• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ALGARVEGP ESSAIS COURSE
Paris, le 7 novembre 2021

GP d’Algarve : Bagnaia remporte la course, Ducati le titre constructeur

GP d’Algarve : Bagnaia remporte la course, Ducati le titre constructeur

Parti de la pole position pour la cinquième fois consécutive, Francesco Bagnaia a parfaitement maîtrisé ce second Grand Prix moto de l’année à Portimao. Sa magistrale victoire et la malheureuse chute de Quartararo offrent à Ducati le titre constructeur. Cinquième du GP d’Algarve, Zarco est déclaré meilleur pilote indépendant 2021.

Imprimer

Comme samedi pour les qualifs, la météo pour cette course dominicale est idéale : pas un nuage à l’horizon, une petite vingtaine de degrés dans l’air, une petite trentaine sur la piste... Dans ces douces conditions automnales, les trois pilotes de la première ligne ont sélectionné une paire de gommes Medium.

Installé au milieu du deuxième rang, Johann Zarco a choisi les même références Michelin, tout comme Fabio Quartararo qui part en tête de la troisième ligne. Si tout le plateau MotoGP fait confiance au pneu avant Medium, une moitié a en revanche préféré un pneu arrière dur...

Le premier pilote sur la grille de départ à avoir sélectionné une gomme dure est Pol Espargaro. Huitième des qualifications, son compatriote et collègue Alex Marquez a fait de même sur sa Honda. Morbidelli qui clôt le troisième rang part aussi avec un pneu dur sur sa Yamaha. Doit-on s’attendre à des renversements de situation en fin de course ?

Départ : Miller prend un excellent départ, contrairement à Bagnaia. Mais Jack se loupe dans la première cassure et cède les commandes à son coéquipier ! Mir conserve sa troisième place devant Martin, Pol Espargaro, Martin, Zarco, Lecuona, Quartararo, Marquez (Alex, Marc est forfait), etc... Le malheureux Petrucci chute dès le début du premier tour, encore une fois !

Joan Mir ne tarde pas à doubler Jack Miller : le champion 2020 semble bien décidé à couper le vice-champion 2021 dans son échappée... Au début du 2ème tour, Aleix Espargaro élargit dans la première courbe et perd de précieuses places... L’Aprilia n°41 repart 16ème entre les Yamaha n°46 et Ducati n°10 des frangins Rossi-Marini.

Mir établit le chrono de référence dans le deuxième tour, sous 1’ 40 et se colle dans le dosseret de la Ducati n°63. Le duo de tête prend rapidement ses distances sur la seconde Ducati d’usine qui précède Martin, Marquez et Quartararo.... qui bat le chrono de Mir !

Une belle attaque de Marquez sur Martin soulage un peu Miller... Quartararo est placé juste derrière les animateurs de ce début de course. Zarco observe d’un peu plus loin, suivi de Lecuona, de Pol Espargaro et du local Oliveira qui boucle le Top 10.

Dans le 4ème tour puis le 5ème, Bagnaia accélère le tempo et améliore le record du tour... Le leader se défait progressivement de son rival ! Au milieu du peloton, Lecuona et sa RC16 débordent de la première courbe - très - rapide... et sortent de leur brillant Top 10. Un tour plus tard, Aleix Espargaro perd l’avant de sa RS-GP au même endroit et doit abandonner.

Sixième aux commandes de sa M1, Fabio Quartararo est toujours pris en sandwich entre les deux Ducati Pramac : la n°89 de Jorge Martin (devant) et la n°5 de son - notre ! - compatriote Johann Zarco (derrière). Il faut attendre le 11ème tour pour voir "El Diablo" tenter de faire les freins à "Martinator" dans l’épingle 3. Hélas, Fabio élargit et repart sixième.

À la fin de ce même 11ème tour, Alex Marquez sur sa Honda se propulse plus fort de l’ultime courbe que Miller et sa Ducati ! La RCV n°73 profite de l’aspiration pour déboîter la Desmosedici n°43 et plonger devant elle dans la première cassure. Un seizième pilote pourrait bien monter sur le podium cette saison !

Quartararo aussi aimerait progresser au classement... Mais il est refroidi par une furtive perte de l’avant dans le virage 12, très lent et en léger dévers ! Zarco en profite pour bondir sur la sixième place et cibler à nouveau son jeune et talentueux coéquipier, le Ricky rookie Martin...

À dix tours de la fin, l’avance de Bagnaia s’est ménagé une confortable avance (plus de deux secondes), tandis que Mir roule une petite seconde devant Alex Marquez... de nouveau mis sous pression par Miller ! Martin, Zarco et Quartararo roulent en formation serrée, loin devant Pol Espargaro, et plus loin encore d’Alex Rins.

