• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREVIEW - MOTEGI
Paris, le 9 octobre 2017

Horaires et enjeux du Grand Prix du Japon MotoGP 2017

Horaires et enjeux du Grand Prix du Japon MotoGP 2017

Le Grand Prix du Japon, 15ème course MotoGP 2017 ce week-end à Motegi, marque le début de trois courses outre-mer avant la finale à Valence, et donc l'entrée dans la dernière ligne droite pour la course au titre de champion du monde 2017... Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives : réglez bien vos réveils !

Imprimer

16 points. C'est désormais l'avance de Marc Marquez sur Andrea Dovizioso au classement du championnat du monde MotoGP, après la victoire du pilote Honda à Aragon et la décevante 7ème place du pilote Ducati.

Avant d'entamer la dernière ligne droite de la saison (les trois courses d'outre-mer au Japon, en Australie et en Malaisie puis la finale à Valence), l'officiel HRC a donc pris une légère option sur ce futur titre 2017 très disputé, mais tout reste ouvert pour les cinq premiers du classement puisque 100 points restent à prendre... Y compris pour Rossi, s'il parvient à augmenter la cadence de son unité de production de miracles !

Horaires et enjeux du Grand Prix du Japon MotoGP 2017

Déclarations et objectifs des pilotes 

Marc Marquez, Honda Repsol (1er, 224 points) : "Il reste quatre GP pour finir la saison et on doit se donner à 100% sur chacun, à commencer par les trois d'affilée (Japon, Australie et Malaisie, NDLR). Ces courses sont toujours exigeantes à cause des décalages horaires et cette année le championnat est serré, donc ce sera encore plus délicat. Le plus important pour nous c'est que depuis Montmeló, on a fini sur le podium à chaque course, sauf à Silverstone. On a bien géré toutes les conditions sur les différents circuits, ce qui nous donne confiance et montre qu'on est au niveau partout. On a de bons souvenirs au Japon, on a gagné l'an dernier et obtenu le titre deux fois, mais cette année c'est une autre histoire et il faut rester concentré pour être prêt à faire face à toutes les situations. Les conditions de pistes à Motegi peuvent varier considérablement, il faudra qu'on travaille dur sur les réglages pour trouver un bon compromis entre les grosses accélérations et les freinages. On fera le maximum et on attaquera à fond pour faire encore un bon résultat devant les fans de Honda".

Andrea Dovizioso, Ducati Team (2ème, 208 points) : "Motegi est un circuit particulier, l'un de mes favoris parce qu'il faut freiner très fort, et je suis sûr qu'on pourra de nouveau jouer aux avant-postes sur cette piste. Je suis plutôt confiant car on a toujours fait de bons résultats ici en MotoGP, avec deux pole positions et une deuxième place l'an dernier. Les quatre prochaines courses seront cruciales pour le titre et on est prêt à se battre jusqu'à la fin".

Horaires et enjeux du Grand Prix du Japon MotoGP 2017

Maverick Viñales, Yamaha Movistar (3ème, 196 points) : "Le Grand Prix du Japon est l'un de mes préférés de la saison et c'est la course nationale de Yamaha. J'espère faire du bon boulot et prendre des points supplémentaires pour le championnat, c'est crucial pour continuer à se battre pour le titre. Sur les prochaines épreuves, il faudra qu'on essaie de travailler encore mieux que d'habitude. Il faut continuer à se battre en étant ultra motivé, même si ce ne sera pas facile de combler mon retard sur le leader sur la dernière partie de la saison. Je vais essayer de bosser encore plus dur et j'arrive au Japon avec l'objectif d'apprendre et d'être encore meilleur. Je suis convaincu qu'avec le soutien des fans sur le circuit de Motegi, on pourra se donner à 100%".

Dani Pedrosa, Honda Repsol (4ème, 170 points) : "Je suis impatient de rouler sur le circuit de Honda au Japon ! Non seulement les fans sont très particuliers - ils sont incroyablement passionnés et amoureux de Honda et du sport, ce qui fait qu'on se sent bien -, mais la piste est géniale. J'ai eu de bonnes sensations sur ce tracé dès la première fois, quand j'avais 15 ans. Il convient bien à mon style de pilotage. Malheureusement l'an dernier j'ai fait une grosse chute et je me suis blessé, mais j'espère que cette année on va poursuivre sur notre lancée et faire une bonne course. On va vraiment se donner à 100% pour y arriver !"

GP du Japon : Rossi arrive relativement en forme à Motegi

Valentino Rossi, Yamaha Movistar (5ème, 168 points) : "Après mon retour au GP d'Aragón, j'ai continué mon travail. C'était bien d'avoir deux semaines après la dernière course pour poursuivre ma rééducation, car maintenant on a trois épreuves d'affilée et il sera important d'être en bonne condition physique. J'ai fait tout ce que je pouvais pour être relativement en forme à Motegi, car c'est toujours un GP très important pour Yamaha. J'aime le tracé et je suis content d'être là. On fera tout pour obtenir le meilleur résultat possible".

Johann Zarco, Yamaha Tech3 (6ème, 117 points) : "Motegi approche et je me sens bien après avoir passé deux agréables semaines à la maison, où j'ai rassemblé toute l'énergie nécessaire pour le GP du Japon. C'est un circuit que j'aime bien et les virages sont sympas, avec de grosses zones de freinage. J'ai d'excellents souvenirs de Motegi car j'y ai gagné ma première course en 125 (en 2011, NDLR) et j'y ai assuré mon titre de champion du monde Moto2 en 2015. Je pense que je peux être rapide en piste sur la Yamaha, mais on doit bien travailler avec l'équipe. On devrait avoir une base favorable grâce aux références du team d'usine. Je compte donner mon maximum et j'espère vraiment être en mesure de rester dans le groupe de tête. J'aimerais me battre dans le top 5, et pourquoi pas le podium ? Ce serait fantastique de faire ça au Japon".

Horaires et enjeux du Grand Prix du Japon MotoGP 2017

Jorge Lorenzo, Ducati Team (7ème, 106 points) : "Le podium à Aragon était très important pour l'équipe et il confirme qu'on va dans la bonne direction. Maintenant on aborde la dernière partie de la saison avec trois courses d'affilée et mon objectif est toujours le même : me battre pour le podium et essayer de remporter ma première victoire sur Ducati. Motegi est l'un de mes circuits préférés et j'ai déjà réussi à y gagner plusieurs fois. Je pense que notre moto s'adapte bien aux caractéristiques de cette piste donc on aura une réelle possibilité de faire un bon résultat".

Aleix Espargaro, Aprilia Gresini (14ème, 53 points) : "J'adore le Japon. Pour moi c'est l'un des plus beaux pays du monde. Motegi est un circuit vraiment très exigeant pour nous avec ses grosses accélérations. On a fait du bon boulot à Aragón (6ème à l'arrivée, NDLR), notre moto est réellement compétitive et je me donnerai à 100% pour faire le meilleur résultat possible. L'ambiance dans le team est fantastique, j'ai hâte de passer près d'un mois avec eux".

Andrea Iannone, Suzuki Ecstar (16ème, 37 points) : "Le Grand Prix du Japon sera passionnant pour nous tous, car c'est le GP national de Suzuki. Beaucoup d'ingénieurs vont venir nous voir sur le circuit et ce sera intéressant de rencontrer tous ceux qui développent la moto que je pilote tous les week-ends. C'est une chance de pouvoir leur parler directement et je pense aussi qu'ils seront contents de voir leur GSX-RR faire la course "pour de vrai". Sur le papier, le circuit en lui-même semble bien nous correspondre. On a fait de vrais progrès en termes de développement ces derniers temps et j'espère que la course se passera bien. J'aimerais faire une bonne performance pour les remercier de leurs efforts".

GP du Japon : Baz espère revenir dans les points

Loris Baz, Ducati Avintia (15ème, 39 points) : "J'ai passé trois semaines tranquille, mais en même temps je travaillais pour rechercher les meilleures options pour l'année qui vient en Superbike (le pilote français quitte le MotoGP en 2018, NDLR). Mais maintenant je dois me reconcentrer sur la fin du championnat MotoGP avec trois courses consécutives au Japon, en Australie et en Malasie. Mon objectif est d'améliorer tout ce qu'on peut pour revenir dans les points, ce qu'on n'a pas réussi à faire sur les deux dernières épreuves. Je pense que Motegi est un circuit qui peut bien convenir aux caractéristiques de notre moto. On verra en fonction de la météo mais je suis confiant".

Alex Rins, Suzuki Ecstar (20ème, 27 points) : "C'est toujours sympa de venir au Japon. C'est la première des trois courses d'outre-mer après de longs mois en Europe. C'est intéressant de rencontrer une culture aussi riche et exotique, ça nous permet de mieux connaître et apprécier d'autres modes de vie. Je suis très heureux de découvrir ce circuit sur une machine de MotoGP et ce sera sympa de rencontrer tous ceux qui bossent à l'usine sur le projet MotoGP. Sur les trois prochaines courses consécutives, on va voir si tout fonctionne bien après nos tests à Aragon. J'ai hâte de rouler et je pense qu'on peut faire beaucoup mieux qu'à Aragon, qui est un circuit qui ne nous convenait pas. J'aimerais marquer de gros points et essayer de finir la saison le mieux possible".

Les données pneumatiques du GP du Japon 2017

"Nous sommes face à un des plus gros challenges de l’année", avoue d'emblée le manager deux-roues chez Michelin Motorsport : "alors qu’on approche de la fin de saison et de l’attribution des titres, ces trois épreuves outre-mer représentent un très gros effort en termes de logistique. Nous avons d’ores et déjà envoyé 70% des pneumatiques par voie maritime, le reste sera transporté par avion. Il n’est jamais facile de prévoir les conditions qui nous attendent, notamment en Australie, mais nous avons une bonne expérience avec la saison passée et cela nous aide dans notre préparation, à moins qu’il neige !"

"La première course au Japon se déroule sur un circuit très difficile pour les pneus à cause des freinages violents pour des courbes à 90 degrés", poursuit Piero Taramasso : "il faut des pneus capables d’encaisser tous ces efforts, mais aussi dotés d’une bonne mise en température car il peut faire froid à Motegi le matin. Le revêtement offre un bon grip. Nous proposons les pneumatiques les plus performants possibles afin d’assurer le meilleur spectacle comme depuis le début de saison".

Horaires du Grand Prix du Japon MotoGP 2017

Vendredi 13 octobre 2017

  • Essais libres 1 Moto3 : de 02h00 à 02h40
  • Essais libres 1 MotoGP : de 02h55 à 03h40
  • Essais libres 1 Moto2 : de 03h55 à 04h40
  • Essais libres 2 Moto3  : de 06h10 à 06h50
  • Essais libres 2 MotoGP  : de 07h05 à 07h50
  • Essais libres 2 Moto2  : de 08h05 à 08h50

Samedi 14 octobre 2017

  • Essais libres 3 Moto3 : de 02h00 à 02h40
  • Essais libres 3 MotoGP : de 02h55 à 03h40
  • Essais libres 3 Moto2 : de 03h55 à 04h40
  • Qualifications Moto3 : de 05h35 à 06h15
  • Essais libres 4 MotoGP : de 06h30 à 07h00
  • Qualifications MotoGP Q1 : de 07h10 à 07h25
  • Qualifications MotoGP Q2 : de 07h35 à 07h50
  • Qualifications Moto2 : de 08h05 à 08h50

Dimanche 15 octobre 2017

  • Warm-up Moto3 : de 01h40 à 02h00
  • Warm-up Moto2 : de 02h10 à 02h30
  • Warm-up MotoGP : de 02h40 à 03h00
  • Départ course Moto3 : 04h00
  • Départ Course Moto2 : 05h20
  • Départ course MotoGP : 07h00

Le circuit de Motegi

Horaires et enjeux du Grand Prix du Japon MotoGP 2017

Rétrospective des Grands Prix du Japon MotoGP

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire
Comparatif Superbike 2018 : Aprilia RSV4 RF Vs BMW S1000RR Vs Ducati Panigale V4 S

Un an après avoir comparé les quatre Superbike japonaises, Moto-Net.Com oppose trois - super - productions européennes : les récentes Aprilia RSV4 RF et BMW S1000RR (full options) se mesurent à la toute nouvelle Ducati Panigale V4 S... En route, vers le circuit !
Tous les Comparatifs 12 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

En Finlande, le gouvernement conseille de rouler à moto pour réduire la pollution

"Pour polluer moins, roulez à moto !" Tel est le message délivré par la ministre des transports, Anne Berner, qui travaille avec les associations de motards pour intégrer les deux-roues motorisés dans une politique de déplacement durable et lutter contre le réchauffement climatique. Certes, c'est en Finlande...
Environnement 4 commentaires
Eté 2018 en France : Un si grand soleil pour le marché moto et scooter

Les mois de juillet et août 2018 ont été très prolifiques pour le marché du motocycle : les ventes ont respectivement augmenté de +9,5% puis de +18,7%, bien aidées par les conditions météo idéales et la sortie de plusieurs nouveautés... Moto-Net.Com dresse le bilan estival du marché moto et scooter.
Bilans mensuels 1 commentaire
Le Parquet national financier ouvre une enquête sur la privatisation des radars embarqués

Saisi d'une plainte de l'association Anticor qui soupçonne un "délit de favoritisme", le Parquet national financier ouvre une enquête pour faire la lumière sur les conditions dans lesquelles le marché des voitures-radars a été confiées au privé... Explications.
Suzuki GSX-R1000R Yoshimura Suzuka 8 Hours : 30 exemplaires seulement !

Suzuki célèbre les 40 ans de sa collaboration avec Yoshimura aux 8 Heures de Suzuka avec une série limitée de GSX-R1000R calquée sur la moto alignée à l'épreuve d'endurance japonaise. Cette "Gex" fabriquée à 30 unités sera disponible fin septembre au prix de 21 999 euros.
Préparations moto 1 commentaire
Ducati peaufine son Scrambler 800 Icon 2019

Ducati a eu le nez fin en lançant, fin 2014, sa vision du Scrambler à partir de son bicylindre à air Desmodue : 55 000 exemplaires ont déjà trouvé preneur, toutes versions confondues ! En 2019, le constructeur italien entretient ce succès avec quelques aménagements sur son Scrambler 800 Icon.
Christophe Ponsson évincé par Jordi Torres chez Avintia

Alors que le team Avintia annonce qu'il fera rouler l'espagnol Jordi Torres au GP d'Aragon ce week-end aux côtés du belge Xavier Simeon, le français Christophe Ponsson rappelle qu'il a signé un contrat pour quatre Grands Prix en remplacement de Tito Rabat, toujours convalescent... Explications.
14/19 - GP d'Aragón 6 commentaires
Horaires et enjeux du GP d'Aragon MotoGP 2018

Horaires, enjeux et programme du GP d'Aragon MotoGP, quatorzième manche du championnat du monde 2018 à suivre ce week-end sur MNC et MNC Live. Alors que l'an dernier, Marc Marquez et Andrea Dovizioso abordaient à égalité de points cette troisième course espagnole de la saison, cette année le pilote Honda écrase le championnat avec 67 points d'avance sur l'officiel Ducati...
14/19 - GP d'Aragón 8 commentaires
  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.