• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BAZ S'EN VA
Paris, le 21 septembre 2017

Mercato MotoGP 2018 : Loris Baz quitte la catégorie reine des Grands Prix

Mercato MotoGP 2018 : Loris Baz quitte la catégorie reine des Grands Prix

Le couperet est tombé pour le pilote français Loris Baz, actuellement 15ème du provisoire MotoGP : faute de renouvellement de son contrat avec le team Ducati Avintia, le haut-savoyard ne roulera plus en Grands Prix en 2018. Fort de ses trois saisons en catégorie reine, le n°76 espère rebondir en World Superbike...

Imprimer

Hélas, la nouvelle n'est pas une surprise tant elle était redoutée depuis plusieurs semaines : Loris Baz n'est pas parvenu à sauver sa place dans l'équipe Ducati Avintia, au sein de laquelle il pilote une vieillissante GP15. Pas plus d'ailleurs que son coéquipier Hector Barbera, qui redescendra l'an prochain en Moto2 dans le team Pons. 

"Comme pressenti depuis quelque temps, je peux aujourd’hui confirmer que je n’évoluerai pas en MotoGP en 2018", déplore "Baz-ooka". "Malgré tous les efforts de mon entourage et la bonne saison que je suis en train de réaliser, cela n’a pas été suffisant pour lutter face à d’autres paramètres".

Mercato MotoGP 2018 : Loris Baz quitte la catégorie reine des Grands Prix

Actuellement 15ème du classement provisoire MotoGP, Loris Baz n'a effectivement pas à rougir de sa troisième saison parmi l'élite : le - très - grand jeune homme (1,91 m !) s'est invité à trois reprises dans le Top 10, avec deux neuvièmes places en France puis en Autriche ainsi qu'une 8ème position à Assen qui reste, à ce jour, son meilleur résultat en 2017. 

Malgré deux résultats blancs (Austin et Brno), le deuxième pilote français du plateau - avec Johann Zarco - ne pointe qu'à quatre petites longueurs de l'Aprilia officielle d'Aleix Espargaro au classement provisoire : 39 points contre 43 pour l'espagnol. Il est aussi devant la Suzuki d'usine d'Andrea Iannone (16ème avec 33 points), certes en perdition sur la GSX-RR mais tout de même au guidon d'une moto officielle ! 

Un "géant" des courses sous la pluie !

Sans doute a-t-il manqué au pilote français un coup d'éclat pour conserver son guidon chez Avintia, le dernier disponible du plateau MotoGP 2018... Une performance comme celles qui ont illuminé ses deux saisons précédentes, quand ses talents d'équilibristes sur piste humide l'avaient mené à une splendide quatrième place à Misano (Italie) en 2015, puis à Brno (République tchèque) l'année suivante. 

Mercato MotoGP 2018 : Loris Baz quitte la catégorie reine des Grands Prix

Loris a bien tenté de rééditer cet exploit lors de la dernière course à San Marin, mais son excès de zèle l'a mené par deux fois au tapis, puis à une décevante 16ème place à l'arrivée... Le n°76 le reconnaît volontiers : c'est une occasion manquée alors qu'un Top 5 était selon lui à sa portée.

"Je ne voulais pas me contenter de terminer cinquième ou sixième, car le rythme que j’avais au warm-up m’aurait permis de décrocher un bon résultat, mais ça n’a pas marché", regrette Loris qui a par ailleurs connu des moments tendus avec son employeur espagnol suite à ses déclarations sur la mort d'un torero de la péninsule ibérique...

"Il me reste encore pas mal d'années devant moi"

"Je suis fier de ce que je suis parvenu à accomplir et de mon parcours au cours de ces trois saisons au plus haut niveau", analyse Loris Baz à propos de ses trois saisons en MotoGP, la première sur une Yamaha Open chez Forward (17ème au général 2015) et les deux suivantes chez Ducati-Avintia (20ème en 2016 et 15ème actuellement).

"J’ai tiré beaucoup d’enseignements aussi bien en tant que pilote que sur le plan humain. Je tiens à remercier tous ceux grâce à qui cela fut possible et toutes les personnes que j’ai côtoyées. Je n’ai que 25 ans (24 en réalité puisqu'il est né le 1er février 1993, NDLR !) et je compte trois années d’expérience en WorldSBK et trois en MotoGP, il me reste donc pas mal d’années devant moi", estime-t-il.

Retour en WSBK en 2018

Faute de pouvoir rester en MotoGP, Loris reporte naturellement ses ambitions vers le deuxième championnat du monde de vitesse moto : le World Superbike. Un terrain connu puisqu'il y a fait ses armes avec succès sur Kawasaki, terminant 5ème au général en 2014 après être monté neuf fois sur le podium.

