• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TANT VA LA CRUTCH-LOW
Paris, le 10 juillet 2020

Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Imprimer

Deux évènements majeurs ont déjà marqué la saison MotoGP 2020 : la pandémie de Coronavirus et la signature de Pol Espargaro chez Honda. Si cet incroyable transfert doit encore être officialisé par le HRC, le doute n'est plus vraiment permis dans la mesure où KTM a promu Miguel Oliveira à la place d'Espargaro en 2021...

Plusieurs acteurs des Grands Prix décrivent même comme acté ce transfert totalement inattendu, à l'image du boss du promoteur Dorna pour qui "le recrutement de Pol par Honda ne me surprend pas", signale Carmelo Ezpeleta à Motorsport. Même son de cloche pour Hervé Poncharal, manager du team KTM-Tech3 et président de l'association des teams (IRTA)...

"Marc est le numéro un en ce moment (chez Honda et au championnat, NDLR), mais Pol y va et au fond de lui-même, il est sûr qu'il peut le défier : attendons 2021, mais ce sera très intéressant de voir Marc et Pol côte à côte sur les mêmes motos", analyse sur Crash-Net le dirigeant français, qui a par ailleurs fait débuter "Polito" en catégorie reine sur une Yamaha satellite en 2014 et s'apprête à accueillir Danilo Petrucci

"Ces deux gars ont une histoire commune, une carrière commune (les deux espagnols se sont disputés le titre Moto2 en 2012, à l'avantage de Marquez, NDLR). Et maintenant nous les verrons tous les deux sur la même moto, dans la même équipe, avec un style agressif similaire", résume le patron de l'écurie varoise.

Tant va la "Crutch à low" qu'à la fin il se casse !

Problème : l'embauche de Pol Espargaro pousse vers la sortie un pilote Honda en place, en l'occurrence le champion du monde Moto2 Alex Marquez ! Un scénario aussi incroyable qu'inélégant, sachant que le n°73 n'a même pas encore disputé une seule course sur la RC213V officielle à cause du Covid-19...

Marc Marquez - très proche de son cadet - pourrait alors s'interroger sur les motivations de son employeur : et si le HRC n'avait embauché son petit frère que dans l'optique de lui faire signer une prolongation de contrat d'une durée inédite de quatre ans ?! Donnant-donnant en somme, sans réel projet de laisser sa chance à l'infortuné "frère de"...

Magnanime, Honda aurait prévu un plan de sortie pour Alex Marquez : l'intégrer dans son team satellite LCR sur une RC213V soutenue par l'usine, soit exactement le même montage que pour Cal Crutchlow. L'anglais, auteur d'une saison 2019 franchement décevante, sent justement le vent tourner en sa défaveur.

"Le temps que j'ai passé chez Honda a été formidable et nous avons accompli beaucoup de choses ensemble, mais toutes les bonnes choses ont une fin à un moment donné", a-t-il déclare à nos confrères de Bikesportnews. "J'ai obtenu 19 podiums avec Lucio Cecchinello  et son équipe (12 en réalité : les 7 autres ont été signés chez Ducati et Yamaha, NDLR !), mais il a maintenant autre chose au programme".

Pour résumer : Cal Crutchlow est prié de céder son guidon à Alex Marquez, lui-même évincé du team officiel Honda par Pol Espargaro. Sacré "turn over" chez la marque ailée, qui se remet à peine de l'échec cuisant de sa collaboration avec Jorge "futur-ancien-retraité" Lorenzo !

"Toutes les bonnes choses ont une fin"

L'autre option serait que le deuxième pilote Honda-LCR, Takaaki Nakagami, soit concerné par cette stratégie de "recasage", d'autant que - comme Crutchlow - le pilote japonais de 28 ans est en fin de contrat avec l'équipe de Cecchinello...

Mais la nationalité du discret Nakagami plaide en sa faveur auprès de Honda, tout comme sa courbe de progression régulière à défaut d'être fulgurante. En outre, le n°30 est beaucoup plus diplomate - Crutchlow est très critique envers la Honda depuis deux ans - et conditionne en large partie le soutien financier du géant pétrolier japonais Idemitsu auprès de LCR.

