• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP - MOTEGI (15 SUR 18)
Paris, le 13 octobre 2014

Déclarations et analyse du GP du Japon MotoGP

Déclarations et analyse du GP du Japon MotoGP

Après chaque course Moto GP, retrouvez les déclarations des principaux pilotes de la catégorie reine et l'analyse de leurs succès (et de leurs échecs) par la rédaction de Moto-Net.Com. Débriefing du Grand Prix moto du Japon 2014 au Motegi.

Imprimer

Marc Marquez, champion à double titre !

Menacé par le typhon Vongfong jusqu'au matin même des courses, le Grand Prix du Japon 2014 s'est finalement déroulé dans des conditions stables et agréables (lire nos résumés du Grand Prix Moto GP, Moto2 et Moto3 au Motegi).

Éclipsant la pourtant importante victoire d'Alex Marquez en Moto3 et le premier succès depuis 2012 de Thomas Lüthi en Moto2, la course MotoGP a une fois de plus tenu en haleine tous les spectateurs japonais - et les téléspectateurs du monde entier - jusqu'à son dénouement. Et pour cause : à seulement 21 ans et 237 jours, Marc Marquez jouait dans le jardin de son employeur sa première balle de match vers son deuxième titre mondial !

La partie d'entrée s'annonçait difficile, car le risque de tempête était potentiellement à même de perturber - voire faire annuler - la course. Pas de quoi tranquilliser l'officiel Honda, qui ne pouvait dissimuler totalement une certaine forme d'anxiété née de ses récentes contreperformances (abandon sur chute à Misano, chute et 13ème place en Aragon)...

Le week-end se compliquera encore dès les essais libres 1, durant lesquels Marquez a dû sauter de sa RC213V juste avant qu'elle ne s'écrase contre un mur de pneus à haute vitesse suite à une sortie de piste due à l'écartement de ses plaquettes de frein occasionné par un violent guidonnage. Puis, en FP3, une panne électronique lui fera perdre du temps. Enfin, et surtout, ses rivaux lui ont offert une farouche résistance en course.

Mais tout cela n'a pas suffi à mettre le pilote HRC hors jeu : le n°93 a su saisir la balle au bond et "Marquez" les points décisifs vers la couronne en terminant second derrière Lorenzo. Plus impressionnant encore : jamais, à un seul moment du week-end, le natif de Cervera (Espagne) n'a paru réellement fébrile ou ne s'en est pris à son équipe pour "passer ses nerfs".

C'est aussi ça la force du nouveau plus jeune double champion du monde en catégorie reine (devant Mike Hailwood), le premier espagnol à obtenir deux titres consécutifs en catégorie reine. Car même s'il avoue que ses nombreux sourires ne signifient pas qu'il ne ressent aucune pression, sa joie de courir (et de gagner) est communicative, même au sein du pourtant très sérieux HRC.

Ravi de fêter pour la première fois sur son circuit un titre en catégorie reine, le team officiel Honda faisait plaisir à voir dimanche : l'émotion et la joie étaient palpables auprès de chacun de ses membres, même parmi les moins expressifs. Le n°93 est pour ça un champion "à double titre", tant il se montre aussi doué pour tenir un guidon que pour fédérer dans la bonne humeur les énergies positives autour de lui.

La preuve notamment avec cette photo publiée sur Twitter où il se tient aux côtés du (tout) puissant Shuhei Nakamoto, vice-président du HRC, sur une mini-moto frappée de son numéro de course, avec la légende suivante : "la moto 2015 est prête" !

Dans la mesure où le détenteur de la plus longue série de victoires consécutives en MotoGP 4-temps (10) partage chacun de ses succès avec son équipe, en leur dédiant à chaque fois des remerciements sincères, on comprend parfaitement que Honda ne tarisse pas d'éloges sur ce jeune champion bourré de talent, qui aborde le même sourire malicieux qu'à ses débuts en Grands Prix en 2008 à 15 ans (relire notre Biographie détaillée)

Pour célébrer son quatrième titre mondial (un en 125 en 2010, un en Moto2 en 2012 et deux consécutifs lors des deux dernières saisons en MotoGP), le team Respol a réalisé une sympathique vidéo rétrospective, dans laquelle Marquez explique par exemple avec un naturel désarmant que sa première moto était équipée de stabilisateurs car il ne tenait pas encore tout à fait l'équilibre en ligne droite !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !