• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2004
Paris, le 10 janvier 2005

Kawasaki sous le signe du Z

Kawasaki sous le signe du Z

Kawasaki a abandonné le marché 125 mais ne s’est jamais aussi bien porté en grosses cylindrées. Ses roadsters Z font un carton et ses sportives redressent la tête, même si on aurait pu espérer mieux dans ce domaine. Bilan.

Imprimer

Kawasaki a abandonné le marché 125 mais ne s’est jamais aussi bien porté en grosses cylindrées. Ses roadsters Z font un carton et ses sportives redressent la tête, même si on aurait pu espérer mieux dans ce domaine. Bilan.

Moto-Net : 2004 a été une année plutôt faste pour Kawasaki grâce aux roadster Z750 et Z1000. Croyez vous que la famille Z a encore un potentiel de conquête ou a-t-elle atteint son palier ?
Patrick Marchal, directeur commercial Kawasaki Motors France : Nous sommes confiants dans l'avenir de la famille Z . L'arrivée de la version S va nous permettre de toucher une nouvelle clientèle et de concurrencer les autres modèles semi-carénés de ce segment pour lequel nous n'avions plus d'offre depuis l'arrêt de la ZR-7S. En 2004, La Z750 N est la "Naked" la plus vendue du marché. 2005 devrait logiquement nous permettre de concourir pour la moto la plus vendue du marché MTT.

Moto-Net : La ZX10R ne rencontre pas le même succès que la ZX9R alors que la catégorie des grosses sportives se porte bien. Pourquoi ?
P. M. : Tout d'abord, il faut signaler que la ZX10 R n'a pas été commercialisée sur une année complète : son lancement réel n'a eu lieu qu'en mars 2004. De plus, si l'on compare les résultats des hypersports de la catégorie 1000, on constate que le segment a été animé toute l'année par des promotions très fortes sur les modèles directement concurrents, GSX-R ou R1 notamment, que ce soit en termes de prix pratiqués ou de développement de versions spéciales à partir de millésimes antérieurs. A l'inverse, les ventes de Kawasaki se sont faites sur un nouveau modèle et sans aucune promotion. Nous considérons donc que même si le résultat peut paraître en retrait des deux concurrentes évoquées, les promotions mises en place ont faussé les règles du marché et dopé les ventes des 1000 au détriment des 600. 2005 sera une année où les règles classiques de concurrence normale devraient reprendre leur place.

Moto-Net : La GTR 1000 et la GPZ 500 ne sont pas remplacées, la KLR 650 et l'ER-5 sont figés depuis des lustres, la KLE500 est à peine relookée : concentré sur les roadsters et sportives, ne négligez-vous pas les autres types de motards ?
P. M. : Les ventes de motos évoluent dans le temps et certains types de véhicules se marginalisent. La gamme Kawasaki est en mutation et fort logiquement les segments les plus porteurs au niveau mondial bénéficient en premier du développement des nouveaux modèles. Certains produits sont donc arrêtés ou figés temporairement en attendant la relève. L'ER-5 reste un produit d'actualité pour les moto-écoles et les jeunes permis. Quant à la KLE 500, ce trail mi-urbain mi-loisir, il garde un réel attrait par son prix, sa polyvalence et sa robustesse démontrée. Nous travaillons constamment sur les futures gammes afin de conserver et d'élargir notre clientèle fidèle.

Moto-Net : Kawa n'a plus d'offre 125 alors que ce marché est en pleine croissance. Avez vous des projets ?
P. M. : Nous sommes attentifs à l'évolution de ce marché qui croit principalement grâce aux scooters. Mais il est encore trop tôt pour évoquer nos projets...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Les petites vieilles Yamaha de GP roulées par Rossi, Rea et compagnie

Fondé en 2021, le Yamaha Racing Heritage Club a pour objectif de protéger et célébrer le riche patrimoine de Yamaha en Grand Prix moto, World Superbike, Motocross et Rallye Raid. Certaines machines, présentes à Jerez pour les Yamaha Racing Experience, ont été pilotées par de grands champions : Rossi, Rea, Cadalora, Canepa, etc. Retour en vidéo !
La relève du champion turc Toprak Razgatlioglu est déjà assurée !

Zayn a déjà énormément de succès sur Instagram : le fils de Kenan ''quintuple champion de World Supersport'' Sofuoglu avait notamment fait sensation sur internet en pilotant seul une Goldwing à 3 ans, en conduisant une Ferrari à 4 ans… Cette année, le mini n°54 vient de remporter ses premières victoires à moto et en kart. Ça promet...
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...