• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RETRAIT OU RETRAITE
Paris, le 26 juillet 2017

Tourist Trophy : Guy Martin se retire des courses sur route, vraiment ?

Guy Martin se retire des courses sur route, vraiment ?

Le retour de Guy Martin au Tourist Trophy sur la Fireblade officielle était un rêve pour ses fans, un sacré défi pour lui... et un excellent coup de pub pour Honda. Mais tout a viré au cauchemar, à tel point que le pilote anglais ne courra pas le prochain Ulster GP et ne roulera plus... sur Honda cette année.

Imprimer

L'affiche était trop belle : en alignant Guy Martin aux cotés de John McGuinness sur la toute dernière CBR1000RR Fireblade, Honda souhaitait briller cette année au Tourist Trophy. Finalement, l'édition 2017 a été mémorable pour les Rouges de Tokyo, mais pour de bien mauvaises raisons...

La belle aventure s'est - fort - mal engagée, dès la première sortie - de route - de "Martine" à la Tandragee 100, puis à la North West 200 où "McPinte" a chuté à vive allure durant les essais, se fracturant le bas de la jambe droite... Forfait pour la course, John était également écarté du Tourist Trophy !

Guy Martin se retire des courses sur route, vraiment ?

Pour la première fois en 15 ans, le "King of the Moutain" n'était donc pas au départ du TT et le n°1 de l'épreuve - qui devait porter le n°5 cette année, un mauvais signe ? - laissait son nouveau coéquipier seul face à ses adversaires ainsi que - plus embarrassant - face à ses doutes...

Car comment se lancer à la poursuite des Ian Hutchinson (vainqueur en Superbike et Superstock sur sa BMW) ou autres Michael Dunlop (victorieux en Senior SBK sur la toute nouvelle Suzuki) aux commandes d'une Honda manquant cruellement de roulage, voire de fiabilité ?

Guy Martin se retire des courses sur route, vraiment ?

Selon McGuinness, sa chute a été entraînée par son moteur qui n'aurait pas baissé de régime malgré sa coupure des gaz à la poignée droite... Un disfonctionnement qui n'est pas sans rappeler l'effroyable accident de Casey Stoner lors des 8 Heures de Suzuka en 2015 !

Après des essais considérablement réduits par le mauvais temps, "Gaïl Martine" a été trahi à son tour par la nouvelle CBR1000RR SP2... Victime d'un faux point mort à 110 mph (177 km/h !), le n°8 n'a pu éviter la chute dès la première course Superbike.

Guy Martin se retire des courses sur route, vraiment ?

Pour la seconde fois au Tourist Trophy, Guy a néanmoins évité le pire : après avoir ricoché contre un mur (gloups), le gaillard s'est relevé avec un simple poignet froissé ! Son retour au Tourist Trophy sur la Fireblade était en revanche stoppé net.

"Le TT a été un sacré désastre", commentait ce mercredi 26 juillet à midi le malheureux pilote sur sa page Facebook, "à part les promenades avec le chien et la course avec la Mugen (qu'il a terminée sans mal à la deuxième place, NDLR), je ne me suis pas fait plaisir".

Martin n'a pas pris de plaisir

Convaincu - par Honda - qu'il disposerait d'une moto capable de le mener vers sa première victoire, le "Poupou du Titi" a bien vite déchanté : "je me suis retrouvé à jouer au pilote de développement, ce que j'ai accepté, mais après de nouveaux essais à Cadwell il y a quelques semaines j'ai dit à l'équipe que la moto ne serait pas compétitive à l'Ulster Grand Prix" (du 6 au 12 août, NDLR).

Lassée, tout comme leur pilote, par cette calamiteuse saison, l'équipe a préféré se retirer de la compétition : "ils ne m'en ont pas parlé, mais cela ne me pose pas de problème puisque la décision était prise pour moi", assure le futur papa... qui serait tenté de prendre sa retraite définitive ?

Guy Martin se retire des courses sur route, vraiment ?

Mécanicien camion de formation, vedette d'émissions de télévision, cycliste de fond à l'occasion, Guy Martin sait pertinemment que "la course m'a beaucoup apporté, mais je m'en suis lassé", a-t-il récemment confié à nos confrères de MCN lors d'une interview exclusive à paraître... de l'autre côté de la Manche, avec comme titre accrocheur : "Guy Martin calls time on road Racing"...

"Tu passes le début de l'année à préparer la saison : tu fais des tests, tu cours, tu en parles, puis tout recommence", aurait-il déclaré. "C'est comme "Groundhog Day" (le film "Un jour sans fin" avec l'irrésistible Bill Murray et la craquante Andie McDowell, NDLR). Il est temps d'arrêter"... et de donner un nouveau sens à sa vie ?

Guy Martin se retire des courses sur route, vraiment ?

Toutefois, sa longue tirade sur Facebook (voir ci-dessous) n'est pas aussi catégorique... "Je n'ai pas abandonné la compétition ou les courses sur route", assure le pilote à son million d'amis et "followers", "il n'y a pas de travail bâclé et je veux rouler en classique et sur d'autres excentricités". Il se trouve juste que "je n'ai plus de projet de course sur route avec Honda cette année".

"Nigel Racing Corporation (son propre team "NRC" à ne pas confondre avec le HRC, NDLR !) a actuellement pour projet de préparer Pikes Peak et des courses de classiques, mais les plans peuvent changer à tout moment", prévient l'inlassable - quoique... - Guy Martin. Si, demain, un autre constructeur se pointe avec une moto - véritablement - capable de remporter le Tourist Trophy, ne repartirait-il pas pour un six tours de la Snaffel Mountain ? "To be continued, and stay tuned" !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

24 Heures Motos 2024 : une parade et moins de pétarades

Pour la première fois en 47 éditions, les motos engagées aux 24 Heures du Mans 2024 vrombiront dans les rues du Mans, le mercredi 17 avril entre 15 et 16 heures. A l'inverse, le public sera prié de la mettre en sourdine chaque nuit entre minuit et 8 heures du matin. Explications.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Horaires du Grand Prix des Amériques MotoGP 2024

Certes l'an dernier à Austin, Marc Marquez était absent et de nombreux pilotes n'avaient pas vu le drapeau à damier : Bagnaia, Martin, A.Espargaro, Miller, Binder, etc. Mais le podium composé de Rins sur Honda (remplacé par Zarco en 2024...), Marini sur Ducati et Quartararo sur Yamaha faisait plaisir à voir. Il est enthousiasmant même, pour cette année. Programme !
MotoGP 2024 1 commentaire
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Fabio Quartararo reste sur la Yamaha M1 d'usine en 2025 et 2026 !

Depuis quelques semaines, la rumeur enflait dans le paddock MotoGP : Fabio Quartararo pourrait passer chez Aprilia l'an prochain… L'annonce est tombée ce matin : Fabio Quartararo est fidèle à son employeur Yamaha ! Les Bleus restent soudés et convaincus qu'ils peuvent redevenir champions. Explications.
MotoGP 2024 16 commentaires
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...