• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 18 mai 2014

Course MotoGP France : Marquez met ''facile-Mans'' la 5 !

Course MotoGP France : Marquez met ''facile-Mans'' la 5 !

Marc Marquez continue d'affoler tous les compteurs en remportant au Mans sa cinquième victoire consécutive en partant de la pole position. Valentino Rossi et Alvaro Bautista complètent le podium du Grand Prix de France moto 2014.

Imprimer

Marc Marquez continue d'affoler tous les compteurs en remportant au Mans sa cinquième victoire consécutive en partant de la pole position. Valentino Rossi et Alvaro Bautista complètent le podium du Grand Prix de France moto 2014.

Départ : c'est sous un soleil radieux et une température presque estivale (24°C) que les pilotes prennent place sur la grille. Tous ont opté pour des pneus tendres à l'avant comme à l'arrière, à l'exception d'Andrea Iannone (11ème sur la grille), qui fait le pari risqué de partir avec la gomme arrière extra-tendre à laquelle n'ont accès que les pilotes Open.
L'italien ne profite pas de cet avantage pour réaliser le holeshot qui revient à une autre Ducati, celle d'Andrea Dovizioso. L'italien est suivi par Marquez, qui se fait déborder de partout ! Le favori rétrograde à la dixième place derrière Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo, qu'il manque de percuter en tentant de doubler. 
Le pari de Iannone ne lui profitera pas puisqu'il chute et doit abandonner, à l'image de Nicky Hayden. Devant, Valentino Rossi fait le spectacle en doublant d'abord Stefan Brald puis Andrea Dovizioso. Le pilote officiel Ducati lui donne du fil à retordre et contraint l'officiel Yamaha à s'y reprendre en plusieurs fois pour verrouiller sa première place.
Sans surprise, Marc Marquez sonne la charge et remonte très rapidement du Top 1à où son mauvais départ et ses quelques erreurs l'ont propulsé durant les premiers tours. Alors que Rossi tente de s'échapper à l'entame du sixième tour devant un Pol Espargaro brillant, Marquez - seul pilote à descendre sous les 1'34 - revient à la sixième place derrière Lorenzo.
Le champion du titre double avec une facilité déconcertante le Majorquin au freinage du "Pif" de la chicane Dunlop, tandis que Rossi cravache pour tenter de se mettre à l'abri. Nettement plus rapide que ses rivaux à l'entrée de la Dunlop, le n°93 dépasse tour à tour Stefan Bradl puis Pol Espagaro dans cette portion du circuit.
En quelques virages, la seconde qui le sépare du leader Valentino Rossi se réduit de moitié. Avec ce rythme, la question n'est pas de savoir "si" Marquez va rejoindre l'Italien mais "quand"… En l'occurrence, l'officiel Honda ne fait pas languir ses fans trop longtemps puisqu'il recolle le nonuple champion du monde en à peine un tour !
Même si l'expérimenté "Vale" est bien décidé à vendre chèrement sa peau, il ne peut résister très longtemps à Marc Marquez, qui profite d'un écart du n°46 pour s'installer en tête du Grand Prix. Très vite, le tenant du titre imprime un rythme 2 à 3 dixièmes plus rapide que celui de Rossi, qui a vite saisit qu'il ne lui serait pas possible de suivre. 
Relégué à plus de deux secondes, Pol Espargaro défend becs et ongles sa deuxième place face à Alvaro Bautista mais le pilote Gresini a le dernier mot à la faveur d'un intérieur implacable.
Derrière, un écart s'est creusé avec le troisième groupe où Lorenzo, Pedrosa et Bradl s'arsouillent à six secondes du leader. Comme d'habitude, la belle entame de Dovizioso vire au feu de paille : un temps en tête du Grand Prix, la GP14 du n°4 est neuvième à 14 secondes au 16ème tour… 
A neuf tours de l'arrivée, Dani Pedrosa passe à l'offensive et double Jorge Lorenzo au freinage du Chemin aux Boeufs. Septième, Stefan Bradl a perdu le contact sur les deux cracks espagnols. Intraitable, Marc Marquez a déjà collé plus de deux secondes à Valentino Rossi, meilleur pilote derrière le nouvel "ogre du MotoGP", et l'écart continue à croître dixième par dixième…
Arrivée : Marc Marquez ralentit dans son dernier tour et franchit la ligne d'arrivée avec 1,486 sec d'avance sur Valentino Rossi. Un écart déjà conséquent mais qui aurait pu être encore bien plus élevé puisque l'avance de Marquez dépassait les trois secondes dans les dernières boucles.
Grâce à ce nouveau succès, Marc Marquez devient le premier pilote depuis Giacomo Agostini en 1972 à remporter les cinq premières manches d'une saison dans la catégorie reine. Il est aussi le plus à s'imposer cinq fois d'affilée en catégorie reine cette performance, puisqu'il s'impose à 21 ans et 90 jours, alors que le pilote le plus jeune à avoir réalisé cette performance avant lui était Mike Hailwood en 1962, à 22 ans et 160 jours.
Au regard de sa domination, on commence à se dire que le record de dix victoires consécutives atteint par Mike Doohan en 1997 en catégorie reine est réellement à sa portée. Ce week-end, Jorge Lorenzo a lui-même reconnu que Marquez était capable de remporter toutes les courses de la saison, tant le catalan semble avoir toutes les cartes en main !

