• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PRINCE OF THE MOUNTAIN
Paris, le 5 juin 2023

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du TT 2023

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du TT 2023

En remportant de gant de maître les premières épreuves Supersport et Superbike du Tourist Trophy 2023, Michael Dunlop ne se trouve plus qu’à trois longueurs du record de victoires de son glorieux oncle Joey. Avec ses 23 succès, le "Racing Bull" égale d’ailleurs la légende vivante du TT, John McGuinness !

Imprimer

Dès le premier jour de compétition, Michael Dunlop avait tapé du poing sur la table ses adversaires en signant les meilleurs chronos des essais dans les quatre catégories Supersport, Superbike, Superstock et Supertwin ! Chahuté ensuite par Peter Hickman et Dean Harrison, "MD" avait eu le dernier mot en fin de semaine dernière.

Vendredi 2 juin en effet, le "Racing Bull" parachevait son excellente semaine de rodage avec un nouveau record - absolu mais officieux - du Snaeffel Moutain Course, bouclant le dangereux parcours de 60,73 km en 16’ 42,189 soit 6 dixièmes de seconde plus vite que Peter Hickman lors de la finale Superbike "Senior TT" de 2018...

Si le départ de la toute première course du Tourist Trophy 2023 samedi dernier a été retardé par un accident de la circulation, son déroulement n’a plus été perturbé par la suite. Grâce à une météo toujours aussi radieuse et en l’absence d’incident, les pilotes ont pu cravacher leurs machines sur les quatre tours prévus.

Course Supersport 1 du TT 2023

Signalés en tête de la course dès le passage de Ballaugh, Michael Dunlop et sa Yamaha R6 comptaient déjà cinq grosse secondes d’avance sur Harrison et sa nouvelle Yamaha à la fin du premier tour, et 10 secondes sur Hickman et sa Triumph. Jamie Coward (Yamaha), Davey Todd (Honda) et James Hillier (Yamaha) complétaient le "Top Five"...

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

Au sommet de son art, Dunlop postait le meilleur chrono en course dans le deuxième tour (17’ 31.825). Ce faisant, le n°6 portait son avance à plus de 13 secondes sur le n°2 toujours (placé devant lui sur la route !), juste au moment de rentrer aux stands pour refaire le plein d’essence.

Une troisième et longue boucle plus tard, Michael disposait d’un épais matelas de 17 secondes, lui permettant contrôler "tranquillement" la fin de course. "Une bonne course", qualifiait-il en descendant de sa moto qui "a été exemplaire, comme les gars qui ont travaillé dur toute la semaine pour que cela se produise".

"Je me sentais bien et la moto aussi, j'ai été capable de rendre la main dans les deux derniers tours, d'y aller doucement", signalait le bonhomme à des adversaires qui devront se transcender pour le battre en seconde manche SSP programmée ce mercredi !

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

"J'ai pris mon rythme de croisière, j'ai rencontré un peu de trafic au début, mais j'ai réussi à rester calmer", analyse froidement le bouillant nord-irlandais. "C'est vraiment spécial de gagner ici, surtout sur vos propres motos", se congratule légitimement le pilote, patron et mécano du team MD Racing.

Séparé de quatre petites secondes à l’entame de l’ultime tour, Harrison et Hickman se sont livrée une lutte acharnée pour la deuxième marche du podium, finalement gravie par le pilote Triumph et sa Daytona Street Triple 765 RS carénée... pour quatre minuscules dixièmes de seconde au terme d’une course de 1h11 ! Jamie Coward sur sa R6 et Davey Todd sur sa CBR600RR se sont également bien battus pour la quatrième place.

Premier français du classement, Pierre-Yves Bian décroche une courageuse 18ème place : "je n’ai jamais subi autant physiquement sur une course. J’ai fini pour finir", rapportait samedi soir à ses "amis" des réseaux sociaux le petit protégé de Peter Hickman et nouveau détenteur du record du tour par un français en SSP (18’ 36).

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

Alors qu’il avait rassuré MNC sur sa forme physique en début de semaine dernière, "PYV" n’était finalement pas en si grande forme : "dès le premier tour, j’ai su que ça allait être compliqué avec les douleurs à la jambe depuis ma chute il y a un mois", en British Superbike. Impossible dans ces conditions d’aller chercher le Top 15 escompté.

