• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ESPWORLDSSP
Paris, le 10 juin 2019

Déclarations World Supersport 2019 à Jerez : Danilo attendait beaucoup de cette course...

Déclarations World Supersport 2019 à Jerez : Danilo attendait beaucoup de cette course

La sixième épreuve du WorldSSP 2019 s'est disputée ce week-end à Jerez, en Espagne. Afin de compléter notre compte rendu en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les réactions des principaux pilotes Supersport à l'issue de la course espagnole. Do you speak french ?

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre dimanche en quasi direct le déroulement de la course World Supersport 2019 sur le circuit de Jerez. Pour les retardataires :

Ci-dessous les déclarations des pilotes qui ont animé dimanche la course Supersport. Honneur au vainqueur !

Federico Caricasulo (Yamaha n°64), 1er

#ESPWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Jerez

"C'était une bonne course, jusqu'au dernier tour où j'ai commencé à manquer de carburant et la moto s'est arrêté à plusieurs reprises. Cela m'a empêché de riposter quand Randy est passé devant moi. C'était décevant parce que j'avais l'impression de rouler aussi bien qu'à Assen et qu'une deuxième victoire en course était possible aujourd'hui. Je suis content de ce week-end, parce que nous avons fait du bon travail, mais je suis évidemment déçu d'avoir manqué la victoire aujourd'hui".

Randy Krummenacher (Yamaha n°21), 2ème

#ESPWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Jerez

"J'ai dû bosser dur pour gagner, car Federico était très rapide aujourd'hui. J'ai changé un peu mon approche en course et j'ai laissé Federico passer avant de mettre le plus de pression possible. Une petite erreur de sa part m'a suffi pour reprendre le commandement dans le dernier tour et à partir de là, j'ai attaqué au maximum et j'ai défendu ma place jusque dans l'épingle finale en freinant très tard et en serrant la trajectoire. Je suis vraiment content de gagner : c'était une victoire difficile donc nous devons continuer à travailler pour nous améliorer, car c'est possible. Mais nous pouvons aussi être satisfaits de notre performance cette saison : trois victoires en cinq courses, c'est vraiment bien".

Jules Cluzel (Yamaha n°16), 3ème

#ESPWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Jerez

"Je me suis vraiment amusé durant cette course, j'ai pu me battre pour la victoire jusqu'à l'entame du dernier tour. Nous nous rapprochons encore un peu plus des deux pilotes qui mènent le championnat. Ce matin nous avons fait un vrai pas en avant, j'ai hâte d'être à Misano !".

Lucas Mahias (Kawasaki n°44), 6ème

#ESPWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Jerez

"Encore une course difficile, mais mes sentiments sont partagés aujourd'hui, avec du positif et du négatif. Je pense que c'était ma meilleure course sur cette moto et j'étais très près de la limite pendant toute la course, obtenant le meilleur résultat possible. En attaquant plus fort, je serais tombé. Après avoir perdu le contact avec les leaders, il m'a été impossible de revenir et de me battre pour le podium. Rester avec les premiers est certainement une bonne chose, mais je veux courir pour gagner et monter sur le podium. Au lieu de cela, j'ai fini sixième, donc je ne suis pas du tout satisfait".

Corentin Perolari (Yamaha n°94), 9ème

#ESPWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Jerez

"Je suis vraiment satisfait de ma neuvième place. J'ai été en mesure d'être dans le même groupe que d'habitude, et je rapporte des points importants pour le championnat. Je vais continuer de m'entraîner et tenter de me rapprocher de la tête de course dès la prochaine manche !".

Jules Danilo (Honda n°95), chute

#ESPWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Jerez

"Eh bien, c'était une course assez courte car je me suis fait sortir à la fin du premier tour ! Le week-end a été bon, je pense que nous nous sommes beaucoup améliorés avec la moto. Le train arrière est très bien, on l'a à peine touché. Nous avons beaucoup travaillé sur l'avant et depuis la FP3 (séance d'essais libres du samedi matin, NDLR) nous n'avons plus modifié la moto. Je suis confiant maintenant, c'est juste un peu frustrant de savoir que j'ai fait un pas en avant, sans pouvoir le démontrer sur la piste. J'attendais beaucoup de cette course, mais heureusement, la prochaine course aura lieu dans deux semaines à Misano, une piste que je connais. J'y ai bien réussi dans le passé, alors j'ai hâte de voir ça..."

Gaëtan Matern (Kawasaki n°67), abandon

#ESPWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Jerez

"En qualification je réalise un chrono en 1' 48.3 avec un idéal en 1' 47 ! Assez content, je pensais pouvoir faire un peu mieux mais l’objectif est atteint : je suis qualifié pour la course ! Je pars en 27ème position. Après 9 tours et une belle baston avec un pilote, je pointe 22ème, mais je suis contraint de m’arrêter car je souffre de l'avant-bras droit, je tétanise complètement suite à mon syndrome des loges et je manque de chuter plusieurs fois. Je suis déçu forcément, mais j’ai enfin repris confiance et je me suis fait plaisir sur cette piste exigeante !"

Loïc Arbel (Yamaha n°23), chute

#ESPWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2019 à Jerez

"Un premier week-end de course en championnat du monde achevé et je n’ai pas pu terminer la course après une chute dans les premiers tours. J’ai beaucoup appris ce week-end et j’en reviens plus fort, plus instruit. Je tenais à remercier fortement toute mon équipe qui a travaillé d’arrache-pied afin que l’on soit dans les meilleures conditions possibles. Je tenais également à remercier Francisco Rodriguez, Lourdes et Maria de m’avoir permis de réaliser mes premiers pas dans la cour des grands. À bientôt en championnat d’Espagne, les 29 et 30 juin prochains à Valence".

À suivre toute la saison sur MNC : restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Yamaha n°1 en pole des 24H Motos 2024, la Honda n°55 en tête des STK

Auteur d'un nouveau record du tour sur le circuit Bugatti, Nicolo Canepa hisse avec Karel Hanika la R1 du YART en tête de la grille de départ des 24 Heures Motos 2024 ! Les champions devancent le SERT et la Honda officielle. Une autre Fireblade, la 55 de National Motos, devance la BMW Tecmas et la Honda RAC41 en catégorie Superstock. Chronos !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Dunlop veut briller ce week-end aux 24 Heures Motos 2024 !

Le championnat du monde d'Endurance 2024 débute ce week-end avec les 24 Heures Motos au Mans. Fournisseur unique du plateau Superstock, le manufacturier britannique Dunlop - et son usine française ! - vise aussi la victoire en catégorie reine EWC avec deux machines de pointe : la BMW n°37 et la Yamaha n°99.
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 8 commentaires
  • En savoir plus...