• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW CONFINEMENT
Paris, le 15 avril 2020

Confiné avec... Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France moto

Confiné avec... Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France moto

Que font les principaux acteurs du monde de la moto pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19 ? Claude Michy, organisateur du Grand Prix de France moto, s'est confié au Journal moto du Net.

Imprimer

MNC : Où êtes-vous confiné ?

Claude Michy : Chez moi avec mon épouse, à côté de Clermont-Ferrand.

MNC : Comment se déroulent vos journées ?

C.M. : Je n’ai vraiment pas de journée type car j’ai différentes activités. Celles liées au Grand Prix de France bien sûr, avec une situation qui change tous les jours et même toutes les heures… On regarde les différentes possibilités et ça prend du temps de refaire les plannings… Je suis toujours actionnaire du club de foot de Clermont, président de l’Union des clubs professionnels de football (UCPF) et membre du conseil d’administration de la Ligue de football, donc j’ai de nombreuses réunions téléphoniques.

MNC : Quelles sont les dates encore possibles pour le GP de France ?

C.M. : J’en avais une avant le 15 juillet, mais c’est tombé à l’eau avec le dernier discours du président de la République (qui prolonge le confinement général au moins jusqu’au 11 mai, NDLR). J’ai plusieurs autres possibilités mais je préfère ne pas en dire plus tant que ce n’est pas définitif... Tout le monde se parle et essaie de trouver les bonnes solutions. Je ne sais pas si je suis confiant car la confiance peut parfois être une faiblesse, mais je ne suis pas inquiet. Il faut être raisonnable, penser à tout ce monde de la moto et essayer de leur trouver la meilleure solution...

MNC : Qu’est-ce qui vous manque le plus ?

C.M. : Je ne ressens pas d’état de manque, au contraire. Cette période peut permettre d’avoir une réflexion sur tout ce qui existe depuis un moment et essayer de voir les autres belles aventures à venir, peut-être sous d’autres formes. A un moment le monde va repartir, il faudra s’adapter à l’économie, aux conditions sanitaires… Mais je ne suis pas devin, j’attends de voir. L’auvergnat vit en autarcie ! (Rires) Il faut être en phase avec la situation, elle est comme elle est et il faut faire avec. Je ne sais pas si je suis philosophe, mais c’est ce que je ressens.  

MNC : Avez-vous peur ?

C. M. : Je n’ai pas peur personnellement mais je constate que tout un tas de gens sont dans la détresse entre ceux qui sont malades, ceux qui disparaissent et les familles atteintes, ceux qui sont confinés dans de petits apparts avec des enfants… Ce n’est pas de la peur, mais un sentiment d’impuissance devant ces gens en situation délicate. Je me considère comme un privilégié, mais ça ne m’empêche pas de penser aux autres.

MNC : Un livre, un film, une série, un disque à recommander ?

C. M. : Je suis en train de lire le livre de Mike Horn "Latitude Zéro". Il part en bateau le long de l’équateur puis va en Amérique du Sud traverser l’Amazonie, etc. C’est un beau dépaysement et ça montre qu’il ne faut jamais renoncer !  Je ne suis pas films du tout, ça doit faire 45 ou 50 ans que je n’ai pas mis les pieds au ciné et je suis incapable de regarder un film à la télé...

MNC : Votre vidéo de moto préférée ?

C. M. : J’ai revu par hasard le GP de France 2019 sur Canal, que je n’avais pas vu car je travaillais (rires). Je l’ai vu d’une façon très détendue, sans être dérangé, et je me suis dit que c’était une très belle aventure. C’est grâce au travail de tout le monde : Dorna, tous les pilotes et les teams, les commissaires, le service médical, tous les gens qui travaillent à l’ACO, etc. En réalité, ce puzzle incroyable de tout un tas d’activités à l‘intérieur du GP s’emboîte comme des poupées russes et j’ai vu le résultat à la TV. Si je n’avais été confiné, je l’aurais sans doute regardé différemment. J’ai pris conscience qu’on existe grâce au travail des autres. Les images aériennes sont fabuleuses et on a peut-être pu apporter un peu de plaisir aux gens... En général j’essaye de voir l’épreuve après, mais je vadrouille pas mal et dans la période précédente où tout le monde allait vite, je ne regardais pas la course dans les mêmes conditions. Chaque moment de la vie apporte des choses des positives, y compris les moments tragiques même si on ne s’en rend pas compte sur le moment. On acquiert de l’expérience, on fait des rencontres incroyables et ça fait grandir l’être humain. Même s'il  il y a encore du boulot…

MNC : La première chose que vous ferez à la fin du confinement ?

C. M. : Aucune idée, je ne me pose pas la question. Ça va prendre du temps, chacun essaiera remettre le contact et on verra comment la machine se remet en route...

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Comment et pourquoi se protéger du bruit à moto

La pratique de la moto expose fréquemment l'ouïe à un niveau sonore supérieur au seuil recommandé pour conserver une bonne audition. Bruits du moteur, sifflements du vent et autres turbulences aérodynamiques doivent être filtrés, surtout sur longs trajets. MNC fait le point et compare plusieurs bouchons d'oreilles.
Livrée spéciale R1, R7, R3, R125 : Yamaha célèbre ses 60 ans en Grand Prix

Si en matière de motos japonaises la couleur rouge est principalement associée à Honda, en compétition le rouge et blanc renvoie à Yamaha et ses machines de Grand Prix. 60 ans après leur première participation, les "Bleus" d’Iwata sortent une livrée spéciale World GP 60th Anniversary de leur série R.
Dovizioso chez Yamaha-SRT et Morbidelli sur la M1 usine

Yamaha confirme officiellement le retour d'Andrea Dovizioso en MotoGP au sein de son équipe satellite Sepang Racing Team (SRT), tandis que Franco Morbidelli rejoint comme prévu le team d'usine jusqu'en 2023. Les deux pilotes découvrent leurs motos dès ce week-end au GP de San Marin (Italie).
GP de San-Marin 2022 2 commentaires
Comme prévu, le marché moto a rechuté cet été à cause du coronavirus 

Exceptionnellement prolifique en 2020 grâce au déconfinement, le marché français du motocycle (motos et scooters de 125 cc et plus) a logiquement baissé cet été 2021, marqué en outre par une météo peu favorable : -25,6% en juillet puis -13,5% en août... Bilan complet et analyse.
Août 1 commentaire
La V100 Mandello de Moto Guzzi prête à déployer ses ailes électriques

Victime d’une petite fuite médiatique - pas mécanique, ouf ! -, la V100 Mandello de Moto Guzzi en dévoile un peu plus dans une nouvelle vidéo publiée sur les réseaux sociaux : on y découvre principalement que la future "top" modèle italien intégrera une bulle... et des ailettes électriques !
Grands Prix 2022 : quel pilote sur quelle moto en MotoGP ?

Le Journal moto du Net fait le point  sur la grille MotoGP 2022, première saison sans Valentino Rossi en catégorie reine depuis 2000 ! Le guide du mercato moto avec tous les contrats signés ou en passe de l'être, ainsi que nos dernières informations mises à jour sur les ultimes guidons à pourvoir. 
Horaires et objectifs du Grand Prix de Saint-Marin MotoGP 2021

A peine quelques jours après le superbe duel d'Aragon, les stars mondiales de la moto mettent le cap sur le circuit de Misano (Italie) pour le Grand Prix de San Marin MotoGP, 14ème course de la saison de Quartararo 2021... Horaires et objectifs des pilotes : demandez le programme !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : deuxième GP à Misano
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence

Courses reportées

GP moto d'Argentine  GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...