Départ : c'est sous un soleil radieux et une température presque estivale (24°C) que les pilotes prennent place sur la grille. Tous ont opté pour des pneus tendres à l'avant comme à l'arrière, à l'exception d'Andrea Iannone (11ème sur la grille), qui fait le pari risqué de partir avec la gomme arrière extra-tendre réservée aux pilotes Open.

L'italien ne profite pas de cet avantage pour réaliser le holeshot qui revient à une autre Ducati, celle d'Andrea Dovizioso. L'officiel Ducati est suivi par Marquez, qui se fait déborder de partout ! Le favori rétrograde à la dixième place derrière Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo, qu'il manque de percuter en tentant de doubler. 

Le pari de Iannone ne lui profitera pas puisqu'il chute et doit abandonner, à l'image de Nicky Hayden. Devant, Valentino Rossi fait le spectacle en doublant Stefan Brald, puis Andrea Dovizioso. Le pilote officiel Ducati lui donne du fil à retordre et contraint l'officiel Yamaha à s'y reprendre en plusieurs fois pour verrouiller sa première place.

Sans surprise, Marc Marquez sonne la charge et remonte très rapidement du Top 10 où son mauvais départ et ses quelques erreurs l'ont propulsé durant les premiers tours. Alors que Rossi tente de s'échapper à l'entame du sixième tour devant un Pol Espargaro brillant, Marquez - seul pilote à descendre sous les 1'34 - revient à la sixième place derrière Lorenzo.

Le champion du monde en titre double avec une facilité déconcertante le Majorquin au freinage du "Pif" de la chicane Dunlop, tandis que Rossi cravache pour tenter de se mettre à l'abri. Nettement plus rapide que ses rivaux à l'entrée de la Dunlop, le n°93 dépasse tour à tour Stefan Bradl puis Pol Espagaro dans cette portion du circuit.

En quelques virages, la seconde qui le sépare du leader Valentino Rossi se réduit de moitié. Avec ce rythme, la question n'est pas de savoir "si" Marquez va rejoindre le Docteur mais "quand"... En l'occurrence, l'officiel Honda ne fait pas languir ses fans trop longtemps puisqu'il recolle le nonuple champion du monde en à peine un tour !

Même si l'expérimenté "Vale" est bien décidé à vendre chèrement sa peau, il ne peut résister très longtemps à Marc Marquez, qui profite d'un écart du n°46 pour s'installer en tête du Grand Prix. Très vite, le tenant du titre imprime un rythme 2 à 3 dixièmes plus rapide que celui de Rossi, qui voit très clairement qu'il ne lui sera pas possible de suivre. 

Relégué à plus de 2 secondes, Pol Espargaro défend becs et ongles sa deuxième place face à Alvaro Bautista, mais le pilote Gresini a le dernier mot à la faveur d'un intérieur implacable.

Derrière, un écart s'est creusé avec le troisième groupe où Lorenzo, Pedrosa et Bradl s'arsouillent à six secondes du leader. Comme d'habitude, la belle entame de Dovizioso vire au feu de paille : un temps en tête du Grand Prix, la GP14 du n°4 est neuvième à 14 secondes au 16ème tour.

A neuf tours de l'arrivée, Dani Pedrosa passe à l'offensive et double Jorge Lorenzo au freinage du Chemin aux Boeufs tandis que Stefan Bradl, septième, a perdu le contact sur les deux cracks espagnols. Intraitable, Marc Marquez a déjà collé plus de deux secondes à Valentino Rossi, meilleur pilote derrière le nouvel "ogre du MotoGP". Et l'écart continue à croître dixième par dixième...

Arrivée : Marc Marquez ralentit dans son dernier tour et franchit la ligne d'arrivée avec 1,486 sec d'avance sur Valentino Rossi. Un écart déjà conséquent mais qui aurait pu être encore bien plus élevé puisque l'avance de Marquez dépassait les trois secondes dans les dernières boucles !

Grâce à ce nouveau succès, Marc Marquez devient le premier pilote depuis Giacomo Agostini en 1972 à remporter les cinq premières manches d'une saison en catégorie reine. Il est aussi le plus jeune à s'imposer cinq fois d'affilée en catégorie reine, puisqu'il gagne à 21 ans et 90 jours alors que le pilote le plus jeune à avoir réalisé cette performance avant lui était Mike Hailwood en 1962, à 22 ans et 160 jours.

Au regard de sa domination, on commence à se dire que le record de dix victoires consécutives atteint par Mike Doohan en 1997 en catégorie reine est à sa portée... Ce week-end, Jorge Lorenzo a lui-même reconnu que Marquez était capable de remporter toutes les courses de la saison, tant le catalan semble avoir toutes les cartes en main !

Résultats du Grand Prix de France MotoGP 2014

  1. Marc MARQUEZ Honda 44'03.925
  2. Valentino ROSSI Yamaha +1.486
  3. Alvaro BAUTISTA Honda +3.144
  4. Pol ESPARGARO Yamaha +3.717
  5. Dani PEDROSA Honda +4.077
  6. Jorge LORENZO Yamaha +7.088
  7. Stefan BRADL Honda +11.527
  8. Andrea DOVIZIOSO Ducati +22.103
  9. Aleix ESPARGARO Forward Yamaha +22.626
  10. Bradley SMITH Yamaha +23.108
  11. Cal CRUTCHLOW Ducati +25.780
  12. Scott REDDING Honda +39.523
  13. Yonny HERNANDEZ Ducati +42.544
  14. Hiroshi AOYAMA Honda +42.736
  15. Karel ABRAHAM Honda +56.644
  16. Michael LAVERTY PBM +1'14.123
  17. Colin EDWARDS Forward Yamaha +1'19.723
  18. Broc PARKES PBM +1'30.934
  19. Mike DI MEGLIO Avintia +1'34.521

 

Non classés

  • Andrea IANNONE Ducati 27 Tours
  • Hector BARBERA Avintia 27 Tours
  • Nicky HAYDEN Honda 0 Tour
  • Conditions météo: Dry|   Air: 23º| Humidité: 35%|   Sol: 42º

Classement provisoire du championnat MotoGP 2014

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA 125
  2. Dani PEDROSA Honda SPA 83
  3. Valentino ROSSI Yamaha ITA 81
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 53
  5. Jorge LORENZO Yamaha SPA 45
  6. Stefan BRADL Honda GER 39
  7. Pol ESPARGARO Yamaha SPA 38
  8. Aleix ESPARGARO Forward Yamaha SPA 37
  9. Bradley SMITH Yamaha GBR 34
  10. Alvaro BAUTISTA Honda SPA 26
  11. Andrea IANNONE Ducati ITA 25
  12. Nicky HAYDEN Honda USA 23
  13. Hiroshi AOYAMA Honda JPN 21
  14. Scott REDDING Honda GBR 18
  15. Yonny HERNANDEZ Ducati COL 16
  16. Cal CRUTCHLOW Ducati GBR 15
  17. Karel ABRAHAM Honda CZE 9
  18. Colin EDWARDS Forward Yamaha USA 7
  19. Danilo PETRUCCI ART ITA 2
  20. Hector BARBERA Avintia SPA 2
  21. Broc PARKES PBM AUS 1

Rendez-vous dès demain sur MNC pour les déclarations des pilotes et notre analyse complète du GP de France MotoGP 2014 : restez connectés !

        .

        .

        Commentaires

        Bestof: 
        1
        Lectures: 
        0
        Vu son niveau, Marquez pourrai partir dernier qu'il pourrai encore gagner le GP; c'est pas que les autres sont pas bon, loin s'en faut, c'est qu'il est dans une autre dimension. Rossi n'a pas peur de lui, il a raison d'ailleurs, mais c'est pas ce qui va le mettre devant; le seul danger pour Marquez cette année , ben c'est Marquez... Il nous a déjà tout montré en 5 courses, reste à nous montrer s'il peut rester sur cet hallucinant régime toute la saison.

        Ajouter un commentaire

        Identifiez-vous pour publier un commentaire.

        .

        A lire aussi sur le Journal moto du Net

        Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
        Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
        Allemagne 2 commentaires
        Remontée de files à moto : l'expérience sans fin

Huit ans (!) déjà que l'État botte en touche sur la remontée de files à moto et scooter au lieu de légaliser cette pratique indispensable à la fluidification du trafic. Huit ans (!!) que la Circulation interfiles (CIF) fait l'objet d'une expérimentation grandeur nature dans plusieurs départements... de nouveau reconduite jusqu'au 15 septembre 2024 !
        Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
        Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
        Guides pratiques 1 commentaire

        Calendrier MotoGP 2024

        Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

        GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
        GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
        GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
        GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
        GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
        GP de France moto 12 mai : GP de France
        GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
        GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
        GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
        GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
        GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
        GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
        GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
        GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
        GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
        GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
        GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
        GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
        GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
        GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
        GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
        GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
        GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

        SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

        • En savoir plus...