• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2008 - ASSEN
Paris, le 30 juin 2008

Le Grand Prix des Pays-Bas 125 tour par tour

Le Grand Prix des Pays-Bas 125 tour par tour

Sonnant le glas de la mi-saison pour le plateau 125, Assen se pose aussi en juge de paix pour les leaders : Magic Mike arrive avec 23 points d'avance sur Simone Corsi, mais la cathédrale des Grands Prix peut réserver bien des surprises... Tour par tour !

Imprimer

Clôturant un mois de juin effréné avec pas moins de quatre courses, le circuit de Drenthe met à disposition des pilotes ses 4,555 km, ses 17 virages, ses enchaînements rapides et surtout... sa météo capricieuse !

Tour à tour pluvieuse et clémente le jeudi pour les premières séances d'essais, la piste batave ne facilite pas la tâche des 35 garçons engagés : Simone Corsi, le rival de Mike di Meglio, réussit cependant à se jouer de ces conditions pour s'immiscer en première ligne provisoire, position qu'il gardera une fois disputée la séance de qualification du vendredi : la piste ayant alors considérablement refroidie, aucun pilote ne battra le chrono du n°24.

Beaucoup de chutes lors de cette séance qualificative : celle de Randy Krummenacher, d'Esteve Rabat et de Mike di Meglio dans son dernier tour chrono, mais surtout celle impliquant Stefan Bradl et Lorenzo Zanetti à la sortie de la dernière chicane.

Simone Corsi partira donc en pole position devant Bradley Smith, Joan Olive, Mike di Meglio, Sandro Cortese et Scot Redding. Jules Cluzel est qualifié 27ème, Alexis Masbou 28ème et Louis Rossi 34ème.

Zoom sur...

Scott Redding, le plus jeune gagnant d'un Grand Prix. Agé de seulement 15 ans depuis le 4 janvier, Scott Redding a réalisé un exploit à Donington dimanche dernier, en remportant à domicile son Grand prix national (lire Moto-Net.Com du 23 juin 2008) : "c'est un nouveau record, mais je veux en battre d'autres et monter de nouveau sur le podium cette année !", s'enflamme le pilote de Quedgeley à l'issue de la première journée d'essais à Assen. Le jeune anglais signe le meilleur temps de la deuxième séance de qualification le lendemain sur piste sèche mais froide, qui ne lui permettra pas d'améliorer le chrono de Corsi.

La course !

Départ : Tous les pilotes ont les yeux rivés sur le ciel et... les pneus de la moto voisine ! Le temps est en effet menaçant et la valse des gommes bat son plein durant la procédure de départ... A l'extinction des feux, c'est Bradley Smith surgit le premier de sa place devant Joan Olive, Simone Corsi, Sandro Cortese, Sergio Gadea, Nicolas Terol, Raffaele de Rosa et Marc Marquez.

Grosse chute collective à la sortie d'un gauche lent entraînant les deux pilotes Loncin : Alexis Masbou écopera d'un passage par les graviers mais son coéquipier, Jules Cluzel, tombe violemment, tout comme le hollandais Joey Litjens.

Sandro Cortese passe Simone Corsi à la faveur d'un intérieur mûrement préparé à l'entrée de la chicane G.T Bocht.

GP 125 d'Assen tour par tour

2ème tour : Bradley Simth a déjà une seconde d'avance sur Joan Olive qui précède Cortese, Corsi, Gadea, Terol et De Rosa. Mike di Meglio n'apparaît qu'à la onzième place, victime d'un mauvais départ... Sergio Gadea se faufile sous le carénage de la machine de Cortese, aussitôt imité par de Rosa, mais Cortese se bat et l'espagnol ne parvient pas à passer !

La joie d'être repassé troisième ne sera que de courte durée pour Segio Gadea, puisque trahi par sa mécanique, il doit laisser filer le peloton et ses espoirs ! De rage, le n°33 tape sur son réservoir alors que tous ces adversaires le doublent...

3ème tour : L'anglais au numéro 38 continue d'accroître son avance et en deux tours seulement, il a déjà collé un véritable boulevard à Joan Olive et Sandro Cortese ! Marc Marquez est repassé à la cinquième position : le jeune espagnol de 15 ans (!), du haut de ses 43 kg (!!), contient des pointures comme Nicolas Terol, Gabor Talmacsi et Effren Vasquez !

Mike di Meglio paraît en légère difficulté et ne pointe qu'à la douzième place derrière le brillant anglais Scott Redding. Les deux pilotes précèdent Bradl, Koyama, Bonsey, Gadea qui a réussi à repartir et Bianco. Sergio Gadea devra cependant abdiquer quelques virages plus loin : son Aprilia officielle ne répond plus... Louis Rossi réalise un début de course encourageant en se hissant à la 26ème place.

