• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CONTRÔLE TECHNIQUE
Paris, le 18 mai 2022

Retour du contrôle technique moto : une péripétie juridique de plus, selon la FFMC

Retour du contrôle technique moto : une péripétie juridique de plus, selon la FFMC

Interrogée par MNC sur le jugement du Conseil d'État en faveur du retour du contrôle technique, la Fédération des motards en colère se montre confiante et déterminée face à ce que son chargé de communication qualifie de nouvelle "péripétie juridique". Le point avec Didier Renoux.

Imprimer

Le juge des référés du Conseil d'État - saisi par les associations Respire, Ras-le-Scoot et Paris sans voiture - suspend ce lundi le décret n° 2021-1062 du 9 août 2021 qui prévoit deux cas de figure pour le contrôle technique moto et scooter : soit une application au 1er janvier 2023 (en retard sur le calendrier européen qui exigeait le 1er octobre 2022), soit la mise en place de dispositions transitoires pour s'y substituer.

Rappelons que la France - sous l'impulsion de l'ancien et à nouveau président Macron - avait suspendu la procédure pour se tourner vers ces mesures alternatives afin d'éviter le contrôle technique moto, avec notamment l'engagement d'instaurer un module spécifique durant le permis de conduire et d'orienter les scootéristes vers une transition électrique.

Problème : aucune de ces mesures n'a, à ce jour, réellement pris corps tandis que les associations ci-dessus évoquent des dispositions "par ailleurs insuffisantes au regard des statistiques pertinentes de sécurité routière". A leurs yeux, les mesures prévues par l'État tardent trop à se mette en place, en plus de ne pas répondre aux "enjeux de sécurité routière, de lutte contre la pollution de l’air et de lutte contre les nuisances sonores".

Des requêtes jugées "fondées" par le Conseil d'État, qui suspend le décret du 9 août et condamne par ailleurs l'État à verser "la somme de 1 000 euros chacune à l’association Respire, l’association Ras-le-Scoot et l’association Paris sans voiture en application de l’article L. 761-1 du code de justice administrative".

"L’exécution du décret du 9 août 2021 relatif à la mise en place du contrôle technique des véhicules motorisés à deux ou trois roues et quadricycles à moteur est suspendue en tant que, par ses articles 6, 8 et 9, il reporte au-delà du 1er octobre 2022, l’entrée en vigueur de l’obligation de contrôle technique des véhicules de catégorie L3e, L4e, L5e et L7e de cylindrée supérieure à 125 cm3", précise l'ordonnance de six pages à consulter sur le site officiel du Conseil d'État.

Le contrôle technique est donc relancé alors que tous le pensaient enterré, à commencer par la FFMC qui se réjouissait au printemps d'avoir obtenu "son annulation" avec la Fédération française de motocyclisme (FFM). A l'époque, cette annulation devait juste être abrogée par décret en Conseil d'État : "le décret sera publié au plus tard le 8 avril prochain", faisaient savoir les deux fédérations.

Le premier dossier à traiter par le futur ministre du transport

Sauf que cette étape décisive n'a pas été franchie, et pour cause : le Conseil d'État était saisi par les trois associations plaignantes dès le 25 mars ! Pas de quoi inquiéter pour autant la Fédération des motards en colère, interrogée par MNC…

 

"Ce n'est qu'une péripétie juridique de plus dans la longue histoire du contrôle technique", juge son chargé de communication Didier Renoux, pour qui cet énième revirement sera néanmoins le premier dossier à traiter par le futur ministre des transports.

"Nous avons soigneusement étudié les propos du Conseil d'État avec la FFM et la CSIAM (Chambre syndicale internationale de l'automobile et du motocycle, NDLR) et la seule certitude factuelle qui en ressort selon nous est que le décret du 9 août est suspendu. Pourquoi l'est-il ? Car le juge estime qu'il ne tient pas la route en l'état, faute de mesures alternatives au contrôle technique".

"Cela ne signifie pas que le contrôle technique va nécessairement être mis en place au 1er octobre, contrairement à ce que les associations concernées proclament avec le renfort des opérateurs du contrôle technique, mais qu'il est nécessaire d'accélérer sur cette question de mesures alternatives pour pouvoir définitivement abroger le décret portant sur l'obligation du contrôle".

La France prendra-t-elle la mesure du contrôle technique moto ?

Reste à savoir si le gouvernement fera preuve de la réactivité nécessaire pour se débarrasser enfin de ce satané contrôle technique moto et quelle sera la nature exacte de ses fameuses mesures alternatives : MNC redoute notamment le port obligatoire de l'airbag et un tour de vis supplémentaire sur le bruit des motos.

Autre crainte du Journal moto du Net : que le pouvoir en place laisse tout en plan jusqu'à ce que l'échéance soit dépassée, après avoir volontairement maintenu le flou autour du contrôle technique pour s'assurer les bonnes grâces des motards aux élections présidentielles… 

A suivre de près sur Moto-Net.Com : restez vigilants !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.
Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
Viñales et Bastianini filent chez KTM Tech3 en 2025

Changement de décor pour Maverick Viñales et Enea Bastianini : l'espagnol de 29 ans et l'italien de 26 ans quittent leur Aprilia et Ducati d'usine respective pour enfourcher une KTM RC16 dans le team satellite Tech3, avec soutien direct du blason autrichien.
MotoGP 2024 5 commentaires
  • En savoir plus...