• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW CONFINEMENT
Paris, le 15 avril 2020

Confiné avec... Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France moto

Confiné avec... Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France moto

Que font les principaux acteurs du monde de la moto pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19 ? Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France moto, s'est confié au Journal moto du Net.

Imprimer

MNC : Où êtes-vous confiné ?

Claude Michy : Chez moi avec mon épouse, à côté de Clermont-Ferrand.

MNC : Comment se déroulent vos journées ?

C.M. : Je n’ai vraiment pas de journée type car j’ai différentes activités. Celles liées au Grand Prix de France bien sûr, avec une situation qui change tous les jours et même toutes les heures… On regarde les différentes possibilités et ça prend du temps de refaire les plannings… Je suis toujours actionnaire du club de foot de Clermont, président de l’Union des clubs professionnels de football (UCPF) et membre du conseil d’administration de la Ligue de football, donc j’ai de nombreuses réunions téléphoniques.

MNC : Quelles sont les dates encore possibles pour le GP de France ?

C.M. : J’en avais une avant le 15 juillet, mais c’est tombé à l’eau avec le dernier discours du président de la République (qui prolonge le confinement général au moins jusqu’au 11 mai, NDLR). J’ai plusieurs autres possibilités mais je préfère ne pas en dire plus tant que ce n’est pas définitif... Tout le monde se parle et essaie de trouver les bonnes solutions. Je ne sais pas si je suis confiant car la confiance peut parfois être une faiblesse, mais je ne suis pas inquiet. Il faut être raisonnable, penser à tout ce monde de la moto et essayer de leur trouver la meilleure solution...

MNC : Qu’est-ce qui vous manque le plus ?

C.M. : Je ne ressens pas d’état de manque, au contraire. Cette période peut permettre d’avoir une réflexion sur tout ce qui existe depuis un moment et essayer de voir les autres belles aventures à venir, peut-être sous d’autres formes. A un moment le monde va repartir, il faudra s’adapter à l’économie, aux conditions sanitaires… Mais je ne suis pas devin, j’attends de voir. L’auvergnat vit en autarcie ! (Rires) Il faut être en phase avec la situation, elle est comme elle est et il faut faire avec. Je ne sais pas si je suis philosophe, mais c’est ce que je ressens.  

MNC : Avez-vous peur ?

C. M. : Je n’ai pas peur personnellement mais je constate que tout un tas de gens sont dans la détresse entre ceux qui sont malades, ceux qui disparaissent et les familles atteintes, ceux qui sont confinés dans de petits apparts avec des enfants… Ce n’est pas de la peur, mais un sentiment d’impuissance devant ces gens en situation délicate. Je me considère comme un privilégié, mais ça ne m’empêche pas de penser aux autres.

MNC : Un livre, un film, une série, un disque à recommander ?

C. M. : Je suis en train de lire le livre de Mike Horn "Latitude Zéro". Il part en bateau le long de l’équateur puis va en Amérique du Sud traverser l’Amazonie, etc. C’est un beau dépaysement et ça montre qu’il ne faut jamais renoncer !  Je ne suis pas films du tout, ça doit faire 45 ou 50 ans que je n’ai pas mis les pieds au ciné et je suis incapable de regarder un film à la télé...

MNC : Votre vidéo de moto préférée ?

C. M. : J’ai revu par hasard le GP de France 2019 sur Canal, que je n’avais pas vu car je travaillais (rires). Je l’ai vu d’une façon très détendue, sans être dérangé, et je me suis dit que c’était une très belle aventure. C’est grâce au travail de tout le monde : Dorna, tous les pilotes et les teams, les commissaires, le service médical, tous les gens qui travaillent à l’ACO, etc. En réalité, ce puzzle incroyable de tout un tas d’activités à l‘intérieur du GP s’emboîte comme des poupées russes et j’ai vu le résultat à la TV. Si je n’avais été confiné, je l’aurais sans doute regardé différemment. J’ai pris conscience qu’on existe grâce au travail des autres. Les images aériennes sont fabuleuses et on a peut-être pu apporter un peu de plaisir aux gens... En général j’essaye de voir l’épreuve après, mais je vadrouille pas mal et dans la période précédente où tout le monde allait vite, je ne regardais pas la course dans les mêmes conditions. Chaque moment de la vie apporte des choses des positives, y compris les moments tragiques même si on ne s’en rend pas compte sur le moment. On acquiert de l’expérience, on fait des rencontres incroyables et ça fait grandir l’être humain. Même s'il  il y a encore du boulot…

MNC : La première chose que vous ferez à la fin du confinement ?

C. M. : Aucune idée, je ne me pose pas la question. Ça va prendre du temps, chacun essaiera remettre le contact et on verra comment la machine se remet en route...

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...