• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 1er mai 2016

WSSP Italie : le champion Sofuoglu prend les commandes

WSSP Italie : le champion Sofuoglu prend les commandes

Raccourcie à 11 tours en raison d'un drapeau rouge, la course de Supersport à Imola a été dominée par Sofuoglu. Le pilote turc profite de l'absence de son coéquipier pour s'installer en tête du championnat. Cluzel et Jacobsen se rattrapent... Course Supersport Imola 2016 Jules Cluzel part parfaitement de sa pole position devant Kenan Sofuoglu, Randy…

Imprimer

Raccourcie à 11 tours en raison d'un drapeau rouge, la course de Supersport à Imola a été dominée par Sofuoglu. Le pilote turc profite de l'absence de son coéquipier pour s'installer en tête du championnat. Cluzel et Jacobsen se rattrapent...

Course Supersport Imola 2016

Jules Cluzel part parfaitement de sa pole position devant Kenan Sofuoglu, Randy Krummenacher, Patrick Jacobsen, Federico Caricasulo, Alessandro Zaccone, Ayrton Badovini, Lorenzo Zanetti, Gino Rea, Alex Baldolini. Notre champion de France, Cédric Tangre, est 34ème (sur 37 pilotes engagés !).

La MV Agusta n°16 boucle un premier tour prudent et se fait surprendre au freinage de la chicane finale : le champion turc cherche à accélérer mais commet une petite erreur en déboulant dans la chicane Villeneuve, ce qui permet à "Julo" de reprendre la tête de la course !

Krummenacher et Jacobsen restent dans la roue des deux leaders et sont suivis par un impressionnant peloton composé de cinq pilotes italiens. À la fin du 2ème tour, une légère fumée émane du carénage de la Ninja n°21... Le leader du championnat ne voit pas les drapeaux noirs à point orange et blancs qui lui demandent de se ranger.

Méfiants, Jacobsen et ses poursuivants prennent leur distance sur Randy qui ne comprend pas pourquoi on lui demande d'abandonner la course. L'imbroglio profite à Sofuoglu et Cluzel qui s'échappent en tête... mais quelques instants seulement car les drapeaux rouges sont sortis suite à la chute de Gamarino !

Krummenacher s'entretient avec les organisateurs sans quitter son casque : le suisse veut à tout prix repartir défendre sa 1ère place au provisoire ! Ses adversaires profitent de la pause pour s'hydrater, se restaurer ou discuter stratégie avec leur équipe.

"Krummenator" n'est finalement pas autorisé à reprendre la piste, si bien que Zanetti hérite de la 4ème place sur la grille italienne. Gamarino en revanche, à l'origine du drapeau rouge, peut repartir au guidon de sa Kawasaki réparée. La course est limite à 11 tours...

Second départ : Cluzel prend de nouveau un très bon départ et mène le 1er tour jusqu'à Acqua Minareli où Sofuoglu poste sa Ninja n°1 devant la MV Agusta n°16. Patrick Jacobsen dépasse notre "Coq Supersportif" dans la ligne - pas très - droite au début du 2ème tour.

Juste derrière Kenan, Jules et PJ se trouvent les locaux Zanetti, Badovini, Baldolini, Caricasulo et Zaccone, ainsi que le tchèque Jezek. Le pilote allemand Kevin Wahr boucle le Top 10 deux secondes plus tard en compagnie de Nico Terol.

Largué par ses principaux adversaires, "Julo" se fait dépasser par son coéquipier Zanetti dans le 3ème tour. Badovini passe momentanément devant notre compatriote mais Jules profite de la belle bagarre entre les deux italiens pour récupérer la troisième position !

Sofuoglu boucle le 3ème tour à un rythme record, un tiers de seconde plus vite que Jacobsen. Cluzel est presque dans le rythme du leader et rattrape le n°2 Honda. Zanetti et Baldolini enterrent la hache de guerre et restent au contact de Cluzel. Baldolini, Caricasulo, Badovini et Zaccone ne lâchent rien non plus.

Gino Rea chute dans a chicane de fin de parcours et manque de faucher le malchanceux Christian Gamarino ! L'italien reste sur ses roues mais balance une bonne dose de graviers à la sortie de la chicane... Heureusement, leurs poursuivantes - et les hommes de tête un tour plus tard - passent ce "piège" sans encombres.

Imperturbable, Sofuoglu porte son avance à plus d'une seconde et demi sur Jacobsen à la fin du 6ème tour. Les trois pilotes de MV Agusta Cluzel, Zanetti et Baldolini s'accrochent à la Honda de l'américain. Caricasulo, Zaccone et Badovini se font légèrement distancer.

Cluzel s'empare de la deuxième place au 7ème passage dans le double droit Rivazza. Dans la boucle suivante, notre n°16 bat le record du tour de Sofuoglu mais il ne reste plus que trois tours à parcourir et le turc compte 1,5 seconde d'avance.

L'effort de Cluzel ne lui permet pas de remonter sur le leader mais 'éloigne au moins de Jacobsen toujours troisième, loin devant la horde d'italien : Baldolini est passé devant Zanetti, Zaccone menace à son tour l'officiel MV Agusta, Caricasulo et Badovini se battent contre Jezek.

Sofuoglu profite de l'abandon de son jeune coéquipier pour remporter sa deuxième victoire de la saison et prendre la tête du classement provisoire : 86 points contre 71 toujours pour Krummenacher. Notre cher Cluzel empoche 20 points et accède à la 3ème place du général (58 points).

Le vice-champion du monde 2015 Jacobsen rebondit après ses deux marques nulles à Aragon et Assen : les 16 points de la troisième place lui permettent de gagner deux places au général (43 points). Engagé en catégorie Superstock, notre second représentant Cédric Tangre obtient la 27ème place de la course italienne.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview de Pierre-Yves Bian, prêt pour le TT 2024 malgré sa blessure

Pierre-Yves Bian n'avait pas pris son pied (blessé) lors des essais du Tourist Trophy 2023, mais cela n'avait pas empêché le pilote français de terminer deuxième en catégorie Supertwin ! Cette année, le poulain de Peter Hickman débarque sur l'Ile de Man avec une clavicule fragilisée, mais se sent mieux... Interview MNC.
La 93ème victoire de Ducati au Mugello… avec Marc Marquez ?

Pecco Bagnaia est le grand favori du Grand Prix d'Italie 2024. Mais il se pourrait qu'un autre pilote Ducati s'impose, comme en France ou au Portugal ! À Portimao justement, Jorge Martin avait signé la 89ème victoire de la firme de Bologne en MotoGP, sur sa Desmosedici n°89… Or ce week-end, Ducati vise son 93ème succès. Simple hasard ?
Italie 2 commentaires
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
  • En savoir plus...