• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW CONFINEMENT
Paris, le 15 avril 2020

Confiné avec... Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France moto

Confiné avec... Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France moto

Que font les principaux acteurs du monde de la moto pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19 ? Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France moto, s'est confié au Journal moto du Net.

Imprimer

MNC : Où êtes-vous confiné ?

Claude Michy : Chez moi avec mon épouse, à côté de Clermont-Ferrand.

MNC : Comment se déroulent vos journées ?

C.M. : Je n’ai vraiment pas de journée type car j’ai différentes activités. Celles liées au Grand Prix de France bien sûr, avec une situation qui change tous les jours et même toutes les heures… On regarde les différentes possibilités et ça prend du temps de refaire les plannings… Je suis toujours actionnaire du club de foot de Clermont, président de l’Union des clubs professionnels de football (UCPF) et membre du conseil d’administration de la Ligue de football, donc j’ai de nombreuses réunions téléphoniques.

MNC : Quelles sont les dates encore possibles pour le GP de France ?

C.M. : J’en avais une avant le 15 juillet, mais c’est tombé à l’eau avec le dernier discours du président de la République (qui prolonge le confinement général au moins jusqu’au 11 mai, NDLR). J’ai plusieurs autres possibilités mais je préfère ne pas en dire plus tant que ce n’est pas définitif... Tout le monde se parle et essaie de trouver les bonnes solutions. Je ne sais pas si je suis confiant car la confiance peut parfois être une faiblesse, mais je ne suis pas inquiet. Il faut être raisonnable, penser à tout ce monde de la moto et essayer de leur trouver la meilleure solution...

MNC : Qu’est-ce qui vous manque le plus ?

C.M. : Je ne ressens pas d’état de manque, au contraire. Cette période peut permettre d’avoir une réflexion sur tout ce qui existe depuis un moment et essayer de voir les autres belles aventures à venir, peut-être sous d’autres formes. A un moment le monde va repartir, il faudra s’adapter à l’économie, aux conditions sanitaires… Mais je ne suis pas devin, j’attends de voir. L’auvergnat vit en autarcie ! (Rires) Il faut être en phase avec la situation, elle est comme elle est et il faut faire avec. Je ne sais pas si je suis philosophe, mais c’est ce que je ressens.  

MNC : Avez-vous peur ?

C. M. : Je n’ai pas peur personnellement mais je constate que tout un tas de gens sont dans la détresse entre ceux qui sont malades, ceux qui disparaissent et les familles atteintes, ceux qui sont confinés dans de petits apparts avec des enfants… Ce n’est pas de la peur, mais un sentiment d’impuissance devant ces gens en situation délicate. Je me considère comme un privilégié, mais ça ne m’empêche pas de penser aux autres.

MNC : Un livre, un film, une série, un disque à recommander ?

C. M. : Je suis en train de lire le livre de Mike Horn "Latitude Zéro". Il part en bateau le long de l’équateur puis va en Amérique du Sud traverser l’Amazonie, etc. C’est un beau dépaysement et ça montre qu’il ne faut jamais renoncer !  Je ne suis pas films du tout, ça doit faire 45 ou 50 ans que je n’ai pas mis les pieds au ciné et je suis incapable de regarder un film à la télé...

MNC : Votre vidéo de moto préférée ?

C. M. : J’ai revu par hasard le GP de France 2019 sur Canal, que je n’avais pas vu car je travaillais (rires). Je l’ai vu d’une façon très détendue, sans être dérangé, et je me suis dit que c’était une très belle aventure. C’est grâce au travail de tout le monde : Dorna, tous les pilotes et les teams, les commissaires, le service médical, tous les gens qui travaillent à l’ACO, etc. En réalité, ce puzzle incroyable de tout un tas d’activités à l‘intérieur du GP s’emboîte comme des poupées russes et j’ai vu le résultat à la TV. Si je n’avais été confiné, je l’aurais sans doute regardé différemment. J’ai pris conscience qu’on existe grâce au travail des autres. Les images aériennes sont fabuleuses et on a peut-être pu apporter un peu de plaisir aux gens... En général j’essaye de voir l’épreuve après, mais je vadrouille pas mal et dans la période précédente où tout le monde allait vite, je ne regardais pas la course dans les mêmes conditions. Chaque moment de la vie apporte des choses des positives, y compris les moments tragiques même si on ne s’en rend pas compte sur le moment. On acquiert de l’expérience, on fait des rencontres incroyables et ça fait grandir l’être humain. Même s'il  il y a encore du boulot…

MNC : La première chose que vous ferez à la fin du confinement ?

C. M. : Aucune idée, je ne me pose pas la question. Ça va prendre du temps, chacun essaiera remettre le contact et on verra comment la machine se remet en route...

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...