• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FRENCHIES AU TITI
Paris, le 31 mai 2024

Les français Blanc, Bourgeais et Goetschy se rodent au TT 2024

Les français Blanc, Bourgeais et Goetschy se rodent au TT 2024

À la veille des premières courses du Tourist Trophy, Moto-Net.Com effectue une petite tournée - virtuelle - des pilotes français engagés sur cette édition 2024. Après le chef de file Pierre-Yves Bian, nos compatriotes Amalric Blanc, Wayne Bourgeais et Jonathan Goetschy répondent à nos questions...

Imprimer

Moto-Net.Com : Hello, les Frenchies ! Pourquoi, tout d'abord, participer au TT ?

Amalric Blanc : Pour moi, le Tourist Trophy est la course moto la plus passionnante au monde. En raison de la configuration de la route, du tracé, des shoots d'adrénaline qu'elle distille, des vitesses de pointe à 300 km/h

Wayne Bourgeais : C'est une course mythique que j’apprécie depuis des années. Elle est unique au monde, tu y cherches cette adrénaline que tu ne trouves nulle part ailleurs.

Jonathan Goetschy : Pour les sensations que cette course procure… On les trouvent uniquement ici !

MNC : Quelle expérience as-tu en vitesse moto ?

Amalric Blanc : J'ai été champion de France montagne en 600 et 1000 cc, ainsi que vice-champion d'Europe. J'ai roulé en IRRC (championnat international de course su route) et en Endurance mondiale, aux 24 h du Mans. Comme tout le monde, j'ai découvert l'Ile de Man en tant que "newcomer" au Manx GP. C'est mon deuxième TT.

Wayne Bourgeais : J'ai passé plusieurs saisons en IRRC 600, une saison en 1000. J'ai terminé 30éme aux 24h du Mans 2023, j'ai roulé aux 24h de Barcelone. J'ai décroché une 3ème place en Supertwin à Horice. J'ai participé à trois Manx Grand Prix en Supertwin et en Classic Superbike. J'étais pour la première fois au départ de la North West 200 en 2024, il y a deux semaines, avec Basomba Racing.

Jonathan Goetschy : Alors… Quatre titres de champion de France de la montagne, 3ème en coupe de France Promosport, vice-champion du monde d’endurance 2016 en catégorie Stock (2ème des 24h du Mans en Stock et 7eme au général la même année, 3ème à Oschersleben aussi), 4ème en IRRC 2018… En 24 années de courses, j'ai prix plus de 200 départs.

MNC : Sur quelles machines roules-tu ? Pourquoi ces modèles/marques de moto ?

Amalric Blanc : Je roule sur CBR1000RR-R Fireblade cette année en 1000 car la Honda est beaucoup plus fiable que la BMW que je pilotais l'année dernière, et le magasin Honda à Lyon m'aide cette année. La moto marche très bien ! En 600 je roule toujours sur ma Kawasaki 636. C'est avec elle que j'ai fait mes premières courses ici, au Manx GP 2022.

Wayne Bourgeais : Je viens de passer chez Aprilia, sur la RS660 car je trouve qu'elle à la meilleure partie cycle et le meilleur moteur de la catégorie.

Jonathan Goetschy : Je cours sur Aprilia RS660 en Supertwin, sur Yamaha YZF-R6 en Supersport et sur BMW S1000RR en Superbike/Supertock. Essentiellement parce que ce sont les moins coûteuses.

MNC : À la veille des premières courses 2024, comment te sens-tu physiquement, mentalement ?

Amalric Blanc : Je me sens en confiance, avec de très bons chronos pour l'instant. Je suis très calme, et la direction qu'on prend est bonne. On suit notre objectif : augmenter le rythme chaque jour. C'est seulement ma deuxième participation, donc je continue d'apprendre en compagnie des meilleurs pilotes du monde sur route.

Wayne Bourgeais : Je me sens bien physiquement... Les kinés sur place font un super travail sur mon épaule : elle est encore douloureuse suite à une chute avant la NW200. Mentalement je suis prêt car j’ai eu une bonne préparation avant de venir. Comme ont dit ici : "step by step".

Jonathan Goetschy : Je me sens toujours bien ici ! Je ne me mets aucune pression sur les résultats : je ferai ce que je sais faire !

MNC : Comment se sont passés tes essais ?

Amalric Blanc : Les essais se déroulent très bien. En tout juste deux séances qualifs, j'ai déjà battu mon meilleur temps de l'année dernière. Je n'ai fait aucune chute, tout va très bien actuellement.

Wayne Bourgeais : La première séance a été compliqué car il fallait régler la moto. Mais on s’améliore de sortie en sortie, c’est ce qui compte !

Jonathan Goetschy : Les essais se passent "normalement" pour moi. À savoir qu'ici, sur l'Ile de Man, il y a toujours des jours "avec" et des jours "sans"… Le plus important c'est de tenir car deux semaines de compétition, c’est long !

MNC : Qu'espères-tu pour les courses ? Du soleil ?!

Amalric Blanc : Oui, j'espère un joli soleil évidemment. Je voudrais avant tout m'amuser et avoir le sourire au guidon. Le reste viendra avec ! J'aimerais réduire l'écart au chrono sur les meilleurs pilotes. Mais on fera le bilan à la fin du TT. Merci à tous ceux qui me suivent, qui m'encouragent, qui m'aident, à mon équipe, aux marshalls, aux fans !

Wayne Bourgeais : Du soleil bien sûr ! Et finir la course pour ma première participation au TT, après trois Manx. J'en profite pour remercier tous mes partenaires, sans qui je ne serais pas là. N’hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook WayneBourgeais19 !

Jonathan Goetschy : J'espère prendre du plaisir ! On se donne ensuite rendez-vous sur les feuilles de classement qui elles, ne peuvent pas mentir !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Première course... et victoire en Endurance pour Zarco sur la Honda n°30 !

Devancée par la YART et la Ducati Kagayama aux qualifs, la Honda d'usine n°30 remporte ce dimanche 21 juillet 2024 une 3ème victoire de rang aux 8 Heures de Suzuka, la 30ème pour le HRC, avec son pilote officiel en MotoGP, Johann Zarco ! Avec six victoires au compteur, Takumi Takahashi devient le pilote le plus victorieux sur l'épreuve japonaise. Retour en vidéo...
8H de Suzuka 2 commentaires
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
La Guerrilla 450 de Royal Enfield déclare la guerre aux roadsters

Très apprécié en France pour ses petites motos basiques et ''vintage'', Royal Enfield entend révolutionner le segment du roadster en proposant une moto adaptée aux motards d'aujourd'hui, ni plus ni moins. Sa Guerrilla 450 se veut simple mais efficace sur le plan mécanique, et à la page électroniquement... Présentation.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...