"Maintenant, c’est repos pendant 2 jours, avant la première course de SuperTwin mardi", calculait le "Frenchie" qui avait terminé au pied du podium l’an dernier dans cette petite catégorie. "Celle là, je l’attends depuis 1 an". Moto-Net.Com lui souhaite de bien récupérer... et lui conseille de ne pas trop en faire demain (mardi), en prévision des deux autres tournées SSP et STW programmées plus tard dans la semaine !

Classé 28ème des essais, Jonathan Goetschy termine 21ème de cette première manche Supersport sur sa R6 et se réjouit d’avoir battu son record personnel autour de l’Ile de Man, "en 18’ 45 à seulement 0 secondes du record français SSP ! De bonnes sensations malgré des soucis d’embrayage", soulignait "La Bûche".

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

Arrivé 32ème, Amalric Blanc se félicite lui aussi d’améliorer son temps de référence sur le Mountain Course : "j’améliore mon chrono perso de 12 seconds encore", précisait le pilote Kawasaki après une "bonne course dans l’ensemble", même si "nous perdons beaucoup au ravitaillement pas loin de 30 seconde mais on a trouvé une solution pour être plus performant avec la 600".

Xavier Denis doit se contenter de la 35ème place mais assure avoir retrouvé ses marques sur la ZX-6R en toute fin de course. Nulle trace de Timothée Monot dans le classement : le breton casse son embrayage dans le dernier tour alors qu’il disputait à son - notre ! - compatriote Amalric la 32ème place.

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

De même, MNC doit signaler le malheureux forfait de Matthieu Lagrive : victime d’une chute jeudi 1er juin en essai, "Mamat" doit tirer un trait sur le Tourist Trophy 2023 et présente ses excuses à ses proches pour ne "ne pas avoir réussi mon engagement de sagesse".

Hélas, le quadruple champion d’Endurance et double champion de course sur route ajoute que "la moto c’est fini pour moi cette année". Dommage, car elle avait fort bien débuté avec une deuxième place décrochée aux 24 Heures du Mans en catégorie Superstock en compagnie de l’écurie 3Art Best of Bike. Le team Optimark pour sa part, compte sur son engagement au TT 2024 !

Course Superbike 1 du TT 2023

Dès le lendemain de la course Supersport, le Tourist Trophy enchaînait sur la première épreuve de Superbike. Malgré son impressionnant chrono aux essais, Michael Dunlop ne partait pas véritablement favori : vainqueur des deux manches Supersport l’an passé et de l’unique course SuperTwin en 2019 (pré-covid), il n’avait plus gagné sur une "big bike" depuis 2018 !

Le statut de champion "poids lourd" revenait plus légitimement à Peter Hickman, vainqueur des trois courses disputées sur 1000 cc en 2022 (SBK, STK et "Senior TT"), et de deux courses sur trois en 2019 (deuxième de la finale à cause d’une surchauffe moteur de sa BMW).

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

Et pourtant, à l’issue du premier des six tours de la course SBK, c’est bien Dunlop qui comptait six bonnes secondes d’avance (au chrono, pas sur la piste sur laquelle les pilotes du TT s’élancent seuls à dix secondes d’intervalle) sur Harrison et cinq secondes supplémentaire sur Hickman...

"J'ai construit mon avantage, je l'ai géré et je l'ai fortement confirmé dans le dernier tour", expliquait simplement Michael après sa course... victorieuse, sa sixième en Superbike (SBK et Senior TT) et sa 23ème en tout au Tourist Trophy, soit autant que John McGuinness, et trois de moins que son légendaire oncle Joey !

"C'est un exploit incroyable de la part de Michael", témoignait "McPinte" quelques secondes après l’avoir rejoint dans le parc fermé pour le serrer dans ses bras. "J'ai passé beaucoup de temps avec lui en 2013 lorsque nous étions coéquipiers et il mérite tous les éloges qui lui sont accordés".

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

"Je ne prête pas attention au record", assurait Dunlop à son arrivée, "bien que me trouver à égalité avec John McGuinness est fantastique". Or Michael pourrait bien dépasser la légende vivante du TT dès cette semaine : six autres courses sont programmées (2 STK, 2 STW, 1 SSP et 1 SBK) !

Le dernier des Dunlop (fils et frère des regrettés Robert et William) se rapproche aussi du "King of the Moutain", son oncle Joey lui aussi emporté par sa passion quelques semaines après avoir remporté une 26ème et ultime course au Tourist Trophy !

On peut toutefois compter sur ses adversaires pour tenter de lui mettre des bâtons dans les jantes. En proie à de gros soucis de quickshifter et de frein, "PeTTer" a tout de même signé le meilleur tour en course (135.445 mph !) et sauvé une deuxième place comme en Supersport.

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

"Nous avons eu un problème de quickshifter dès le départ, littéralement quand je suis parti car il ne voulait pas passer la seconde", décrivait Hickman fortement incommodé par son assistance qui "parfois fonctionnait, parfois non, ce qui était pire que de ne pas fonctionner du tout". Idem au rétrogradage...

Plus inquiétant encore, "Hicky" était contraint de "pomper trois fois (son levie de frein) pour commencer à ralentir, et ici, c'est très déconcertant. La course m'a semblé très longue et j'ai eu l'impression qu'elle avait duré quatre heures, plutôt qu’une heure quarante !"

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

À nouveau troisième, Dean Harrison s’estime satisfait de terminer à une dizaine de secondes de Hickman et à vingt de Dunlop. "Il est évident que nous voulons faire mieux", attestait le pilote du team Kawasaki DAO, "mais honnêtement, je ne peux décrire la difficulté de boucler six tours ici. C'est physiquement exigeant et mentalement épuisant, c’est difficile de rester concentré".

Quatrième à deux minutes de la ZX-10R n°2, James Hillier ne démérite pas, bien au contraire, puisqu’il améliore de deux points la meilleure moyenne accomplie par un pilote de Yamaha R1 sur la Snaefell Mounatin Course (132.358 mph). Et au guidon de sa GasGas RX 450 F, il tournerait à quelle vitesse ?!

Le jeune Jamie Coward (32 ans) et le moins jeune John McGuinness (51 ans !) ont profité de l’abandon de leur confrère Davey Todd pour placer leur Fireblade dans le Top 6 final. Ils devancent la M1000RR du double champion BSB Josh Brookes et la S1000RR de Dom Hebertson qui, contrairement à l’australien précité, est désormais membre du Club des 130 mph !

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

MNC souligne la belle 9ème place de l’autre vétéran Michael Rutter (51 ans au compteur aussi) sur sa flamboyante et grondante RC213V-S, ainsi que le Top 10 décroché par Shaun Anderson sur Suzuki GSX-R1000R. Un seul français termine cette première course Superbike : Xavier Denis se classe 34ème et avant-dernier, avec cinq tours comptabilisés...

"Tu ne fais pas ton dernier tour si tu es dépassé par le premier en piste... Ça faisait un moment que ça ne m'était pas arrivé", expliquait hier soir le n°182... pardon, le n°52 de la catégorie Superbike (mais n°32 en Supersport, faut suivre !) engagé dans son propre Performanx Racing Team.

Victime de coupures dans les tours 2 et 4 (avant le ravitaillement), Xavier a terminé son sixième tour à l’économie tout en percevant de meilleurs sensations au guidon de sa R1. Il espère descendre son meilleur chrono (18’ 55) lors de la finale Senior TT de samedi... et continuer à prendre du plaisir sur les autres épreuves également.

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

De son côté, Timothée Monot a effectuée une première moitié de course prometteuse : "chrono toujours en amélioration (10 secondes de moins), classé 22 ou 23, ravitaillement au top. Mais la malchance me suit, au troisième tour, après un gros saut à Ballaugh Bridge, je casse la chaîne".

Le "Ninja" tient à voir son "Vert" à moitié plein : "on va retenir le positif, la moto se comporte très bien, mais j’arrive à bout des réglages suspensions car beaucoup plus de vitesse avec un tour en 18’ 17". Pour mémoire, Julien Toniutti reste le "Frenchie" le plus rapide au "TiTi", en 18’ 09,992.

TT 2023 Course Supersport 1 - Samedi 3 juin

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

TT 2023 Course Superbike 1 - Dimanche 4 juin

Michael Dunlop gagne les deux premières courses du Tourist Trophy 2023

.

.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...