• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS PEUGEOT 2023
Paris, le 16 novembre 2022

Nouvelles motos, scooters SUV et électrique, BSA : Peugeot rugit à Milan !

Nouvelles motos, scooters SUV et électrique, BSA : Peugeot rugit à Milan !

Peugeot Motocycles n'est pas venu les mains vides à l'EICMA de Milan (Italie) : cinq nouveaux modèles dont deux motos sont fièrement exposés par le constructeur franco-indien, qui va par ailleurs distribuer la marque BSA en Europe. Explications.

Imprimer

Bonne surprise pour MNC en découvrant le stand Peugeot à Milan (Italie) quelques minutes avant sa conférence de presse : pas moins de cinq véhicules sont sous bâche, ce qui promet son lot de nouveautés. La présentation débute sous la supervision d'un dirigeant indien, façon de rappeler que Peugeot Motocycles est entièrement aux mains de Mahindra…

Ce rachat - effectif depuis 2019 - n'est pas sans conséquence stratégique : Peugeot Motocycles vient d'être chargé de distribuer en Europe les motos anglaises BSA, autre grand nom du deux-roues passé dans le giron Mahindra (en 2016). Les concessions du Lion auront le privilège de commercialiser l'élégante Gold Star 650 ci-dessous. En clair : le géant indien profite du maillage réseau de l'un pour accélérer la renaissance de l'autre, le tout aux profits de Mahindra. Malin !

Peugeot revient - encore - à la moto

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, Peugeot dévoile également à l'EICMA de fortes ambitions autour du "retour de la marque sur le segment de la moto". Cette volonté de reconquête prend la forme d'un petit roadster décliné en 125 et en 300 cc : la PM-01 125 et la PM-01 300. 

 

L'initiative vous rappelle quelque chose ? Mais oui : celle révélée sous forme de concepts au salon moto de Paris en… 2018 ! Le projet se nommait à l'époque "P2X" et s'inscrivait toutefois davantage dans la mouvance néo-rétro que ces nouvelles PM-01, aux lignes taillées à la serpe avec phare à LED en forme de griffes.

Ces PM-01 125 et PM-01 300 profitent même, selon le constructeur, d'un "look futuriste et racé" mais qui resterait pourtant "parfaitement ancré dans son époque". Fortiches, les designers de cette nouveauté construite en France ! Le secret de ce grand écart stylistique ? "L'ADN Peugeot se ressent à 1000% (sic !) dans PM-01", assure la marque avec un enthousiasme communicatif... à 1000% ? Espérons-le !

Plus sérieusement, Peugeot assure que ses deux nouveautés ne resteront pas quatre ans à l'état de concepts comme ses anciennes P2X : leur commercialisation est même prévue pour le "deuxième trimestre 2023". Échéance suffisamment proche pour confirmer le statut abouti de ces PM-01, par ailleurs dotées de série d'un écran TFT couleurs.

 

Côté technique, la 300 cc reçoit un monocylindre refroidi par eau de 292,4 cc de 29 ch et 24,5 Nm, à six vitesses. Son cadre acier tubulaire est relié à une fourche inversée de 41 mm et à un disque pétale de 280 mm, pour un poids de 162 kg. La 125 cc reprend les mêmes périphériques - y compris le réservoir de 12,5 L, les jantes de 17" et la selle à 810 mm -, mais avec un mono de 124,8 ch de 14 ch et 11 Nm, le tout pour 152 kg.

XP400 : le scooter SUV selon Peugeot

Autre vraie nouveauté dévoilée à Milan : le scooter XP400 et son look baroudeur, tendance créée avec succès par Honda sur son X-ADV. La réplique Peugeot fait elle aussi appel à des pneus mixtes et à de larges jantes en 17 et 15 pouces. Le XP400 n'oublie pas non plus les pare-mains et le petit "bec" typiques des motos trails, en plus d'un solide train avant.

 

Fourche inversée avec 140 mm de débattement, étriers radiaux et double disques de 295 mm : ce scooter de 400 cc ne se refuse rien, y compris au niveau technologique puisque écran couleurs et connecté de 5 pouces ainsi que démarrage sans clé sont de série. Une prise USB, un pare-brise réglable et un coffre où logerait un casque intégral sont aussi de la partie.

Ce nouveau scooter - disponible fin du "premier trimestre 2023" - fait appel à un monocylindre de 400 cc qui développe 36,7 ch et 38,1 Nm. Ce XP400 de 231 kg - fabriqué en France - se décline en version "Allure" et "GT", plus ou moins équipées. Son prix n'est pas communiqué.

