• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 3 juillet 2012

Nouveautés moto 2013 : présentation des BMW F 700 GS et F 800 GS

Nouveautés moto 2013 : présentation BMW F700GS et F800GS

En réaction à l'arrivée des Triumph Tiger 800 , BMW fait évoluer ses trails d'entrée de gamme F650 GS et F800 GS. Outre quelques retouches stylistiques, le premier gagne en performances moteur, en équipements optionnels et devient F700 GS, tandis que le second se voit légèrement amélioré.

Imprimer

En réaction à l'arrivée des Triumph Tiger 800, BMW fait évoluer ses trails d'entrée de gamme F650 GS et F800 GS. Outre quelques retouches stylistiques, le premier gagne en performances moteur, en équipements optionnels et devient F700 GS, tandis que le second se voit légèrement amélioré.

F700 GS / F800 GS : plus de punch, plus d'équipements, plus d'options !

Malgré leur appellation différente, les F650 GS et F800 GS partagent le même moteur : un bicylindre parallèle de 798 cc (lire notre Essai MNC des BMW F650GS et F800GS). Ce choix marketing discutable - car peu flatteur pour les propriétaires de la "petite" -, BMW tire un trait de dessus pour 2013 : la F650 GS devient F700 GS et gagne au passage une poignée de chevaux et de newtons-mètre de couple.

Toujours calqué sur celui de la F800GS (mais aussi celui de la F800R et de la F800ST), le twin refroidi par eau à huit soupapes de la "nouvelle" F700 GS passe de 71 ch à 75 ch et de 75 Nm à 77 Nm de couple. De plus, BMW a légèrement raccourci le braquet de transmission par chaîne pour des accélérations plus vives.

Sur la F800 GS, le moteur ne subit aucune modification : le bicylindre en ligne développe la puissance inchangée de 85 ch à 7500 tr/mn et un couple maxi de 83 Nm à 5750 tr/mn. Sur les deux motos, il est possible de brider la puissance à 35 kW en accord avec le nouveau permis européen A2.

Les F700 GS et F800 GS 2013 étrennent aussi de nouvelles options jusqu'ici utilisées sur la grande (qui a dit grosse ?) soeur R1200GS. La F700 GS peut ainsi recevoir l'anti-patinage ASC (Automatic Stability Control) et surtout l'ESA (Electronic Suspension Adjustment), le fameux réglage de suspension électronique présent sur les grosses cylindrées de la marque.

Sur la F700 GS et la F800 GS, le pilote aura le choix entre trois ajustements différents de la détente du mono-amortisseur arrière : Confort, Normal et Sport. La précontrainte reste réglable via une molette dont l'ergonomie a été "optimisée", assure BMW.

Enfin, la F700 GS adopte un second disque de frein de 300 mm à l'avant, tandis que les deux nouveautés embarquent un ABS déconnectable de série. La partie cycle est identique aux modèles précédents : le cadre treillis avec moteur porteur est reconduit tel quel, tout comme le bras oscillant en aluminium et la fourche inversée sur la F800 et conventionnelle (non inversée, quoi !) sur la F700 GS.

Liftées sans excès

Côté présentation générale, les F700 GS et F800 GS se veulent un peu plus punchy, grâce notamment aux lignes plus tendues des carénages latéraux ou au coloris gris fumé des cabochons de clignotants. Le "bec" propre au genre trail a été redessiné pour plus de fluidité et pour assurer une meilleure protection.

La F700 GS exhibe aussi un pare-brise redessiné pour plus d'efficacité et de nouveaux pontets de guidon, visuellement plus qualitatifs. Les deux motos adoptent un nouveau réservoir de liquide de frein avant et de nouveaux commodos, dont la principale caractéristique réside dans le regroupement des clignotants sur une seule commande située à gauche. "Comme sur une vulgaire japonaise", s'offusquent déjà les puristes...

La console de bord change elle aussi : la lisibilité du tachymètre et du compte-tours analogiques superposés a été améliorée, tandis qu'une jauge à essence et un indicateur de la température moteur font leur apparition de série.

Enfin, ceux que la hauteur de selle de la F800 GS effrayaient jusque-là apprécieront d'apprendre qu'une option surbaissement de la moto est désormais disponible. Grâce à une retouche sur les suspensions et à une selle plus basse, la hauteur peut-être abaissée de 60 mm, soit 820 mm de hauteur de selle.

La nouvelle F700 GS sera disponible en rouge Gala métallisé, gris Ostra métallisé mat et gris Glacier métallisé, tandis que la F800 GS sera déclinée en Kalamata métallisé mat, bleu Cordoba et blanc Alpin 3.

BMW Motorrad n'a pas encore communiqué les prix des deux trails revus et corrigés : pour mémoire, les anciennes F650GS et F800GS étaient affiché à partir de 8500 € et 10370 €. La date de disponibilité en concessions BMW est tout aussi inconnu, mais l'impossibilité de configurer "en ligne" sur le site officiel BMW Motorrad les petites GS actuelles laissent à penser que leurs remplaçantes n'attendront pas 2013 pour débarquer !

Rappelons enfin qu'une nouvelle version plus touring de la F800 ST est aussi attendue pour 2013 chez la marque à l'hélice (lire MNC du 20 février 2012).

Principales évolutions des BMW F700 GS et F800 GS 2013

  • Davantage de puissance et de couple pour la F 700 GS par rapport au modèle précédent : 55 kW (75 CV) à 7300 tr/min (F 650 GS : 52 kW (71 CV) à 7000 tr/min)
  • ABS à deux canaux de série 
  • Freins à deux disques à l'avant (sur la F 700 GS)
  • Contrôle Automatique de Stabilité ASC (Option)
  • Suspension pilotée ESA (Option)
  • Réglage en précontrainte de l’amortisseur arrière par molette optimisée.
  • Eléments de carrosserie redessinés
  • Nouvelles commandes au guidon et nouveau réservoir de liquide de freins avant
  • Nouveaux pontets de guidon pour la F 700 GS.
  • Cockpit doté de nouveaux cadrans pour le compteur et le compte-tours et fournissant des informations supplémentaires.
  • Nouveau pare-brise pour la F 700 GS.
  • Clignotants gris fumé et feu arrière à LED gris fumé
  • Reprogrammation pour essence ordinaire (indice d’octane RON 91) (option d’origine)

Packs et options

  • Abaissement de la hauteur de selle pour la F 800 GS
  • Bridage de la puissance à 35 kW (48 CV)
  • Selle confort dorénavant dispo également en première monte
  • Porte-valises pour valises Vario désormais dispo également en première monte
  • Nouvelle béquille centrale en option de première monte
  • Pack confort : Ordinateur de bord, poignées chauffantes, porte-valises, béquille centrale (option première monte) ;
  • Pack sécurité pour la F 800 GS : ASC et ESA (option première monte)
  • pack sécurité pour la F 700 GS : ASC, ESA et RDC (option première monte)
  • Projecteur supplémentaire à LED pour la F 800 GS (accessoire disponible en seconde monte)
  • Repose-pieds enduro extra-larges (accessoire seconde monte)

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Bagnaia et Ducati maintiennent la cadence aux tests du Qatar

Le champion du monde MotoGP Francesco Bagnaia ouvre les tests au Qatar avec le meilleur temps devant son dauphin, Jorge Martin. Aleix Espargaro suit les Ducati sur son Aprilia, très en forme ce lundi, alors que Johann Zarco et Fabio Quartararo sont respectivement 9ème et 10ème. Résultats et classement de la première journée.
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Marché moto et scooter : le show et l’effroi en janvier 2024

À l’image de la météo en France, le marché français du motocycle a connu un premier mois de l’année 2024 extrêmement contrasté. Agréablement douillet pour certains constructeurs, sinistrement frisquet pour d’autres, janvier a été globalement négatif : -6,4 % par rapport à 2023... Bilan.
Bilans marché 1 commentaire
Yamaha Blu Cru Pro Days 2024 sur le circuit de Nogaro 

Le service compétition de Yamaha organise deux journées de roulage sur le circuit de Nogaro (32) réservées aux pilotes de vitesse à ses couleurs. Trois groupes seront formés le week-end du 16 et 17 mars, sous la houlette de l'école de pilotage H2S. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...