• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FAMILLE DE COMPÉT’
Paris, le 22 décembre 2023

Découvrir la course de vitesse moto avec les WERC et Dunlop

Découvrir la course de vitesse moto avec les WERC et Dunlop

Aller sur circuit avec sa moto, poser le genou, doubler les copains, améliorer son chrono... L’engrenage est simple, efficace et jouissif ! À tel point que certains motards souhaitent un jour goûter à la compétition. Pour découvrir la course sans pression, les coupes WERC et le manufacturier Dunlop proposent justement la First Race Cup. Présentation.

Imprimer

Marc Mothré, vous connaissez ? C’est le papa de l’une des plus célèbres coupes de marque (moto) : la CB500 Cup, lancée en 1995. "Pour promouvoir son roadster au Japon, Honda tenait à ce qu’une compétition soit organisée en Europe", se souvient cet ancien journaliste (moto encore) et patron d’une agence publicitaire (moto toujours) !

"À l’époque, je n’étais pas convaincu par le choix de cette cylindrée", avoue-t-il à Moto-Net.Com, "mais au Japon, elle était quasiment considérée comme un gros cubes, et l’image d’une coupe sur notre continent faisait rêver"... donc vendre ! Accessoirement, cette coupe a permis l’éclosion de grands talents, dont un certain Sébastien Charpentier, double champion du monde Supersport !

Marc Mothré a eu de nombreux autres bébés par la suite, via sa structure MC Motors Events : dans la foulée de la CB500 Cup et de la Hornet Cup, "nous avons créé un nouveau concept dans la compétition moto, la course de roadsters multimarque", poursuit-il. Or cette Roadster Cup a rencontré et rencontre toujours un vif succès !

"Plus de 60 inscrits la première saison, et jusqu’à des finales C les années suivantes : rouler avec des motos de "tous les jours" plaît, et déjà l’ambiance coté paddock s’annonce hors du commun", relate le site officiel des WERC, qui ne dissimule pas d’autres tentatives moins fructueuses comme la Super Roadster Cup ou la TT600 Cup pour Triumph.

Découvrir la course de vitesse moto avec les WERC et Dunlop

Oui, Marc Mothré est aussi le papa des WERC, ces Week-End Rhum Racing Cups qui regroupent plusieurs compétitions : la Roadster Cup bien sûr, l’Endurance Racing Twin devenue Twin Cup, et les formules Promotion Cup sur sportives de 600 ou 1000 cc.

Sur certaines épreuves, le Challenge des Monos et le Pro Twin se greffent même à ce joyeux "National Circus" qui compte pour 2024 cinq étapes : lancement des hostilités... pardon, festivités les 18 et 19 mai à Pau-Arnos, passage traditionnel sur le circuit espagnol de Navarra les 15 et 16 juin, à domicile (circuit Carole) les 6 et 7 juillet, rentrée trop classe sur l’Anneau du Rhin les 7 et 8 septembre et finale à Alès les 5 et 6 octobre.

"Au fil des saisons, les Week End Racing Cup Dunlop GP Racer (le manufacturier est sponsor titre de ces courses pour pilotes amateurs... de sensations fortes qui pourront d’ailleurs chausser des KR en 2024, NDLR !) se sont faits une belle réputation sur les circuits français, permettant même d’accéder au championnat du monde d’endurance avec le Team Dunlop Motors Events #212", souligne l’organisateur de simples compétitions.... et double champion EWC Superstock (2011 et 2013) avec sa Suzuki n°50 !

"La pige sur la 212 est une récompense pour les meilleurs pilotes des WERC en formules Promotion 600 et 1000, pas forcément les plus rapides mais les plus méritants", estime Marc Mothré, tout en reconnaissant qu’il existe un revers de cette médaille, puisque "le niveau grandissant des coupes pouvait freiner certains pilotes à franchir le cap de la compétition".

Découvrir la course de vitesse moto avec les WERC et Dunlop

Marc Mothré et ses deux vrais enfants - Julie et Rémi qui travaillent auprès de lui - n’ont justement jamais perdu de vue la vocation première de leurs "coupes de course en fin de semaine" : se faire plaisir à moto, participer à de belles bastons sur piste, s’entraider entre les roulages - dépanner son concurrent dans le paddock, pour mieux s’amuser en course  ! - et partager un bon punch avec ses amis et "avec modération" en fin de journée.

En 2021 à la faveur du déconfinement, les WERC Dunlop GP Racer ont donc lancé une nouvelle formule : la First Race Cup réservée aux débutants qui comprend deux séances de qualifications (essais libres optionnels) et deux courses sprint, "car une seconde course endurance d’une heure sur le modèle des autres catégories serait trop éprouvante pour des débutants".

"Ouverte aux machines de 498 à 1200 cc à la préparation limitée (idem à celle des autres Cup du WERC) et chaussées de pneus Dunlop D212 GP Racer, la First Race Cup adopte l’ambiance inimitable des WERC", assure les Gentils Organisateurs qui font appel à un coach pour encadrer ces "rookies".

Découvrir la course de vitesse moto avec les WERC et Dunlop

"Je suis un pur produit des WERC et c’est grâce à cette filière que le simple motard que j’étais à l’origine, sans aucun contact dans le milieu ni expérience, a pu débuter en Endurance sur la 212 et devenir pilote en Mondial d’Endurance. C’est entièrement grâce à Marc que j’ai accompli mes rêves sportifs, comme participer aux 8 Heures de Suzuka", reconnaît le coach Geoffroy Dehaye.

"Aujourd’hui, j’essaie de transmettre mes connaissances, donner des conseils et astuces que j’aurais aimé recevoir à mes débuts : comment se positionner sur la moto, se placer sur la piste, réagir quand on est doublé ou qu’on tente un dépassement, etc.", précise celui que le paddock surnomme "Casimir", à la recherche d’un guidon en EWC pour la saison 2024 d’ailleurs !

"Alors venez prendre vos premiers départs et connaître l’excitation de la compétition avec des pilotes de votre niveau, en toute sécurité, en First Race Cup", encourage Marc Mothré et sa famille de compétition ! En marge de la conférence de presse, Moto-Net.Com s’est entretenu avec Francis Audefroy, directeur de Dunlop moto France et Benjamin Civray, vainqueur de la coupe Promosport 600 en 2023. Interview !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...