"Si aucun accord n'est conclu avec "Taka", alors je pourrais peut-être rester mais je pense que les chances sont minces", reconnaît le pilote anglais, qui avait déjà envisagé de se retirer après une saison 2019 passée loin de ses objectifs et dans la souffrance de sa blessure à la cheville droite contractée en Australie fin 2018. 

Crutchlow chez Aprilia en 2021 ?

Pas question pourtant de partir à la retraite pour Cal Crutchlow, qui oeuvre au contraire à rester en catégorie reine en 2021 avec le puissant soutien de Dorna Sports. Le promoteur des GP apprécie à la fois le potentiel médiatique de ses répliques "croustillantes" ainsi que sa nationalité qui favorise les négociations avec les chaînes de retransmission britanniques.

Le n°35, qui aurait refusé des offres de retour en World Superbike, étudierait le projet d'intégrer le team Aprilia-Gresini en lieu et place d'Andrea Iannone, toujours suspendu pour dopage présumé et dont l'avenir ne tend pas à s'éclaircir. Crutchlow retrouverait dans ce cas une moto italienne, comme à l'époque de son bref et peu concluant passage chez Ducati en 2014.

"Je veux faire quelque chose de plaisant car ce n’est plus une question d’argent, et développer la RS-GP avec Aleix Espargaro pourrait être très amusant", lance le pilote de Coventry, qui compte trois victoires en MotoGP sur la Honda (2 en 2016 et une en 2018).

"C'est une opportunité d’essayer d’obtenir des podiums avec tous les constructeurs pour lesquels j’ai roulé en MotoGP (il a débuté avec Yamaha de 2011 à 2013, NDLR) et je suis très déterminé à aider à développer la moto : je suis certain de pouvoir le faire", estime-t-il avec une certaine dose d'optimisme.

Rappelons que la RS-GP du blason de Noale est encore loin d'être en mesure de grimper sur le podium à la régulière, malgré d'évidents progrès et un nouveau V4 prometteur : outre un meilleur équilibre général, l'Aprilia doit aussi trouver la bonne voie en matière de fiabilité...

Et si Pol Espargaro intégrait le team Honda-LCR ?!

Autre possibilité : Cal Crutchlow quitte LCR pour céder sa place non pas à Alex Marquez comme l'indique l'avis général, mais à... Pol Espargaro ! Cette hypothèse lancée par notre "Mr Bilan marché MNC", Matthieu Bretille, est intéressante à plus d'un titre, notamment en matière de préservation de bonnes relations avec le clan Marquez...

Alex Marquez resterait ainsi aux côtés de son frère en 2021, ce qui lui laisserait le temps de faire ses preuves sur la Honda. Pol Espargaro ferait pendant ce temps ses gammes sur une RCV directement soutenue par l'usine, avec un statut semi-officiel comme Crutchlow, laissant à Honda le temps d'observer l'évolution de ses deux nouvelles recrues.

Avouez que ce montage - purement hypothétique et mis en défaut par plusieurs déclarations - ferait sens sur un plan sportif et humain, d'autant que rien ne prouve qu'Espargaro fera des étincelles sur la Honda comme MNC l'a déjà souligné à plusieurs reprises ! A suivre, restez connectés.

.

.

.

Les derniers essais MNC

Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Davey Todd gagne la Senior TT 2024 par double KO !

Vainqueur de la première - et seule - course Superstock, Davey Todd avait perturbé les cadors du Tourist Trophy 2024... Il les a même sonné lors de la finale Superbike : Peter Hickman est tombé (pas de bobo) et la Fireblade de Michael Dunlop a craqué ! Compte-rendu de la ''famous'' Senior TT où Jonathan Goestchy termine à une fabuleuse 19ème place.
Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
Marc Marquez dans l'équipe officielle Ducati en 2025... et 2026 !

C'est officiel : après avoir rompu son contrat avec les Rouges de Tokyo l'an dernier et une (demi) année de période d'essai concluante chez Gresini, Marc Marquez signe un CDD de deux ans chez les Rouges de Bologne ! L'octuple champion du monde de Grand Prix moto fera équipe avec le triple champion Pecco Bagnaia jusqu'en 2026.
MotoGP 2024 16 commentaires

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...