• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2020
Paris, le 15 novembre 2019

Bientôt 100% indien, Peugeot Motocycles bosse sur son Metropolis et ses motos

Bientôt 100% indien, Peugeot Motocycles bosse sur son Metropolis et ses motos

La marque Peugeot Motocycles sera bientôt entièrement indienne ! Mais son propriétaire Mahindra se veut à la fois rassurant et conquérant : l'entreprise reste à Mandeure et son futur Metropolis portera haut - et partout - le drapeau tricolore. Les motos ? Elle arriveront, un jour.

Imprimer

En janvier 2015, Mahindra Two Wheelers Europe s'était porté acquéreur de 51 % du capital de "Peugeot Scooters", avec l’objectif de développer l'activité de la marque - d'origine - française, à la fois sur ses marchés historiques (pays du G7 en Europe) mais aussi vers de nouveaux horizons tels que la Chine et l'Asie du Sud-Est.

Près de cinq ans se sont écoulés et à en croire Rajesh Jejurikar, président du secteur équipement agricole (!) et de la division deux-roues chez Mahindra, la collaboration est fructueuse : "nous constatons une dynamique positive chez Peugeot Motocycles".

Pour le grand patron indien, plusieurs signaux l'encouragent à s'emparer des 49% du capital restant : "Kisbee devient le véhicule 50 cc le plus vendu en Europe, Peugeot Metropolis se renforce en Europe et en Chine, le marché répond positivement au nouveau lancement de l'Urban GT connecté Pulsion".

L'optimisme de Mahindra (groupe valorisé à 20,7 milliards de dollars US) est tel qu'il prévoit de saisir les 49% du capital restant de Peugeot Motocycles. "Cette décision des actionnaires permettra à Peugeot Motocycles de bénéficier des compétences d’un acteur mondial de premier plan dans le secteur des deux-roues", se félicite Jean-Philippe Imparato, directeur de la marque Peugeot.

Peugeot Motocycle devrait conserver sa "French Touch" : "de notre côté, chez Peugeot, nous resterons pleinement investis à travers l’utilisation de notre marque et via notre apport sur le plan du design et des innovations technologiques", garantit le responsable français.

 Bientôt 100% indien, Peugeot Motocycles bosse sur son Metropolis et ses motos

Lors du tout récent salon Eicma 2019, Peugeot Motocycles exposait justement un "Metropolis RS Concept" - chargé d'annoncer le remplacement prochain du trois-roues actuel - reprenant de nombreux codes de la marque automobile...

Calandre large et flottante "chère à la marque", tableau de bord inspiré de celui de la 308, feux diurnes semblables aux "canines du Lion" de la 508, feux arrières "3 griffes", clignotants activés automatiquement en cas de freinage d'urgence, GPS intégré, gestion (à l'arrêt) des appels ou SMS, etc.

Autant de traits caractéristiques et d'attraits technologiques qui doivent séduire les "scootomobilistes" (détenteurs du permis B qui ont accès à ses scooters de plus de 125 cc) et faire du futur Metropolis "la nouvelle référence des grandes métropoles européennes".

Un Metropolis plus mordant face aux MP3 et Tricity

La bataille s'annonce toutefois rude face au leader MP3, au challenger Tricity 300 et à l'outsider Quadro... Pour mieux se vendre sur "son" marché national - où il réalise déjà 70% de ses ventes -, le Metropolis aura intérêt à jouer la carte patriotique, comme le fait le concept ?

Le tricycle exposé sur la stand milanais était effectivement placardé de drapeaux français : sur ses trois jantes, sur chaque flanc de son tablier et sur son logo ! Les indiens qui assurent au passage que l’entreprise reste basée sur le site de Mandeure en France, veulent "capitaliser à 100%" sur le savoir-faire français.

 Bientôt 100% indien, Peugeot Motocycles bosse sur son Metropolis et ses motos

Peugeot Motocycles a également profité du salon italien pour dévoiler deux nouvelles versions de l'actuel Metropolis 400, disponibles dès maintenant à 9799 euros : un Ultimate Sport noir et blanc avec pare-brise court et un Ultimate Business blanc nacré avec selle en "cuir chocolat", dosseret passager et bulle haute "transparente" (si, si).

Apparu au catalogue il y a cinq ans - déjà, oui ! -, le Django a le droit à un petit lifting pour 2020 : une paire de canines lumineuses - et de lion, forcément - apparaissent sur sa face et encadrent une nouvelle grille d'entrée d'air chromée qui "affirme quant à elle le style néo-rétro" du scooter.

 Bientôt 100% indien, Peugeot Motocycles bosse sur son Metropolis et ses motos

Quatre nouveaux coloris débarqueront dans les concessions en mars prochain : biton Bleu "Deep Ocena" / Gris Mat" ainsi que Noir "Pearly" sur le modèle standard, Gris "Mad" sur le modèle Sport, et double Noir "Pearly and Mad" sur le modèle "Dark". Les Rouge "Satin Cherry" et Rouge "Dragon" / Blanc "Milky" sont reconduits.

Et les bécanes dans tout cela ? "Concernant notre retour sur le marché de la moto, nos quipes R&D et Design travaillent sans relâche pour commercialiser un jour (sic) une moto accessible en terme de puissance, premium et au design unique issu du savoir-faire français Peugeot", se contente de déclarer Costantino Sambuy, PDG de Peugeot (sans) Motocycles...

"Incarné par le Concept P2X (dévoilé il y a un an au Mondial de Paris, NDLR), ce futur retour retour à la moto vous est présenté dans une nouvelle version Full Black". Autrement dit : circulez, il n'y avait rien à voir à Milan... cette année.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
Les Journées K-awasaki en tournée sur trois circuits en 2024 !

Limitées depuis 2018 à une simple mais prestigieuse étape sur le circuit Bugatti du Mans, les Journées K se rendront en 2024 sur deux circuits supplémentaires et pas moins intéressants : Alès et Dijon-Prenois. Organisés sur deux jours, ces roulages sont ouverts aux clients Kawasaki… et à leurs copains !
La Virée Auvergnate Dunlop remet le couvert en 2024

La Virée Auvergnate Dunlop repart pour un tour ! Comme prévu à l'issue de sa première édition réussie, la randonnée trails et maxitrails organisée par Greg Fayard avec le soutien du manufacturier anglais est reconduite pour 2024 avec de nouveaux itinéraires notamment... et une inscription à gagner sur le stand AXA Passion au Salon de Lyon !
Il y a 10 ans : Ducati choisit la catégorie Open

Souvenez-vous, il y a 10 ans jour pour jour, MNC publiait : "C'est désormais officiel : Ducati renonce à la catégorie Factory du championnat du monde Moto GP 2014 pour s'engager en Open, une "sous-catégorie" dont le règlement offre davantage de souplesse". Or en 2024, les Desmosedici sont devenues les armes fatales du plateau... Même Marc Marquez a craqué pour un vieux modèle !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !
Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...