• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP - JAPON
Paris, le 26 septembre 2006

Le Grand Prix du Japon tour par tour

Le Grand Prix du Japon tour par tour

Motegi, Japon : dernière manche des Grand Prix du Pacifique, l'épreuve japonaise réserve habituellement son lot de surprises Et cette année, avec un Rossi survolté, le titre en catégorie reine est plus incertain que jamais...

Imprimer

Circuit d'accélérations et de freinages exigeant en moteur et en freins, Motegi est fréquemment utilisé en essais par Bridgestone qui pourrait briller "à domicile" : les deux dernières éditions ont été remportées par des pilotes Bridgestone, Capirossi l'an dernier et Tamada en 2004. Rossi n'y a jamais gagné en MotoGP et même s'il est plus motivé que jamais, la partie s'annonce difficile : tant mieux !

D'une longueur de 4 801 m, avec une courte ligne droite de 762 m, six virages à gauche pour huit à droite et de nombreux bouts droits, ce circuit demande de gros freinages et de grosses relances. Les MotoGP les plus rapides y dépassent quand même les 300...

En 125, Bautista est très dominateur, tout comme Lorenzo en 250. En MotoGP, entre le retour de Melandri, Capirossi, Rossi et le courage de Pedrosa, Hayden a bien du souci à se faire... Et même s'il vient de prolonger pour deux ans son contrat avec le HRC (lire Moto-Net du 22 septembre 2006), le titre n'est pas encore acquis, loin s'en faut !

En outre, il serait risqué de jouer l'épicier : mathématiquement, Hayden peut se contenter de finir les courses derrière Rossi pour l'emporter en fin de saison, mais les autres ne l'entendent pas forcément de cette oreille ! Suspense, encore... Devant les 63 195 spectateurs présents selon l'organisateur.

Catégorie 125

Dès le vendredi matin, Bautista impose sa domination devant Simon, Kallio, Pasini, Gadea, Faubel, Pesek, Abraham, Luthi et Terol. Mike di Meglio réalise le 13ème temps.

L'après-midi, Bautista récidive avec la pole provisoire 0.6 s devant Gadea ! Suivent Kallio, Pasini, Faubel, Simon, Lai, Pesek, Koyama, Talmacsi et Di Meglio 11ème.

Le samedi matin, Kallio devance Bautista, Gadea, Faubel, Luthi, Pasini, Pesek, Di Meglio, Simon et le jeune Bradley Smith. L'après-midi lors de la séance qualificative, l'inusable Bautista s'empare de la pole position plus d'un quart de seconde devant Kallio, 0.89 s devant Faubel et 0.99 s devant Simon. Seul le premier rang est dans la seconde de la pole. En 2ème ligne, Gadea, Pesek, Pasini et Luthi sont entre 1 s et 1.5 s de Bautista. Au 3ème rang, Smith, Koyama, Lai et Talmacsi sont entre 1.6 s et 1.7 s. Mike di Meglio se qualifie 13ème à 2 s de la pole.

Au warm up, Bautista devance Kallio de 0.7 s. Pasini suit à 0.8 s, Simon et Faubel à 0.9 s, Talmacsi à 1.1 s, Smith à 1.2 s, Gadea et Kuzuhara à 1.4 s et Abraham à 1.5 s. Le français Mike di Meglio réalise le 14ème temps à 1.7 s de Bautista.

Départ. Mika Kallio pend le meilleur départ et vire en tête devant son coéquipier Simon, Bautista, Faubel, Pesek, Gadea, Koyama, Talmacsi et Di Meglio. Au freinage en descente avant le tunnel, Bautista passe d'un coup en tête devant les deux KTM ! Dans le droit rapide qui suit, Faubel passe Simon par l'extérieur : joli ! Koyama passe 6ème devant Gadea, mais devant, les cinq leaders prennent le large sous l'impulsion de Bautista ! Pesek passe 4ème devant Simon. Pasini très mal parti remonte vers la 15ème place.

Au premier tour, Bautista, Kallio, Faubel, Pesek et Simon mènent devant Koyama, Gadea, Talmacsi et Di Meglio. En bout de ligne droite, Kallio passe en tête au freinage devant Bautista. Bautista réplique et repasse à l'entrée du 180° rapide. Pasini est 12ème. A l'entrée du gauche qui suit le tunnel, Kallio repasse en tête.

Au 2ème passage, Kallio mène devant Bautista, Faubel, Pesek et Simon meilleur tour. A 2.5 s du leader, Faubel a pris la tête de la chasse avec Talmacsi, Koyama, Di Meglio et Pasini qui dans sa remontée vient de doubler Luthi. Bautista repasse en tête au freinage en bout de ligne droite. Simon passe 4ème devant Pesek tandis que Pasini passe 7ème juste derrière Gadea. En bout de ligne droite de retour, Bautista reprend la tête et Faubel profite pour recoller la roue de Kallio.