Peugeot branché sur l'électrique avec le e-Streetzone

Le stand Peugeot - situé en face de Kawasaki - expose également le nouveau scooter électrique E-Streetzone, équivalent 50 cc dévoilé le mois dernier au salon de l'Automobile de Paris. Les connaisseurs auront reconnu le "bon vieux" Streetzone à moteur thermique - au catalogue depuis 10 ans ! - , mais en version "à piles". 

 

Ce e-Streetzone vise sans surprise un public urbain : "entre vignette Crit'Air verte, stationnement gratuit et circulation autorisée dans les voies de bus, le deux-roues électrique est le meilleur allié des citadins", estime Peugeot. MNC rappelle toutefois que la France comporte d'autres villes que Paris, où le stationnement est - honteusement - devenu payant pour les deux-roues "thermiques" !

Toujours est-il que ce nouveau e-Streetzone comporte une batterie amovible, qui atteindrait "80%" de sa charge "en 4h30" sur une prise domestique et 100% après "7 heures". Un chargeur rapide optionnel "permet de réduire la charge complète", précise Peugeot... sans toutefois quantifier ce gain.

Son autonomie serait de "51 km" en mode "Boost" et de "61 km" en "Eco", qui réduit la vitesse maxi de 45 km/h à 25 km/h. Une deuxième batterie peut être installée en option pour pratiquement doubler son champ d'action ("112 km" à 25 km/h), mais à condition de sacrifier le petit coffre sous selle où loge un petit casque jet…

 

Peugeot ne communique pas d'autres caractéristiques et encore moins de prix pour son scooter "branché", qui semble assez basique avec sa petite fourche télescopique et son compteur LCD. Rappelons que le constructeur s'est relancé dans l'électrique avec son e-Ludix en 2019, après avoir été précurseur avec son Scoot'Elec sur base de Zenith dès 1996 !

Django Evo et Tweet 

Terminons ce tour d'horizon des nouveautés Peugeot avec la refonte stylistique du Django, élégant scooter d'inspiration rétro. Ce nouveau Django Evo - au dessin un plus moderne - se décline désormais en deux versions de 124,8 cc : avec ou sans refroidissement liquide.

Le Django Evo AC (pour Air Cooled) développe 10,6 ch et 9,5 Nm, quand son évolution refroidie par eau LC (Liquid Cooled) sort 12,9 ch et 12 Nm. Les deux reçoivent un nouvel écran TFT couleurs et connecté, ainsi qu'un démarrage sans clé et un éclairage de coffre.

Ces Django Evo sont posés sur de petites roues en 12 pouces et dotés du même réservoir de seulement 7,2 litres. Leur commercialisation est annoncée pour le "troisième trimestre 2023", à un prix non communiqué.

Enfin, le scooter à grandes roues Tweet profite également d'un coup de frais par le biais de lignes - un peu moins - utilitaires et un éclairage à LED. Prise USB et nouvelle instrumentation LCD sont aussi au programme sur ce scooter à plancher plat qui va de 50 à 200 cc. Seules les versions cyclo et 125 seront cependant distribuées en France.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
Les Journées K-awasaki en tournée sur trois circuits en 2024 !

Limitées depuis 2018 à une simple mais prestigieuse étape sur le circuit Bugatti du Mans, les Journées K se rendront en 2024 sur deux circuits supplémentaires et pas moins intéressants : Alès et Dijon-Prenois. Organisés sur deux jours, ces roulages sont ouverts aux clients Kawasaki… et à leurs copains !
La Virée Auvergnate Dunlop remet le couvert en 2024

La Virée Auvergnate Dunlop repart pour un tour ! Comme prévu à l'issue de sa première édition réussie, la randonnée trails et maxitrails organisée par Greg Fayard avec le soutien du manufacturier anglais est reconduite pour 2024 avec de nouveaux itinéraires notamment... et une inscription à gagner sur le stand AXA Passion au Salon de Lyon !
Il y a 10 ans : Ducati choisit la catégorie Open

Souvenez-vous, il y a 10 ans jour pour jour, MNC publiait : "C'est désormais officiel : Ducati renonce à la catégorie Factory du championnat du monde Moto GP 2014 pour s'engager en Open, une "sous-catégorie" dont le règlement offre davantage de souplesse". Or en 2024, les Desmosedici sont devenues les armes fatales du plateau... Même Marc Marquez a craqué pour un vieux modèle !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !
Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...