• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP LOSAIL 2017 - ANALYSE
Paris, le 29 mars 2017

GP du Qatar MotoGP - Baz : "J'étais plus rapide que Lorenzo à certains endroits"

Grand Prix du Qatar 2017 - Baz s'explique

Loris Baz s’est battu au Qatar pour décrocher une méritante 12ème place sur sa Ducati 2016, juste derrière la Desmosedici d’usine de Jorge Lorenzo. Une belle entame pour le haut-savoyard, pourtant ralenti par un problème de frein et perturbé par la mort de ses compatriotes Anthony Delhalle et Adrien Protat... Déclarations et analyse.

Imprimer

Loris Baz, Ducati Avintia (14ème sur la grille, 12ème en course) : “Je n'ai pas vraiment été perturbé par la situation au départ, mais plutôt par la tragique disparition d'Adrien aujourd'hui (le pilote lyonnais Adrien Protat a perdu la vie dimanche au Mans pendant la course Supersport du championnat de France, NDLR). Les conditions n'étaient pas vraiment idéales, mais j'ai su rester à la fois concentré et détendu. Pour le rythme de course, je savais que cela allait être compliqué mais j'étais plutôt confiant. Il fallait vraiment contrôler l'avant qui avait tendance à beaucoup glisser avec le pneu médium. J'ai retenu la moto avec le coude à de nombreuses reprises avant d'avoir un problème avec ma vis de réglage de garde de frein avant”. 

Le levier était plus éloigné et très dur, mon bras a commencé à se tétaniser, compliquant ma fin de course. Je n'ai donc pas pu rester à la hauteur de Lorenzo, car je souffrais beaucoup et j’avais même du mal à accélérer. De ce côté je suis déçu, car je sais que j'étais plus rapide que lui à certains endroits. J'ai toutefois préféré assurer en évitant de prendre des risques inutilement. Je reste néanmoins satisfait de cette 12ème place. Nous avons terminé la course tout en comprenant beaucoup de choses sur la moto. Je pense ne jamais avoir terminé aussi proche des leaders sur piste sèche. Nous progressons et c'est une bonne course que je tiens à dédier à Anthony (Delhalle, qui a également trouvé la mort sur circuit, NDLR) et Adrien. J'avais à cœur de décrocher ce résultat pour eux”.

L’analyse MNC : Loris Baz avait plutôt bien commencé son premier week-end de course sur la Ducati Desmosedici GP16, un cran plus performante et moins physique que son ancienne GP15 mais toutefois moins évoluée que le version satellite 2017 que pilotent son coéquipier espagnol Hector Barbera, Alvaro Bautista chez Aspar ou encore Danilo Petrucci chez Pramac.

Bien remis de ses multiples blessures contractées l’an passé, “Baz-ooka” s’est ainsi porté à la sixième place des premiers essais libres, avant de progressivement rétrograder au 14ème rang du classement combiné dont s’est servi l’organisation pour établir la grille de départ suite à l’annulation des qualifications à cause de la pluie. En course, Loris a souffert d’un souci de garde avec son levier de frein, qui l’a empêché selon lui de prendre le meilleur sur la nouvelle vedette des Rouges de Bologne : Jorge Lorenzo !

Le français termine finalement à la douzième place, à seulement 7 dixièmes de la Desmosedici d’usine du majorquin et surtout devant la moto plus performante de son coéquipier Barbera ! Pas mal du tout compte tenu de son problème technique et des circonstances, dans la mesure où Loris a dû prendre sur lui pour surmonter l’émotion liée à la mort d'Adrien Protat quelques heures avant le départ de la course MotoGP...

Son résultat convaincant lors de cette entame, Loris le dédiera à l’arrivée au pilote lyonnais disparu au Mans, mais aussi à Anthony Delhalle qui s’est tué peu avant lors d’essais privés avec la Suzuki GSX-R1000 du SERT. C’est donc avec la satisfaction du devoir accompli mais le coeur gros que Loris Baz quitte le Qatar et se tourne vers la prochaine épreuve, le Grand Prix d'Argentine le 9 avril.

 

#Repost @lorisbaz with @repostapp ・・・ #QatarGP @realeavintia @ducatimotor @motogp

Une publication partagée par Reale Avintia Racing (@realeavintia) le 28 Mars 2017 à 4h04 PDT

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec un tour d'avance sur la BMW officielle et cinq sur la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...