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 3ème tour, Bautista mène devant Kallio, Faubel, Simon et Pesek. Derrière, Gadea se fait passer par Pasini auteur du meilleur tour. Talmacsi est sur leurs talons avec De Rosa, Koyama, Luthi et Di Meglio un peu plus loin. Dans le long gauche, Luthi perd l'arrière juste devant Di Meglio et chute. Le français, en gardant les freins pour l'éviter chute, lui aussi !

Au 4ème passage, Bautista réalise le meilleur tour en course devant Kallio, Faubel et Simon qui lâchent petit à petit Pesek. A 3.2 s, Pasini lâche Faubel, Talmacsi et De Rosa qui ont fait le break sur Koyama après la chute de Luthi et Di Meglio. Bautista et Kallio semblent lâcher Faubel et Simon. C'est Simon qui décroche le premier, Faubel parvient encore à revenir dans les bouts droits à la faveur de l'aspiration.

Au 5ème tour, Bautista, Kallio et Faubel ont 1.1 s d'avance sur Simon, 2.2 s sur Pesek, 3.5 s sur Pasini, 4.7 s sur Gadea, 5.1 s sur Talmacsi et De Rosa et 7.2 s sur Koyama et Smith.

Au 6ème passage, Bautista et Kallio semblent décrocher légèrement Faubel, puis Simon, Pesek, Pasini, Gadea, Talmacsi, Koyama et Smith. Dans ce tour, Bautista et Kallio lâchent Faubel.

Au 7ème tour, Bautista et Kallio ont 1 s pleine d'avance sur Faubel, 1.8 s sur Simon, 3.6 s sur Pesek et 3.9 s sur Pasini qui revient très fort sur le tchèque. Derrière Faubel, Smith a doublé Koyama. Pasini passe 5ème devant Pesek qui est lâché tout de suite.

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 8ème passage, Bautista en tête se retourne pour jauger la concurrence, mais ne voit que Kallio juste dans sa roue ! Faubel est rejoint par Simon, puis Pasini est de nouveau collé par Pesek qui fait l'effort et s'accroche. Ce sont à présent trois duos qui se suivent avec de gros écarts.

Au 9ème tour, Bautista et Kallio ont 2.6 s d'avance sur Faubel et Simon, 4.4 s sur Pasini et Pesek, 8.5 s sur Faubel, 11.4 s sur Talmacsi, 13.4 s sur Smith qui lâche petit à petit Koyama, puis 17.3 s sur Terol.

Au 10ème passage, Bautista mène avec Kallio dans sa roue. Suivent Faubel et Simon, puis Pasini qui a lâché Pesek et revient sur Simon. Gadea est seul 7ème et Talmacsi seul 8ème. Pasini revient dans l'aspiration se Simon dans ce tour.

Au 11ème tour, Kallio talonne toujours Bautista. Meilleur tour en course, le finlandais semble vouloir rester derrière pour l'observer... Suivent Faubel, Simon et Pasini, puis Pesek un peu plus loin. Pasini passe en tête devant Simon en bout de ligne droite de retour. Simon repasse 4ème en bout de ligne droite devant Pasini.

Au 12ème passage, Bautista et Kallio sont roue dans roue. Faubel, Simon et Pasini suivent, puis Pesek profite de la bagarre pour se rapprocher de nouveau. Pasini repasse 4ème devant Simon. Bautista se retourne de nouveau, Kallio restant derrière lui sans vouloir passer. Smith passe 8ème devant Talmacsi.

Au 13ème tour, Bautista et Kallio ont presque 6 s d'avance sur Faubel, Pasini, Simon et Pesek. 4 s plus loin vient Gadea et encore 8 s derrière, Smith lâche Koyama qui lui aussi a doublé Talmacsi.

Au 14ème passage, Bautista et Kallio sont roue dans roue en tête, Kallio restant visiblement volontairement derrière. Derrière, Pasini vient de doubler Faubel et fait le forcing pour le distancer avec Simon et Pesek dans sa roue. Bautista se retourne à nouveau ostensiblement pour signifier à Kallio qu'il voudrait bien ne pas faire tout le travail devant le finlandais...

Pasini, Faubel et Simon lâchent de nouveau Pesek. Gadea, Smith, puis Koyama, Talmacsi et Terol tiennent leurs positions respectives. En bout de ligne droite, Faubel repasse 3ème devant Pasini. Pesek en profite pour revenir encore une fois dans la roue de Simon. Pasini repasse 3ème devant Faubel.

Au 15ème tour, Bautista et Kallio ont 5.9 s d'avance sur Pasini, Faubel, Simon et Pesek, 9.8 s sur Gadea et 19.6 s sur Smith sur qui reviennent Koyama et Talmacsi. Simon passe 4ème devant Faubel, voyant Pasini produire un nouvel effort et prendre quelques longueurs. Kallio passe en tête devant Bautista qui l'a volontairement laissé passer pour l'observer à son tour !

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 16ème passage, c'est Kallio qui se retourne pour voir ce que veut Bautista, qui n'en profite surtout pas pour passer ! A mi-circuit, Kallio se retourne de nouveau pour observer l'attitude de Bautista. Du coup, le groupe de poursuivants tourne une seconde plus vite que les deux hommes de tête !

Au 17ème tour, Kallio et Bautista mènent 6 s devant Pasini, Simon, Faubel et Pesek. Derrière les leaders, Simon est de plus en plus pressant sur Pasini et Pesek profite pour passer 5ème devant Faubel qui à son tour semble peiner à suivre...

Au 18ème passage, Kallio est suivi comme son ombre par Bautista en observation qui ne fait rien pour attaquer le finlandais, puis Pasini, Simon et Pesek ont pris une petite avance sur Faubel. Bautista repasse finalement en tête devant Kallio et accélère le rythme, mais la KTM n°36 s'accroche ! Pasini emmène Pesek qui a doublé Simon dans la ligne droite de retour, Faubel juste derrière eux, et Gadea à quelques longueurs qui finit très fort !

A l'entame du dernier tour, Bautista mène avec Kallio juste dans son aspiration. Pasini retarde son freinage pour empêcher Pesek de profiter de l'aspiration. Simon et Faubel sont un peu plus loin. Kallio tente de porter une attaque, mais Bautista résiste bien. Derrière eux, Gadea part à la faute, laissant Pasini et Simon partir devant. Dans la descente, Kallio se porte à l'extérieur, Bautista ferme la porte et passe en retardant son freinage !

Le finlandais entre très vite dans le virage du tunnel et prend quelques longueurs que Bautista ne reprendra jamais... Au même endroit que son coéquipier, Simon a pris la 3ème place à Pasini et la conserve jusqu'au bout lui aussi, Pasini manquant se faire passer par Pesek à l'aspiration !

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Kallio emporte sa 3ème victoire de la saison devant Bautista 2ème qui égale au passage le record de 13 podiums dans une saison 125. Simon 3ème complète un joli résultat KTM en terre japonaise. Pasini termine 4ème, Pesek 5ème, Faubel 6ème, Koyama 7ème, Smith 8ème, Talmacsi 9ème, Terol 10ème, Lai 11ème, Rabat 12ème, Abraham 13ème, Cortese 14ème et Kuzuhara 15ème.

Au championnat, Bautista déjà titré compte 300 points, Kallio 226, Pasini 185, Faubel 152, Gadea 143, Pesek 130, Luthi 107 et Talmacsi 103. Aprilia mène largement avec 303 points devant KTM (231), Honda (153), Derbi (139), Gilera (72) et Malaguti (37).

Catégorie 250

En bons japonais, Hiroshi Aoyama, Shuhei Aoyama et Yuki Takahashi prennent les devants vendredi matin lors de la première séance libre devant De Angelis, Dovizioso, Guintoli, Barbera, Lorenzo, Locatelli et Smrz. Cluzel est 28ème, Vincent 31ème.

La première séance qualificative voit Lorenzo reprendre le commandement devant le même trio japonais (H. Aoyama, S. Aoyama et Takahashi), De Angelis, Dovizioso, Locatelli, Yokoe (wild card sur une Yamaha), Barbera et Wilairot (wild card thailandais). Guintoli réalise le 17ème chrono, Cluzel le 28ème et Vincent le 29ème.

Samedi matin, Takahashi et Dovizioso placent leurs Honda aux avant-postes devant De Angelis, S. Aoyama, Locatelli, Barbera, Lorenzo, H. Aoyama, Simoncelli et Yokoe. Guintoli signe le 15ème temps, Cluzel le 30ème et Vincent le 30ème.

L'après-midi, c'est de nouveau Lorenzo qui signe la pole 0.6 s devant Dovizioso, De Angelis et H. Aoyama. S. Aoyama, Takahashi, Locatelli et Barbera forment le 2ème rang entre 1.6 s et 1.9 s de la pole. Au 3ème rang, Guintoli à 2 s devance Smrz, Yokoe et Ballerini à 2.4 s de Lorenzo. Cluzel se qualifie 29ème à 4.5 s et Vincent 30ème à 4.7 s.

Au warm up, Dovizioso devance Lorenzo de moins d'1/10ème, puis De Angelis et Takahashi à 0.4 s, H. Aoyama à 0.6 s, Locatelli et S. Aoyama à 0.9 s, Yokoe à 1.6 s et Barbera, Perren et Simoncelli à 1.8 s. Guintoli fait le 13ème chrono à presque 2 s, Cluzel le 25ème à 3.6 s et Vincent le 32ème et dernier à 7.9 s. Arnaud ne prendra d'ailleurs pas le départ en raison de problèmes moteur persistants et d'un manque de confiance en sa moto...

Départ. De Angelis prend le meilleur départ et plonge en tête devant Locatelli qui se fait passer simultanément par Lorenzo à l'extérieur et Dovizioso à l'intérieur. Suivent Takahashi, S. Aoyama, H. Aoyama, Guintoli et Barbera. Cluzel a pris un excellent départ : il pointe à la 17ème place en étant parti 29ème ! H. Aoyama passe 6ème devant son frère. De Angelis imprime un rythme élevé que seul Dovizioso suit dans ce 1er tour. Guintoli et Barbera passent S. Aoyama. En bout de descente avant le tunnel, Dovizioso passe en tête d'un superbe freinage sur De Angelis et Takahashi passe 4ème devant Locatelli e la même façon ! Barbera attaque lui aussi Guintoli au même endroit, mais de façon plus virile, et oblige Guintoli à rétrograder de deux places.

Au 1er tour, Dovizioso mène devant De Angelis, puis Lorenzo emmène Takahashi, Locatelli et H. Aoyama. S. Aoyama suit un peu plus loin avec Barbera, Smrz, Ballerini, Guintoli et De Gea. Cluzel est 17ème. En bout de ligne droite, Takahashi passe 3ème devant Lorenzo. Ballerini et De Gea s'accrochent et chutent. Guintoli repasse 9ème mais se trouve distancé. Au freinage de l'épingle, H. Aoyama passe 4ème devant Lorenzo.

Au 2ème passage, Dovizioso et De Angelis auteur du meilleur tour ont pris 0.9 s d'avance sur Takahashi, 1.4 s sur H. Aoyama et Lorenzo, 2.1 s sur Locatelli, 3.2 s sur S. Aoyama, 4.1 s sur Barbera et 4.8 s sur Guintoli quelques longueurs devant Simoncelli. Cluzel est 16ème.

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 3ème tour, Dovizioso et De Angelis mènent devant Takahashi qui est revenu sur leurs talons et ramène H. Aoyama auteur du meilleur tour. Lorenzo est légèrement distancé. Suivent Locatelli, S. Aoyama, Barbera et Guintoli qui fait l'effort pour revenir et maintenir Simoncelli à distance. H. Aoyama tente une attaque au bas de la descente, mais Takahashi résiste.

Au 4ème passage, Dovizioso, De Angelis, Takahashi et H. Aoyama ont 2.2 s d'avance sur Lorenzo, 2.8 s sur Locatelli, 3.5 s sur S. Aoyama et 6.3 s sur Barbera qui tient Guintoli à 0.5 s, quelques longueurs devant Simoncelli. H. Aoyama passe 3ème devant Takahashi.

Au 5ème tour, Dovizioso mène devant De Angelis, H. Aoyama qui se fait très pressant, Takahashi, puis Lorenzo à 2.4 s est suivi par Locatelli. Au freinage de l'épingle, De Angelis prend la tête de force, obligeant Dovizioso à relever sa machine.

Au 6ème passage, De Angelis mène devant Dovizioso, H. Aoyama et Takahashi. En bout de ligne droite, Dovizioso repasse en tête au freinage devant De Angelis. Guintoli est repassé 8ème devant Barbera. A l'aspiration, H. Aoyama passe 2ème devant De Angelis, puis dans l'élan, prend la tête au freinage sur Dovizioso.

Au 7ème tour, H. Aoyama mène devant Dovizioso, De Angelis et Takahashi. A 2.2 s du leader, Lorenzo tient le rythme et lâche Locatelli sur qui revient S. Aoyama, puis Barbera, Guintoli et Simoncelli. Cluzel est 17ème. De Angelis passe 2ème devant Dovizioso dans le gauche rapide. Juste avant le petit droit, Dovizioso tente de repasser mais le san marinais reste à l'extérieur et bascule devant ! Dovizioso, obligé de relever sa moto, doit même laisser passer Takahashi ! Guintoli chute et abandonne...

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 8ème passage, H. Aoyama mène devant De Angelis, Takahashi et Dovizioso. Lorenzo est à 2.6 s du leader.

Au 9ème tour, H. Aoyama et De Angelis dans sa roue ont quelques longueurs d'avance sur Takahashi. Dovizioso n'est plus tout à fait au contact depuis l'attaque virile de De Angelis. Lorenzo est à 2.6 s du leader et maintient le rythme de tête tandis que Takahashi et Dovizioso font l'effort et recollent les deux leaders.

Au 10ème passage, H. Aoyama et De Angelis ont de nouveau fait un trou sur Takahashi et Dovizioso. Lorenzo est à 2.8 s du leader, Locatelli à 4.1 s avec S. Aoyama revenu dans sa roue, puis à 17.9 s Barbera est sous la menace de Smrz, Simoncelli et Yokoe, le wild card sur Yamaha ! Cluzel est 17ème.

Au 11ème tour, H. Aoyama, De Angelis, Takahashi et Dovizioso regroupés ont 3.1 s d'avance sur Lorenzo. Locatelli résiste à S. Aoyama, mais Simoncelli est passé 8ème devant Yokoe, Barbera et Smrz.

Au 12ème passage, H. Aoyama imprime le rythme devant De Angelis pendant que derrière eux, Takahashi et Dovizioso jouent au yoyo. Lorenzo est à 3.1 s et ne semble pas en mesure de revenir. De Angelis est très pressant sur H. Aoyama, mais ne trouve pas l'ouverture.

Au 13ème tour, H. Aoyama, De Angelis, Takahashi et Dovizioso ont 2.8 s d'avance sur Lorenzo qui remonte, à présent. D'un freinage retardé, De Angelis prend le commandement à H. Aoyama dans le droit serré.

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 14ème passage, De Angelis mène devant H. Aoyama, Takahashi et Dovizioso. Lorenzo à 2.6 s remonte petit à petit. Locatelli est 6ème, S. Aoyama 7ème. Suivent Simoncelli, Barbera, Yokoe et Smrz à la lutte. Dans le double gauche, Takahashi perd l'arrière et chute en high side sous les roues de Dovizioso obligé de ralentir pour éviter de justesse son coéquipier ! L'italien perd le contact d'une bonne seconde avec les deux leaders... En bout de ligne droite de retour, H. Aoyama reprend la tête d'un superbe freinage sur De Angelis.

Au 15ème tour, De Angelis et H. Aoyama ont 1.9 s d'avance sur Dovizioso, et 2.8 s sur Lorenzo ! Derrière Locatelli et S. Aoyama, Simoncelli a pris les devants sur Yokoe, Smrz et Barbera. Cluzel est 16ème devant Baldolini et Heidolf. H. Aoyama fait l'effort et distance peu à peu De Angelis.

Au 16ème passage, H. Aoyama et De Angelis pas tout à fait au contact ont 2.4 s d'avance sur Dovizioso qui perd 0.1 s par tour sur Lorenzo. Smrz est passé 8ème devant Yokoe. H. Aoyama sort très large du gauche qui précède le retour et De Angelis en profite pour revenir dans sa roue. Derrière eux, Lorenzo est presque revenu sur Dovizioso...

Au 17ème tour, H. Aoyama et De Angelis mènent toujours avec 2.3 s d'avance sur Dovizioso qui n'a plus que 0.3 s de marge sur Lorenzo. Locatelli est seul 4ème et S. Aoyama seul 5ème. Simoncelli et Smrz distancent Yokoe et Barbera tandis que Cluzel 17ème a été doublé par Heidolf. De Angelis attaque pour suivre le rythme d'Aoyama mais sort large dans la poussière à l'entrée de la ligne droite avant la descente.

Au 18ème passage, H. Aoyama bat le record du tour et compte quelques longueurs d'avance sur De Angelis. Dovizioso a remis du charbon et a repoussé Lorenzo à 0.5 s. Smrz chute, tente de repartir mais doit abandonner.

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 19ème tour, H. Aoyama a 0.4 s d'avance sur De Angelis qui revient dixième après dixième au prix d'une grosse attaque. Dovizioso à 3.3 s tient toujours Lorenzo à distance 0.4 s derrière lui. Locatelli est à 10 s, S. Aoyama à 15.7 s et à 33 s, Yokoe est repassé devant Simoncelli et Barbera. Lorenzo revient dans la roue de Dovizioso dans ce tour.

Au 20ème passage, Aoyama tient De Angelis à distance mais Dovizioso est sous la menace directe de Lorenzo, tout comme Cluzel 16ème est sous la menace de Heidolf. En tête, De Angelis est revenu dans la roue d'Aoyama. Lorenzo attaque et passe Dovizioso d'une jolie accélération au changement d'angle.

Au 21ème tour, H. Aoyama mène avec De Angelis dans sa roue. Lorenzo 3ème tente de distancer Dovizioso qui s'accroche, mais peine visiblement à suivre le rythme du leader du championnat.

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

A l'entame du dernier tour, H. Aoyama mène avec De Angelis juste dans sa roue, puis Lorenzo a pris quelques longueurs d'avance sur Dovizioso qui fait l'effort et recolle, mais n'est pas en mesure d'attaquer l'espagnol. Dans le virage avant la ligne droite de retour, H. Aoyama a pris quelques longueurs d'avance sur De Angelis et Lorenzo s'est mis à l'abri de Dovizioso. Au freinage du tunnel, De Angelis est trop loin. Dovizioso retarde son freinage mais ressort moins bien que Lorenzo. Les deux duos resteront dans cet ordre jusqu'à l'arrivée, Aoyama contenant parfaitement De Angelis tout comme Lorenzo contrôle Dovizioso !

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Hiroshi Aoyama l'emporte et complète un excellent week-end pour KTM, victorieuse en terre japonaise dans les catégories 125 et 250 ! De Angelis termine sur son 22ème podium sans victoire et Lorenzo complète le trio de tête devant Dovizioso 4ème, Locatelli 5ème, S. Aoyama 6ème, Barbera 7ème, Yokoe 8ème, Simoncelli 9ème, Wilairot 10ème, West 11ème, Poggiali 12ème, Oikawa 13ème, Ballerini 14ème et Perren 15ème. Cluzel termine à une bonne 17ème place pour sa première course à Motegi, mais hors des points...

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au championnat, Lorenzo avec 265 points compte désormais 27 longueurs d'avance sur Dovizioso (238). L'espagnol pourrait être titré dès Estoril, avant la dernière épreuve espagnole de Valence ! De Angelis est 3ème avec 187 points, H..Aoyama 4ème avec 173, Locatelli 5ème avec 158, Takahashi 6ème avec 146 et Barbera 7ème avec 130. S. Aoyama (89) et Simoncelli (83) sont passés devant Guintoli 10ème avec 82 points. Cluzel resté à 15 points est 19ème tandis que Vincent avec 14 est 22ème.

Côté marques, Aprilia mène avec 316 points devant Honda (255), KTM (177), Gilera (83) et Yamaha compte les 8 points marqués à Motegi par Yokoe...

Catégorie MotoGP

Le vendredi matin, Hopkins lance les hostilités avec le meilleur temps devant Rossi, Stoner, Edwards, Capirossi, Melandri, Roberts, Gibernau, Hayden et Elias. De Puniet est 13ème, Pedrosa 15ème.

L'après-midi, c'est Rossi qui se montre le plus rapide devant Nakano, Melandri, Edwards, Hayden, Elias, Capirossi, Hopkins, De Puniet et Roberts. Pedrosa est toujours 15ème.

Samedi matin, Capirossi devance Melandri, Rossi, De Puniet, Edwards, Roberts, Hopkins, Stoner, Gibernau, Hayden et Nakano.

La séance qualificative voit Capirossi prendre la pole devant Rossi à 0.2 s et Melandri à 0.5 s : un trio italien truste la première ligne au Japon ! Nakano, Gibernau et Elias sont entre 0.5 et 0.6 s au 2ème rang, puis en 3ème ligne Hayden, De Puniet et Pedrosa sont entre 0.7 et 0.8 s de la pole. Edwards, Stoner et Akiyoshi, le japonais qui pilote la 3ème Suzuki, forment le 4ème rang.

Au warm up, Loris Capirossi et Sete Gibernau se montrent les plus rapides dans le même dixième. Roberts et Stoner sont à 0.3 s, Hayden à 0.4 s, Nakano à 0.5 s, Edwards à 0.8 s, Hopkins, Rossi, Tamada, De Puniet et Elias à 0.9 s et Melandri à 1.1 s.

Départ. Capirossi prend le meilleur départ devant Melandri, Gibernau et Rossi à son extérieur. Suivent Nakano, Elias, Stoner, Roberts, Hayden, Edwards et Pedrosa. Nakano pousse légèrement Rossi dans la courbe, mais heureusement sans dommage. Pedrosa sort du gauche dans la terre et se rétablit, mais perd énormément de temps. Capirossi imprime le rythme, suivi de Melandri, Gibernau, Rossi, Nakano, Stoner, Elias et De Puniet qui a passé Hayden !

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Rossi passe 3ème devant Gibernau à l'entrée du gauche. Melandri plonge sous la roue de Capirossi au changement d'angle vers le droit, mais le Ducatiste reste à son extérieur en pleine accélération et se trouve à l'intérieur pour entrer en tête dans l'épingle à gauche ! Capirossi et Melandri prennent un peu d'avance sur Rossi. Stoner passe 5ème devant Nakano et Hayden 8ème devant De Puniet.

Au 1er tour, Capirossi mène devant Melandri, Rossi, Gibernau, Stoner, Nakano, Elias, Hayden et De Puniet. Stoner attaque et passe Gibernau au freinage du droit du tunnel. Cardoso chute et abandonne.

Au 2ème passage, Capirossi et Melandri ont 0.4 s d'avance sur Rossi et 0.9 s sur Stoner auteur du meilleur tour, qui revient et lâche Gibernau, Nakano, Elias, Hayden et Roberts qui a doublé De Puniet. Capirossi fait l'effort et prend un peu d‘air sur Melandri qui jusque-là était collé à sa roue. Hopkins sort dans les graviers au freinage du tunnel.

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 3ème tour, Capirossi auteur du meilleur tour bat son propre record de 2005 et distance légèrement Melandri sur qui reviennent Rossi et Stoner. Gibernau est un peu plus loin avec Nakano, puis Elias, Hayden, Roberts et De Puniet qui se fait distancer peu à peu. Derrière Capirossi, Melandri et Rossi tiennent bon mais Stoner semble peiner.

Au 4ème passage, Capirossi et Melandri qui signe le meilleur chrono ont 0.6 s d'avance sur Rossi, 1.1 s sur Stoner, 1.6 s sur Gibernau, 2 s sur Nakano, 3.3 s sur Elias, 3.7 s sur Roberts, 4.8 s sur De Puniet, 5.2 s sur Edwards et 5.7 s sur Tamada. Hayden 8ème est coincé par Elias et voit revenir Roberts dans sa roue.

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 5ème tour, Capirossi et Melandri roue dans roue ont toujours 0.6 s sur Rossi mais 1.6 s sur Stoner qui décroche. Suivent Gibernau, Nakano, Elias, Hayden, Roberts et De Puniet. Pedrosa, après sa sortie du 1er tour, n'est que 13ème.Hayden passe 7ème devant Elias.

Au 6ème passage, Capirossi et Melandri voient revenir Rossi mètre après mètre, puis plus loin Stoner, Gibernau, Nakano, Hayden, Elias, Roberts et De Puniet. Mais les deux leaders accélèrent encore et reprennent un peu de distance sur Rossi. De Puniet se rate et se fait passer par Tamada et Pedrosa.

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 7ème tour, Capirossi, Melandri et Rossi ont un boulevard d'avance sur Stoner, Gibernau et Nakano, eux-mêmes à l'abri d'Hayden. Plus loin suivent Elias et Roberts. Rossi revient dans la roue de Melandri qui n'est plus au contact de Capirossi. De Puniet chute et abandonne...

Au 8ème passage, Capirossi mène devant Melandri qui a accéléré. Rossi est troisième devant , Gibernau passé devant Stoner et Nakano, puis Hayden qui a distancé Elias et Roberts.

Au 9ème tour, Capirossi et Melandri ont 0.9 s d'avance sur Rossi, 4.2 s sur Gibernau, 5.1 s sur Stoner et Nakano, 6.1 s sur Hayden, 7.3 s sur Elias et Roberts et 9.1 s sur Edwards et Pedrosa. A l'entrée du droit du tunnel, Melandri arrive très fort sur Capirossi en se ratant au freinage et doit élargir pour éviter de percuter le leader. Rossi en profite pour revenir au contact de Melandri qui a perdu la roue de Capirossi.

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 10ème passage, Capirossi a 0.8 s d'avance sur Melandri, 1.1 s sur Rossi. Suivent toujours Gibernau, Nakano peu à peu rattrapé par Hayden, Elias, Stoner, Roberts, Edwards et Pedrosa. Melandri lâche de nouveau Rossi en tentant de refaire son retard sur Capirossi, mais Il Dottore s'accroche !

Au 11ème tour, Capirossi a maintenu son avance. Les trois hommes roulent dans le même rythme au dixième près. Hayden est revenu à 0.5 s de Nakano. Rossi revient dans la roue de Melandri à mi circuit.

Au 12ème passage, Capirossi a 1.2 s d'avance sur Melandri et Rossi. Gibernau tient sa 4ème place, mais Nakano a remis un peu d'air entre Hayden et lui. Stoner chute de l'avant à l'entrée de l'épingle à droite et abandonne.

Au 13ème tour, Capirossi a 1.6 s d'avance sur Melandri et Rossi. Gibernau se rapproche dixième après dixième et Nakano a repris 0.9 s d'avance sur Hayden. Pedrosa 10ème est revenu dans la roue d'Edwards.

Au 14ème passage, Capirossi distance toujours petit à petit Melandri et Rossi. Gibernau roule lui aussi plus vite que le duo d'italiens devant lui ! Nakano aussi rapide que Capirossi a une seconde pleine d'avance sur Hayden. Rossi essaye d'attaquer Melandri, mais ne trouve pas encore l'ouverture... Finalement, à la sortie du droit, Rossi accélère fort à l'intérieur de Melandri et le passe en entrant dans l'entrée de la chicane ! Le Docteur prend alors quelques longueurs d'avance sur son compatriote dans le sinueux avant la ligne droite.

Au 15ème tour, Capirossi a perdu 0.4 s de son avance sur Rossi et Melandri qui s'accroche superbement à la roue du n°46... Gibernau à 5.8 s voit revenir Nakano, mais derrière eux Hayden a encore accéléré : c'est le 2ème pilote le plus rapide après Rossi !

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 16ème passage, Capirossi n'a plus qu'1.1 s d'avance sur Rossi auteur du meilleur tour en course. Melandri est à 1.8 s, Gibernau à 6.3 s, Nakano à 7.5 s et Hayden à 8.3 s.

Au 17ème tour, Capirossi a repris 0.1 s d'avance sur Rossi qui a légèrement ralenti. Melandri est à 2.3 s et Gibernau a 1 s d'avance sur Nakano, qui devance Hayden d'une seconde.

Au 18ème passage, Capirossi a porté son avance à 1.4 s. Melandri se contente visiblement du podium tandis que Nakano revient petit à petit sur Gibernau. Derrière, Hayden accélère lui aussi... Le finish promet d'être particulièrement disputé derrière Capirossi !

Au 19ème tour, Capirossi est de nouveau nettement le plus rapide en piste. Rossi assure, Melandri aussi et Gibernau n'a plus que 0.7 s d'avance sur Nakano tandis que Hayden revient à 0.9 s du japonais... Pedrosa passe 8ème devant Roberts.

Au 20ème passage, derrière Capirossi qui caracole toujours en tête, Rossi et Melandri tiennent leurs places tandis que Nakano revient à 0.4 s de Gibernau et semble avoir distancé Hayden.

Au 21ème tour, derrière Capirossi toujours le plus rapide en piste avec 3.2 s d'avance sur Rossi et Melandri, Gibernau a encore accéléré pour se remettre à l'abri de Nakano !

Au 22ème passage, derrière le trio d'italiens, Gibernau n'a plus que 0.5 s de marge sur Nakano qui attaque jusqu'au bout !

Au 23ème tour, Capirossi roule toujours aussi vite... Rossi et Melandri assurent, puis Gibernau et Nakano sont en statu quo alors que Hayden remonte légèrement, mais sans doute un peu tard...

A l'entame du dernier tour, derrière le trio de tête, Nakano n'a plus que 0.4 s de retard sur Gibernau ! Le japonais, 2ème plus rapide en piste après Capirossi intouchable, attaque, retarde ses freinages, accélère tôt et grignote petit à petit son retard sur le catalan... Dans la descente, Nakano qui est revenu dans la roue de Gibernau retarde son freinage et pique à l'intérieur, mais Gibernau relâche les freins, plonge sur l'avant de Nakano qui tente de l'éviter en montant sur le vibreur ! Le japonais doit redresser sa moto pour ne pas chuter, mais il accroche légèrement la roue arrière de Gibernau, ce qui lui fait perdre l'avant et chuter assez violemment, sans gros bobo en apparence...

A l'arrivée, derrière Capirossi qui fête sa victoire d'un joli wheeling, Rossi lui aussi en wheeling mais saluant d'une main efface toute la ligne droite, puis Melandri fête également son podium sur une roue !

Grand Prix Moto du Japon 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Capirossi emporte sa 3ème victoire sur sa Ducati, le meilleur score à la fois pour la marque italienne et pour Bridgestone en une saison ! Rossi et Melandri complètent ce podium 100% italien tandis que Gibernau termine 4ème, Hayden 5ème grâce à la chute de Nakano, Elias 6ème, Pedrosa 7ème, Edwards 8ème, Roberts 9ème, Tamada 10ème, Vermeulen 11ème, Hopkins 12ème, Akiyoshi 13ème, Checa 14ème et Ellison 15ème.

Au championnat, bonne affaire pour Rossi puisque Hayden avec 236 points n'a plus que 12 points d'avance sur lui (224). Melandri avec 209 points, Capirossi avec 205 et même Pedrosa avec 202 peuvent encore mathématiquement rêver du titre...Derrière eux, Stoner reste à 119 points, Roberts en compte 110 et Edwards avec 104 passe devant Hopkins (101). Gibernau (95) passe Vermeulen (91) et Nakano (83).

Côté marques, Honda a d'ores et déjà acquis le titre constructeurs avec 319 points devant Yamaha (262), Ducati (218), Suzuki (136), KR211V (110) et Kawasaki (96).

Le team Honda Repsol avec 438 points mène largement le bal devant Camel Yamaha (328), Ducati Marlboro (307), Fortuna Honda (290), Suzuki Rizla (192), Honda LCR (119), Kawasaki (114), Team Roberts (110), Tech 3 et Konica Minolta Honda (81) et Pramac D'Antin (26).

Vivement le bouquet final en Europe, avec Estoril au Portugal le 15 octobre et Valence en apothéose de ce feuilleton à suspense le 29 !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les feux tricolores "récompense" obtiennent le feu vert en France

Non conformes à la réglementation et pourtant actifs dans certaines communes françaises, les feux tricolores "récompense" peuvent désormais être installés - ou maintenus - sous certaines conditions. Les feux "sanction" en revanche, demeurent illégaux. Explications.
Une 890 Duke Tech3 Limited Edition pour les fans de KTM en France

Certes, le GP du Portugal 2021 à Portimao ce dimanche a été moins brillant pour Tech3 que sa première édition il y a cinq mois, remportée par Miguel Oliveira au guidon de sa KTM RC16. Cela ne remet pas en question le lancement d’une 890 Duke aux nouvelles couleurs de l’écurie française. Enfin, 100 exemplaires !
Le coronavirus brouille toujours les chiffres de l’accidentalité routière 

Déjà pas bien simple en temps normal, la lecture des chiffres de la sécurité routière est encore et toujours compliquée par la crise sanitaire et ses mesures restrictives (en termes de mobilité principalement). En mars 2021, la mortalité a augmenté de +20 % par rapport à l’an dernier, baissé de -28 % comparé à mars 2019...
GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 21 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
GP du Portugal 2 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 15 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto du Japon 3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 10 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 31 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence

Courses reportées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...