Mercato MotoGP 2018 : Loris Baz quitte la catégorie reine des Grands Prix

"Nous sommes à présent tournés vers l’avenir et nous souhaitons trouver la meilleure option. J’espère décrocher un guidon en WorldSBK qui me permettrait de figurer parmi les leaders et les protagonistes de la catégorie", décrit ce pilote sympathique et ouvert, dont les résultats en MotoGP ont également pâti de sérieuses blessures en 2016, suivies d'un syndrome des loges opéré cet été

"Je sais que ce n’est pas simple, les machines potentiellement compétitives ne sont pas nombreuses et beaucoup de places sont déjà occupées", constate-il avec une pointe d'appréhension.

Loris Baz est effectivement conscient de jouer son va-tout et d'avoir l'obligation de réussir sa reconversion pour rester dans la "short list" des pilotes convoités. Il doit pour cela convaincre une équipe WSBK suffisamment compétente pour l'aider à atteindre des objectifs ambitieux, en phase avec son talent et ses capacités.

En clair : un team capable de jouer la gagne, voire le titre. Or, ils ne sont pas nombreux en Superbike, catégorie archi-dominée par Kawasaki et Jonathan Rea malgré les efforts déployés par Ducati et ses pilotes officiels Chaz Davies et Marco Melandri...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda X-Adv Vs Yamaha Tmax : moto, scooter ou les deux ?

Un esprit scooter dans un corps de moto. Ou inversement ? Avec d'un côté le Honda X-Adv 750 et de l'autre le Yamaha Tmax 530, les motards à la recherche d'un deux-roues pratique et au look sportif ont le choix. Moto-Net.Com les oppose rien que pour vous dans un essai comparatif : duel !
Tous les Duels 20 commentaires
Essai Quadro Qooder 2018 : la 4ème dimension !

Le Quadro Qooder - anciennement Quadro4 - possède quatre-roues et un guidon, mais ce n'est pas un quad. Il s'incline en courbes et se conduit avec le permis B (voiture), mais ce n'est pas vraiment un scooter... Amélioré pour 2018, ce drôle d'engin mélange les genres au profit de sensations étonnantes ! Essai.
Scooter 4 commentaires
Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les actions locales de la FFMC le 17 novembre avec les Gilets jaunes

Alors que la Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appelle pas officiellement à se joindre aux actions des Gilets jaunes le 17 novembre, plusieurs antennes locales organisent ou participent aux blocages contre l'augmentation des carburants. Explications.
Lobbying 6 commentaires
Horaires et enjeux du Grand Prix de Valence MotoGP 2018

Le championnat du monde MotoGP 2018 se termine à Valence ce week-end ! Certes, les noms du champion du monde et de son "vice-champion" MotoGP 2018 sont déjà connus, mais cette quatrième course de l'année en Espagne ne manquera pas d'intérêt avec ses nombreux adieux... Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives du GP de Valence.
19/19 - GP de Valence 11 commentaires
La FFMC ne participera pas officiellement aux blocages du 17 novembre avec les Gilets jaunes

La Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appellera pas officiellement à se joindre aux actions de blocages initiées par le mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre contre la hausse du prix de l'essence. Explications.
Lobbying 30 commentaires
Stoner et Ducati, cette fois c'est vraiment fini !

Le feu couvait depuis cet été mais c'est désormais officiel : Casey Stoner ne sera plus pilote essayeur chez Ducati l'année prochaine. Explications.
MotoGP 2019 2 commentaires
BMW, Ducati, Honda ou Yamaha... Qui battra Rea et Kawasaki ?

Depuis quatre ans, Kawasaki et Jonathan Rea règnent sans partage sur le World Superbike. En 2019, leurs concurrents s'organisent - ou se réorganisent ! - pour tenter de renverser la firme d'Akashi et son impitoyable "JR". MNC fait le point sur les teams BMW, Ducati, Honda et Yamaha...
WSBK 2019 3 commentaires
Livre Moto Le temps de la liberté : de la contre-culture à la custom culture

Ce livre sur la moto de Jean-Marc Thévenet, ex-directeur du festival de BD d'Angoulême, passe en revue "tous les codes et l'imaginaire du motard", indique son éditeur, Tana (Edi8). Illustré de très nombreuses photos, il évoque les films, bouquins, musiques et festivals de la contre-culture qui ont marqué "plusieurs générations de motards avides de liberté"... Présentation.
Sete Gibernau de retour en Grands Prix moto 2019 !

Nous sommes bien en 2018, nous ne sommes pas le 1er avril, mais l'un des pilotes inscrits en Grands Prix de motos électriques MotoE 2019 est bien Sete Gibernau, de retour chez Pons ! Explications.
MotoGP 2019 13 commentaires

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, je lis toutes les infos réservées et je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc.

  • En savoir plus...