• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2009 - LE MANS
Paris, le 18 mai 2009

Grand Prix de France : la météo joue les juges de paix !

Grand Prix de France : la météo joue les juges de paix !

Une fois de plus chamboulé par la météo mancelle, le GP de France Moto a rendu chèvre tous les techniciens et pronostiqueurs... Moto-Net.Com a donc décidé de solliciter l'avis d'un connaisseur avisé : le public, venu en nombre au Bugatti. Tour par tour !

Imprimer

GP 125 : 35 pilotes au départ, 15 à l'arrivée !

La course : Scot Redding prend un excellent départ, mais Nico Terol se porte illico en tête de course devant Bradley Smith et Marc Marquez. Leader du championnat du monde, Andrea Iannone se fait piéger par une légère pluie et part jardiner. L'italien est rapidement accompagné par les français Cyril Carrillo et Johan Zarco...

GP 125 : 35 pilotes au départ, 15 à l'arrivée !

Et à peine les supporters français commencent-ils à se consoler en admirant la superbe début de course d'Alexis Masbou que l'albigeois est lui aussi victime de l'adhérence précaire du Bugatti ! Deux tours plus tard, c'est au tour de Steven le Coquen de diminuer les chances du clan tricolore suite à une glissade... Côté français, il ne reste désormais que le wild card Gregory di Carlo en course !

L'hécatombe touche aussi la tête de course : à force de trop en faire pour tenter de se débarrasser de Julian Simon, Nico Terol part au tapis et cède le leadership à l'espagnol qui se retrouve avec une confortable avance sur Bradley Smith !

GP 125 : 35 pilotes au départ, 15 à l'arrivée !

Le festival de chutes continue avec la grosse perte de l'arrière de Joan Olive en sortie du Raccordement, juste devant le pole-man Marc Marquez : les deux pilotes sont illico entraînés dans les graviers ! Pendant ce temps, Julian Simon colle une méchante correction à ses rivaux : l'espagnol caracole à plus de 20 secondes d'un peloton chaud bouillant composé de Smith, Bradl et Folder. Désireux de se battre lui aussi pour la seconde place, Scot Redding tente de revenir sur le trio et part au tapis... bientôt imité par l'allemand Stefan Bradl : voila plus de la moitié du plateau 125 décimée à dix tours de l'arrivée !

Fort d'une avance de plus de 27 secondes - du jamais vu en 125 ! -, Julian Simon fait preuve de sang froid et de dextérité sur une piste mouillée et verrouille tranquillement sa victoire : il passe le drapeau à damiers devant Jonas Folger (15 ans seulement !), Sergio Gadea et Bradley Smith.

GP 125 : 35 pilotes au départ, 15 à l'arrivée !

Beaucoup plus loin - à plus d'un tour du leader - Gregory di Carlo fait sensation sur la piste : le jeune pilote invité profite des nombreuses chutes pour se hisser à la 14ème place ! Unique représentant français à terminer la course, Gregory di Carlo fait honneur à son invitation en s'octroyant deux points à domicile : bravo !

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
GP moto de france...il fallait y être et nous y étions, la joyeuse colonie venue de champagne, cormontreuil, tinqueux witry les reims et reims.Les bryan, marv nando sophia hervé john etc...s'y reconnaitront C'était la première fois pour la majeure partie d'entre nous, nous en sommes repartis enthousiastes avec plein de super images dans les têtes pour accompagner notre retour....Il faut dire que jusqu'à reims, la moto était la road king, 75000 spectateurs dont plus de 50 000 bécanes sur le parking, une image incroyable qui nous a marqué....Que dire des courses sinon qu'une 125 sous la pluie à ces vitesses c'est tout bonnement hallucinant et qu'une GP c'est carrément le choc à l'état brut pour les motards lambdats que nous sommes. Personnellement , la REPSOL m'a ébloui par sa beauté et son aspect missile. Coté pilote, nous avons eu le plaisir d'entendre la gentillesse et l'humilité de marco mélandri la veille du GP lors des entretien pilotes avec le public, le voir finir 2 éme de la course des GP avec des moyens plus que limités face aux armadas yam suz et ducat , ça nous a fait chaud au coeur. Bravo marco , souhaitons que ça incite kawa a se bouger et te donner les moyens que tu mérite. Coté folklore, les shop ont fait de bonnes affaires, nous sommes tous repartis déguisés aux couleurs de nos marques perso avec bien entendu des stickers monster repsol etc...pour personnaliser nos bécanes. Coté pilotage, les passages en courbe des pedrosa stoner rossi et autre mélandri nous ont bluffé, nous envisageons de participer dès maintenant à des séances sur circuit...Personnellement je m'interroge sur l'achat d'une honda repsol ??? et je ne suis surement pas le seul....vivement l'an prochain !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !