• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AMERICASGP 2022 COURSE
Paris, le 10 avril 2022

Enea Bastianini double la mise au GP des Amériques MotoGP

Enea Bastianini double la mise au GP des Amériques MotoGP

Le pilote Ducati-Gresini Enea Bastianini remporte sa deuxième victoire MotoGP au Grand Prix des Amériques devant la Suzuki d'Alex Rins et la Ducati de Jack Miller, longtemps leader. Quartararo et Zarco sont respectivement 7ème et 9ème. Compte rendu et classements.

Imprimer

Départ : le Grand Prix des Amériques s'élance sous le soleil et devant plusieurs célébrités, dont Kenny Roberts Senior coiffé du traditionnel chapeau texan. Jack Miller est le plus rapide à réagir à l'extinction des feux et s'élance devant le poleman Jorge Martin, Bagnaia, Bastianini, Quartararo, Zarco, Rins, Mir et les frères Espargaro. 

Marc Marquez, qualifié 9ème sur cette piste où il s'est imposé à sept reprises en huit participations, rate complètement son départ : sa Honda "ratatouille" à qui mieux mieux sur la grille, faisant perdre neuf places à l'officiel HRC désormais 18ème !

Jack Miller et Jorge Martin s'arsouillent en tête devant l'excellent Bastianini, alors que Marco Bezzecchi est contraint à l'abandon. Zarco est insistant sur Bagnaia, à qui il tente de chiper la 4ème place sous les yeux intéressés de Fabio Quartararo… 

Chute d'Alex Marquez, décidément pas au rendez-vous cette année… Son frère remonte à la 10ème place, mais à 10 sec du leader. Belle bataille entre Johann Zarco et Alex Rins pour la 4ème place : l'officiel Suzuki fait les freins au pilote Pramac, qui tente de reprendre l'avantage grâce à l'allonge de sa Ducati. 

Mais rien n'y fait : Rins transforme son dépassement, avant de passer Enea Bastianini le tour suivant. Sauf que "Bestia" se défend ! Le n°23 reprend sa place à Rins, puis se permet d'attaquer et doubler Jorge Martin, pour récupérer la 2ème place derrière Jack Miller. Et "Bestia" ne paraît pas vouloir s'arrêter là…

Fabio Quartararo, 8ème, accuse 4 secondes sur leader et presque une demi-seconde sur son compatriote Johann Zarco devant lui. Marc Marquez revient à une belle 9ème position, meilleur tour en course à la clé. Sacré retour de l'officiel Honda.

Bestia monte en puissance

A six tours de l'arrivée, le suspens monte d'un cran : Bastianini signe le meilleur tour en course et recolle au leader, Jack Miller. Les deux Ducati ont 1,4 sec d'avance sur la Suzuki GSX-RR d'Alex Rins, qui s'est lui-même forgé un écart suffisant sur Joan Mir (+1,387 sec).

Enea Bastianini se porte à la hauteur de Miller dans la ligne droite et le double au freinage à 5 tours de l'arrivée ! Marc Marquez poursuit sa remontée avec Fabio Quartararo à ses trousses : les deux pilotes officiels sont désormais 6ème et 7ème.

"Bestia" coupe la ligne d'arrivée en vainqueur - comme au Qatar - avec sa "vieille" Desmosedici 2021. Le pilote Gresini de 25 ans, né à Rimini (Italie), s'impose devant la Suzuki d'Alex Rins (+2'058 sec) et Ducati d'usine de Jack Miller (+2'312 sec). Joan Mir et Pecco Bagnaia complètent le top 5.

Marc Marquez - invaincu au COTA sauf sa chute en 2019 - termine cette quatrième course de la saison à la 6ème position, à 6,617 sec du vainqueur. L'officiel Honda - qui admet "avoir peur" à certains moments - devance d'une courte tête Fabio Quartararo, qui ne s'est pourtant pas épargné dans les derniers tours pour tenter de le dépasser !

Jorge Martin, Johann Zarco et Maverick Viñales complètent le Top 10 devant Aleix Espargaro, Brad Binder, Pol Espargaro et Takaaki Nakagami. Andrea Dovizioso décroche le point de la 15ème place à 29,319 sec (!) du leader : le vétéran italien, à la rue depuis son retour sur Yamaha, peut néanmoins se consoler de devancer la M1 Factory de Franco Morbidelli.

Le(s) point(s) au championnat

Enea Bastianini reprend à Aleix Espargaro les rênes du provisoire MotoGP avec 61 points contre 56 pour Alex Rins, qui fait preuve de cette régularité qui lui a jusqu'ici fait défaut. De quoi convaincre Suzuki de le prolonger pour 2023, alors que le marché des transferts est en ébullition dans l'attente de savoir si Quartararo va quitter Yamaha ?!

Toujours est-il qu'Aleix Espargaro occupe la troisième place du championnat après quatre courses disputées, soit sa meilleure position à ce stade de mémoire de MNC : l'espagnol tente d'en profiter pour négocier à la hausse son prochain contrat avec Aprilia. Le n°41 devance Joan Mir, quatrième à 15 longueurs du leader.

Fabio Quartararo, 7ème à 6,76 sec du vainqueur au Circuit Of The Amricas (COTA), se maintient à la 5ème place au provisoire avec 17 points de retard sur Enea Bastianini. Le niçois ne cache pas être en contact avec d'autres constructeurs pour 2023, lassé du manque de performances de sa Yamaha : le champion en titre a pris jusqu'à 17 km/h dans la vue par les Ducarti pendant les essais !

La prochaine course MotoGP, le Grand Prix du Portugal, est prévu dans les "montagnes russes" de Portimao du 22 au 24 avril : restez connectés !

Résultats et classement du GP des Amériques 2022

 

 

Classement provisoire MotoGP après le GP des Amériques

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...