GP 125 d'Assen tour par tour

3ème, 4ème et 5ème tours : Randy Krumenacher se rate à l'entrée de la chicane déterminant la ligne droite des stands et chute. L'Aprilia Polaris World de Smith continue son cavalier seul, loin devant Joan Olive, Nicolas Terol, Marc Marquez, Sandro Cortese et Effren Vasquez.

L'actuel leader du championnat semble avoir été bousculé par un autre pilote et n'apparaît désormais qu'à la seizième position... Louis Rossi précède Alexis Masbou à la 25ème place, tandis que Jules Cluzel, courageusement reparti après son spectaculaire soleil, pointe bon dernier.

Marc Marquez se montre un tantinet trop prudent sur les entrées de virages rapides du fond du circuit (des traces d'humidité parsèment encore la piste) et se fait passer par Effren Vasquez, revenu très fort au prix d'incroyables freinages, puis par Sandro Cortese.

GP 125 d'Assen tour par tour

6ème et 7ème tours : Le peloton, considérablement étiré, aborde ce nouveau tour avec appréhension : quelques gouttes de pluie font leur apparition, compromettant le bon déroulement des tours à venir...

Mike di Meglio est à la lutte avec son rival Corsi qui a rétrogradé suite à une légère sortie de piste : le n°63 est à la peine au freinage et ses entrées en virage sont étonnamment peu sûres. Simone Corsi en profite rapidement et taxe le toulousain au freinage !

GP 125 d'Assen tour par tour

Bradley Simth poursuit son irrésistible ascension vers la victoire, comptant 2,4 secondes d'avance sur Joan Olive ! Nicolas Terol donne tout pour rester au contact, mais l'espagnol de 19 ans accuse déjà plusieurs longueurs de retard. Derrière son Aprilia Jack and Jones pointe toujours le talentueux Effren Vasquez (auteur du meilleur tour en course), puis Cortese et Marc Marquez.

8ème et 9ème tours : Joan Olive baisse singulièrement de régime et se fait passer par Nicolas Terol qui n'en demandait pas tant ! La Derbi officielle de l'espagnol de 23 ans se trouve désormais aux prises avec Effren Vasquez et Sandro Cortese. Celui-ci déborde son compatriote à l'entrée du pif-paf et entame la boucle suivante dans l'échappement de Joan Olive...

Simone Corsi est remonté à la dixième position, juste derrière le champion du monde en titre Gabor Talmacsi. Mike di Meglio est toujours englué dans la deuxième moitié du peloton, perdant de gros points sur ses rivaux tour après tour...

GP 125 d'Assen tour par tour

Effren Vasquez donne le meilleur de lui même au freinage d'une courte ligne droite et parvient à reprendre l'ascendant sur Cortese. La pluie s'intensifie, causant un certain désarroi chez Bradley Smith malgré son avance de plus de trois secondes... Partis en pneus slicks pour une course déclarée sèche, tous les pilotes pourraient se voir contraints de reprendre un départ avec des machines en pneus pluie si la direction de course le jugeait opportun : une aubaine pour certains, une catastrophe pour d'autres !

10ème tour :

Andrea Iannone réalise une remontée époustouflante en prenant tous les risques, forçant même certains pilotes à redresser légèrement lors de ses intérieurs pour le moins virils ! Le n°29 se trouve maintenant juste derrière Simone Corsi !

Incroyable rebondissement en tête de la course : perdant l'avant sur une piste devenue piégeuse, Bradley Smith part une nouvelle fois à la faute, ôtant les espoirs de ses compatriotes d'assister à la première double victoire anglaise depuis près de trois décennies ! Marc Marquez et Effren Vasquez font eux aussi les frais de l'humidité persistante du tracé, mais fort heureusement pour les trois pilotes, le drapeau rouge est brandi par les commissaires de piste qui jugent trop dangereux de laisser la course se poursuivre en pneus slicks. Un nouveau départ pour cinq petits tours va donc être donné en reprenant la grille de départ établie par les qualifications.

Deuxième course !

Départ : Sur une piste quasi sèche, Bradley Smith réalise le meilleur envol mais se fait dépasser par Nicolas Terol au premier freinage. A quelques encablures, Olive, Cortese, Corsi, Rabat et Talmacsi. Mike di Meglio n'est qu'en 16ème position.

GP 125 d'Assen tour par tour

2ème tour : Joan Olive subtilise la tête de course à Terol à la faveur du jeu de l'aspiration dans la courte ligne droite. Les deux espagnols devancent Sandro Cortese, Gabor Talmacsi qui semble beaucoup plus à l'aise que lors de la première course, Esteve Rabat, Bradley Smith, Andrea Iannone et Stefan Bradl.

