière s'achever sans tambours ni trompettes... et surtout sans véritable remplaçante dans la gamme actuelle : Honda aurait-il dans ses cartons une future moto routière à cardan équipée de pratiques valises intégrées, en plus d'être accessible financièrement (la Deauville est bradée en ce moment à 9749 €) ? 

Nonobstant son absence de cardan, la plate-forme NC750 et sa boîte à double embrayage DCT constitueraient une excellente base pour bâtir un successeur digne de ce nom à la Deauville. Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Le doute est permis dans l'immédiat au regard du volume de ventes en baisse de la "Deauv", avec seulement 178 unités écoulées sur le marché français en 2015.

Même interrogation concernant la CB1000F, l'une des motos parmi les plus équilibrées du marché depuis son apparition en 2010 : sa disparition est prévue dès cet été, dénudant l'offre Honda de son dernier roadster semi-caréné de grosse cylindrée.

Là encore, rien n'indique que ce trou béant dans la gamme sera complété avec une nouveauté : restez connectés jusqu'aux différents salons de la moto cet automne (Cologne puis Milan) !

Adieu aussi à l'emblématique CBR600RR !

Enfin, dernière moto Honda menée à l'abattoir par les normes Euro4 : la CBR600RR, fleuron supersportif du blason ailé, dont la disparition intervient à l'aube de ses trente ans (l'initiatrice, la CBR600F, date de 1987). Tout un symbole pour ce modèle à la notoriété exceptionnelle mais en perte de vitesse depuis la fin des années 2000, tout comme l'ensemble du segment Supersport.

Remodelée en 2013 - davantage esthétiquement que techniquement -, la bombinette Honda quitte la piste faute de rentabilité : la mettre aux normes Euro4 nécessiterait un investissement considérable, d'autant que sa base mécanique remonte à quelques détails près à la version 2007.

Autant dire une éternité sur ce genre de motos, "condamnées" à évoluer vers toujours plus de performances pour garder l'aspi de leurs concurrentes.

Si le raisonnement conduisant à son retrait paraît irréfutable (même la CBR1000RR, pourtant moins pousse-au-crime sur route car plus coupleuse, arrive tout juste à 180 ventes/an en France), MNC ne peut s'empêcher d'éprouver un pincement assez vif face à la disparition de cette CBR600RR, moto redoutable d'homogénéité avec laquelle Fabien Foret et Sébastien Charpentier avaient décroché le titre en World Supersport, respectivement en 2002 puis 2005 et 2006.

Autre effet corolaire à cette annonce : l'absence de relève dans la gamme Honda, du moins pour l'instant. C'est donc à la CBR650F (voire à la CBR500R) que revient la responsabilité de mettre la botte au cale-pied à tous les jeunes motards attirés par une moto sportive de moyenne cylindrée (lire justement notre Duel MNC CBR600RR Vs CBR650F).

Certes, les radars n'incitent pas à la gaudriole sur route, mais c'est un signe des temps dont on se serait bien passé...

Comme les modèles ci-dessus, la CBR600RR désertera officiellement les concessions françaises au plus tard le 1er janvier 2017. Cependant, pour accompagner la mise en place d'Euro4, un écoulement des stocks à hauteur de 10% des ventes de l'année précédente est accordé à chaque marque : l'occasion de réaliser de bonnes affaires l'an prochain sur des motos dont le tarif va sans doute être "sacrifié" lui aussi (11 999 € actuellement sur les stocks en promo de CBR600RR). 

Par ailleurs, la logique veut que la CBR600RR continuera à être produite pour d'autres pays que l'Europe - comme les Etats-Unis par exemple, moins exigeants sur les normes de pollution moto - dans la mesure où son 4-cylindres en ligne de 119,7 ch propulse toutes les Moto2 en Grands Prix moto jusqu'en 2018 inclus (lire MNC du 11 décembre 2014 : Honda reste le motoriste exclusif du Moto2). 

Enfin, dernier deux-roues Honda condamné par la mise aux normes européennes Euro4 : le maxi-scooter SW-T600, dont la dernière mise à jour ne remontait pourtant qu'à 2011 (lire notre Essai du SW-T600).

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...