• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 10 mai 2015

WSBK Italie (2) : Rea gagne... pour Joan Lascorz

WSBK Italie (2) : Rea gagne... pour Joan Lascorz

Jonathan Rea s'est de nouveau montré intraitable cet après-midi à Imola. Le Ninja n°65 a tenu à dédier sa huitième victoire de la saison à Joan Lascorz, ancien pilote Kawasaki paralysé suite à une chute sur le circuit italien. En plus d'être un - futur - grand champion, "JR" est un chic type ! Seconde course Superbike Tom Sykes…

Imprimer

Jonathan Rea s'est de nouveau montré intraitable cet après-midi à Imola. Le Ninja n°65 a tenu à dédier sa huitième victoire de la saison à Joan Lascorz, ancien pilote Kawasaki paralysé suite à une chute sur le circuit italien. En plus d'être un - futur - grand champion, "JR" est un chic type !

Seconde course Superbike

Tom Sykes part mieux que Davide Giugliano mais c'est Jonathan Rea qui prend la tête de la course à l'entrée de "Traguardo" ! Derrière les trois hommes de la première ligne se trouvent Leon Haslam, Jordi Torres, Ayrton Badovini, Michael van den Mark, Alex Lowes, Leon Camier. Sylvain Guintoli est 11ème, Randy de Puniet et Christophe Ponsson sont 16 et 17ème.

Dopé par sa cinquième place obtenue à l'issue de la courte première manche, Sylvain Guintoli attaque un peu trop fort dans la cuvette "Acqua Minerali" et termine dans le bac à graviers... Le champion du monde se relève heureusement sans l'aide des commissaires et salue même le public.

En piste, Sykes met immédiatement la pression sur son coéquipier Rea. Giugliano tente de s'accrocher aux deux Kawasaki officielles et distance légèrement son propre coéquipier Davies. Les deux Aprilia Red Devils se trouvent à environ trois secondes des leaders au milieu du 2ème tour, juste devant Van den Mark.

Pendant les deux tours suivants, les deux ZX-10R d'usine s'éloignent progressivement de la Panigale... n°7 passée devant la n°34 ! Malgré le soutien de son public, Giugliano n'arrive pas à rester au contact de Davies. Après Guintoli, de Puniet abandonne la course en rentrant aux stands (comme Camier), et Ponsson chute.

Dans le 8ème tour, Jonathan Rea bat le record du tour en course mais Tom Sykes s'accroche toujours ! Une dizaine de secondes derrière, Leon Haslam place son Aprilia sous la Honda de Michael van den Mark. Le Néerlandais sort de la piste et chute dans les graviers.

Le n°91 est toutefois puni de son attaque un poil virile en tombant à son tour quelques secondes plus tard. Le pilote anglais se relève en se tenant le poignet : se pourrait-il que le numéro deux du championnat loupe "sa" course à Donington Park dans deux semaines ?

Pendant ce temps, l'excellent "JR" porte son avance sur "Major Tom" à un peu plus d'une seconde. Tom Sykes compte lui même près de six secondes d'avance sur Chaz Davies. Cinq secondes derrière, Davide Giugliano et Jordi Torres se battent pour la quatrième place.

Au 11ème tour, Sykes efface le meilleur temps en course de son coéquipier mais Johnny réagit dès le tour suivant en signant le nouveau record de cette seconde manche. En une boucle, le n°65 gagne une demi-seconde sur le n°66 ! À sept tours de la fin, Rea compte 1,8 seconde d'avance sur Sykes...

Davies et sa Ducati sont relégués à 10 secondes du leader et de sa formidable Ninja. Mais alors qu'il reste cinq tours à parcourir, le pauvre n°7 est de nouveau trahi par sa Panigale. "Chazie" termine sa course sur le bas côté, offrant sa troisième place à Jordi Torres !

Débarrassé de Davide Giugliano, le "Spanish Elvis" déboule vers son tout premier podium en World Superbike, derrière les deux cadors de la discipline et devant trois italiens : Giugliano sur sa Ducati d'usine, Badovini sur sa BMW Italia et Baiocco sur sa Ducati Barni.

Un an après son doublé au guidon de la Honda Fireblade, Jonathan Rea signe à Imola son troisième doublé de la saison 2015 aux commandes de sa Kawasaki Ninja ! Le n°65 poursuit son extraordinaire début de saison : le nord-irlandais n'a laissé échapper que 10 points depuis l'ouverture du championnat en Australie.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec un tour d'avance sur la BMW officielle et cinq sur la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...