Côté français, Mike di Meglio a doublé trois pilotes tandis que Jules Cluzel continue d'emmener Louis Rossi (respectivement 22ème et 23ème) et qu'Alexis Masbou ne pointe qu'à la 28ème place.

Esteve Rabat, Simone Corsi et Gabor Talmacsi prennent le meilleur sur Nicolas Terol qui perd trois places en deux virages ! L'actuel champion du monde n'hésite pas à jouer des coudes sur Corsi pour tenter de le passer à l'entrée de la première chicane, mais l'italien résiste et conserve sa deuxième place ! Terol dépasse Rabat d'un extérieur osé à l'entrée du pif-paf qui détermine la ligne droite des stands.

GP 125 d'Assen tour par tour

3ème tour : Joan Olive continue de mener la course avec Corsi, Talmacsi, Terol et Rabat à ses trousses ! Sandro Cortese devance ensuite Iannone, Smith, Bradl, Bianco et Di Meglio.

Talmacsi porte une attaque à l'intérieur de Corsi et l'Aprilia officielle réussit à repasser deuxième pour quelques virages : Corsi réplique d'un freinage imparable à l'entrée d'un gauche et reprend son bien ! Esteve Rabat passe à son tour Nicolas Terol dans les enchaînements rapides.

4ème tour : Mike di Meglio n'est toujours qu'en dixième position, alors que son rival pour le titre est actuellement deuxième : si les positions au général ne changent pas, la belle avance du toulousain sur Corsi fondrait comme neige au soleil...

Dernier tour : Joan Olive contient toujours Corsi et Talamacsi en lutte avec Rabat. Smith et Terol sont à quelques longueurs devant Cortese, Iannone, Di Meglio, Bianco et Bradl.

GP 125 d'Assen tour par tour

Simone Corsi se place à l'aspiration d'Olive dans la courte ligne droite de la deuxième partie de la piste batave, mais Talmacsi et Rabat ont tous les deux la même idée et c'est finalement la KTM de l'espagnol qui vire en tête au premier gauche suivant au prix d'un freinage appuyé !

Le n°12 précède désormais Talmacsi, Corsi et Olive. Mais Esteve Rabat se rate à l'entrée de la dernière chicane et Gabor Talmacsi en profite aussitôt pour prendre les rênes de la meute et gagner la course devant Joan Olive, Simone Corsi, Sandro Cortese, Bradley Smith, Esteve Rabat et Mike di Meglio qui a réalisé le meilleur chrono dans le dernier tour.

GP 125 d'Assen tour par tour

Au général, Mike mène toujours devant Corsi, mais son avance se réduit à 16 points. Derrière les deux pilotes, le trou est fait sur Joan Olive (), Gabor Talmacsi (), Nicolas Terol () et Stefan Bradl ().

Ils s'expliquent :

Gabor Talmacsi (1er) : "Pour être honnête, j'étais très déçu à la fin de la première course car je n'étais vraiment pas rapide. Puis quand j'ai su que nous allions effectuer cinq tours, j'ai pensé que j'avais une chance. J'étais lent dans la première partie de la course, mais il s'est passé quelque chose ensuite. Nous avons un peu changé nos réglages avant le second départ. Je suis heureux parce que je ne m'attendais pas à ce résultat et j'avais besoin de points !"

Joan Olive (2ème) : "La course a été difficile. La première était bien partie, puis nous avons eu des problème avec le moteur et je n'étais pas très rapide. Dans la seconde, nous avons effectué quelques changements et le moteur fonctionnait mieux. Je me suis fait doubler dans la ligne droite et ça m'a déçu après avoir mené la course... C'était difficile de doubler dans le dernier virage, j'ai fait le maximum pour gagner, mais finalement la seconde place est un très bon résultat".

Simone Corsi (3ème) : "Je suis très heureux, même si c'était important de gagner aujourd'hui... Dans le dernier tour, j'ai essayé de doubler Joan dans la ligne droite, mais la moto n'avait pas assez de puissance. Je tiens à remercier toute l'équipe pour son travail !"

Classement course 125 - Assen

1- G. TALMACSI 6- E. RABAT 11- S. BIANCO
2- J. OLIVE 7- M. DI MEGLIO 12- S. BRADL
3- S. CORSI 8- A. IANNONE 13- T. KOYAMA
4- S. CORTESE 9- N. TEROL 14- M. RANSEDER
5- B. SMITH 10- R. DE ROSA 15- H. VAN DEN BERG
18ème : J.CLUZEL. 23ème : A. MASBOU. 24ème : L. ROSSI

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...