Alors que les deux premières marches du podium sont réservées à Bagnaia et Mir, la lutte pour la troisième s’intensifie à six tours du drapeau à damier, lorsque Miller tente un dépassement au bout de la ligne droite. Un brin trop tardif sur les freins, Jack ne peut rejoindre la corde et se fait repasser à la relance...

Après avoir brièvement cédé la sixième place à Quartararo, Zarco double Martin dans le 21ème tour ! Fabio imite rapidement son compatriote mais perd définitivement l’avant dans la piégeuse épingle 5. Pour la première fois cette saison, le pilote Yamaha n°20 ne franchira pas la ligne d’arrivée. La firme d’Iwata perd aussi toute chance de gagner le titre constructeur.

La lutte pour le podium tourne à l’avantage de Miller mais le pilote Ducati n’arrive pas à distancer le tenace pilote Honda... Le final promet d’autant plus que Zarco apparaît en arrière-plan : quelques passes d’armes entre Jack et Alex pourrait bien profiter à Johann !

À deux tours de la fin malheureusement, les drapeaux rouges sont agités et privent le public d’une belle bataille... Plus inquiétant pour les spectateurs portugais, l’enfant du pays Miguel Oliveira est évacué sur une civière : le n°88 KTM a été fauché par un Iker Lecuona trop ambitieux à l’approche du virage 12... Il se relèvera peu après, ouf !

Cette fin de course précipitée n’enlève rien au mérite de Francesco Bagnaia, sans réel concurrent ce jour. Sa troisième victoire de la saison - et en cinq courses ! - lui apporte 25 points très utiles au championnat pilote puisqu’il est désormais assuré de terminer vice-champion du monde 2021, devant le champion 2020.

Pour Ducati, ce sixième succès (trois pour Bagnaia donc, plus deux pour Miller et un pour Martin) est plus important encore puisqu’il scelle son second titre de rang : la firme de Bologne et ses Desmosedici (six cette année, huit l’an prochain !) conserve sa couronne acquise l’an passée face à Yamaha et ses M1 à soupapes non-conformes...

Yamaha qui n’a plus gagné de course depuis cet été à Silverstone (avec Quartararo) n’a inscrit ce dimanche à Portimao que trois petits points... Son meilleur pilote n’est autre que Valentino Rossi, qui profite de sa treizième place et de la chute de son copain Danilo Petrucci pour quitter la dernière place des pilotes titulaires 2021.

Cinquième de ce second - et dernier de l’histoire ? - Grand Prix moto d’Algarve 2021, Johann Zarco perd sa quatrième place au classement des pilotes face à Jack Miller. Cependant, le n°5 de l’écurie Pramac Ducati profite de son solide résultat pour sceller son "titre" de meilleur pilote indépendant face à Aleix Espargaro, n°41 du team Gresini Aprilia.

Résultat du GP d’Algarve Moto GP 2021

 GP d’Algarve : Bagnaia remporte la course, Ducati le titre constructeur

Classement provisoire MotoGP 2021 avant le GP d’Algarve

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha FRA 267
  2. Francesco BAGNAIA Ducati ITA 227
  3. Joan MIR Suzuki SPA 195
  4. Jack MILLER Ducati AUS 165
  5. Johann ZARCO Ducati FRA 163
  6. Marc MARQUEZ Honda SPA 142
  7. Brad BINDER KTM RSA 142
  8. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA 113
  9. Maverick VIÑALES Aprilia SPA 106
  10. Pol ESPARGARO Honda SPA 100
  11. Alex RINS Suzuki SPA 99
  12. Enea BASTIANINI Ducati ITA 94
  13. Miguel OLIVEIRA KTM POR 92
  14. Jorge MARTIN Ducati SPA 91
  15. Takaaki NAKAGAMI Honda JPN 76
  16. Alex MARQUEZ Honda SPA 67
  17. Franco MORBIDELLI Yamaha ITA 42
  18. Luca MARINI Ducati ITA 41
  19. Iker LECUONA KTM SPA 38
  20. Valentino ROSSI Yamaha ITA 38
  21. Danilo PETRUCCI KTM ITA 37
  22. Stefan BRADL Honda GER 14
  23. Michele PIRRO Ducati ITA 12
  24. Andrea DOVIZIOSO Yamaha ITA 8
  25. Dani PEDROSA KTM SPA 6
  26. Lorenzo SAVADORI Aprilia ITA 4
  27. Tito RABAT Ducati SPA 1
  28. Cal CRUTCHLOW Yamaha GBR
  29. Garrett GERLOFF Yamaha USA
  30. Jake DIXON Yamaha GBR

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Catalogne 2 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...