• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
À VOS MARQUES
Paris, le 17 janvier 2024

Marché moto 2023 : Le classement des constructeurs en France

Marché moto 2023 : Le classement des constructeurs en France

Honda a accéléré très fort en 2023 et frôle les 43 000 immatriculations, représentant un peu plus d’une vente sur cinq de motocycles en France. Yamaha et BMW progressent dans de bien moindres mesures mais restent sur le podium, tandis que Kawasaki s’est repris... la 4ème place au dépend de Triumph talonné par KTM ! Top 20 des constructeurs sur MNC.

Imprimer

Et 1, et 2, et 3... années au top pour Honda en France ! Alternant le bon et l’excellent ces dernières saisons - commerciales, pas sportives, hum -, les Rouges de Tokyo ont remis la poignée dans le coin cette année impaire... et gagnent, haut le gant avec 42 967 motos et scooters vendus sur notre vaste et beau territoire.

Dopé par le retour des Hornet "CB750" et Transalp "XL750" qui partagent le même Twin parallèle ("What the Flûte ?!"), le blason ailé a survolé ses adversaires (ses trois poursuivants sont toutefois en hausse). Honda assure l’essentiel de la progression du marché français du motocycle : sur les 15 092 immatriculations supplémentaires par rapport à 2022, il en apporte 12 020 !

Honda a certes cédé un - tout petit - peu de terrain sur le deuxième semestre, Yamaha conclue cette année 2023 à une lointaine deuxième place. L’an dernier pour rappel, les Bleus d’Iwata pouvaient prétendre au titre de n°1 des motos et scooters (hors cyclos de 50 cc toujours sur MNC) en intégrant les scores de son Tricity 300... Ce n’est pas le cas cette année.

Comptabilisé comme un tricycle par l’administration - ce qui permet aux "scootomobilistes" de conduire des machines de 300, 400 voire 530 cc, justement -, le gros scooter à trois roues, aux trois diapasons et aux 1207 immats ne comble pas le gouffre qui sépare sa marque et le leader incontesté.

Honda n°1 incontestable, comme en 2021

Des trois acteurs majeurs du marché du motocycles en france, BMW est celui qui a réalisé la plus belle fin de saison, grâce à sa toute nouvelle R1300GS. Le maxitrail maxisportif arrive toutefois un peu tard pour offrir la traditionnelle et forte progression en année impaire. Les allemands célèbrent néanmoins leur centenaire avec un nouveau record en France : 21 615 immatriculations !

A l’inverse, Kawasaki s’est montré timide sur le second semestre, enregistrant à peine 500 immatriculations de plus qu’au premier semestre. Au total, les Verts cumulent 12 751 ventes dans l’Hexagone et retrouvent presque leur niveau de 2021... mais se trouvent encore loin de leur pic de 2019 à plus de 15 000 "zunités" (roh).

De même, Triumph a produit une deuxième mi-temps moins agressive dans le camp français, immatriculant tout juste plus de 4000 immats, contre 5752 au premier semestre. Malgré la sortie de sa nouvelle génération de Street Triple 765, le fournisseur du Moto2 connaît son premier revers depuis 2014 : -9 % Vs 2022, les anglais repassent sous les 5 % de part de marché chez les "froggies".

 Marché moto 2023 : Le classement des constructeurs en France

À l’instar de la branche moto de KHI (Kawasaki Heavy Industries), la marque originelle du groupe KTM (Kronreif Trunkenpolz Mattighofen) a profité de 2023 pour rebondir (+26,9 % Vs 2022) et termine dans la roue de Triumph, comme en 2021, toujours sous le plafond des 10 000 immatriculations.

Comme son compatriote et concurrent Honda, Suzuki signe une grande année 2023 grâce au lancement d’un tout nouvel engin (monté sur les GSX-8S et V-Strom 800 DE puis SE). La hausse d’un tiers (+33,2% !) des ventes constitue un record pour les Jaunes d’Hamamatsu sur MNC qui étudie le marché moto depuis 2004. Il faut remonter en 2007 pour trouver une progression à deux chiffres assurée par Suz : +10,5 %... et 32 096 immatriculations, alors !

Auteur d’une deuxième moitié d’année 2023 plus solide - moins fragile -, Piaggio termine sous les 5200 immatriculations... une immatriculation en-dessous, en fait ! En additionnant ses scooters à deux roues (Piaggio et Vespa confondus) et ses MP3, la firme de Pontedera ne s’élèverait cette année qu’à la 6ème place, entre Triumph (que Piaggio et ses 3-roues devançait l’an dernier) et KTM.

Harley-Davidson soufflait en 2023 ses 120 bougies ? Hélas, la frime firme de Milwaukee a manqué de souffle en France et boucle une cinquième année de baisse consécutive depuis son record de 2018 (5ème avec 8927 immats) en ayant immatriculé sur notre territoire 4230 très - trop ? - grosses motos, soit -16,8 % par rapport à 2022 déjà pas bien "glorious".

Gagner le dimanche pour vendre le mardi ?

Neuvième du classement 2022, Ducati n’a pas battu son record d’immatriculations malgré un bon début de saison... Bien moins offensif sur le second semestre avec 1563 immats réalisées entre juillet et décembre, contre 2619 de janvier à juin, le triple champion du monde (MotoGP, WSBK et WSSP !) doit se contenter de la 10ème place sur le marché français. Comme quoi, gagner le dimanche ne fait pas automatiquement vendre le lundi mardi ? Suzuki n’y croit plus... et progresse !

Après avoir connu l’an dernier une première baisse (depuis son retour aux affaires en France), Royal Enfield tombe en 2023 sous la barre des 4000 immatriculations : 3949 très exactement, ce qui représente une baisse de -7,8%. Sa part de marché s’établit à 2 % tout rond. Oui c’est cela, une vente sur 50 tout de même !

Comme sa compatriote et grande rivale Ducati, Aprilia a manqué de rythme en deuxième période avec 1404 immatriculations enregistrées, contre 1983 sur la première. Au total donc, la marque sportive du groupe Piaggio émarge à -9,7 %... comparé à une formidable année 2022 marquée par le lancement très réussi du SR GT 125.

 Marché moto 2023 : Le classement des constructeurs en France

Zontes poursuit son ascension et s’est d’ailleurs montré plus performant sur le deuxième semestre, doublant quasiment sa mise du 1er semestre ! La première marque - ouvertement et entièrement - chinoise atteint 3160 immatriculations et "double" aussi le taïwanais Kymco ainsi que le marseillais Orcal...

Kymco a terminé l’année sur la réserve avec moins de 1100 unités livrées au deuxième semestre, pour un total de 2723 immatriculations synonyme de 14ème place sur le marché français des "125 cc et plus". La "Kwang Yang Motor COmpany" perd près de 300 unités et une place (Vs 2022)... mais remporte à nouveau son duel fratricide face à la "SanYang Motor company".

De même, Orcal... cale sur le second semestre avec un peu moins de 650 immatriculations générées, contre pas loin de deux milliers sur les six premiers mois ! Le bilan annuel demeure excellent avec 2593 immatriculations, soit un millier de plus que l’an passé (+63,3%). Avec ses machines "Made in RPC", la marque "Designed by DIP" se classe premier français.

Les "français" Orcal et Peugeot sont de retour

Husqvarna a mieux résisté au second semestre et retrouve "sa" 16ème place. La marque suéd-autrichienne (propriété de KTM pour rappel) reproduit également et scrupuleusement sa part de marché de 1,23 %... mais comptait "aller plus loin" avec sa Norden 901 Expedition lancée en renfort de la récente Norden 901 "tout court".

Classé 18ème à fin juin 2023, Sym pointe une place à fin décembre, profitant surtout de la petite forme de Moto Guzzi ! En hausse de +5,6 % en 2022, le spécialiste scooters (une petite MT MoTo figure toutefois au catalogue français) a chuté de -16,7 % cette année et se maintient miraculeusement au dessus de 1 % de PDM.

Après une avalanche de plus de 1200 motos de notre côté des Alpes au premier semestre, Moto Guzzi était dévissé au second semestre (plus de 700 immats). L’usine de Mandello del Lario boucle cependant cet exercice 2023 sur une ascension de +6 %, soit deux points de moins que l’ensemble du marché. De retour dans le Top 20 en 2022, elle grimpe à la 18ème en 2023.

 Marché moto 2023 : Le classement des constructeurs en France

Peugeot a progressé d’une place entre fin juin et fin décembre 2023... et de près de 300 immatriculations par rapport à l’année 2022 surtout, frôlant ainsi les 1900 unités ! Sur le marché parallèle des 3-roues en revanche, Peugeot perd gros - face à Kymco notamment ! - si bien que la marque de Mandeure (et de Munich où siège son propriétaire Mutares) ne remonte qu’à la 14ème place du marché 2 et 3-roues.

Absent du Top 20 en 2022 et à fin juin 2023 encore, Indian accède de nouveau au tableau MNC sur l’ensemble de l’année 2023. La première marque américaine (fondée deux ans avant Harley) ferme la marche avec 1681 immatriculations, soit un repli de -4,1 % par rapport à l’année précédente. L’ambassadeur Loeb ne voudrait pas s’aligner au Dakar en FTR, histoire de doper les ventes ?!

Enfin, Beta qui occupait la 17ème place du classement 2022 et pointait en 19ème position à la fin du 1er semestre, termine l’année 22ème avec 1636 immats. La petite firme italienne - quasiment aussi ancienne que les américaines précitées puisque fondée en 1905 ! - se trouve dans la roue arrière d’une jeune et ambitieuse marque : CF Moto qui a collecté 1642 immatriculations... et collabore avec "Katoche" pour monter encore en régime !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.
Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
Viñales et Bastianini filent chez KTM Tech3 en 2025

Changement de décor pour Maverick Viñales et Enea Bastianini : l'espagnol de 29 ans et l'italien de 26 ans quittent leur Aprilia et Ducati d'usine respective pour enfourcher une KTM RC16 dans le team satellite Tech3, avec soutien direct du blason autrichien.
MotoGP 2024 5 commentaires
  • En savoir plus...