• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TAKE CARE
Paris, le 19 mai 2022

Trois nouveaux airbags moto Alpinestars : Tech-Air 10, Tech-Air 3 et Tech-Air Off-Road

Trois nouveaux airbags moto Alpinestars

Alpinestars déploie trois nouveaux airbags électroniques pour protéger tous les profils de motards et scootéristes : le Tech-Air 10 pour les pistards, le Tech-Air 3 pour les citadins et le Tech-Air Off-Road pour la moto tout-terrain. Et les autres ? Ils enfilent le polyvalent Tech-Air 5 lancé en 2020, pardi ! Présentations.

Imprimer

Avec son Tech-Air 5, Alpinestars avait franchi une étape importante dans la technologie des airbags moto : cet équipement - qui prend la forme d'un gilet sans manches avec dorsale intégrée - assure une protection de premier plan et extrêmement réactive, grâce à son puissant algorithme et six capteurs (3 gyroscopes et 3 accéléromètres).

Cet airbag est à déclenchement électronique autonome, sans câble ni capteurs à installer sur le deux-roues. Son mode d'emploi est identique au In&Motion essayé par MNC : le gilet s'enfile en-dessous d'un vêtement de moto, quelle que soit la marque et la matière, puis gonfle des coussins en cas de chute "en 20 à 40 millisecondes". MNC teste ce Tech-Air 5 depuis quelques mois : restez connectés !

Le manufacturier italien complète son offre deux ans plus tard avec trois nouveautés qui reprennent la même technologie, mais dans des formats plus ou moins couvrants. Objectif ? Proposer des compromis entre confort et protection en fonction des usages, ce qui est loin d'être idiot dans la mesure où l'encombrement des airbags est l'un de leur principal défaut…

Airbag Tech-Air 10 : protégé des hanches aux épaules sur circuit !

Ce dispositif Tech-Air 10 est le nouveau fer de la gamme d'airbag moto d'Alpinestars : dérivé du modèle porté en MotoGP, il se porte sous une combinaison en cuir pour une pratique sur circuit. Son "cerveau électronique" est renseigné par quelque douze capteurs, dont un gyroscope sur trois axes.

 

Sa particularité ? Le Tech-Air 10 comprend des coussins qui se déploient non seulement au-dessus du buste et des épaules en cas de chute - comme le Tech-Air 5 ci-dessus -, mais également sur la taille et les hanches ! En cela, l'équipement électronique italien prend une longueur d'avance sur la concurrence. 

Ce modèle innovant prend la forme d'une fine combinaison à manches longues qui arrive à mi-cuisses et pèse "2,390 kg" (en M), à enfiler sous sa tenue de piste quelle que soit la marque : prévoir néanmoins un espace suffisant pour que les coussins puissent se gonfler sans gêne ("4 cm" autour du buste et "2 cm" autour des hanches).

Son activation est simple : il suffit de fermer le zip central et la ceinture pour que le système soit automatiquement paré. Deux dispositifs témoignent de sa mise en tension : un écran à LED - qui peut être porté à la ceinture, sur la manche ou au guidon pour plus de visibilité - ou l'application gratuite "Tech-Air", avec laquelle le mode "Street" peut par ailleurs être activé pour rouler sur route.

 

Alpinestars annonce une autonomie de "24 heures" - la plus faible des airbags Tech-Air - pour sa batterie à lithium-ion qui se rechargerait "en 4 heures" avec le câble USB fourni. Le Tech-Air 10 se décline du XS au XXXL, en noir et rouge uniquement, au prix de 1050 euros. Tarif élevé, certes, mais compréhensible au regard de l'importante protection prodiguée. 

A noter par ailleurs que les airbags Alpinestars ne nécessitent pas d'abonnement supplémentaire, contrairement à certains de leurs rivaux : ils sont prêts à l'usage dès la sortie du carton et profitent par ailleurs de mises à jour gratuites via l'application.

Airbag Tech-Air 3 : l'ange gardien des commuters ?

L'airbag Tech-Air 3 est un peu à l'opposé du Tech-Air 10 ci-dessus : ce gilet sans manche offre une couverture volontairement limitée - via des coussins plus petits - pour réduire son encombrement et son poids à "1,725 kg en taille M, avec la protection dorsale", annonce Alpinestars.

 

Cette précision concernant la dorsale souligne l'une des caractéristiques de ce Tech-Air 3 : la protection dorsale est non fournie ! Libre à chacun de l'installer ou non dans la poche prévue à cet effet, contrairement aux autres airbags Alpinestars. L'intérêt ? Pouvoir le plier pour le ranger sous la selle d'un scooter ou dans le top case d'une moto, mais aussi permettre un port en dessous ou au-dessus d'une veste.

Ce format fait écho au concurrent Dainese D-Air, qui peut lui aussi se porter sous ou sur un vêtement grâce à sa conception souple sans dorsale. L'autonomie de cet airbag destiné en priorité aux usagers urbains - décliné en jaune, gris ou bleu - est par ailleurs estimée à "40 heures".

A l'instar des autres airbags Alpinestars, son activation est automatisée avec la fermeture du zip et une liaison bluetooth ouvre une connexion avec l'application Tech-Air. Le prix de ce nouveau Tech-Air 3 n'est pas encore communiqué : MNC l'estime aux alentours de 500 à 600 euros, dans la mesure où le Tech-Air 5 est à 700 euros.

Airbag Tech-Air Off-Road : Alpinestars sur tous les terrains

Le nouveau airbag Tech-Air Off-Road se destine quant à lui - logiquement - aux pratiquants de tout-terrain et reçoit à cet effet des protections rigides et un pare-pierres intégrés comme sur les gilets de motocross. D'où un encombrement et poids assez conséquents : "2,485 kg en M".

 

Ses coussins - très couvrants - protègent "les épaules, les clavicules, la poitrine, le cou et le dos" décrivent ses concepteurs, qui ont également intégré une dorsale rigide de niveau 1 comme sur les Tech-Air 5 et 10. Technologiquement, le Tech-Air Off-Road est par ailleurs identique aux modèles ci-dessus.

Son autonomie est annoncée à "30 heures", tandis que le même principe d'écran amovible permet de vérifier son activation : l'écran à LED se place au choix sur la manche ou au guidon de sa moto tout-terrain, comme le Tech-Air 10.

Alpinestars n'a pas encore dévoilé le prix de son nouveau Tech-Air Off-Road, qui doit débarquer durant ce printemps 2022. MNC l'estime aux alentours de 1000 euros avec toutes les protections rigides, qui peuvent être placées sur les épaules, les coudes, le buste et aussi au-dessus des côtes.

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Catalogne 2 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.
  • En savoir plus...